Verena Saraf lettre à Aimé .pdf


Nom original: Verena Saraf lettre à Aimé.pdf
Auteur: gribou

Ce document au format PDF 1.5 a été généré par Microsoft® Word 2010, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 27/07/2015 à 17:36, depuis l'adresse IP 212.243.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 365 fois.
Taille du document: 289 Ko (1 page).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


Ma première rencontre au nom de Tdh à l’hôpital pédiatrique Insel de Berne

Cher Aimé,

Avant de venir dans ta chambre, je dois porter une combinaison de protection; car selon les
infirmières, tu serais porteur d’une bactérie ou d’un virus rare. Je suis tenue de désinfecter souvent
mes mains et de ne laisser aucune porte ouverte.
Comme j’entrais dans la chambre, tu m’as regardée avec tes grands yeux sombres. Tu étais couché
là à la suite d’une grosse intervention (réussie) sur ton petit cœur. On m’a dit que tu avais 2 ans et
demi. Ce doit sûrement être une erreur – n’est-ce pas un enfant de 7-8 mois qui est devant moi ?
En temps que maman/grand-maman, je tends instinctivement mes deux index vers toi pour que tu
les saisisses et que tu t’y accroches pour te lever… Tant s’en faut, je comprends que ton cœur n’avait
pas eu la force jusqu’ici de faire un tel exercice.
Je te parle dans un mélange d’arabe, d’hébreu et de français…, tu m’écoutes attentivement, nos
regards se croisent et là, je vois cette lueur profonde dans tes yeux qui m’émeut et comme je
commence à chanter, ton visage s’épanouit et tes yeux brillent…. Nous sommes tous les deux
heureux.
Pour le repas de midi, je suis autorisée à te prendre dans mes bras et à te donner à manger et à
boire.
L’après-midi, nous jouons ensemble: Je construis des tours, tu les bouscules tout autour et ce faisant
tu ris de bon cœur…quel moment de joie!
Encore maintenant, de repenser à notre rencontre me rend heureuse ! Nous n’avions pas de
language commun, cependant nos sens étaient là… et nous nous sommes compris.
Je souhaite que ton cœur se guérisse et devienne fort, et que dès que tu retourneras à la maison, tu
pourras à nouveau jouer, puis plus tard aller à l’école et vivre une vie heureuse et bien remplie.
Tu as touché mon cœur, cher Aimé, et je t’en remercie.
Cordialement,
Verena
Mai 2014


Aperçu du document Verena Saraf lettre à Aimé.pdf - page 1/1




Télécharger le fichier (PDF)




Sur le même sujet..





Ce fichier a été mis en ligne par un utilisateur du site. Identifiant unique du document: 00343334.
⚠️  Signaler un contenu illicite
Pour plus d'informations sur notre politique de lutte contre la diffusion illicite de contenus protégés par droit d'auteur, consultez notre page dédiée.