MEMOIRE DE FIN D'ETUDE EBONDO (2).pdf


Aperçu du fichier PDF memoire-de-fin-d-etude-ebondo-2.pdf - page 3/123

Page 1 2 345123


Aperçu texte


P age |3

0.3. CHOIX ET INTERET DU SUJET

Le choix de ce sujet se justifie suite à la situation critique de
l'insalubrité qui caractérise la ville de Kinshasa, et en allant du principe que l'art
disposerait des pistes de solutions pour éradiquer certains problèmes liés à
l’environnement, grâce aux méthodes qu’il disposerait, notamment : la
récupération et le recyclage de certains déchets plastiques, en vue de donner à
cette population une vision contraire à celle qu’elle voit pour les déchets
plastiques c'est-à-dire : illustrer le passage des déchets en éléments de
récupération, de ces dernier comme médiums d’art.
Le présent travail se veut alors être une alerte pour la
population, pour les autorités de la ville de Kinshasa et cela grâce à une
meilleure gestion de déchets.
Celui-ci propose d'apporter quelques pistes de solutions
concourant à minimiser le problème de la dégradation de l’environnement que
connaît la ville de Kinshasa, dans l’objectif de porter un regard nouveau sur les
éléments déclassés.

0.4. LIMITES DU TRAVAIL
L’art étant un domaine si vaste, qui touche toutes les
couches scientifiques, délimiter notre étude dans le temps et dans l'espace serait
nécessaire.
La limite spatiale et temporelle dans le présent travail est
déterminée par le choix des médiums environnementaux dans la peinture
contemporaine qui commence plus précisément en 1945 jusqu’ à nos jours.

0.5. METHODES ET TECHNIQUES
Pour réaliser cette étude, nous avons recouru aux méthodes
descriptive et analytique. La première méthode nous a aidés à décrire les
éléments caractéristiques de l'objet à analyser. Quant à la seconde, elle a consisté
à faire la décomposition de notre corpus afin d'en ressortir les différentes
composantes constitutives. Ces méthodes sont appuyées par la technique de
recherches approfondies sur le contenu du sujet.