crise Haitiano dominicaine .pdf


Nom original: crise Haitiano-dominicaine.pdfAuteur: yvens

Ce document au format PDF 1.5 a été généré par Microsoft® Word 2010, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 10/07/2015 à 04:10, depuis l'adresse IP 200.113.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 668 fois.
Taille du document: 76 Ko (1 page).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


Mes propositions sur la crise Haitiano-dominicaine
1) Réduire l’intensité du marché bilatérale sur la frontière c’est-à-dire, organiser le marché une fois
par semaine durant 6 heures.
2) Taxer tous les biens et produits provenant de la république dominicaine par la frontière deux (2)
fois plus que ceux qui arrivent par nos ports et aéroports. Si une personne possède un bagage
supérieur á 50 kg, qu’elle soit taxée pour chaque kg de plus.
3) Que la diaspora haïtienne crée des sociétés anonymes sans l’intégration d’aucun membre de ces
S.A.M (Salope Ak Milyon), en Haïti pour créer des industries de transformation (se pa ht poud
Magi epi met po so u li non, ni ht kanet lèt epi met etiket sou li). Ainsi nous aurons une nouvelle
bourgeoisie nationale, dans le but de décourager ces revendeurs de produits dominicains en
Haïti.
4) Que le gouvernement crée le Ministère de l’Enseignement Supérieur (MES) dans le but de
régulariser le système universitaire et l’enseignement supérieur en Haïti, d’augmenter le niveau
et la qualité de la formation supérieure dans nos universités, d’orienter la politique publique de
l’enseignement supérieur en Haïti. Car si les jeunes haitiens payent des fortunes dans les
universités en république dominicaine, c’est parce qu’ils sont enquête d’une formation de qualité.
5) Il faut que les investisseurs investissent aussi dans l’éducation, si les dominicains le font, c’est
parce qu’ils savent que c’est un secteur rentable.
6) Il faut que le minimum qui étudie en Haïti notamment ceux qui sont à l’UEH se comportent en
étudiants, et non en révolutionnaires.
7) Il faut que la société aussi respecte la capacité des étudiants haïtiens, un étudiant est un futur
responsable dans la société, montre lui que l’avenir de ce pays repose entre ses mains, ne
minimiser pas leurs capacités.
8) Développer d’abord les villes frontalières en mettant en place des infrastructures de base, pour
éviter que les gens traversent la frontière illégalement, il ne faut pas les oublier dans le pays,
faites les ressentir qu’ils sont des forces vives de la nation.
9) Enseigner l’histoire des relations en Haïti et la république dominicaine dans toutes les écoles à
partir de la 1ere année du secondaire, jusqu’à l’université.
Hory DENIS,
horydenis@yahoo.fr


Aperçu du document crise Haitiano-dominicaine.pdf - page 1/1




Télécharger le fichier (PDF)


Télécharger
Formats alternatifs: ZIP




Documents similaires


crise haitiano dominicaine
alsace
ecole doctorale societe et environnement1
18 4 14 em bologne
appel candidature master cmp
profil epidemiologique des prothesistes dentaires

Sur le même sujet..




🚀  Page générée en 0.151s