Région de gendarmerie Languedoc Roussillon .pdf


Nom original: Région de gendarmerie Languedoc-Roussillon.pdf

Ce document au format PDF 1.4 a été généré par Writer / LibreOffice 4.2, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 27/08/2015 à 10:17, depuis l'adresse IP 82.127.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 372 fois.
Taille du document: 902 Ko (1 page).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


A l'instar des 22 autres région françaises, les contours de la région de gendarmerie de
Languedoc-Roussillon (RGLR) se confondent avec ceux de la région administrative du même
nom.
Subordonné au Directeur général de la gendarmerie nationale, le commandant de région a autorité
sur les groupements de l’Aude, du Gard, de l’Hérault, de la Lozère et des Pyrénées-Orientales. En
région Languedoc-Roussillon, la gendarmerie assure la sécurité publique au profit de 63 % de la
population répartis sur plus de 96 % du territoire.
La région de gendarmerie de Languedoc-Roussillon concentre donc à la fois des attributions
organiques (préparation, administration et soutien des forces) et des attributions opérationnelles
liées à l’engagement des forces (en matière de police judiciaire, de sécurité publique et de sécurité
routière, de défense et d’ordre public ainsi que de relations bilatérales frontalières).
Depuis le 1er septembre 2014 le commandant de région, commande également le groupement de
l'Hérault.
La région de gendarmerie de Languedoc-Roussillon est composée de :
1. - l'état-major régional et départemental implanté à Montpellier,
2. - 5 groupements de gendarmerie départementale correspondant aux cinq départements,
3. - 2 sections de recherches (Montpellier et Nîmes)
4. -19 compagnies de gendarmerie départementale correspondant chacune à un
arrondissement,
5. - 5 Escadrons Départementaux de Sécurité Routières (EDSR)
6. -178 brigades territoriales organisées en 55 communautés de brigades et 46 brigades
territoriales autonomes,
7. - 3 brigades de prévention de la délinquance juvénile ; 4 brigades nautiques côtières ;
1 détachement au centre de coopération policière et douanière ; 1 peloton de gendarmerie de
haute montagne.
Soit un total de 3700 personnels d'active renforcés par 1200 réservistes qui ont constaté 80420
crimes et délits en 2014.
C'est aussi 1375 véhicules et 200 casernes.
Les principaux enjeux de la RGLR sont l'exceptionnelle croissance démographique, l'important flux
de population saisonnier ; des infrastructures en constant développement ; une large bande côtière
et une porte d'entrée en France, pour de nombreux trafiquants notamment de stupéfiants venant
d' Espagne.


Aperçu du document Région de gendarmerie Languedoc-Roussillon.pdf - page 1/1


Télécharger le fichier (PDF)

Région de gendarmerie Languedoc-Roussillon.pdf (PDF, 902 Ko)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP







Documents similaires


region de gendarmerie languedoc roussillon
v73kd66
sacem2013 brochure
compte rendu table emploi 14 oct esv tgv
cr dp esv tgv ter 02 decembre 2016
gendarmerie pertuis vaucluse matin

Sur le même sujet..