neuroimaging of love (1) .pdf


Nom original: neuroimaging of love (1).pdf
Auteur: BERNARD

Ce document au format PDF 1.5 a été généré par Conv2pdf.com, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 10/07/2015 à 14:55, depuis l'adresse IP 89.225.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 544 fois.
Taille du document: 136 Ko (1 page).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


L'article original en PDF :
http://pdf.lu/92PV

Martine Perez 10/2010
Une étude montre que tomber amoureux procure le même sentiment d'euphorie que la cocaïne et fait appel
non seulement aux sensations, mais aussi à nos facultés intellectuelles.

Que se passe-t-il quand on tombe amoureux ? C'est la question que s'est posée le professeur Stéphanie Ortigue
de l'université de Syracuse et qui l'a incité à analyser toute la littérature scientifique internationale pour y
répondre. Le résultat époustouflant de ses investigations nous est livré dans le dernier numéro de la
revue Journal of Sexual Medicine.
D'abord, première révélation, tomber amoureux ne prend pas plus d'un cinquième de seconde ! Ensuite, ce
coup de foudre non seulement déclenche une euphorie similaire à celle de la cocaïne, mais en plus stimule les
aires intellectuelles du cerveau et pas uniquement celles liée à l'affectivité. Des travaux en imagerie révèlent
que pas moins de douze zones cérébrales s'agitent alors et travaillent ensemble pour relarguer dans tout
l'encéphale des molécules chimiques délicieusement stimulantes comme la dopamine, l'ocytocine (l'hormone du
lien), l'adrénaline, la vasopressine…
«C'est bien le cerveau qui tombe amoureux, mais le cœur est sensible à ces messages chimiques venant des
neurotransmetteurs cérébraux», souligne Stéphanie Ortigue.


Aperçu du document neuroimaging of love (1).pdf - page 1/1




Télécharger le fichier (PDF)




Sur le même sujet..





Ce fichier a été mis en ligne par un utilisateur du site. Identifiant unique du document: 00340595.
⚠️  Signaler un contenu illicite
Pour plus d'informations sur notre politique de lutte contre la diffusion illicite de contenus protégés par droit d'auteur, consultez notre page dédiée.