PDF Page 18 edition de saint etienne 20150805(1) .pdf


Nom original: PDF-Page_18-edition-de-saint-etienne_20150805(1).pdfTitre: pxAuteur: sanchema

Ce document au format PDF 1.4 a été généré par EidosMedia Methode 4.0 / EidosMedia Methode 4.0 output driver 4.1.1.5, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 20/08/2015 à 09:03, depuis l'adresse IP 178.251.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 455 fois.
Taille du document: 157 Ko (1 page).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


COURONNE STEPHANOISE
Rédaction : 2 place Jean­Jaurès, 42000 Saint­Etienne ­ 04 77 45 10 10 ­ lprstetienne@leprogres.fr ; Publicité : 04 77 91 48 69 ­ lprpublicite42@leprogres.fr

Aldo Urso : « Saint­Héand
reste un village agréable, vivant »
SAINT-HÉAND

Vie locale.

Rencontre avec Aldo Urso, propriétaire
depuis quatre ans du salon de coiffure Aldo Coiffure
situé au 3, place Foch.

Portrait de commerçant
Depuis combien de temps
êtes­vous installé
sur la commune ?
Cela fera quatre ans au mois
de novembre. J’ai acheté le
salon à Mme Seyve qui tra­
vaillait ici depuis vingt­huit
ans. J’ai une salariée, Véroni­
que.
Avant mon installation ici,
j’avais un salon dans le
Rhône, que j’ai tenu pendant
quatorze ans. Je cherchais à
me rapprocher de mon
domicile et l’occasion s’est
présentée.
Mon installation est récente,
j’ai encore beaucoup à déve­
lopper.

« Il vaut mieux
voir des voitures
que des parkings
vides »
Parlez­nous
de votre clientèle…
J’ai une clientèle fidèle sur
Saint­Héand, mais égale­
ment sur les communes envi­
ronnantes telles que
La Gimond, Aveizieux ou
encore Saint­Bonnet­les­
Oules. Certains viennent de
L’Étrat également.
Je peux compter également
sur une clientèle de passage
car le salon est bien situé,

LA TALAUDIÈRE

entre la poste et les méde­
cins. C’est un plus pour mon
activité.
Vous faites partie
de l’association
des commerçants ?
Oui tout à fait. Je suis
membre du bureau.
L’ambiance est cordiale entre
commerçants.
En 2013, l’association avait
mis en place une navette afin
de redynamiser le village
qui, suite à différentes pério­
des de travaux, était en perte
de vitesse.
Nous avons été présents en
septembre dernier à la fête
du village qui, grâce à
l’investissement de la muni­
cipalité et des différentes
associations, a rencontré un
vif succès.
Nous serons présents en sep­
tembre prochain pour appor­
ter notre aide au comité des
fêtes lors de la fête de la bat­
teuse.



Aldo Urso est plutôt satisfait de s’être installé dans le village voici quatre ans.

Photo Sandrine Cerbellaud

Est­il agréable pour vous
de travailler
à Saint­Héand ?
Oui, ça reste un village
ag réable, vivant. On a à
notre disposition divers com­
merces de proximité ; des
médecins, des dentistes y
sont encore installés.
La municipalité est très à
l’écoute de ses commerçants

et fait de réels efforts pour
dynamiser le centre­bourg.
Des projets sont à l’étude.
Y a­t­il des points négatifs ?
Le problème du stationne­
ment est une réalité, mais
comme souvent dans un vil­
lage. La construction de nou­
veaux bâtiments y est peut­

être pour quelque chose,
mais il faut bien que les gens
se garent !
C’est plutôt bon signe de voir
des voitures dans un village,
non ? Il vaut mieux des voi­
tures que des parkings vides.
On a déjà abordé le problè­
me avec la municipalité mais
y a­t­il une solution miracle ?

L’installation prochaine
de la supérette
vous inquiète­t­elle ?
Étant adhérent de l’associa­
tion des commerçants, je ne
peux qu’être solidaire de mes
collègues. Certains seront
d av a n t a ge i mp a c té s qu e
d’autres. On verra avec le
temps. 

L’école Jean­Plathey s’agrandit

Vie scolaire.

Suite l’ouverture d’une classe supplémentaire à la maternelle,
des aménagements ont été nécessaires dans les locaux du pôle petite enfance.

L

a décision du rectorat
d’académie d’accorder
l’ouverture d’une classe

supplémentaire à l’école
maternelle publique Jean­
Plathey aura eu pour consé­

L’aménagement intérieur du jardin d’enfants sera réalisé durant ce mois
d’août. Photo Marcel Rascle


18



LE PROGRES - MERCREDI 5 AOÛT 2015

quence d’importantes modi­
f ications du pôle petite
enfance.
La nouvelle classe prendra
en effet la place du jardin
d’enfants et nécessitera une
remise à niveau de la struc­
ture ; elle ne devrait être
opérationnelle qu’après les
vacances de la Toussaint.
Par contre, le nouveau
jardin d’enfants intégrera
un bâtiment totalement
nouveau. Celui­ci sera ter­
miné fin août, prêt à
accueillir les bambins dès la
rentrée de septembre.
E n f i n , c o mpte te n u d e s



L’extérieur du futur jardin d’enfants imaginé par le cabinet Desages.

Photo DR

effectifs attendus lors de
l’année scolaire qui
s’annonce, la cuisine de
l’établissement a également

dû être agrandie. Ces tra­
vaux seront également
achevés à la fin de ce
mois. 
42G


Aperçu du document PDF-Page_18-edition-de-saint-etienne_20150805(1).pdf - page 1/1




Télécharger le fichier (PDF)


PDF-Page_18-edition-de-saint-etienne_20150805(1).pdf (PDF, 157 Ko)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP



Documents similaires


pdf page 18 edition de saint etienne 20150805 1
boanovembre
rivmag 63 oct nov 2009
all n 3 fr
gazette equilibre immobilier
lettre d assenay janvier 2018

Sur le même sujet..