Fichier PDF

Partage, hébergement, conversion et archivage facile de documents au format PDF

Partager un fichier Mes fichiers Convertir un fichier Boite à outils PDF Recherche PDF Aide Contact



Promenade à Argenteuil .pdf



Nom original: Promenade à Argenteuil.pdf
Titre: Argenteuil
Auteur: HP utilisateur

Ce document au format PDF 1.5 a été généré par Conv2pdf.com, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 31/08/2015 à 11:49, depuis l'adresse IP 86.249.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 607 fois.
Taille du document: 937 Ko (6 pages).
Confidentialité: fichier public




Télécharger le fichier (PDF)









Aperçu du document


Promenade
à
Argenteuil

Jean Pierre DENIS

Départ de la promenade à partir de la gare. Prendre à gauche le boulevard Karl Marx
Le nom d'Argenteuil apparaît pour la toute première fois dans la charte de la fondation de Childebert III en 665 qui
accorde le droit d'élever un monastère à Argentoialum
Au début du XIXème siècle, Argenteuil demeure une cité peuplée en majorité de vignerons et agriculteurs. La vigne
occupe l'essentiel du territoire, très morcelé avec plus de 30000 petites parcelles. Le bourg est essentiellement formé de
maisons vigneronnes et maraîchères. La production s'adapte à la demande parisienne... Argenteuil voit apparaître
manufactures et lotissements, et devient une destination dominicale pour les Parisiens en mal de verdure.
Grace à un pont métallique construit par l’entreprise Joly en 1863 le chemin de fer va permettre un spectaculaire
développement de la ville. Les impressionnistes y viennent fréquemment pour peindre des toiles devenues célèbres.
Claude Monet s’installe de 1871 à 1878 au 21 boulevard Karl Marx.

Le philosophe Karl Marx a séjourné en 1882 à Argenteuil chez sa fille Jenny épouse Longuet au 27 boulevard Thiers
(aujourd’hui boulevard Karl Marx).
Retour vers la gare, à gauche prendre l’avenue du Maréchal Foch.
A l’angle de la rue Bicheret, villa de style normand de 1902 de l’architecte parisien F Marguin. L’entrepreneur est
Roucamps.

A l’angle de la rue de Dame, immeuble de style Art déco.

Faïenceries de l’entreprise
Boulenger de Choisy-le-Roi

Promenade à Argenteuil

Page n° 2

A l’angle du 16 avenue Maréchal Foch et de la rue du Moulin, immeuble de style Art déco des architectes
Jacques et Henri Defresne

Rue Alfred Labriere, à droite. Villa de style normand de l’architecte Jacques Defresne.
Jacques Hippolyte Defresne (1848-1936 Argenteuil) est issu d'une longue lignée de
vignerons argenteuillais.
Après ses premières études à l'Ecole Turgot, il combat pendant la guerre de 1870 où,
survivant à la bataille de Reichshoffen il fondera la Société des mobiles du canton
d'Argenteuil qu'il présidera sa vie durant, tout comme la 161ème section des vétérans des
armées de terre et de mer.
En 1874, lors de son mariage avec Marie-Louise Collas, il porte déjà le titre
d'Architecte. L'absence de trace de son passage dans l'une des écoles d'architecture
existant alors, laisse penser qu'il doit sa compétence à une formation pratique acquise
sur le tas. Le début de son activité d'homme de l'Art va donc coïncider avec l'avènement
de la Illème République, époque où le centre ancien d'Argenteuil se transforme par la
mutation des quartiers limitrophes de la nouvelle gare. 1
Après 1906, il collaborera un temps avec son fils Henri (1877-1961) architecte de la ville
de Cormeilles-en-Parisis.
Continuer l’avenue du Maréchal Foch en direction de l’avenue Gabriel Péri et à gauche la rue Jean Borderel
Là, se trouve 2 maisons vigneronnes récemment restaurées
Le Centre Culturel
Au fronton, la monumentale sculpture Vingtième siècle d'Edouard Pignon (1905-1993) est inaugurée en 1970. Elle
mesure 50 mètres de long sur 10 de hauteur et est composée de 5000 morceaux de céramique.
Se diriger en direction du Pont d’Argenteuil
En 1832, un pont est construit sur la Seine. Il sera payant jusqu'en 1910. Il remplace la traversée par bac. Détruit par les
bombardements lors de la dernière guerre il sera reconstruit par un pont moderne.
A gauche prendre l’avenus Héloïse.
C’est un ancien bras de Seine comblé par la destruction des fortifications de la ville

Villa de style renaissance d’Alfred Collas. En 1899 il en fait don à la
municipalité pour y installer l’Hôtel de Ville. Deux ailes latérales seront
ajoutées ainsi que le clocheton.

A l’angle de l’avenue et de la rue du 8 mai 1945 se situe l’ancienne gendarmerie construite par l’architecte Jacques
Defresne. Edifice d'un aspect assez sévère sans autre ornement sur la façade plate que des chambranles en brique et des
baies. Il fut érigé à l’emplacement de la maison de Victor de Riquetty marquis de Mirabeau appelé « l’ami des
hommes » et père du célèbre tribun.
Détails de la construction et plans : http://www.fichier-pdf.fr/2014/12/17/jacques-defresne-la-gendarmerie-d-argenteuilval-d-oise/
Promenade à Argenteuil

Page n° 3

Prendre la rue du 8 mai 1945.
A l’angle de la rue Notre-Dame :
A gauche la chapelle Saint-Jean
La chapelle Saint-Jean-Baptiste d’époque carolingienne date du Xème siècle. Elle se situait
dans l'enclos de l'abbaye bénédictine primitive. Son usage originel est inconnu, il ne
s'agissait pas d'un baptistère. L'hypothèse d'une chapelle sépulcrale semble la plus
probable. De plan carré, elle comporte trois nefs recouvertes de six voûtes d'arêtes reprises
sur deux colonnes centrales. La nef médiane, s'achève par une absidiole en cul de four,
restaurée au début des années 1980. L'ensemble est classé monument historique en 1945.
En 1942, trois rangées de sépultures maçonnées, remontant probablement au VIIIème ou
IXème siècles, ont été mises au jour.

A droite derrière les murs en meulière se trouve l’ancienne abbaye.
Héloïse (1100-1164) fait ses études à l'abbaye vers 1110. Elle y acquiert une culture exceptionnelle, que remarque plus
tard Abélard. Une fois le secret de leur liaison connue, elle se retire à l'abbaye et en devient l'abbesse. Mais elle en est
chassée en 1129 lorsque Suger obtient du pape la rétrocession du monastère à l'abbaye de Saint-Denis.
Continuer la rue du 8 mai 1945 jusqu'à la place Jean Eurieult
A l’angle de la rue Paul Vaillant Couturier, La pharmacie Petit construit en 1926 par l’architecte André Cordonnier
(1885 Paris-1954 Argenteuil)

La Sainte Tunique est offerte selon la légende en l'an 800 par l'impératrice Irène de Byzance à Charlemagne.
L'empereur la donna au prieuré d'Argenteuil parce que sa fille Théobrade en était abbesse
La basilique Saint-Denys (place Jean-Eurieult) de style néo-roman a été édifiée de 1862 à 1865 par l'architecte
Théodore Ballu (1817-1885) à côté de l'ancien édifice qu'elle remplace. Elle est édifiée à l'emplacement de l'ancien
cimetière et sur un terrain légué par le maire Grégoire Collas qui s'oppose à la restauration de l'édifice antérieur très
vétuste. Le clocher porche, imposant, s'élève à cinquante-sept mètres de hauteur. La nef comporte six travées, le
transept est éclairé par deux grandes rosaces. Le chevet est composé de trois chapelles rayonnantes. L'édifice abrite la
Sainte Tunique du Christ, relique qui fait l'objet d'un pèlerinage depuis le Moyen Âge. Le vitrail représentant SaintVincent est du maitre verrier Lucien Barillet (1880-1948). Les autres vitraux sont de Jean Barillet et de Max Ingrand
(1908-1969).

Promenade à Argenteuil

Page n° 4

Derrière la basilique se trouve la tombe de Françoise de Castellane marquise de Mirabeau et de son fils Victor de
Riquetty de Mirabeau, né en 1715 et décédé à Argenteuil le 11 juillet 1789.

Prendre la rue des Ouches
Les bains-douches construit entre 1929 et 1934 par l’architecte André Cordonnier (1885 Paris-1954 Argenteuil)

Prendre la rue de Calais pour retrouver la rue Paul Vaillant Couturier et continuer en direction de la rue
Antonin Georges Belin
Au n°17, Léo Batton (1867-1929), architecte de la ville d’Argenteuil jusqu’en 1919 et expert auprès des tribunaux
réalise en 1910 2 villas. Il a dessiné une façade en jouant de la polychromie des matériaux mis en œuvre (pierre
meulière, brique, mosaïque, faïencerie et ferronnerie). Le maitre d’œuvre est l’entreprise argenteuillaise E Petit (ex 117
Grande Rue) et les faïenceries de l’entreprise Boulenger de Choisy-le-Roi plus connu pour avoir fourni les petits
carreaux blancs et biseautés du métro parisien.
Au n°19, une charmante Villa Albert réalisée par les architectes Paul et Albert Leseine. Paul (1863-1929) et Albert
(1859-1930). Ils sont issus d'une lignée de maçons devenus entrepreneurs en bâtiments implantés sur Colombes depuis
1738.

L’hôtel des Postes rue Antonin Georges Belin construit en 1909 est de style
Art nouveau. Il est l’œuvre de l’architecte Léo Batton

Promenade à Argenteuil

Page n° 5

.Continuer l’avenue Gabriel Péri à droite et la traverser pour rejoindre la rue Paul Vaillant Couturier
(Ex Grand-Rue). 20 rue Paul Vaillant Couturier. Maison de 1906 de style néo-gothique des architectes Jacques et Henri
Defresne.

3 rue Paul Vaillant Couturier. Architectes Jacques Defresne.
Cet immeuble de 1895 a été construit pour M. Marchal. Il affiche le même caractère cossu que l'ensemble du quartier.
Au deuxième étage, la ferronnerie des balcons souligne la destination noble de ce niveau, alors que les lucarnes de
toiture éclairent les mansardes des domestiques.

Place Semard. Immeuble de rapport. Architecte Jacques Defresne.

Retour à la gare.
Notre promenade se termine au café le Terminus situé au rez-de-chaussée d’un immeuble réalisé dans les années 30 par
l’architecte André Cordonnier, les céramiques extérieures sont de l’atelier Gentil et Bourdet de Boulogne Billancourt.
1.

Brochure de l’exposition « les bâtisseurs » réalisée en octobre 2007 par les archives municipales de la ville d’Argenteuil.

Pour plus d’informations sur les architectes rencontrés lors de cette promenade, consultez mes études sur :
Jacques Defresne : http://www.fichier-pdf.fr/2013/12/04/jacques-defresne-architecte-d-argenteuil/
Henri Defresne : http://www.fichier-pdf.fr/2013/11/20/henri-defresne-architecte-argenteuil-val-d-oise/

Etude et réalisation Jean Pierre DENIS
Cormeilles-en-Parisis
Février 2012
Photographies Jean Pierre DENIS et Jean Jacques DIEFENBACH

Promenade à Argenteuil

Page n° 6


Documents similaires


Fichier PDF promenade a argenteuil
Fichier PDF henri defresne architecte argenteuil val d oise
Fichier PDF cormeilles 1900 circuit des belles villas
Fichier PDF jacques defresne architecte d argenteuil
Fichier PDF fonderie art nouveau a maisons laffitte
Fichier PDF promenade dans le 6eme arrondissement de paris


Sur le même sujet..