LP Game of Stones tome I .pdf



Nom original: LP Game of Stones- tome I.pdfTitre: LP Game of Stones- tome IAuteur: Aronaar

Ce document au format PDF 1.5 a été généré par PDFCreator 2.1.2.0, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 02/08/2015 à 20:12, depuis l'adresse IP 86.199.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 463 fois.
Taille du document: 14.6 Mo (258 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


I] Introduction
Vous êtes là, Laiktheur ? Excellent, excellent. Je dois dire qu'il m'est arrivé une chose des plus désagréables.
Je me levais, aussi frais que d'habitude (les Demi-Morts n'ont pas le sang chaud), réfléchissant aux
tortures de la journée à infliger, quand...

Très précisément cela m'est tombé dessus, de la façon la plus improviste et outrageante qui soit. Je n'étais
pas plus avancé que vous avec cette image, et ne me doutais guère du calvaire qui allait s'ensuivre. Un
traitement proprement inacceptable pour un être aussi puissant que moi, Zagor l'Immortel,
Archinécromant Suprême de l'Imperium des Ombres, la Main de la Mort, l'Epée du Désespoir, le Fléau des
Vivants, le...

Je m'immisce momentanément pour un point de détail. Une autre chose pour laquelle la série
des Fire Emblem est connue, est sa difficulté. Lorsqu'une de vos unités meurent sur le champ
de bataille, elle meurt définitivement.
Pas de plume de phénix, pas de potion de résurrection, pas de médi-gel ou autre phlébotinum
appliqué dans ce genre. Et pas de sauvegardes en cours de chapitre, sauf pour faire une pause
(appelée suspension, lorsque vous reprenez la partie, le point de sauvegarde est annulé), ce
qui fait que si, par mauvais calcul et/ou par malchance vous perdez un personnage, la plupart
des joueurs auront le désir de recommencer le chapitre en cours.
Sauf si un personnage principal décède, dans ce cas, vous n'avez pas le choix. Si le personnage

1

est important pour le scénario, il apparaîtra durant les scènes, mais plus sur le champ de
bataille.
Un mot sur la difficulté, l'un des défauts de cet opus. Je n'imagine même pas ce que doit
donner le mode facile (peut-être analogue à celui de Starcraft II ?) tant le mode difficile est un
jeu d'enfant pour tout joueur un brin connaisseur de la série. Pour comparaison, le mode
normal de tous les autres jeux FE sortis en Europe est bien plus porteur de challenge.
Contrairement à ce que vous raconte le jeu, pas besoin d'être amateur de défis pour se lancer
en mode difficile. Remarquez, arriver à accrocher au scénario du jeu est en soi un défi.
Que Zagor va devoir relever.
Je sais ce que l'on pourra dire : un Fire Emblem facile afin de s'ouvrir à un plus large public, ce
qui collerait bien avec le scénario beaucoup plus bateau. D'accord, mais pourquoi n'avoir pas
ajouté un mode de difficulté "maniaque", "lunatique" ou je ne sais quoi, pour les habitués de
la série ? Cela ne me semble pas insurmontable à programmer.
Par les testicules noirs de Dma'llum, voilà que ce scribe à la petite semaine se met à se gausser de ma
mésaventure. Non seulement on enlève, sans aucun préavis, mon génial esprit de mon corps non moins
sublime, mais on laisse avec une épreuve qui ne m'arrive pas à la voûte plantaire.
Bien, difficile ce sera, alors. J'espère qu'il y aura des occasions de meurtre : j'ai fort besoin de décompenser.
Quoi que tuer en ayant aucun membre tangible puisse être problématique. Il va falloir que je travaille làdessus, car...

Voilà qui met déjà du baume au coeur ! L'appellation de Mal est souvent superficielle, mais je devrai
pouvoir trouver un collègue, à tout le moins. Encore que détruire toute l'humanité soit particulièrement
stupide, encore un de ces seigneurs démoniaques ne sachant pas contrôler ses hormones. A quoi bon régner
sur un monde de cendres et de cadavres ? Il faut tout de même une bonne dose de vivants pour faire son
beurre.

C'est ce genre de chose qui me font dire que quelque chose cloche dans le Multivers. Pourquoi est-ce nous
ne pouvons que si rarement avoir la victoire tant méritée ? Je connais ce genre de déconfiture : vous avez

2

pratiquement remporté la partie, et un dieu intervient uniquement pour vous faire la nique. Aucun effort,
aucune explication ! Pourquoi est- ce que les dieux maléfiques se tournent les pouces à ces moments-là ?

Le texte parle de pierres sacrées, ou je ne sais quel autre genre d'excuse commode. Que fait le comité de
régulation des artéfacts ? Qui a forgé ces cailloux ridicules ? Pourquoi est-ce que je pressens qu'elles vont
jouer un rôle majeur dans cette aventure ? Oh ? Ah, oui. Le titre. Quel génie !

Et hop, solution magique qui sort d'un chapeau. Si seulement c'était aussi facile de l'autre côté du miroir.
Accolez "héros" au plus crétin des paladins, et des chances de succès augmentent de manière éhontée. Je dis
crétin, car on ne garde pas comme souvenir l'âme d'une entité appelée Roi-démon. C'est une invitation
avec des néons pour qu'il soit libéré à une échéance plus ou moins lointaine. Oh, je peux déjà voir où cela
va conduire...
Notez également que par paresse, oubli ou panne d'inspiration, seuls deux des cinq héros
seront nommés : Grado et Latona (le saint de Rausten).

Je vois le tableau : viols, vols, rapts, truanderies commerciales, assassinats de belle-mère, oppression des
dirigeants, servages, taxations abusives, disettes, brigandage... J'aime ce genre de paix civilisationnelle.

3

Franchement, si vous n'aviez pas vu ça venir, Laiktheur, je ne peux rien pour vous.

Mais bien entendu. Huit siècles de paix sur ce si petit lopin de terre ? Lorsque les dragons seront
végétariens. Les pierres sacrées sont le fondement des nations ? J'aurai dû m'en douter. Ils ne pouvaient
pas simplement jeter les pierres emplies d'une âme démoniaque à l'eau pour qu'on ne parle plus, il fallait
les mettre dans des temples pour attirer des pélerins-pigeons.

Les contradictions commencent déjà. Si la paix était si parfaite, quel serait le besoin pour un Roi-guerrier ?
Faut-il des légions d'hommes armés jusqu'aux dents pour faire la chasse aux bandits et faire régner l'ordre
de façon générale ? Les voleurs de bétail sévissent-ils avec une hargne telle qu'il faut employer l'armée ?

4

Malgré son titre, Hayden est un Sniper. Allez savoir...

Dune... Arrakis... La planète des sables... Hm, je m'égare. Gravez bien son portrait de sitôt, car
vous n'allez jamais le revoir.

Un autre berger spirituel guidant un troupeau, trop heureux de pouvoir bêler en direction des cieux.
J'espère que nous aurons l'occasion de ravager Rausten.

Hmm. Diantre, palsambleu, cornegidouille ! Je me demande bien laquelle de ce nations pourrait poser
problème à cette paix miraculeuse...
Autant couper court à ce suspens palpitant, Laiktheur : ce cher taciturne a du avoir une sacrée gueule de
bois, s'est rappelé qu'il n'avait jamais aimé son voisin, et décide de l'attaquer aussi sec, trahissant une
amitié de longue date. Peut-être les choses ne sont elles pas aussi mauvaises que je ne le pensais.
Il faudrait que je rencontre cet Empereur. Enfin, déjà, il faudrait que je récupère un corps. Quelqu'un a osé
lancer le sort du Filet sur moi, hameçonnant mon esprit comme un vulgaire poisson, et...
Notez que n'importe comment, c'est toujours comme cela que ça commence dans un Fire
Emblem- sauf s'il s'agit du premier titre d'un dyptique. Fire Emblem ne suit en effet pas une
succession temporelle stricte, et est composé de plusieurs mondes, et donc de contextes
différents.

5

Cela n'empêche pas que dans Sealed Sword, le jeu commence par l'invasion de Biran, et dans
Path of Radiance, par l'invasion de Daein. FE8 est un stand-alone. Je me demande bien
pourquoi...
Oh, et je critiquerai bien plus tard le fait qu'apparemment, les habitants de Magvel ne se
soient jamais souciés d'aller explorer le grand bleu, mais le continent unique est également un
invariant des Fire Emblem. Sauf qu'au moins dans FE6 et FE7, vous avez des îles à côté. Et
dans PoR et Radiant Dawn, le continent était beaucoup plus grand auparavant... En plus
d'avoir de vraies îles alentours, peuplées par des Laguz.
Magvel donne franchement l'impression de tenir dans un mouchoir de poche géographique.
Ahem. Bref, Grado ne connaît aucun problème, vu que ce Fado, si exceptionnel guerrier, n'a pas su
organiser les défenses à temps. Je ne l'en blâmerait presque pas, vu qu'il a une tête de personnage qui ne
survivra pas au prologue.

Tiens donc. J'aime comment cela commence. Il ne me reste plus qu'à trouver le général commandant
l'armée de Grado, et ce pays sera rapidement peuplé de zombies. Un divertissement en attendant de pouvoir
retourner sur Aznhurolys, et punir qui de droit.
Panique générale au château de Renais, dont la garnison est proprement vaincue. Comme le père possède ce
stupide amour filial...

Seth, ce chevalier aux cheveux rouges sûrement incompétent au fond de lui, va devoir se coltiner cette
princesse. Bien sûr, je ne veux rien de cela, mais je peine encore à rester en un seul espace ectoplasmique,
aussi mes gesticulations fantômes n'impressionnent personne, et la paire fuit par un quelconque passage
dérobé.

Maintenant, si vous voulez bien m'excuser, il faut que j'aille mourir bravement.
6

Ma foi, voilà ce qui ressemble à un général censément maléfique, ou je ne m'y connais pas. Il va falloir que
je retienne mes manières majestueuses : je ne suis pas en état d'afficher ma suprématie naturelle.

Ce Valter semble compétent : il a repéré la princesse et veut, séance tenante, tuer son protecteur. Les
chances sont en sa faveur, si je comprends cet étrange tableau descriptif. J'envoie tous mes encouragements
à ce chevaucheur de wyverne. Une fois qu'ils auront disposé de la fille, je pourrais sûrement la sacrifier afin
de récupérer un semblant d'enveloppe corporelle. Entre personnages trop abusivement appelés 'maléfiques',
il faut se serrer les coudes- lorsque cela en vaut la peine.
Mon espoir est toutefois rapidement déçu, car le lancier, non content d'avoir blessé l'autre loyal-bon,
préfère le laisser s'échapper pour le plaisir d'une chasse ultérieure. Qu'est-ce que je vous disais ? Un agent
du mal subordonné à ses hormones. Aurait-il détendu le bras pour embrocher chevalier et princesse, cela
m'aurait évité bien des tourments.

Damnation. Mon estime pour Grado baisse déjà. N'ont-ils même pas prévu ce cas de figure ? Fado a
mentionné un bracelet possédé par sa fille, ils doivent bien le vouloir. Sans nul doute, un artéfact puissant,
ou bien un Plot Coupon (TM). C'est toujours ainsi.
J'ai beau hurler pour attirer l'attention, les cris spectraux ne semblent point avoir de grands effets. Fort
étrange, en ma patrie, les fantômes ne manquent pas d'apparaître sur le plan réel. Cependant je suis ici en

7

esprit, est-ce si différent ? Et écoutez-moi ces deux idiots discuter d'importantes affaires à régler... Où est
donc le sang de la blessure ?

Ah, tout de même. Il n'a pas l'air bien malin, mais face à un chevalier blessé et une princesse dont la plus
grande prouesse martiale doit être équipée d'une aiguille à tricoter, ils devraient pouvoir les tuer, n'est-ce
pas ? N'est-ce pas ?
Oh, Dma'llum. Le chevalier vient de donner une rapière à cette Eirika. Et elle sait s'en servir.

Voici les caractéristiques de notre soi-disante Lord. Son affinité est liée à la lumière, ce qui
n'étonnera pas Zagor. Les affinités influencent les rapports entre personnages. Ces derniers
peuvent enfin s'énamourer ou se rapprocher d'autres camarades, en se tenant près d'eux un
nombre suffisants de tour (les liens ont trois niveaux de grandeur), jusqu'à débloquer un
niveau relationnel, chaque niveau apportant des bonus divers lorsque les unités liées sont
proches. En mode difficile de FE9 ou FE7, pour exemples, la chose est d'importance, autrement,
le sujet peut être survolé. Les dialogues débloqués sont d'intérêt variable. Dans FE8, ils sont
souvent affligeants.
Concernant les caractéristiques, quelques explications rapides : la force détermine, avec la
puissance de l'arme, les dégâts potentiels infligés à l'ennemi. La technique influence la
précision, ainsi que la vitesse, laquelle détermine aussi la possibilité d'attaquer deux fois pour
une unité (si sa vitesse est supérieure d'au moins quatre points à celle de la cible) ou
inversement, la vitesse joue pour l'esquive également.
La chance intervient dans l'esquive et le calcul des possibilités de coup critique, la défense
représente le nombre de points retranchés du potentiel offensif adverse pour les attaques
physiques, la résistance est la même chose concernant les attaques magiques.
Pour un niveau un, Eirika est bien dotée, sachant que pour les unités de première classe ne
peuvent dépasser 20 points par caractéristique, or sa tec et vit sont déjà proches de la
moyenne...
Ce qui ne l'empêchera pas, en bonne bretteuse, d'avoir une force en deçà.

8

Et voilà le représentant habituel de l'unité promue trop tôt en seconde classe, disponible très
tôt dans le jeu. Conformément à son rôle, Seth sera un rouleau-compresseur dans l'early game.
Néanmoins, il doit être utilisé comme atout et surtout pas faire partie de votre équipe
définitive. Il sera rapidement mis à la réserve, entre les pots de mayonnaise rancis et les armes
rouillées.

Ah ah ! Il semblerait que je puisse contrôler, par quelque enchantement, les mouvements de ces personnages
bleutés... Excellent. Ce paladin est trop puissant pour ces vulgaires bandits, en y travaillant, je devrai
pouvoir le forcer à se trancher la gorge. La péronnelle résiste à une telle inflexion mentale, aussi, allons la
faire mourir séance tenante...

Forcément, cette gamine devait me contrarier. Non seulement l'autre brute la rate en beauté, mais Eirika
frappe un point vital du molosse humain, avant de l'achever de la pointe de sa rapière, dans une partie du
corps que la décence m'interdit de nommer.
Toi, là-bas ! Tente ta chance ! Dès que je cesserai de contrôle partiellement cette fille, je devrai pouvoir
absorber l'essence vitale de ce cadavre encore frais...

9

Merci, Capitaine de l'évidence. Ne bouge pas, je me charge de toi juste après. Bon sang, j'espère que cet
hacheur vaut quelque chose. Imaginez-vous à quel point il m'est intolérable de rester ici, Laiktheur ? J'ai
moult gens à tuer, de terres à conquérir, de séides à punir... Ailleurs.

Les deux cadavres sanguinolents ne valent rien, oui. Mais que fait ce sinistre crétin de Valter ? Sa wyverne
a attrapé une galle des écailles instantanée ?

Mais rien n'empêcha ce triste résultat, et ce n'est pas faute d'avoir essayé. J'ai réussi à raidir les muscles de
ses jambes pour ne pas qu'elle s'enfuit, mais même sans attaquer, ses bras ont défait en défense cette brute
inepte.

10

C'est ce que j'aimerai bien savoir également. Malheureusement, "lame de rapière perforant le coeur"
semble être une explication suffisante.

Se produisit alors un phénomène mystérieux- avoir tué cet énergumène a rendu cette femme plus forte. Et
pas qu'un peu. Je commence à entrevoir les problèmes à l'horizon... Hmm. Avec une petite inflexion, je
pourrais la faire tomber à l'eau. Cette cruche ne doit pas savoir nager.
Et elle de dire que la guerre ne ressemble pas aux jeux qu'elle faisait avec son frère ! Sans blague !
Oh, je te montrerai bien ce qu'est la vraie guerre, mortelle. La guerre... La guerre ne change jamais...
J'ai l'impression d'avoir déjà entendu cela quelque part.
Et là voilà qui désespère devant tant de barbarie, avant de rassurer son chevalier servant sur sa
détermination.
Et ces damnés cadavre que je n'arrive pas à posséder, ou à drainer de leur énergie vitale.
Je sens déjà une certaine lassitude poindre en moi. Bien, bien. Restez dans le coin, Laiktheur.
La prochaine fois, j'aurai un plan pour tuer cette paire d'idiots...

Oui, je n'ai aucun talent sur Paint.

11

La bienvenue à vous, Laiktheur. Lorsque vous nous avez quitté, le continent de Magvel était en proie à une
destruction de paix multi séculaire en règle, avec l'Empire de Grado envahissant son infortuné voisin. Je ne
sais pas pourquoi, mais il faut généralement que les empires jouent les mauvais rôles, et les royaumes les
bons. Probablement une Règle Universelle Mystérieuse.
Quoi qu'il en soit, Renais se faisait laminer en beauté, et l'exceptionnel Roi-guerrier envoyait sa gourde de
fille entre les mains d'un chevalier éclopé. Plus important, je n'ai pas réussi à les faire tuer.
Mais je ne désespère pas, car...

C'est cela, pauvres fous. Fuyez, fuyez ! La mort elle-même vient vous chercher... Dès que j'aurai retrouvé
une enveloppe charnelle assez solide pour ne point être balayé à la première brise. Comment voulez-vous
assurer votre standing sans pouvoirs et sans que personne ne puisse vous voir ?

Pardonnez-moi pour ces quelques moments de confusion, mais mon esprit semble se balader de lieu en lieu
sans que mon avis soit requis, ce qui m'irrite hautement. A tout le moins, ce sont de bonnes nouvelles.
L'Empire

a pensé à boucler les issues, et les fuyards devraient rapidement être éliminés. Mon bouc en frétille
d'impatience.

12

Eirika aurait besoin de tellement de choses que la liste serait fastidieuse à établir. Une autre princesse
écervelée ne va pas arranger les choses. Cours, mortelle ! Zagor le Désincarné hululera jusqu'à ce que
rupture de tympans s'ensuive dans le cas contraire !
Bonne fille. Elle envoie quelqu'un chercher des renforts, mais... Il sera... Trop... Tard ! Non ?

Vous voyez bien. Avec une moustache comme celle-ci, les unités bleues ont perdu d'avance. Notez le subtil
changement de couleur. La découverte du clonage est précoce sur cette planète. Une magie interdite,
sûrement. Les empires maléfiques en sont bourrés à craquer.

Voilà ce que j'aime entendre. J'agiterai bien un fanion aux couleurs de Grado, si je pouvais.
Grado, Grado !
Comme chacun peut s'en douter, ce sire moustachu se montrera totalement incapable de ne pas
se faire arrêter. Il est votre typique boss de l'early-game des Fire Emblem, que vous oubliez
aussi sec après avoir fini le chapitre.
Bon, il est vrai que cela marche pour mal de boss de la saga, en fait...

13

Hmm. Maintenant, j'ai quelques doutes...

Une lance solide et vigoureuse résout bien des problèmes ! Démonstration !

Une chance sur cent de le tuer en un coup, et il gagne ? Pfft. Très commode, que de la forfanterie.
Néanmoins, le coup a été si violent que l'autre en a été désintégré sur le champ. Peut-être que je tiens
quelque chose avec ce Breguet. Si j'arrive à prendre le contrôle de son esprit, je pourrai massacrer Eirika et
l'autre bellâtre... Où sont-ils, par ailleurs ?

Ne m'interromps pas, mijaurée, même si tu ne m'entends pas. Il suffit de voir ton visage pour se rendre que
tu es inoffensive tant que les RUM n'en auront pas décidé autrement.
Si vous devinez que Tana sera une unité pouvant être recrutée plus tard, vous remportez le
cocotier.

14

Je vais pouvoir utiliser mon autre lance pendant que la piétaille ira se faire
massacrer à ma place...Elle est pas mal, celle-là, non ? Har, har, har !
Et, comme prévu, Tana, princesse de Frelia, se fait capturer. Pas pour longtemps, hélas.

Sérieusement, Seth. Je déteste de nombreuses choses, ceux qui adorent relever l'évidence figurent en bonne
place dans la liste. Comment es-tu devenu paladin ? Ah, oui. Tu sers dans l'armée de Renais. Tu as du tuer
pas mal de voleur de poules pour arriver jusque-là.

Vous ne pourriez, juste, vous savez... Venir en croupe sur mon cheval, pendant
que nous filons de l'autre côté ? Il ne doit pas y avoir trois cent mètres à couvrir !

Je suis une princesse loyal-bon, Seth, ça ne marche pas comme ça. D'ailleurs...

15

Evidemment, notre chère princesse, étant encore plus Loyale-Bonne que son dévoué servant, elle n'entend
pas contourner le coupe-gorge. Parfait, parfait, qu'elle tombe dans mes filets.

J'élèverai un certain scepticisme quant à la puissance de Grado, ou son ingéniosité. Je sais que les armées
sont réduites dans un monde aussi peu développé, mais, franchement, une demi-douzaine de soldats pour
prendre un fort entier ? Accordez-moi une pause... Oh, voilà que je dois contrôler à nouveau cette paire
infâme. Meurs, Eirika !

Oui, oui. Reste donc dans ton coin à astiquer ta lance. Ou plutôt, bouge ton séant malséant de la porte et
part embrocher cette péronelle.

Arrivant avec un timing incroyable, des laquais de la princesse aux cheveux bleus déboulent et
anéantissent mes espoirs présents. Bien que le cavalier semble aussi inepte qu'une chanson de votre
cantatrice Saylyne d'Yon, le chevalier a une coupe de cheveux qui ne m'inspire rien de bon. Sans parler de
son armure, accessoirement.

16

Looser numéro un : Franz. Il y a juste quelque chose de mièvre dans son regard qui me pousse
à vouloir le mettre dans la réserve, à côté de Seth, en-dessous des bocaux de cornichons ayant
trop longtemps macéré dans le vinaigre. Peut-être a-t-il meilleure allure que

lui, tout aussi charismatique, avec environ cinq lignes de dialogue dans FE7, dont 0 utile.
J'ai tendance à faire de la discrimination sur les personnages de FE en dépit de leur growth
rates, parfois, je dois l'avouer. Franz arrive très tôt et a des stats honorables... Mais j'ai d'autres
projets pour un cavalier.

Looser numéro deux : Gilliam. A chaque fois que je le vois, je repense à Oswin, et la
comparaison n'est pas à son avantage. Il n'est pas non plus totalement à jeter, mais dans ce Fire
Emblem, vous pouvez largement vous passer d'un général (la seconde classe des chevaliers.
Pendant que j'y pense, un personnage change de classe au niveau 20, grâce à un objet de
promotion, différent pour chaque classe. Vous pouvez faire changer une unité de classe dès le
niveau 10, quoi que ce sera toujours une mauvaise idée. Path of Radiance et Radiant Dawn ont
troqué les objets de promotion contre un niveau "21" pour faire changer de classe, ce qui n'est
pas plus mal). Certes il peut prendre une alternative plus intéressante, mais il y aura une
occasion de remplacer Gillam par une jeune femme, blonde, fraîche, innocente, et meurtrière.
Vision du futur : même entraîné, Gilliam ne vaut pas grand-chose, j'en suis convaincu
maintenant.

17

A moins que je ne me trompe de candidate, peut-être. Toujours est-il que Gillam peut aller
pourrir avec les autres rebuts.

Ah ah ! Des renforts ! Misérables, mais des renforts quand même. Quoi que dans ce petit fort, la pucelle
soit difficile à déloger. Je n'ai pas réussi à empêcher ses jambes de s'y rendre. Peut-être que le lancier...

Mon sublime encéphale a beau se retourner dans tous les sens, je ne vois pas comment se tenir immobile
devant un fort augmente la défense et l'esquive, mais cela a sauvé sa pauvre vie. J'avais beau essayé de la
faire trébucher, sa lame a frappé sans coupé férir. Bien, bien... Si je lui donne le goût du sang, elle finira par
y succomber.
Pendant ce temps, l'autre bibendum en armure a défait deux autres marauds de Grado, sans
encouragement de ma part, croyez-le bien. Seth se tourne les pouces en contemplant sa blessure guérie
miraculeusement pendant l'entre-deux-chapitres.
Et ce crétin de Bereguet qui continue à rester debout, planté comme un piquet, attendant son heure...

18

Apparemment, l'armure de ce quidam peut se décrocher pour former un bouclier. Cocasse. Profitant de ce
que j'essais d'obliger Eirika à se pendre par les pouces, le chevalier fonce bravement vers l'objectif, ignorant
(à bon droit) la princesse de Renais.

Les résultats ne se font pas attendre. Tous ces cadavres, et je ne peux rien en faire...

Dixit le général trop fainéant pour aider ses troupes avant que les renforts n'arrivent. Il n'aura même pas
eu le temps de défeurrer son autre lance, heureusement.
S'ensuit un magnifique duel de manchots, les deux se ratant mutuellement. Joie.

Après avoir été percé de parts en parts, Gillam décide en avoir assez fait pour la patrie, dresse son extension
phallique vers le ciel pour s'attirer les faveurs divines, et part finir son repas dans le bosquet à côté.

19

Brave Gilliam. Puisse-t-il mourir bientôt.
Le regard morne, conscient de mon échec critique, je laisse la princesse s'élancer fraîchement vers Breguet,
rapière gluante de sang au clair...

Tout de même, je croyais que la guerre était un peu plus propre. Tout ce rouge, c'est
comme s'ils étaient plein de confiture. Sauf que ça ne sent pas du tout bon. Cela ne ressemble
vraiment pas à mes... Jeux... Avec mon frère. Pas la même couleur. Je crois que j'ai tâché ma jupe.
J'espère que Seth sait laver les vêtements ? Sa blessure a arrêté de saigner dès que j'ai tué ce
méchant bandit. Il était méchant à cause de son casque tout rouge, je l'ai noté tout de suite. Trop
de rouge, plus de rouge !
Ah. Je crois que cet homme me fait un signe avec sa lance. Je vais l'aider avec ma rapière, on
dirait que ça le démange au ventre. C'est normal, avec tous ces trous dans l'armure !

En voilà un qui n'aura plus jamais mal à l'estomac. Apparemment, la lame est faite de telle manière que les
dégâts sont considérables contre tout malencontreux possesseur d'armure lourde. Avec ses intestins qui
débordent, cela me donnerait presque faim.

C'est ce qu'ils disent souvent. Heureusement, la Mort s'en moque.
Dans la plupart des Fire Emblem, d'ailleurs. Je crois que la palme revient au boss lâchant un
"aaaaah" à sa mort. Très éloquent. Valter sera également royal de côté-là.
Cesse donc de m'interrompre, petit scribe ! Je souffre déjà d'avoir été embarqué dans ce traquenard, ne
vient pas en plus polluer mes habiles machinations pour m'en sortir.
Oh, pardon. Il faut juste tenir le Laiktheur informé. Voyez-vous, je...
Cause toujours.

20

Mince, ma lame est coincée dans ce truc gluant. Comment est-ce que mon épée a fait
un trou aussi large dans son armure ? Ah, je ne savais pas qu'on pouvait avoir des choses aussi
longues dans son ventre, c'est amusant. Plop, plop, plop !

Félicitations pour ce haut fait d'arme, Princesse ! Bientôt, vous égalerez votre frère
dans l'art du combat. Je... Princesse ?

Plop, plop, plop ! Dites, vous croyez que vous avez des choses aussi longues dans vos
entrailles, Seth ? Cela me paraît insensé. Comme cela marche pour tenir dans un espace aussi
réduit ?

Je ne sais pas. Il faudrait véri- qu'est-ce que je raconte ? Reposez votre épée,
Princesse, le combat est terminé. Reposez votre...

Plop, plop, plop !

Tiens, ce pauvre homme est mort. Et je me sens étrangement plus fort, plus rapide,
plus endurante, plus précise... Ce n'est peut-être pas si mal, la guerre. Ce n'est pas très difficile,
finalement, il suffit de faire entrer le bout pointu dans les parties molles de l'autre. Ti hi !

21

J'espère qu'ils ont du détachant à l'intérieur, ces tubes étaient encore plus sales que le
reste. Et quelques herbes médicinales, aussi. Je ne sais pas pourquoi, Seth est devenu tout pâle !

Bizarrement, j'ai toujours des doutes lorsqu'un de mes séides me déclare une chose de cet acabit. Ne seraitce que parce que la plupart ne sont plus tout à fait vivants.

Vite vite vite... Si j'arrive à posséder Gilliam, je peux les empaler toutes les deux...

C'est cela, c'est cela... Encore un petit peu...

22

Hmm... Ma main bouge toute seule ?
Ah, trop tard ! Les deux écervelées quittent le fort au moment critique ! Tout ça pour

Cette opération n'est absolument pas à porter à mon crédit. Si je trouve l'Empereur Vigarde, j'irai
m'installer dans son corps et leur apprendre comment on envahit un pays, i.e. pas avec deux pelés et trois
tondus pour encercler un des côtés. Et ne parlons pas de Valter, dont le wyverne doit avoir un souffle au
coeur.

En additionnant l'ineptie, elles vont peut-être mourir plus facilement ? S'il vous plaît ?

Sur qui pourrais-je compter pour avoir ces délicieux gâteaux au miel ? Ta mère ne
sait pas faire la différence entre une casserole et une enclume. Et lorsque j'ai essayé de lui

23

apprendre la magie pour repriser mes gants de cérémonie, elle a mis le feu à la salle du trône. Le
Pontife en glousse encore. Crétin d'isolationniste, gérant des brebis bêlantes à Rausten...

Comme je suis une Princesse (TM), la courbe des évènements et de l'espace-temps
s'infléchit naturellement pour attirer les kidnappeurs de tout poil. D'ailleurs, il n'est pas exclu que
je me fasse encore enlever, alors pourquoi s'inquiéter ?

Est-ce que vous auriez des rognons dans votre cuisine ? Avec de la confiture à la
framboise, si possible. Je n'arrête pas d'en rêver depuis ma rencontre avec ce rustre en armure
rouge... Plop, plop, plop !

Vous êtes certaine de ne pas vouloir quelque chose de plus raffiné ?

24

Au moins un à qui cela plaît ! Moi, je désespère déjà. Servez-lui donc de la confiture. Avec de l'arsenic
dedans.

Uniquement grâce à l'intervention des Règles Universelles Mystérieuses, je me dois de le préciser.

Si j'avais un coeur tangible, il saignerait de souffrance devant une nouvelle aussi tragique. Bah, qui puis-je
tromper ? Tout le monde avait vu ce coup-là venir. Et si vous ne l'avez pas vu, Laiktheur, les autres vont
vous fixer avec un regard concupiscent.

Fado de Renais
Prologue- Prologue
"Exceptionnel Roi-Guerrier"

Rappelez à ma fille de faire attention au Plot Coupon qu'elle porte au poignet, merci.
R.I.P.

25

J'étais pourtant certaine que sa réputation aurait suffi à vaincre les trois mille soldats
de Grado assemblés devant le château ! Il était un si valeureux guerrier ! Enfin, je crois... En y
repensant, l'arme la plus dangereuse qu'il a tenu depuis que je me soi en âge de me souvenir, c'est
un couteau à beurre...
Tiens, j'aimerai bien en avoir un pour étaler de la confiture.

Aussi loin que je n'apprécie pas Seth, je trouve son expression ici tout à fait appropriée. Même lui pressent
à quel point ces mots sont creux. Je parie qu'à part Grado, aucune des autres nations n'a d'armée digne de
ce nom- logique, puisqu'ils sont censés avoir vécu dans une paix béate depuis huit siècles (la bonne blague).

Il parle du prince consort, Ephraïm. A mon avis, il est déjà mort dans un fossé, s'il a hérité des qualités
martiales de son père. Eirika accuse le coup.

Oh oui, charger tête baissée (avec quelques clampins) la nation la mieux armée de Magvel pendant que son
propre pays est en ruine, voilà bien pourquoi je n'ai jamais considéré le courage comme une vertu. Que les
chevaliers, paladins et autres servants obstrués par des règles morales rigides se réservent autant de
courage qu'ils veulent. Un cadavre n'a que faire du courage, qu'il soit animé ou pas.

26

Vous êtes témoin, Laiktheur, c'est congénital.

J'aurai du prendre ma retraite quand j'en avais l'occasion...

Quelle merveilleuse idée. Une vie très constructive en perspective, victime impuissante jusqu'à la mort.
Pas le moins du monde sexiste.

27

Voilà qui serait une merveilleuse nouvelle. S'ils sont jumeaux en plus, cet Ephraïm doit être
définitivement stupide.

Lors de l'invasion, il y a eu une mystérieuse réduction du nombre de soldats. En
tout et pour tout, cinq survivants connus de l'armée de Renais : Ephraïm, deux cavaliers, Franz, et
vous, Seth. Bah, ce sera bien suffisant pour défaire un Empire (Tm).

Comme seul Grado a entretenu une armée digne de ce nom pendant huit siècles,
ce qui aurait dû l'amener à la faillite, nous n'avons gardé qu'une force militaire minimale. Notre
armée invisible n'entrera en jeu que plus tard.

Il parle de Gilliam, Vanessa, une femme aux cheveux verts (je me demande avec quoi ils font pousser leurs
légumes et nourrissent leurs bestiaux pour avoir des coloris aussi fantasques), et un prêtre sûrement trop
affectueux avec les enfants de sa paroisse. Lorsque vous verrez sa moustache, vous comprendrez.

28

Oh, l'horreur capillaire...

Zagor ? Zagor ! Je me demande si un fantôme peut littéralement mourir de rire...

Des Ultimateur 4000 ? Un jitte d'Umezawa ? Des cordes pour se pendre ?

Voilà qui est concret. J'en profite pour causer brièvement sur un autre point noir du jeu à mon
sens, là où cela diminue encore la difficulté... Les connaisseurs de Fire Emblem savent que les
épisodes précédents demandaient une soigneuse gestion de l'équipement. Le 7 surtout, car
vous pouviez tout bonnement passer à côté de Merlinus, le marchand entreposant votre attirail.
Et encore fallait-il qu'il soit déployé à chaque fois, avec fort risque que les ennemis foncent
entre vos lignes pour le tuer.
Chaque unité ne peut transporter qu'un certain nombre d'objets, et sans cela, tout objet
excédant la limite doit en virer un autre ou être jeté. Dans FE8, comme le précise le Roi, un
convoi suit Eirika où qu'elle aille. Littéralement : elle dispose d'une commande permettant
d'échanger magiquement avec le convoi, en plein champ de bataille. Toute unité s'arrêtant à
côté d'elle peut faire de même.
Si PoRet Radiant Dwant ne sont pas à prendre en faute pour le coup d'un convoi, au moins il
n'y a pas cette commande magique.
Le convoi fournit aussi des armes de base.

29

* Reprend son souffle * Pardonnez-moi Laiktheurs, c'était le cadavre qui fait déborder le charnier, après
tout cette frustration... Hm. Si même Tana fait remarquer l'inanité de cette entreprise, c'est un signe qui
ne trompe pas.

Il y a peu de choses aussi tristes que d'être prisonnier de son propre esprit, formulant des ordres abscons.
Dma'llum...

Vers un avenir meilleur, je vous le dis.

Je demanderai plutôt pourquoi il a attendu huit sanglant siècles avant de commencer une invasion en
règle de ce continent sans saveur.

30

Ce n'est pas un vrai dirigeant s'il n'y a pas de place pour l'ambivalence, alors. Le jour où mes sujets ne
feront que m'adorer sans me craindre également, je commencerai sérieusement à m'inquiéter.
Et "empereur taciturne", personnellement, ce la ne m'inspire pas un dirigeant adoré par son peuple.

Vous ne pouvez pas me voir, mais j'essaye de lui arracher le coeur avec ma main spectrale. J'abhorre les
pleurnicheurs. Agissez au lieu de vous apitoyer vainement sur votre sort !

J'imagine que dans le cas contraire, il n'y aurait pas d'histoire et que Grado étendrait son emprise sur tout
Magvel. J'aime cette idée.
C'est sur cette note réjouissante que je dois vous laisser...

Super ! Je vais pouvoir faire plop, plop, plop, avec plein de monde. Il y aura plein de
biscottes, et plein de confiture. Maintenant que mon père est mort, la succession est ouverte. Si
Ephraïm se fait ploper, une fois que j'aurai défait Grado... Plop plop plop !
Magnifique. J'arrive à faire entrer un peu de bon sens dans le crâne de cette princesse ! Vu comment les
choses se passent, je dois songer à cette alternative. Après tout, rouge ou bleu, le principal, c'est de faire
régner une faction. Et ensuite...

31

Une demi-douzaine contre tout un empire ? Pas de problèmes.

32

Bon retour parmi nous, Laiktheur. La dernière fois que vous êtes venu, une princesse devenant plus à mon
goût en sauvait une autre, et la première tenait mordicus à sauver son génie de frère parti en croisade
contre Grado avec les restes de l'armée de Renais, autant dire qu'il y est allé tout seul.
Heureusement, les chances de décès s'annoncent élevées. Ainsi donc...

Nous voici sur la carte. C'est le seul des Fire Emblem sortis en Europe à inclure ce gimmick, et
ce n'est pas plus mal. Car n'allez pas croire que pouvoir se déplacer sur une carte va rendre le
jeu moins linéaire. Cela va encore dans le sens de facilité : ça donne accès aux joueurs à deux
donjons, dont l'un apparaît franchement trop tard dans le jeu. Je ne devrai pas trop cracher làdessus, car bien qu'ils servent de toolbox pour faire monter en puissance des unités, aux
niveaux les plus élevés, c'est l'un des rares moments dans FE8 où vous trouverez un brin de
challenge.
Comme vous le verrez plus tard, la carte se retrouvera rapidement infestée d'ennemis,
prétextes pour des escarmouches ascénarisées et free XP, comme si ce n'était pas assez avec les
donjons et les habituelles arènes.
Des fois que vous auriez oublié d'acheter quelque chose dans une boutique, vous pouvez
également retourner dans une ville et accéder à ces dernières... A bien y penser, je devrai peutêtre remodeler mon opinion sur FE8 en songeant qu'il est plus orienté "casual". Dommage que
les nippons nous prennent parfois pour des billes concernant les RPG. C'est d'ailleurs pour ça
que dans FE7 le stratège est personnifié pour renforcer l'immersion. Dommage bis, je trouve
que ça ajoutait à l'ambiance.
Enfin, je sais que les discussions pourraient être longue sur la cohérence dans les jeux vidéos,
mais franchement, pouvoir se balader tranquillement sur le continent dans un tel contexte
frise le ridicule.
"Youhou ! Grado répand mort, misère et dévastation sur le monde, mais je pense avoir le
temps de revenir au donjon farmer un peu d'XP ou faire une séance shopping dans une ville
précédente !"
Bien. Maintenant que l'autre aigri a terminé ses récriminations, reprenons ce voyage qui s'annonce épique.

Plop, plop, plop !
Oui, plop à toi aussi, Eirika, que tu m'entendes ou pas. Direction, Ide, apparemment...

33

Notez au passage la légère incohérence dans la narration. Pourquoi "notre disposition" ? Le jeu
ne vous demande guère votre avis... Et dans son entièreté, vous n'aurez qu'un choix RP à faire.

La loyauté est une illusion. Elle varie selon le cours de la guerre et des évènements... Du moins, pour la
plupart des gens. Une raison de plus pour préférer des cohortes de morts-vivants.

Ce vieux sac à vin ne m'a même pas donné de confiture !

34

Noooon... Excusez cette exclamation languissante, mais le destin se ligue contre moi. Je déteste
positivement protéger autre chose que ma propre personne, ou mes biens. Et certainement pas quand cela
implique une histrionne qui a découvert quel côté d'une épée sert à tuer.

Il a regardé sur Magvelmap.

Conseil ô combien précieux, très franchement, lorsqu'on se propose de partir en éclaireuse.
Conseil basique, mais effectivement, les archers ont un important bonus de dégâts face aux
chevaliers pégases. Et Vanessa en est une. Les cheveux verts ne trompent pas.

35

Voilà un quidam qui a la tête de l'emploi. Mal habillé, barbu, dents écartés, hache à la main, visage hurlant
la stupidité et une haleine de viande morte que je ne puis heureusement pas sentir, voici un fort beau
spécimen de bandit.
Ce qui est un autre invariant de la série Fire Emblem. Le premier est qu'il y a toujours un ou
plusieurs lords parmi les héros principaux. FE9 a joué la feinte en attendant longtemps pour
anoblir Ike, mais il n'y a pas coupé.
Un autre qui apparaît rapidement, à part l'invasion impériale, est la présence de ces chers
bandits. Le banditisme, c'est mal, Laiktheur, Fire Emblem vous le rappelle.
Ils jouent parfaitement leur rôle d'ennemis précoces, peu précis et faciles à tuer, ainsi qu'un
bon prétexte pour quelques missions de massacre sanglant (Lyn vous en donnerait des
nouvelles).
Les bandits ont toutefois une fâcheuse habitude, à part ne jamais dépassez un certain quotient
intellectuel...

... Ils peuvent, selon toutes les apparences, détruire un village entier, tout seul, d'un unique et formidable
coup de hache. Je comprends mieux pourquoi des armées étaient conservées pour faire la chasse aux bandits,
vu cette puissance surprenante.
Ce qui fait des bandits des cibles prioritaires, puisque le jeu vous en fournira généreusement
quelques-uns dans chaque mission avec des villages (ou bien leur cousins, les pirates). Et ces
derniers contiennent souvent un objet, plus ou moins utile. Parfois il s'agit carrément d'un
objet de promotion. D'autres fois...
Mais vous verrez vous-même.
Qu'entends-je ? Non content de me forcer à accompagner cette bande de pitres qui ne veulent pas décéder
expéditivement, il va falloir que je secoure des gueux et des paysans ? La récompense a intérêt à en valoir le
coup. Sinon, je reviendrai finir le travail des bandits personnellement.
Peu probable. Une fois qu'une de vos unités est allée récolter l'objet d'un village, celui-ci se
ferme et devient imperméable à toute attaque.

36

Plait-il ? Pour quelle excellente raison ? Ils décident de planter une barricade devant l'entrée avec la
mention 'Plus de bandits, nous avons déjà donné, merci' et leur font des bras d'honneur derrière
l'enceinte ?
Hé bien, euh, c'est à dire que...
Non, non, je préfère ne pas en entendre plus. Finissons-en au plus vite.

Par les tétons dorés d'Enhora ! Voilà un spécimen d'anthropos pisciscus barbudoïde, ou je ne m'y connais
pas. Regard vaseux garanti.

Vraiment ? Viens un peu par là, gamin. Eirika aura très, très envie de te rencontrer. J'imagine la scène
d'avance, avec délectation.

Ne compte pas sur moi, yeux de merlan frits. Ton esprit est aussi fat que ton visage. Quel homme crie à
l'aide en pleine forêt bordée de montagnes, entouré d'un côté par un village aux cendres encore fumantes
(vraiment puissante, ces haches de bandit) et de bandits assoiffés de sang de l'autre ?

37

Eirika n'en a positivement rien à faire. J'aime un peu mieux cette femme.

Pizza aux anchois ou au chorizo ?

Il n'y a pas d'innocence. Il n'y a que des degrés de culpabilité. Et tu as déjà plein de sang sur les mains,
petite Eirika. Par les Dieux, tuez l'homme aux yeux de poisson, égorgez son fils devant lui, pillez les
villages avant les bandits et partons.

Soigner n'importe quelle blessure au moyen d'un bâton, hein ? Je ne suis pas certain de savoir comment
cela fonctionne.

38

Mais avant cela, c'est le moment pour la présentation de nos chères nouvelles recrues. J'utilise
le mot "chères" généreusement, ici. Elles ne le seront généralement pas. Et pour prouver ceci,
nous avons donc le fabuleux...

Hommoustache. Ou simplement Moustaches. Ou Moulder, comme il est aussi appelé. Endehors de sa tête que je n'arrive absolument à encadrer, il n'y a pas grand-chose à en dire.
Comme pour la plupart des personnages, il ne bénéficiera d'aucun character development, non
pas qu'on devrait vraiment le souhaiter. Il est juste le random prêtre que l'on vous donne en
début de jeu, car, bon, les potions de soin ont un usage quelque peu limité.
Il est tout aussi peu remarquable à ce titre que la prêtresse dans FE6, et donne envie de
retourner plutôt à

Qui elle, au moins, avait de la personnalité et faisait même un bishop honorable. Rien à côté
de Lucius, évidemment, mais toujours mieux que Moulder ou Rhys.
Je dois avouer ne pas m'être intéressé à ses growth rates. Comme apparemment j'ai oublié de
le préciser, pour ceux ne le sachant pas, les gains de niveaux dans fire emblem peuvent
apporter +1 à une caractéristiques, selon un pourcentage spécifique à chaque caractéristique et
à chaque personnage, ce qui permet de faire des choix pratiquement darwiniens.
Chaque classe a des standards. Ainsi, et, généralement, les combattants à la hache seront plus
portés sur la force et la vitesse, les myrmidons, plus sur la vitesse et la technique, les
chevaliers, plus sur la force et la défense, etc. Je dis bien généralement, car dans tout Fire
Emblem il y a des personnages pouvant facilement être bon dans tous les domaines
importants, et d'autres faisant la nique aux normes.
Je pense notamment à Nolan de FE10, dont les stats font penser à une âme de bretteur
prisonnier d'un corps de combattant...
Bref, même sous la torture, vous ne me ferez jamais prendre Moulder. Une excellente raison
pour cela se fera bientôt jour.
Newbie numéro 2 :

39

Vanessa. Un nom étrangement terrien. En tant que chevalière pégase, elle répond bien aux
normes : très rapide, faible, PV en dessous de la moyenne. Notez toutefois que même pour une
chevalière pégase, sa vitesse est très haute pour une niveau 1... Sans parler de sa défense tout à
fait honorable. De façon globale, même en prenant en compte le fait que vous pouvez finir le
jeu avec la pire équipe qui soit, elle présente un très bon choix.
Je ne conçois d'ailleurs pas d'équipe dans FE sans au moins une unité volante.
Pour autant, son personnage ne sera pas développé et elle n'aura pas grande personnalité...
Oh well.
Si cet hurluberlu a fini de vous assommer avec ses remarques lancinantes, je vais pouvoir massacrer ces
innocents bandits.

Mais avant cela, il faut que je précise une autre spécificité du gameplay de FE : la possibilité
de sauver d'autres unités. Cela n'est possible que si l'unité à sauver a une constitution
inférieure à la capacité d'aide de l'unité sauveuse. Vanessa étant montée sur un mangepommes volant, elle n'aura aucune difficulté à transporter l'autre gringalet geignard.
Une capacité utile en plusieurs occasions (par exemple en ayant laissé une unité blessée dans
le champ de mire d'une unité puissante), mais il ne faut pas oublier que l'unité sauveuse, tant
qu'elle transporte son boulet, voit sa tec et sa vitesse réduites de moitié.
Ce qui signifie une moindre évasion, une bonne chance de se prendre deux coups d'affilée, et
donc une mort passablement sanglante.
Toutefois, comme les unités volantes et la cavalerie peuvent utiliser les points restants de
déplacement après avoir effectué une telle action...

40

... cela ne présente pas grand problème. Heureusement, car de base, Vanessa n'aime pas les
messieurs avec des haches ébréchées. FE comporte le triangle des armes : les épées sont plus
"fortes" que les haches, les haches sont plus "fortes" que les lances, les lances étant plus
"fortes" que les épées. Ce "plus fort" se traduit le plus notablement par des bonus/malus de
précision et d'évasion.

Wahou ! Je vole ! Je vole ! Trop génial ! Youhou, papa ! Tu me vois ?

Mon garçon, tu vas voler ailleurs si tu ne te tiens pas tranquille un moment ! Et au
cas où tu l'aurais oublié, ton père est entouré de bandits armés jusqu'à leurs dents pourries...

Mais... Vous allez le sauver, n'est-ce pas ?

Si Dame Eirika ne le tue pas avant pouvoir ce qu'il a dans le ventre, nous devrions y
arriver, oui. Seth m'a raconté de drôles de choses sur la princesse. Je crois que la mort de son père,
la destruction de son pays, l'attaque de Grado où réside Lyon, son meilleur ami, le meurtre de
plusieurs bandits et la possibilité que fon frère jumeau puisse mourir à cause d'une stupide
croisade l'ait un peu... Perturbée.

Euh, si vous me posiez juste là, en fait ? Je crois que je pourrai trouver mon chemin
tout seul en-dehors des montagnes, et mon père se débrouillera, hein...

41

Je peux reprendre, oui ? Bien. Je partage le dégoût concernant cet hommoustache, ne serait-ce que par ce
qu'il est un prêtre. Pour sa peine, je l'envoie visiter le village voisin afin de le dépouiller des richesses
éventuelles au nom de l'Eglise frélienne, mais à la place, il tombe sur une femme plantureuse, dotée d'un
sens de l'observation inégalé.

J'aurai tendance à employer un autre terme que "importuner" lorsque lesdits bandits fendent en deux les
crânes desdits villageois.

Madame, je suis un clerc, je n'ai pas besoin de recevoir de paiement pour-

42

M'insinuant avec répugnance dans l'esprit du moustachu, je le force à accepter. J'aime les femmes qui
donnent des bijoux à des personnes s'étant égarées et dont elles ne savent absolument rien. Je n'ai aucune
appétence particulière pour l'argent, mais il est un moyen de pouvoir commode.

Pendant que mes troupes avancent, le père aux yeux de poisson se fait harceler par le bandit le plus proche.

A mon grand dam, cet état de fait ne dure point longtemps.

Viens là, mon fils. Viens là pour que mon puissant bâton soigne tes blessures...

Euh... D'accord ?

Reste près de moi, maintenant, mon enfant. Je te protégerai contre ces brutes
impies. Ne me quitte pas d'un pouce.

43

Hmm, si ça ne vous dérange pas, je vais plutôt parler à cette dame...

Seth dépouille une paysanne d'une potion de soin majeure pendant que le gamin prend ses jambes à son
cou...

Aaaargh... Faut-il que tous ces mortels soient aussi soigneux lorsqu'il s'agit de souligner l'évidence et de
revenir sur ce qui a déjà été identifié ? Ils vont finir par atteindre un niveau de doctorant à cette allure.

Mets-toi bien à l'aise dans une forêt et regarde-moi faire. Je vais tous les ploper !

44

Je préfère avoir une arme à la main et être prêt si je dois rester dans le coin... Le
prêtre me lance de drôles de regards...

Ah, l'arrogance. Ne crains rien, mouflet. Laisse-toi guider par mon esprit et tu auras tôt fait de déchanter.
Ton père et toi allez rejoindre la tombe au plus vite. Laisse-le aller se faire tuer, Eirika.

Plop, plop, plop !

Et voici une autre nouvelle recrue... Le naab par excellence. Admirez Ross, l'unique
"aventurier" de tous les Fire Emblem. FE8 contient en fait trois classes uniques de ce genre.
Vraiment uniques. S'il semble faiblard, c'est qu'il est d'une classe en dessous de tous les autres
personnages présents. Une fois le dixième niveau atteint, il atteindra le premier niveau d'une
classe standard. Il y a une méthode à suivre pour qu'ils atteignent des seconde (enfin,
troisième pour eux) classe tout aussi spéciales, mais elles ne valent pas la peine, sauf pour le
troisième sous-promu que nous ne verrons pas de sitôt.

45

C'est donc, pour moi, plutôt l'occasion de farmer des points de caractéristique pour avoir un
bon personnage... Au-delà du scénario cheesy et des dialogues souvent navrants, Sacred
Stones contient tout de même de bons personnages, niveau stats. Heureusement, d'ailleurs.
Ross fera a priori partie de notre team de winners, à moins d'un vote massif dans le sens
contraire.
Pas si j'ai mon grain de maléfice à mettre dans les rouages de ce projet insensé ! Vient près d'Eirika, Ross.
Elle va te montrer comment marche la guerre dans ce monde fantasque.

Garcia a décidé que cet archer ne méritait point de vivre, un bon point pour lui. Voyons voir si son fils peut
s'illustrer de macabre manière.

La réponse est tout à fait positive. Eirika semble absorbée par le poitrail éviscéré du bandit. Vanessa fonce
vers le village pour récupérer son contenu avant les bandits...

46

Je ne suis pas certain que cela soit un vrai cadeau. Je vais tenter de les tuer ensuite en mode spectral, mais
encore faut-il faire se suicider Ross. En avant, gamin !

Des derniers mots très épiques. Mon mécontentement n'atteint pas les mêmes proportions, mais ce damné
rejeton d'humain, après avoir massacré les brigands affaiblis par Eirika, a réussi à battre leur chef, rien de
moins. Je manque encore de pratique avec ce contrôle mental, et rien ne me ferait revenir dans la caboche
d'hommoustache. Qui s'est empressé de soigner Ross.

Ohé, princesse Eirika, Sire Seth ! Un peu d'aide serait la bienvenue ! Je sais que je
suis tout en armure et que, par des voies mystérieuses, se trouver dans un bosquet augmente ma
capacité d'éviter les coups ennemis et améliore même ma défense, mais ces saligauds sont
retranchés sur les montagnes et ma lance ne brille pas face aux haches...

Attendez, vous semblez normal ! Super Ross à la rescousse ! Yahou !

47

Le pire étant que cela fonctionne. Le sort s'acharne sur moi.

Ne parlons pas du fait que tu as totalement massacré les deux ennemis à côté de toi
et que ces gens bizarres s'occupaient du reste avec mon aide... Ou que je pensais me faire la malle
à cause de ce prêtre au bâton et cette princesse aux yeux fous !

Facile à dire maintenant qu'il ne reste qu'un seul pauvre bandit au corps suintant de sang. Je me demande
d'ailleurs comment ils peuvent rester aussi performants en pleine santé qu'à l'agonie... Bon, je suppose que
le scribe va vouloir faire une autre présentation époustouflante, n'est-ce pas ?

Et voilà notre dernière recrue du chapitre, Garcia. Je resterai toujours fasciné par son sourire
béat et ses yeux de poisson, sans parler de ses sourcils surhumains. Garcia arrêtera de voler de
l'expérience immédiatement et sera bientôt relégué dans la réserve du convoi, à côté des
daubes en conserve, il s'y sentira bien.
A mon sens c'est malheureusement un trait commun aux Fire Emblem, les combattants ne
brillent guère. Songez à Boyd, à Bartre, à Dorcas, à Lot... Nolan est un cas spécial pour les

48

raisons précédemment évoquées. Et Hector est une exception de taille, il a certes la hache
comme arme principale, mais c'est un lord.
Par ailleurs la seconde classe des combattants, le Guerrier, ne vaut pas tripette. Savoir se servir
d'un arc en plus des haches n'ajoute pas grand-chose. Dans cet opus du moins, vous avez le
choix au moment de la promotion de l'unité. Et Ross ne sera donc pas un guerrier, vous pouvez
m'en croire.
Après que son fils ait tué le dernier bandit, incapable de s'échapper de la carte et attendant
douloureusement son heure...

Non, vraiment, inutile de me remercier. Il semblerait que la stupidité, si elle est bleue, protége de la mort,
dans le coin. Et nous ne voulons pas de ton aide, paysan.

Exactement ! Tu continues sur le chemin de la rédemption, Eirika.

(Ah, non, pas encore cette histoire... Je croyais que tout le monde avait oublié... Vite

49

Garcia, il est temps de recracher les bobards habituels, ton fils continue d'y croire, lui... Moi, le
grand Garcia ? Autant que Fado était un exceptionnel Roi-Guerrier, oui !)

Il faut croire que dans Fire Emblem, arrêter de combattre fait sévèrement régresser les
caractéristiques.
Ou bien il était réellement l'un des meilleurs commandants de Renais. Cela pourrait expliquer leurs
prouesses martiales et leur résistance acharnée face à Grado...

J'imagine qu'il pouvait faire fuir des nuées d'ennemis avec un seul de ses regards d'hareng saur dont
aurait épinglé chacune des écailles.

Au stade où nous en sommes, je prendrai le premier vagabond venu, vous savez. Il
faut de la chair à lame si nous voulons survivre dans cette aventure. Et j'ai aussi des quotas à
respecter. Et pourquoi "vos forces" ? Vous êtes tout seul, et je ne sais pas si vous avez de quoi
remplir une seule force...

50


Aperçu du document LP Game of Stones- tome I.pdf - page 1/258
 
LP Game of Stones- tome I.pdf - page 2/258
LP Game of Stones- tome I.pdf - page 3/258
LP Game of Stones- tome I.pdf - page 4/258
LP Game of Stones- tome I.pdf - page 5/258
LP Game of Stones- tome I.pdf - page 6/258
 




Télécharger le fichier (PDF)


LP Game of Stones- tome I.pdf (PDF, 14.6 Mo)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP



Documents similaires


gos iii vous reprendrez bien un peu de bandit
lp2 bandits
gos iii vous reprendrez bien un peu de bandits
gos ii les infortunes de la vertu
gos ii les infortunes de la vertu
lp c1

Sur le même sujet..