Plainte contre le coran 18 mars 2006.pdf


Aperçu du fichier PDF plainte-contre-le-coran-18-mars-2006.pdf - page 4/95

Page 1 2 3 45695


Aperçu texte


6. [Mais] certes les infidèles ne croient pas, cela leur est égal, que tu les avertisses ou non: ils ne
croiront jamais.
7. Allah a scellé leurs cœurs et leurs oreilles; et un voile épais leur couvre la vue; et pour eux il y aura
un grand châtiment.
8. Parmi les gens, il y a ceux qui disent: ‹Nous croyons en Allah et au Jour dernier!› tandis qu'en fait,
ils n'y croient pas.
9. Ils cherchent à tromper Allah et les croyants; mais ils ne trompent qu'eux-mêmes, et ils ne s'en
rendent pas compte.
10. Il y a dans leurs cœurs une maladie (de doute et d'hypocrisie), et Allah laisse croître leur maladie.
Ils auront un châtiment douloureux, pour avoir menti.
11. Et quand on leur dit: ‹Ne semez pas la corruption sur la terre›, ils disent: ‹Au contraire nous ne
sommes que des réformateurs!›
12. Certes, ce sont eux les véritables corrupteurs, mais ils ne s'en rendent pas compte.
13. Et quand on leur dit: ‹Croyez comme les gens ont cru›, ils disent: ‹Croirons-nous comme ont cru
les faibles d'esprit?› Certes, ce sont eux les véritables faibles d'esprit, mais ils ne le savent pas.
14. Quand ils rencontrent ceux qui ont cru, ils disent: ‹Nous croyons›; mais quand ils se trouvent seuls
avec leurs diables, ils disent: ‹Nous sommes avec vous; en effet, nous ne faisions que nous moquer
(d'eux)›.
15. C'est Allah qui Se moque d'eux et les endurcira dans leur révolte et prolongera sans fin leur
égarement.
16. Ce sont eux qui ont troqué le droit chemin contre l'égarement. Eh bien, leur négoce n'a point
profité. Et ils ne sont pas sur la bonne voie.
17. Ils ressemblent à quelqu'un qui a allumé un feu; puis quand le feu a illuminé tout à l'entour, Allah
a fait disparaître leur lumière et les a abandonnés dans les ténèbres où ils ne voient plus rien.
18. Sourds, muets, aveugles, ils ne peuvent donc pas revenir (de leur égarement).

Les non-croyants sont donc condamnés par Allah à rester des mécréants. Ils sont en outre
présentés comme étant des réformateurs, ce qui donne l’impression que tout être souhaitant faire
évoluer la religion est un malade, un corrupteur. Pour celui qui croit cela sincèrement, le noncroyant devient ici un être inférieur, pire: dangereux, et qu’Allah maintient volontairement dans
l’ignorance. Il y a là de quoi faire baisser sensiblement l’inhibition naturelle à agresser ou pour le
moins dénigrer une telle personne. Ceci d’autant plus que cette même sourate précise, sans
équivoque non plus, qu’ils doivent être combattus jusqu’au triomphe absolu de l’Islam:
190. Combattez dans le sentier d'Allah ceux qui vous combattent, et ne transgressez pas. Certes. Allah
n'aime pas les transgresseurs!
191. Et tuez-les, où que vous les rencontriez; et chassez-les d'où ils vous ont chassés: l'association est
plus grave que le meurtre. Mais ne les combattez pas près de la Mosquée sacrée avant qu'ils ne vous y
aient combattus. S'ils vous y combattent, tuez-les donc. Telle est la rétribution des mécréants.
192. S'ils cessent, Allah est, certes, Pardonneur et Miséricordieux.
193. Et combattez-les jusqu'à ce qu'il n'y ait plus d'association et que la religion soit entièrement à
Allah seul. S'ils cessent, donc plus d'hostilités, sauf contre les injustes.
194. Le Mois sacré pour le mois sacré! - Le talion s'applique à toutes choses sacrées. Donc, quiconque
transgresse contre vous, transgressez contre lui, à transgression égale. Et craignez Allah. Et sachez
qu'Allah est avec les pieux.

4