lutte contre Boufaroua INPV .pdf


Nom original: lutte contre Boufaroua-INPV.pdfTitre: question terrain sit web BoufarouaAuteur: hassina

Ce document au format PDF 1.4 a été généré par PDFCreator Version 0.9.8 / GPL Ghostscript 8.64, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 18/08/2015 à 20:14, depuis l'adresse IP 41.103.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 1695 fois.
Taille du document: 2.1 Mo (2 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


Comment intervenir contre le Boufaroua –Myeloi
Myelois
du palmier dattier ?

Olygonychus afrasiaticus et Ectomyeloïs ceratonia , deux bio agresseurs très nocifs pour
la qualité des dattes . Le premier est un minuscule acarien de la famille des Tetranychidae
appelé localement le Boufaroua ou Ghobar au Maghreb qui désigne souvent "poussière" du
fait de la présence de toiles soyeuses blanches ou grisâtres tissées par ce ravageur autour du
régime de dattes vertes (stade grossissement). Ce régime, à la longue s'étouffe
étouffe induisant un
aspect rugueux et une couleur rougeâtre des dattes formées .
Cette minuscule araignée est très résistante aux températures élevées et aux fortes
insolations. La durée du cycle biologique est très variable et dépend essentiellement de la
température ambiante. En effet,
effet une vingtaine de générations peuvent se succéder au cours
de l’année. En Algérie, les fortes pullulations sont observées de Mai à Juillet
uillet, engendrant des
pertes pouvant atteindre jusqu'à 70% de la production .

Dégâts de Boufaroua (Olygonychus
(
afrasiaticus ) sur dattes

Le phragmite et le chiendent sont les principales plantes hôtes de cet acarien. La lutte
préventive consiste à détruire ces plantes hôtes et maintenir la palmeraie propre sans débris
végétaux.
La lutte curative consiste à l’application raisonnable des produits phytosanitaires
phytosanitaire
homologués contre le Boufaroua (acaricides spécifiques).
spécifiques). Durant la période de fortes
forte
infestations, 03 applications chimiques sont nécessaires pour réduire les colonies de cet
acarien.
Aussi, il ne faut pas négliger le traitement acaricide des cultures sous jacentes (cucurbitacées
et solanacées) afin d’assurer une couverture optimale.

Dégâts de la pyrale des dattes (Ectomyeloïs ceratonia )

Ectomyeloïs ceratonia est un papillon qui pond à la surface des dattes dés qu’elles
commencent à murir (septembre –octobre ). Apres éclosion, les larves pénètrent à l'intérieur
des dattes en creusant des galeries, rendant le fruit inconsommable. Les dégâts peuvent
endommagés jusqu' à 30% de la production.

Les régimes non récoltés, les dattes qui tombent entre les cornafs, sur les aiguilles des
palmes ou à terre constituent des sources de multiplication et de propagation de ce
ravageur.
La protection des dattes contre les préjudices de ce ravageur nécessite la combinaison
obligatoire des mesures prophylactiques(Bon entretient de la palmeraie, irrigation et
nutrition équilibrée, nettoyage méticuleux de l'arbre et de son environnement).
Les interventions chimiques sont pratiquées au moment des premières signalisations.
Aussi, deux traitements sont nécessaires pour contrôler cet insecte et un troisième
traitement peut être envisager lorsque les pullulations sont fortes.



La lutte contre ces deux ravageurs est prise en charge par l'INPV en surveillant
précocement les palmeraies afin de détecter les premiers fils soyeux du boufaroua et le
début des vols de la pyrale pour intervenir chimiquement . Des avertissements agricoles
sont diffusés en direction des pheoniciculteurs pour engager les traitements au moment
opportun.

• Pour plus d'information consulter la note technique dans la rubrique publication.


lutte contre Boufaroua-INPV.pdf - page 1/2


lutte contre Boufaroua-INPV.pdf - page 2/2



Télécharger le fichier (PDF)


lutte contre Boufaroua-INPV.pdf (PDF, 2.1 Mo)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP



Documents similaires


lutte contre boufaroua inpv
info phyto no 35 jul 2014 site web
info phyto 37 vu dg janv
pyrale qdt 1
boufaroua du palmier dattier
cr1 5 monaco 2016

Sur le même sujet..