Fichier PDF

Partage, hébergement, conversion et archivage facile de documents au format PDF

Partager un fichier Mes fichiers Convertir un fichier Boite à outils PDF Recherche PDF Aide Contact



proust jeunes filles en fleur commentaire .pdf



Nom original: proust-jeunes-filles-en-fleur-commentaire.pdf

Ce document au format PDF 1.4 a été généré par Writer / OpenOffice 4.1.1, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 27/06/2015 à 14:42, depuis l'adresse IP 78.220.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 278 fois.
Taille du document: 38 Ko (3 pages).
Confidentialité: fichier public




Télécharger le fichier (PDF)









Aperçu du document


A l'ombre des jeunes filles en fleurs, Proust, p.76
Pb > Comment la rencontre réelle s'oppose-t-elle à l'imagination du narateur.
I) Un portrait mélioratif imaginé par le narrateur

Un portrait satirique de son idole

Analyse de la figure de l'artiste.

-Le narrateur raconte la rencontre avec son auteur
préféré durant un repas mondain chez les Swann.
-Quand on annonce le nom de son idole, le narrateur
est plus que surpris. → ''tout à coup '' (l.3),
''me fit tressauter comme le bruit d’un revolver
qu’on aurait déchargé sur moi '' (l.6-7) La fameuse
rencontre prend des tournure ''dramatique/théâtral''.
-Ensuite, le narrateur décrit comment il imagine
l'auteur, c'est une description méliorative :
L’expression méliorative du doux Chantre connote le
talent de l'auteur car ''chantre'' vient du latin cantare
qui veut dire chanter, utilisé dans le cadre des
choeurs religieux. → son auteur relève du divin. +
''cheveux blanc''→ sagesse. → philosophe de
l'antiquité.
-Toute cette idée de divinité /sagesse est ensuite
rappelée avec l’expression « comme un temple »,
« organisme défaillant et sacré » et « douce et divine
sagesse ».

- Mais le Bergotte réel n'est pas à la hauteur du
Bergotte rêvé.
-Du coup, il en fait un portait péjoratif, satirique →
gradation ascendante :
-''jeune homme'' opposé du sage vieillard.
-''rude, petit, rablé, myope'' → énonciation d'adjectif.
- métaphore : -nez ''nez rouge en forme de coquille
de colimaçon''
-pas de barbe ''barbiche'' → petit, péjoratif.
-Le portrait qu'il s'était fait n'était qu'une illusion →
il parle de ''prestigitateur'', de ''colombe'', →
magicien., son portrait disparaît était comme un tour
de magie qui disparaît d'un seul coup.

-Le narrateur se fait une image de Bergotte à travers
ses livres ce qui nous montre qu’il confond
totalement l’écrivain et l’Homme, la personne.
« tout le Bergotte que j’avais lentement et
délicatement élaboré moi-même, goutteà goutte,
comme une stalactite, avec la transparente beauté de
ses livres » (l.17-22)
-le narrateur-personnage a décrit l’écrivain par
rapport à ses oeuvres.
-Il ne peut pas imaginer que se soit la personne qui
se tient en face de lui qui ai pu écrire ces oeuvres.
→ il dévalorise même l'oeuvre !!


proust-jeunes-filles-en-fleur-commentaire.pdf - page 1/3
proust-jeunes-filles-en-fleur-commentaire.pdf - page 2/3
proust-jeunes-filles-en-fleur-commentaire.pdf - page 3/3

Documents similaires


Fichier PDF proust jeunes filles en fleur commentaire
Fichier PDF annexe 2
Fichier PDF r3wuuas
Fichier PDF resumechapitres
Fichier PDF textes pour le bac copie 1
Fichier PDF le dernier jour d un comndane


Sur le même sujet..