Gazette J C 1er semetre 2015 Web.pdf


Aperçu du fichier PDF gazette-j-c-1er-semetre-2015-web.pdf - page 9/12

Page 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12



Aperçu texte


Jardins Créoles Janvier - Juin 2015

La culture du riz a Madagascar
Le riz joue un rôle primordial dans l’alimentation et la culture malgaches. C’est l’aliment de base, voire l’aliment unique de
tout un peuple et les quantités nécessaires sont considérables : 200 kg par habitant et par an en moyenne.

L

es rizicultures occupent près de 45 % des surfaces cultivées de l’ensemble du pays.
La culture du riz ou riziculture est pratiquée dans toute l’île, à l’exception de
l’extrême Sud, mais c’est surtout dans
la région de Fianarantsoa (Les Hauts
Plateaux) où nous allons chaque année
en mission que se trouvent les plus belles
rizières en terrasses.
Des rizières en gradins investissant le
flanc des collines les plus escarpées, plantées en courbes épousant la configuration
du terrain.
La rizière irriguée est la technique la plus
répandue à Madagascar. L’eau de source
arrive grâce à des canaux dans les rizières
et est retenue à l’aide de digues. Elle est
retirée à l’aide de canaux d’évacuation et
de vidange trois semaines avant la récolte
du riz.
Les canards mangent les mauvaises

que les chenilles et les larves. Les zébus mangent également
les mauvaises herbes, rejettent du fumier (excréments), et
piétinent les mottes de terre permettant ainsi d’aplanir et de
niveler le sol dans les rizières.
Les malgaches pratiquent aussi le rizipisciculture de tilapias.
On voit souvent des enfants vider l’eau d’une rizière pour les
pécher. Monique les préfère frits…
Les étapes de la culture du riz.
1-Germination et préparation de jeunes plants dans des
pépinières (ketsy)
2-Le tallage du riz commence 3 à 5 semaines après le début
de la germination. Les bourgeons les plus bas, en contact
avec le sol se développent en tiges secondaires qui peuvent
à leur tour donner des tiges tertiaires : c’est le phénomène
du tallage qui donne des touffes de 3 à 50 tiges.
3-Le repiquage du riz : Les jeunes plants doivent être repiqués dans le sol à l’état de boue.
4-Le riz à maturité : Les fleurs sont groupées en une inflorescence qui est une
panicule, longue de 20 à 40 cm. La maturité est atteinte lorsque les ¾ supérieurs
de la panicule virent au jaune pâle, soit à
peu près 150 jours après la germination
pour les variétés précoces. Le rendement
moyen est pour une récolte de 2 tonnes
par hectare. Les pannicules dorées sont
coupées à la faucille, puis séchées au
soleil, éparses ou liées. Le battage s’effectue ensuite sur le sol ou sur des planches
en bois
Veloma!

Catherine et Monique
(en mission avec l’Arches-OI à Madagascar)

herbes et rejettent des fientes (excréments) qui fertilisent la
rizière. Ils exterminent systématiquement les parasites tels

9
Gazette