MEMOIRE DE FIN D'ETUDE EBONDO (2).pdf


Aperçu du fichier PDF memoire-de-fin-d-etude-ebondo-2.pdf - page 5/123

Page 1...3 4 567123


Aperçu texte


P age |5

CHAPITRE I. APPROCHE DEFINITIONNELLE DES
TERMES CLES DU SUJET

1.1 APPROCHE DEFINITIONNELLE
A la lumière de la problématique évoquée ci-dessus, il se
dégage essentiellement trois notions de base qui s’avèrent êtres comprises dans
ce travail, il
est question de medium, de l’écologie et de la peinture
contemporaine.
Pour prévenir tout risque d'interprétation abusive pouvant
surgir à l'occasion de la lecture de ce mémoire, il importe de préciser les sens de
certains concepts clés et termes y utilisés.
En effet, l'étude titrée : « L’intégration des médiums
environnementaux dans la peinture contemporaine, une nouvelle vision
écologique à Kinshasa » ne peut être bien appréhendée que grâce à la
compréhension des concepts de base qui la constituent.
Etant donné que le sujet comporte d’autres aspects, il nous
est nécessaire de les examiner parce que
d’autres concepts singuliers
interviennent pour l’acheminement de notre travail, notamment les concepts
environnement, art contemporain, arts plastiques et peinture.

1.1.1. Medium
A l’origine, ce terme qualifie le liant (liquide servant à
détremper ou unir les pigments) utilisé en peinture. Aujourd’hui, son sens s’est
élargi à l’ensemble des matériaux utilisés par l’artiste.1
Par "médium", on entend ici le matériel de peinture ou
dessin qui sert de véhicule à la couleur. À ne pas confondre avec le médium à
peindre, qui désigne le mélange singulier de liant (huile siccative, liant
acrylique), de diluant (essence de térébenthine, white spirit) et d'une résine (pin,
dammar, acrylique) permettant au peintre d'améliorer la consistance de sa
peinture. 2

1
2

www.outsiderart.fr
Rush MICHAEL, Les nouveaux médias dans l’art, Thames & Hudson, coll. L’univers de l’art, 2000.p 6