foireexpositionvannes2015 .pdf


Nom original: foireexpositionvannes2015.pdf

Ce document au format PDF 1.5 a été généré par Adobe InDesign CS5 (7.0) / Adobe PDF Library 9.9, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 08/09/2015 à 14:10, depuis l'adresse IP 109.218.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 362 fois.
Taille du document: 3.1 Mo (2 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


exceptionnelle
: une situation
es
nn
Va
de
us
es et Nantes.
tions Chor
1 heure de Renn
à
Le Parc Exposi
n,
ha
bi
or
M
Golfe du
à deux pas du
/Rennes
1 h 00 Nantes

rient
Lo
es
ut
• 40 min
/Bordeaux
• 4 h 00 Paris

Rennes

Quimper

Direct 3 h 00
nasse
Paris-Montpar

annes
V

ique,
Nantes-Atlant
es
nn
Re
,
Lorient

Nantes

FFAGE
HABITAT ET CHAU e projets, un
rs d
Pour les porteu
du
rofessionnels
p
e
d
el
n
a
p
e
rg
la
lable
ergie renouve
n
l’é
e
d
e,
g
a
ff
­chau
itat.
ration de l’hab
et de l’amélio

L’HONNEUR
LA MAISON A
tionnel dans le
p
Un choix exce
ine
ble, de la cuis
secteur du meu .
tion
et de la décora

CHORUS SA

ARTISANAT
DU MONDE
et ARTISANAT
toujours plus
Des créateurs
es exposants
innovants et d
Monde
des 4 coins du
tion.
et de la décora

Pa

Chorus

s.com

ition-vanne

foire-expos

E
PARC DU GOLF
ARD
IL
G
L
IE
N
A
8 RUE D
56000 VANNES
41
Tél. 02 97 46 41
85
06
46
97
Fax 02
nes.com
an

-exposition-v

contact@foire

s accueill
Et pour vou
Responsable or
02 97 46 29 64
06 86 78 58 19
c@lechorus.com
fanny.lemente

2015

ICES
LOISIRS, SERV
E
et TEMPS LIBR
obiles,
m
to
u
Voyages, a
nté
bien-être et sa

INNOVATIONS
dances
Dernières ten
et inventions

ENTEC
Fanny LE Mga
nisation

2 4 a u 2r8e

s e p t e mb

S et JARDINS
PISCINES, SPA
i est en pleine
Un secteur qu
expansion

GASTRONOMIE
du terroir,
Vins, produits
és,
ands, spécialit
­plaisirs gourm
restaurants

ess
Vrac Enxpn
osition

du

Co

ir

nts :
ntact exposa

Henry de BEARN
mmercial

Responsable co
02 97 63 12 36
06 74 37 50 76
lechorus.com
henry.debearn@

us de Vannes
positions Chor
Le Parc des ex
e
ns une démarch
est engagé da
e
rm
no
la
n
lo
se
tale
pacts
environnemen
im
s
se
r
de diminue
in
af
1
00
14
O
IS
taux
environnemen

n
Une organisatio

ess
Vrac Enxpn
osition
Pa

Chorus
foire-exposi

om

.c
tion-vannes

Au fil des années, la foire exposition de Vannes a conforté sa place et son impact auprès du bassin de
population morbihannais à fort potentiel.
Ce grand rendez-vous économique incontournable de la rentrée bénéficie d’une image de qualité auprès
de nos visiteurs. Majoritairement du département, ils ont confiance en leur foire : 2/3 d’entre eux sont
des visiteurs réguliers.

NOUVEAUTÉS 2015

Pour s’adapter au programme des visiteurs :

n format resserré avec une durée de
U
5 jours : du jeudi au lundi.

La

uc
rue de Closmade
sm:ade
15,uc
Clotion
rue dedac
05
Rédaction : 15, 05Ré
.fr
Tél. 02 97 47 42 ion
.fr @ouest-france
nes
nce
.van
-fra
est
act
Tél. 02 97 47 42 ionCo
ou
red
:
66
iels@
nne
.vaurr
Tél. 02 99 32 66
s :66
66
nné
abo32
Courriel : redactnésRe
99
ons
02
.
lati
Tél
:
Relations abon

Vannes

VanneVsannes

-ils ch

Maryvonne
et André,

’appui d’un réseau professionnel
L
de foires GL events.

Adhérente à l’UNIMEV, un gage de qualité.

COMMUNIQUEZ AUPRÈS DE VOS CLIENTS AVEC CETTE OCCASION UNIQUE
DE VENIR A LEUR RENCONTRE
Bienvenue à tous !

Élisa,
Theix.

Maryvonne Sainte-Anneet André,
d’Auray.
Sainte-Anned’Auray.

, av

Un site internet dédié.

sep
2014

lu
edi et jusqu’à
s puis mercr
visiteu
tes sorteDe
s
tou
ue
e
elq
os
op
Qu
pr
s.
di, la foire
de produit
s de cœur.
i et jusqu’à lun
tent leurs coup
Depuis mercred
s visiteurs racon
ue
elq
Qu
s.
uit
de prod

ne nocturne le vendredi jusqu’à 21 h pourconcourent pour ce Potitrtrreaits
U
permettre à plus d’actifs de ­visiter la foire
ry, 24 ans
e jazz
Esther Catha
et l’opportunité d’inviter vos prospects. Portraits
seure de dans nne
Je suis profes

Des secteurs d’activité très diversifiés.

re
27-28
27-28 septemb

nt
xpoQ?ue vienne
?
iroe -e
fo
e
àela
?
eriris
ta
e
ch
xp
er
n
-e
n
ch
s
a
-il
v
fo
nt
llcenehercheatr àorzelacaendtoidutesatesso,rtes
en
t-viils
n-e
?use eviernaQn-t
e
eue
n
e
g
is
ta
e
r qu
r
Q
sula
n
s, di,
B
foire propos
n
s
a
et
v
is
?
nn
e
Va
M
e
s i et jusquai’àselun
ll
oied
e
is
Trcr
-e
r
a
brrse.coups de cœur.
-t
chm. er
t
tu
a
e
cetmleu
r
, Lo
du
fu

n
is
es
e
e
nten
at
pu
en
n
s
a
ac
,
id
co
De
a
sp
L
ra
ce
nd
e
s
l’e
v
an
ca
ur
n
à
Fr
ite
ze
n,
g
e
vis
iss
or
ga
ll
s
at
M
ta
m
ue
qu
de
e
-e
Da
r
elq
n
r
à
su
-t
i
Qu
tio
eds, ndidates, ive, la dé
aise
oduits.
etm
prna
isgsnB
nnsa
desig
egan,sàel’erspaaceVaduL’nnélLoecetchtioai.senTras,oiliepossuuVaurMrcequ
pee.ct
zeavca
rsbr
or
tuBrereM
a
pem
at
t
fu
déce
en, en
a
,ec
L
an, ce
titre
s
Fr
ce
is
iss
m
M
s
de
Da
nt
oi
n
à
re
e
i
Tr
tio
e.
r
.
ou
ed
ncna
cosig
futu
décembr
u ce sam
, la dé
e du Loch

a lie gan, à l’espac, en perspective Miss France, en
tion D
L’élec
ec
à nt am
i re
ion de
ed
m
sa
pour ce titre, av
ce
u
lie
ive, la désignat
ou
a
n
nc
co
Portraits
L’électio
ec, en perspect

LA FOiRE EXPOSITION, C’EST AUSSI :

uc
rue de Closmade
Rédaction : 15, 05
Tél. 02 97 47 42 ion.vannes@ouest-france.f
act
66
iel : red
urrce
Coan
ce est-Fr
Tél. 02 99 32 66
Ouest-FranOu
ons abonnés :
lati14
tembreRe20

Élisa,
Theix.

Maryvonn
et André,
Sainte-Ann
d’Auray.

ry, 24 ans
e jazz
Esther Catha
seure de dans
« Je suis profes et Baden. Je donne
surtout par cu
Noreus venons e petite id
la« foi
à Vannes, Elven urs par semaine, et
je suis venue à Ma
avait un
er,
rni
co
on
de
de
is,
on
s
xp
L’a
ure
«
e.
L’e
25 he
dans
riosité.
. On est ve
contacts.
«
donne pas, je
n. Je do
s surtout par cu e der- et j’avais pris des la foi
an -la tête aussi et de voitu
rière
i
quand je n’en
Elven et Bade
« Nous venon
es,
ry, 24 ans
idé
nn
ee àà revenreir cette
din
e passion qu
e, et
Va
nu
jar
tite
nd
àns
ité
ain
ve
pe
de
gra
inv
is
z
e
s
sem
ris
a
su
r
un
jaz
trè
ab
m’
je
it
e
pa
t
Esther Catha
e
lespla
san
C’est un
ment dé
voirrnier,
et de la
xpoL’anu de
Mais, on ava rio.sit
ut- être fait
ures de cours
égale
seure de da25 henn
e.
é. est« ven
suis. L’e
ntacts
dépassement
cussi On
te ent on a pe modèle
lem
e. sJecome
paer au
gis
do e n’en donne pas, je dansqui
« Je suis profes et Baden. Je
ut têt
rtola
demande du
sure
jet- paysana
Etisfi-prisnéde
e.va
un
proan
etturj’a
cestte
quand, je
r- voi
unirgro
et de
j’aien
e de
rrev
« Nous venons riè eabpe
e. rOn a acheté
ete très grande passion
idédin
jar
à
ee ca
uve
fair
ité.

de
tro
tite
la
ine
à Vannes, Elven urs par sema
ité
ativ
ris
ur
inv
afde
cré
po
e
a
al
un
nt
les
gnant de
un
m’
un
dépla
sant
lieu
C’est e.
et de la
co
eigneme
nt idé
ir e fait
voêtr
peutons et on est ga étonnem
aleleme
Mais, on avait nai.lem
sitipri
égst
t on
t veanu
is c’e
enes
« Outre l’ens nt pu côtoyer le
25 heures de
suici
dans e du dépassement
xpo-me et
resteet déjà
lee.d’eJe
i d’ogis
J’aysa
. pa
modè

tête auss On
ses
donne pas, jedemand
un fi0 €. À notre
aleme
la
res

00
ég
ad
re
ité
jet
Et
3
he
s
j’ai
à
riè
ac
ers
pro
re.
de
i
a
e,
s
ne
div
itu
qu
ns
On

la
vo
jeu
gro
,
da
0
e.
quand je n’en
n
ion
faiter
fair et de
s couples.
ativité.
din
car j’ai undes rendealz-vpo
cré
ous. En uv
ant de
e au sein d’u
cé2e 00
gaegnafment de la
s grande pass
peeu de jeune
est
les abris de jar sition
t un
et eonfai
s
y le lieu idé trèsurinttro
il st
monde artistiqu s de Wayne Barssasnte suar un
C’est une trè passement et« de
tre l’enseigne
ent,c’e
ére
Oula
emici
nnet
peut- êtr
toyer le
au rendez-vou
a
éto
t
prè
pri

est
en
on
au
tre

pu
t
fre
,
no

rem

ce
en
nt
l’of
À

et
oet
me
de
du
€.
lem
xp
de
e
0
res
ale
na
ballet
ontses. J’ai d’o
à 3un00modèle d’ecouples. Ilss ser
on venait
danseur
demand
danse, j’ai ég
s000 € de adres
acheté pe
» fait, la diversité
sein d’un jeune
d. Mais, avant, , mainte
ne
chorégraphe et
a
re.
en
au
jeu
un
foi
On
,
e
de
ste
re.
qu
.
u
ek
ba
fai
isti
2
vité
we
la
art
En
a
rt de rendez-vous ces rendez-vous.
nde
créati
heter
gnan
t garem
s de Wayne Ba
eignementmode
dedans les
foires pour ac les nouve
y ait
ent au
ante sur une
n de
jazz réputé.
t, il ven
sition et on es sûtre
emen
r
lleteretlece, auprè e et danseur de
« Outre l’ens nt pu cô
ba
toy
étonn
d’une formatio
est très intéress
nt, on
l’ot ffre
surtout pour voi
aleme
Mais, .ava
« C’est lors
t intde
chorégraph
c’est
ron
3 000 €. À noend. up
été repése
à
an
, un
j’ai
en
Ils
ste
ne
e
ba
qu
jeu
les
danse, j’ai ég
ma
n
ie
,
vo
ter
d’u
in
s co
»… »
ache ek- foire.
se
en Sa
ne
ur
e
ss
au
jeu
po
ns
Mi
e
.
de
da

res
iqu
u
uté
foi
mi
ist
tés
pe
co
rép
a
z Barce we uveau
jaze
trice du
monde art
formation de
rendez-v
posur voir les no
ut ou
rée par la direc pour participer au
près de Wayn C’e
st lors d’une
repésûrement au surto
r de
ie
ballet et ce, au phe et dans«eu
Alain,
venait dans les
ie que j’ai été
pays de Savo
gra
tté dans ma
Mais, avant, on intenant c’est
tro
d.
danse en Savo e du comité Miss
a
en
e

Séné.
L’i
baste, un choré
ter, ma
r en
concours.
la directric
parde
»
rée
iper au
res pour ache
ps. À mon retou de
s…
foi
rtic
tem
uté
pa
ea
ue
ur
n
uv
jazz réputé.
po
elq
tio
no
qu
ie
ma
e
têt
for pays de Savo
ir les
cidé
vo

ne
ur
nt
ma
d’u
po
me
ns
s
ut
ale
da
lor
rto
fin
tté
su
Germ
« C’est
repéen Bretagne, j’ai
rs. L’idée a tro
Alain,
our en
concouss
ie que j’ai été
rs pour représ
Vann
Mielque temps. À mon ret é de
sser le concou tôt que la Savoie.
danse en Savo e du comi

pa
.


qu
e
têt
cid
tric
, plu
au, j’ai finalement dé résen Germaine,
r ne
rée par la direc pour particBre
ter la Bretagne
ipetag
ne.
nde auquel
tag
mo
Bre
s
un
rep
st
Mis
ur
ie
c’e
de
t
e
po
emen
Vannes.
parte t pour le titre
J’avoue qu
pays de Savo
r le concours que la Savoie.
over prochain
ssema
pans
s qui concouren
pas pouvoir ap mane a trotté da
« Je compte rén nc
ns ici pour
ma
trois Vannetaise
je ne pensais
entagne, plutôt nde auquel
rs de
concours. L’idé ps. À mon ret
la rBre
do ce jeàvie
terou
nen, grâ
atio
nee. Roset, les
tag
bit
tagdin
me suis toujou it dotée
mo
Bre
Am
Brean
n ha
je
la
s
un
et
trente
tem
is
mo
e
et
st
Mis
de
qu
Ma
ue
nn
c’e
s.
de
e
Bo
ille
elq
ge
nir
au
titre
qu
st
lar
Vie
qu
ïlys
de
.
ée
Male
tésc’e
tête
vou
ry, ur
cid
aurs,
nt po
uveou
nature m’ava
uretha
r Ca
conc
nco
uvoir apparte ce no
ain
ane,s
cohe
r les
21
voiis,
finalement déJ’a ne en
- n coup
d’u
set,rm
lture. Ma
dé pourquoi la les trois Vannetaises quiEst
- ais pas po jours deman-expo
Onsoyinap
a be
andine RoGe
n el.
Bretagne, j’ai
je rés pens
isonn
à ma
rep
,
première cu tremp
masio
ce Am
fes
aur
set
t
en
grâ
ma
uit
pro
t
po
Ro
tou
en
.
J’antime les foires is e
s,
e
lin
en
ne
l’éq
is
rs
« so
es
m…
an
em
ts
din
su
tag
ou
e,
nn
de
llem
an
an
ain
,80
s
s
ns
nc
Va
me
Bre
os
ch
Am
plu
ir plu
e la
, en
re de da
venexp
ererpro
n si un
tée
nnet etd’1
. Ma
ov
tivequ
Jes-suis actue
voisie.je
à deles
racge
rén
passer le co
et,et ici,
te
uf,
i- mener. Ma n
rs, -c’est« au
mp
rim
« Hypelar
ne
y pro
e hip
que lanirSa
t que professeu pe21
ou
pla
co
xp
thary, Maïlys Bo
ur
ture m’avait do
ciation et relatio« on
ns
m’
de
nc
tan
s’e
tôt
Ca
na
po
Je
go
me
da
r
i
co
à
la
no
En

s
e
ici
plu
la
he
ur
i
«
qu
ce
S
nd
an
nc
de
e,
ns
Est
uo
po
de
ce
is,
u
BT
rie
pre
gn
s
vie
rf,
urq
Ma
t,
de

uvé
je
su
po
se
ex
tra
nc x.
apedure. tagne.
déau
Roun
s siti
y né
nei tro
dorte
J’a
e ds
quel
cultu
raipo
ten
fais
-ex
d’u
ter la Breta
din
on
aite
el.- Onan
. is surtout pres
reu
atite.
èreje Mi
sen
uhres
voula
bitan
min,
tio
Fo
Ame,anj’at
prénn
je les
lessofoi
no,mb
ha
is sio
suis élu
sufes
op -pre
im.eJe
ssunBre
tre
je aici,
de
t en
à lacomb
st un monde ,80rte
si uit
mepro
t nfi
nnes
envel
l’éq
« J’a
co
tioe,nnte
Je lin
e,
ille
ep,de
llemdé
ola
ven
jà nan
nitair
tre.mp
n de
titr
urs
nts à Va
d’is
tiotue
made
plu
lerel
i démo
s.ns
ac
uret
me
l’hu
J’aen
uté
. is
- irclie
po
l’inisten
terVie
Ma
pa m…
net jesico
tau
J’avoue que c’e s pouvoir d’1
ea
ort
xements sur les
éviven
de
r.
tive, en plus de nstor
en
seure de dans
ap
da
j’ai su
Je
uv
t,
atio
xp
ren
à
ign
au
t
r
ho
s
ne
«
rac
fes
se
bu
no
ou
et
sai
ca
rt-e
an
nt
r
me
pe
le
nc
pro
er
po
,
les
ux
n
me
e
up
Hy
iété
tou
co
pro
hip
ns
rim
ir
i
es
tio
«
de
l’im
qu
co
ren
y
ale
e
t
da
xp
vo
qu
nn
ég
ns
oncia
pa
s’e
âtre,
à rs
iatigo
ises e ass
la datrois Vannetajet
re , desde
sse
den Va
in
« En
ocné
llere dam’
ndou
ndssé
e d’u
ére
conc
vainc
BTS
int
ais
prepa
nafrabe
surf, de
m’
nçso
à - ce pre
un peu de no ex,périe
matan
mad’u
rsutl’an
, jecoup de thé
je ne pensais
s tra
àrte
ne ion
ourto
anné, eunde
faitEt
lesis pré
Et,
fais du
ugneje
la rég
ma
ceFo
la raitée
coisncsu
set, su
-Roiso
ter
r un- pro
grâ
n, je Am
ma
uzuhaite
ge
au.xEn zi.
Rome
t de
ceula
en
pesen
oix
e an
s, Cr
ffant
jac
as
is élue, j’attends de dévelop - tioet
auso
teuil
te.rés
suis toujoursside
sutée
nts
. Jeenso
rep
rep
n et
andine. Je
laipéjeà vo
asan
jedo
esrem
sasch
Br
uliè
nfi
spha
paàrtic
tst de
t,gnde
rticnn
et
en
les rbi
enco
enpo
e de
à Va
jà eta
nit- aire,
emex
qu
nt pa
ssr Mo
ren
rem
mm
nn
o-é sur un fau
, les
e et
uip
iladé
onqu
clie
ge
iciuliè
nir. Mais je me
au
cra
desma
tentionthary, Maïlys Bo
éq
entsMisu
laruxp
. J’a
funses-l’hu
e de
la -dans
s rég
c’e
iss éc
ntet,
fair
difort
uf,
t, évi
hinem
esu
ser
i-de
hop, et je cours rs dans le bude
rs,luian
sstda
me
de
e m’avait
ne
se
upign
je
je
fair
car j’aiEsl’in
u,
rt-e
pe
ou
pla
ale
r
tur
à
da
Si
po
tea
de
nc
fin
,
ux
ort
is
Ca
ce
na
ut
iété
tou
me
e.
r

es
i
ais
co
de
sp
su
l’im
j’ai
au
tor
rto
la
s
un
ns
le
nn
ur
i
the
qu
j’ét
e,
ce
de
su
un
ns
r
da
on
an
me
Va
uo
e
mm
po
âtr
st
ce
da
is,
su
is
,
iati
as je
co
é
rch
thé
de
pu
C’e
Mapa
e,
t,e,21
rise
helauv
ion
e rel
z. ller
et ssé
de

concou andinelaRo
se
vai
assoc
re.
es
tro
sit
Ce
de
rec
ais
jaz
i
ap
e
an
ltu
up
dé pourq
nn
ce
y
po
is
»

l’an
un
bri
J’a
!
à
co
r
cu
,
tte
bo
ns
n.
ion
fra
era
-ex
rs
x.
On
s-a
nt
su
jet
Et
ce
tio
da
tée
de
e
im
rég
ou
res
el.
is
.
reu
zi.
rge
san
pro
ère

up
ug
axa
J’a
nc
Ma
co

relmb
co.
0 €. O
Am
-Ro
et
sio
ann
de la
au
mbles
13x. foi
au
s, no
pre
cetat
e et
per un e,
oix
- rep
e20les
r l’É
il, de
be
cod’a
On
résenter tuelleme
en
. Cr
paàmi
str
airgide
pro
icies
simas
ipé
qut,itade
nesfes
nt
J’a
terne
linha
s rep
de
ntteu
l’éen
ntr
«nte
rticnu
ion
ulièremen, ten
de
unnafau
co
mprbi
ins
lat
paon
demm
r ve
duction de 1 30 les fo
co
s tda
sod’é
en
ns
Mo
. su
je mi
d’iesmp
éen
pe-u rec
d’1,80 m…
pluten
da
un
plus de
pré
sstreMo
ren
rem
réac
tte
rée
qu
si
e,
e et particpe
s
s
is
sé,
de
Mi
e
nir
me
ce
is
uliè
pa
ns
cra
ne
élu
de
ve
un
ter
Ma
su
re
de
ure
da
e
rég
pré
on
x
ton
de
,
fur.
tive
e
eu
la
uiv
s
en
se
x
Je
is
ati
fair
à
au
ns
dif
ive
it
ne
»
Bre
eu
«
hin
ser
su
rac
urs
fes
de
j’ai
rel
u
et
da
sa
de
ort
re.
je
me
po ment
u, etda
ertre
sp
ltuup
ncu
projemi
is ren
isen
rim
tio
« Hy sport pe

yrti-Si
ns
sustea
su
laais
pae.
xp
ns- celui
cia
le de
nse hip
m’
égale
j’ét
er
Je
s’etio
des affaires
J’y un
go
ction
su
té.rre
a-fus
co.emm
ssepour
éleére
e nd
« En tant que pro ds un peda
rsint
idi
Senné
e, jeà me
reldif
lane
nc
deeno
ris
tte
jou
nénd
u ns
BTes
rie
pre
detag
ce
jaz- z. C’est un
pre
deCe

is laetdapuis da n- a dé
- an
m’
uttim
e de
bonn
ssbri
exBre
du
erade
tratte
jeni- convénient, c’est qu’il
ins
s-a
je
imrf,
da.ns
s du
ne
mo
anjànéde
sur rto
sanMi
sOn
fait,ma
up
Et,tou
faitat
€.uz
eraisis ce
. J’asu
is su
d’u
- ula
co
0
Enl’hu
. Ma
jer l’É
j’atten
ete de
-et fait
ap
30fitn
13ait
s,titr
rte
uh
vo
urjeau
au
mechlan
On
Fo
ffarge
jaces
stres
de
ue
s so20
auce
i,laaipobe
- ontio
es. se
et
nun,pa
vetsetde
. Je
ntrpré
in-en
mo
ante.
as1du
iati
esnte
porprantiq
mp
tit
cois
ins
ur
nfide
si je suis élue,
sp
imoje
nnda
co
init
, àter
pe
, du
u rec
déve
fici
co
st on
ire
Vaten
jepo
, leuip
pelop
les
urssu
nita
c’e
sjà. Mo
tte
r ctio
rée
e, ntan
co
daéq
em
n de sé,
me
u,
urs. Je me su
an
pa
foires
jece

en
nets àpré
élu
tio
ea
co
ssi
ale
i
re
ts
um
20
cli
pré
les
ton
,
niv
au
je
ég
ten
uiv
l’h
J’a
éc
x
en
en
et,
e
.
ns
e
ive
ut
s

et
Bre
l’in
eu
deite pour béné
urs
ns
er
nn
im
em
da
ha
ort
év
ort
cip
nt
de
mi
p,
re.
po
tre
da
j’ai
re,
s
de su
J’a
Bo
rch
t,
es
xp
sp
ign
ltu
re
r
ho
s
me
s
en
ur
liair
plurtout à fai
rti-rt-e
ïly
àpoma
r la cu
aff
suis
lensbu
papo
tou
s me
e eàt su
Ma
ux an
tio
rrch
onnn
e de
se,
Je
ale
de
es, sens l’huba
fo
de
ctiVa
l’im
j’ai finale
fuser
toriété ca
. J’y
té.néde
àdel’ai
n au
signe
e, nt.
diftou
nens
t rec
nidi»29 septemb itioux
âtr
ske
tte
me
êtr
ma
r da
é,an
’il fau
thé
Bre
isiè
ssidi
u lun
illetag
hetair
quon
rençàce
ee éle
det ég
tronde
concours dans aulatitrrég
ssva
patim
st ati
du
u’a
nd
ins
» rge
ais
ns ! Quant à la
e associatioen
Mi
up
i.
en
ce
et
sq
c’e
,
da
pre
mo
ité.
l’a
un
r
s
.
!
à
co
de
is
cia
Ju
,
mo
nt,
ion
os
fra
tur
ce
es
rs
e
su
nt
jet
Et
ur
nie
de
tée
lan
fitn
ma
ap
ou
éexp
ge
Je
po
zi.
et
pro
s
t
la
nvé
ax
sp
nc
ur
«
n
du
me
ou
la
x
d’a
de
co
rel
un
tan
de
tio
sa.teuil de
x
st pri
nné
maue
ce co
enter
éri
per
r-salfau
nt de
moi,àpo
demi
forntiq
rgie et
qu
Croix-R ssitalo
au parc
ur ipé
ac
ne
ser
jel’inpra
nter tou
repasutau
, rbi
fici
portic
etinit
de
s ret
d’ées
ssté im
sMo

ava
ha
n-,me
c’e
ns
deve
es nn
ceurs
co
tou
da
stun
me
rlaun
suuris assez éto
ntiati
enss
ur bé
je
ntu,
enst, de représli- faicip
c’e
supo
- ntpa
ale
particulièreme ïly
20 an
soea
-réguli
tuitjepo
niv
ég
e sciMi
e,po
, 10 h à 19 h, eRe
r
ren
en
et,mm
ite
récaau
ur
e
e
qu
ère
nc
gra
nc
s
pa
e
su
de
er
nn
im

ité
ha
ce
€,
li
cra
de
Fra
s
de
J’a
Bo
rch
0
de
eil
ers
Va
s
ma
re
str
fuplu
ss
e
nt.
eu
cu
ma
5,5
niv
is
rs
et
i
is
:
ga
à
de
à
dif
Mi
de
me
hin
l’U
se
su
e
de la danse et
j’a
re
Ma
u
à suis je
se,
tair
frè une. Si je te de type su«r le gâteau, Qu
imreera
n ale
l’aitai
n mm
t ég
J’afoi
s daup ité.
ceelui de prendre rel
Moco
ica
t à. la
xposants en
orus. Entré
nsné
un
ba
anine
daan
isiè
me
mm
st un sport pe
n- ri de« la
isme
jetio
a- e àj’é
coan
rs de diJ’e
e,ske
i. »bè
re !huma
latte
ris- e une aventu
jou

ciaux
on
modia
es à êtr
s. AIRE. d’e
suis
touda
voir autant Ch moria
tsurde
is enettropu
anLIN
t éto
maisturce
Je era

t poau
fai
-ab
« im
à Arr
n et
sur Cecia
danse jazz. C’e par l’État. J’a
attein
tan
de bonnns
sa.
ée sa
r de
sa.ns
ns
uxai
jà de
nn
ue
maatiodé
detter
la sal
coup
l’O
0 €.laisOn
tou
et adste
l’in. for
acsquéri20
30je
lesmp
serde
13.laMa
ezne
de
lesFlo insnedeLE10
1r en
be
dees
ess,
On
, etnte
asstag
sueins
s- nt
strst,
de
Bre
une asso
Paava
tou
tho
talo
on
inc’er.st
cti
tersu
sont
créer ce
- pré
titstr
cosntr
e, élu
ie. »
du
coera
ur pa
pe
ncma
tenda
Mo
ine
rés
om
le
en
e de uiv

.liq
iténnca
cence science
je im
li pa
,
Fra
rig
on
re
rep
eil
tte
ers
sag
rée
e,
ma
res
sé, peu reconnu re. »
d’o
uiv
ss
cu
es
niv
nvi
foi
t
et
is
ga
Mi
tte
urs
Re
re
l’U
es
J’e
re
pré
«
en
les
ce
po
à
1.
x
eto
frè
e,
re
ts
e
n
ns
de
n
Br
tiv
eu
de

ir
e Je suis spor j’aihu
da ca
Mo parti- mi diabète devistyp
. J’a
ag
lumièr des affair
essité
ltu
bre,
moosnan
s ten
ur pours
r xp
d’e
raiine
po
ns entre
n- gne.« J’y
tiotio
ttre enum
E.
onndiJ’eeta
nere,r tou
ctitio
la communica
AIR
n,redumema
té.
on. Br
2910se
ntu
élens
i-rer
. ptem
t sig
idi
d’otrigine squ’aau
adss
dige
itatio
pour rme
tte
en diffuser la cu
ArrMi
ssiLINver

cetio
sa

LEau
atteints deins deetim
u lunpa
unequave
d’é
st,e àde
ne
ma

ia-ée du
ou
deux
àan
c’est que’iletfau
dans l’hFlo
n da
ocnn
ne
steretmm
le ria
sio
es
tag
lan
titr
fitn
unica
s Lire ssiau parc des expositions
un ass
nvénien
ur ape- demo
la Bre
auueuiv
r. Paurs- moles
meine
tholique de l’O
x sp
coles
po
mat,rtiniquaisfic
e pluJu
et ma
ueste rep
qui est diffici
créer
priver
i, J’e
turéie ce
la co
maste
tiqpo
tive
dees ou
résen
lad
en me
poer- pour
tiaes
rig
ier
dans
re ale
imqu
iniau
h,
, jeièrpra
po
st
nvisag
un
tnd’o
19

urs
nt
tte
ni
urs
c’e
s
à
sei
ur

co
ce
da
po
J’a
h
u,
an
1.
un
i
es
re
.
e
ur
je
ea
de
ss
10

s,
lad
20
ise
po
ir
e
tui
niv
au
ég
n
pa
ga
,
ma
ag
en
et,
ite
ten
i
e
lum
e
mo
vise de li- cip tion, j’aimerais se, à marcher
imet
r uo
haine
en
nnes
de su portu
J’até,
urq
0 €, gra t po
sitépoca
nutpour les
à i-plu
rig
ver
Maïlys Bonn
re bd
ur mettre
alement.
d’osbie
tai
ita
10.
ssiuri
re,
s. Entrée : 5,5
à la foire de Va
e à l’ai ou tion po
su
sket
e mè
ma
à êtr
et, un
Dégradations
troisième anné
le àéggérerlaauséc
sionnetéeded’équ
»s ns.Lir
» e aussi page
aiseine
. qui est ba
i.ma
prelandcoremm
diffici
ité
ublica
unicatiornde
ciaux ! Quant nnée de voir autant Choru
mo
tur
s.
répiqu
rtin
plu
ur
an
ma
ma
e
ma
po
rde
t
la
10
tur
« Je suis en
n
ie
.
Ga
tan
les
tio
ver
de
lad
la
ns
lsa
le.
ur
ou
da
sa
ma
t
ma
de
na
éri
ins
e
po
la
for
tio
éto
qu
ste
tou
r es que
un
mo
z
l’in
t . eri
acpas, au sein
selad
se
les
J’aei na
et
an
de
un po ca - talonurq
as
s
s
s,
av
is
ise
ce
arm
tou
st
su
ga
ma
nd
i
ien
nt
c’e
je
rtu
ge
»
sc
uo
so
les
la
e
po
e,
r
ie.
is susncion de
omations
ité urité, et po
cenc
onad
bien pour e
ma
i- ur
Recueilli pa
bdsœ
« Miss Fravis
pas victime ma Billet
frè,reunet
la séc
e su
n ine
tion à l’Univers
osants en ga
. J’aimerais
Déstrgr
« Mo
ant
denstyp
lica

rir. Je ne suis
tema
la communica st, à Arradde
diabè
AIRE. d’exp
ma
on.laJ’e
de
enture humaine dans sa dirie porte à l’av
LIN
Gan-rde répub
ts
a
av
sse
le.

e
ein
rro
na
LE
att
un
ca
tio
na
ne
ux
ue
Ma
e
.
ria
de
l’O
cia
Flo
Ici r-le commiss
les
pecte
« po
asso
ndarmeri
etagne
peu im
r. Pa
tholique de
des-la ge
de créer une
vision
résenter la Br re est d’origine
en maste
trace, certes
ge
re
rep
e
let
isa
uiv
un
Bil
nv
it
mebi des dégra
tte
urs
su
J’e
ce
dro

po
a
1.
e

à la
ièr
ir
n
iture
r
et
ten
lum
vo
e
mo
pa
visage de
is
r
s
îch
en
tre
era
pla
ca
lie
fra
Vo
r
im
«
ttre
eil

su
at.
j’a
ine
is
rsi
s
issari
. nnes, accu
ditvenir
d’orig
te, ma
i ve
itation,
pour me
10rso
vous
gepe
- tan
ssiepa
« Ici le comm
enfoncée, me
s Lions clleub
de
e au
sionnée d’équ communication ou tion
ile à gérer auss martiniquaise et ma mère, re plus t leLirno
ns. Pouvez
ehade
mbr
datioe
nn
Dehone m’inte
dégra
uteur » que l’ai tre à la main.
ie qui est diffic
la
télép
desla
ées et les Ar
né citoyede
ur
unr e ouvertu C’es
ipa
mè susun poste dans urquoi pas, au sein malad ur les malades que pour les portuga
à sur jo
.lieJ’a
oine, les mus es du patri- s200 écaolsuiebive
rs
ise
ce ? » Ce coup n un policier, un ma
m
s
tri
pla
trel, en centrePa
eil
vai
l’au
cu
is
tra
nir
é
ice
ac
po
po
îm
rv
,
n
ab
ubradations
es
nés Lions cl
vous
tim
le se
vicos
i- bie
Joeurde
n ns mo
s pp
snn
ereque j’aiean
la sécurité, et
orbptihada
s de
-Mom
ég
, lor
te vers la pa
eserr
neir.suislà pa
bre de personn
t cinqu
D
Arà su
m’
anfile
nnint
m
les
aine, une subd
Je
t
Je
Va
»
lic
les
ne
.
no
pa
l’av
ye
rir.
en
de
ub
ho
ns
ici
à
le
et
to
b
t
so
ép
er
em
s
un
rép
ma
ci
i
rte
tél
clu
es
nn
èr
m
e
ée
ed
po
ma
C’
s
rde
tio
iné iteurs étaient lég
mus
anrcr
, me
le.
Le Lions
t org
de la Ga
rrosseri
la jo.ur
onille
dee me sta impo
a nt. Mon Sc
ntree-v
rs à rn
cenn
quirge
. Ma
r- pas, d’A
ieive
enrtra
ctePo
trimoine, les
tri- 200 écolch
vis
nt- caavantce
pe-du
armerie nationa
Pa
s
vaibl, Be
pa
un
u
nd
clu
a
tra
Le
tte
du
ice
y
pe
ge
ns
il
ce
rv
s
la
,
ier
es
Lio
s
rue
se
l’at
rte
ine
le
de

loin
à
ite
le
et
s
le
ur
de
, s plu
isibne
cetre
vision
payen
ihan. Le top 3 des vis
ek-enbdde Vannes-Morb
temps d’imag
unele tramè
Bille0t
rnéselacito
it eu
jouver
le wens
les, lors des Jo
dro
unefile
la même
ée
re
di, Je
oint e, Le
à
e2 j’ai
ss
men
itu
qu
jeu
et
pa
hi.
CM
vo
e
ic,
sé,
00
nc
de
ée
én
îch
tre
1
ifra
nn
Sc
- m’appar
Lio euclu
ves
an
fra
Vo
n
vite
l’a
de
chives municipa visiteurs étaient légèrem
raille,
eBertranne ont org
at.nt.
Moélè
i,ferl’au
is «été
ès
nts
ari
qu
mo
pr
ma
ce
x
iss
de
ur
rge
dit
ul
ux
te,
po
de
tas
se
mm
d’A
br
t
me
tan
m
co
de
en
un
e,
lui
n
b
à
le
no
s
em

La
à
ezzic
uit,
us
Le
Ici
fon
ttes et le Lions clu le a rass
uv
réd
enure
ceoin
r ola
vi- tentio
s.
ine
Nic
à l’atl’airtlehe
laissé, peu a
agx,Po
on
arrivé
ne blé
ati
zeu
d’im
» que Fo
ad
-end dernier.
: Bri
avec 70«a2 su
e je
ux est l’ai
3 des visites m
sps
vilrnée citoyenem
quur
tem
ole
dee jou
tel
in.ceDe
écgr
- ute
dessixdé
t,ha
el un
maan
ac-Pa
. Le top
ôtdi,
bi de
de
la lch
intint
uptSa
moine, le week que l’année passée
t2été plébiscité
coe,raî
treteà ma
0 e :sé,l’hjeu
s- se tienne
pa
obilis
CM
en

ari
ers
00
ap

Ce
prè
de
m
tom
»
an
m’
lici
r
1
d’a
e-M
un
?
es
ale
ves
,
pa
int
lle,
de
ce
rm
po
élè
ég
ier
lieu
s
rai
Sa
a
is
lic
,
mi
ès
pla
fer
Ca
lie
nts
r
tre
po
ceur
x onnes, accueil
suleine
eTro
h.un
Lim
nirde
deux
seul pr
breupe
îméenl’au culpesinaue,s-devant une
n14un
nt ur
l de
abier
po
n de
ubt sdes vous veMa
Laet
avamo
e art
tioôte
,s
clen
Co
s noemde
on
uns
nselej’aiqu
zicns
s uv
le
pe
; l’h
dand
ola
rsville a rassemblé às lui
moinm
on
ux ten
sé,
viptBo
i-oserdaqu
Nicca
Li
Le
rie
2
lais
vo
x,
e
dis
om
tio
cu
70
l’ai
qu
zeu
err
pp
rue
me
de
si
ec
Bri
int
te
su
la
tifi
e
se
br
:
Ar
ain
av

m’
an
s
on
for
ns
é
n
nn

L’o
oleits
s ye e, Saint-Pa - 0 promeneurs.
ne
s.ir.
écné
tsoda
deto
Mannrép
enipé
er cinqu n travail,gaag
ôtel de, les musée
s et le plébiscit
nn
ica
di ! tio
téléphoter
uca-he est emb
cu
e ci
nd
ed
C’est leanno
cir
hatie
rcr
me
née : l’hm
ari t 557 et 58
ers
, se
josixur
licinfa
l’ar
illents
esàrsla;deles
nt
inte-M
dere memi sta
e-v
- an
également été
t riè
doav
sit
e titu
arspaàs,mo
Ca
e, Saec
rseu
qui a mi -he
centrd’e
classe
sol
ins
en
repun
ierm
- uv20
leinre
tri oine
lestur
, teur.
er voi
triCo
em
ntun
tiv
ure
en0t de
vail, en
pa
éc
Madeblé
t nte
de Limur a ur
nduc
Po
sitôn,t. ilJey a
tra
pour une
co
se
van
du
iceriePa
du
sp
de
on
pré
du
es
de
e,
le
nd
rue
e
de
ce

loi
sin
Bo
et
le
ux ; l’hôte, llor
it
un
s
le servcu
sen
Le
ns
em
éta
r
isib
en
pré
iha
en sse
jecrstif la pa
t raVassnn
si qu
uti
s de
int, ére
mètres plu cée d’avoir perdu
bboeu
-Morb
for tificatio emenpr
n ain
les
A quelle he
le
em
teres
rs.clubonde
de
dess Jo
lescircuits
euns
et e
t omenLio
Je file ve
pa
he
tsest
j’ai
un- e imag«e…
uc
ici
fan
ndicapés. L’o
e,
ga
qu
en
ha
un
têt
hi.
x
èr
m
0
ic,
les
nts
au
nc
en
s
;
én
,
58
lég
ifra
ns
nfa
rs
ive
ssi
Sc
et
tio
an
d’e
nt
n
ch
Le
c, au ur moi, l’au
siteu
aieent 557
Mo conde.ucteur. un tas de été viteous et aveen
a- ? » me
étem
ont org
claesse
rée
s tiv
gatig
urec
r les institu d’Argent.
itesp
visre
b Bertrann
à heure
em déte po
thodes d’inves
civ
-Fos-v
vie
us
fesête
réduitell
- sente intéresser
à la
des mé
pro
eriqu
emsblé
éta
l’atpré
rntier
rt .heJeureus
rse vo
gin
tifen
ra.ssLe
neit àde
ma
etelleu
jecoy
s visites cette et le Lions clu
dégra
d’i
nd deon
comprends alo
est arrivé
je ndux
qu
de
-e
ps
sacde
les
cit
ux
A
3
ek
e

«
ce
qu
tem
de
p
ag
rné
we
et
an
-on
to
mp
ts
e-t
t,
jou
lch
le
Le
e
co
,
fan
.
ma
Acapparaît int ? »vome
ma
x en
s -de tomobiliste
moine
0 sé, jeudi, un
passée
CM2
les isdepo
tio
tion. en milieu d’aprèsm’
dation n’a été
s de
néh. Tro
veau
réebé
gra - art
élèns
gade
ferraille,se
x que l’année
- déle
cune
ul près de 1 00
ier
urs uetav
iqu, e.
’auplu
14 ds
civzic
an, tils
vieola
n de deux cents à, laNic
ité,quen
N. et que
La
visrs
profes HAule
t alo
ns véqu
pe cluco
renon
é, ns
lpeileau
moins nombreu ville a rassemblé à lui se
i-ralsu
LEs-STROhic
vo
bsmp
702 vi- tentio
l’ai laissLio
rue
me discuOd
né-s de leurs
ler monMa
ec
, da
Brizeux Acco
la
ag-Pa
se
:
ise
av
s
on
mp
ns

mm
ité
ole
ux

da
rép
de
co
éc
t
isc
de
eil
el
en
été
s
ns
six
éb
!
aôt
pour seul obje
pl
di
int
de
ag
it
le co l’arrière irmmi
tienn
é
n n’a
Sa
il,
les de
ét
tio
ava
es,
se
t
va
vo
e,
da
s
up
on

tra
en
ari
ier
ati
gro

n
m
année : l’h
lic
et
e-M
es
urs
mo
de
ale
ie
nt
int
aff
à
sie
et
do
ttecend
d’in
itu
seurs po
vo
qu
e
, en plu ntael ce
,
Je repars
et
me
unedé
Madeleine, Sa Bond
de Limur a ég
ule
rtere
sit
uvent des Carm
hic
pa
vant
on urbsun
le eôt.accou- perdu une demi -heure
ededu
, ils ont visité néral, le
rvice
sine, deSe
metéfair
sen
Le
tifpré
curieux ; l’hôtel
jec
ations et le Co
en
Lions clu
éténc
, seu
ir
a se
rob
b-le conseil gé
bo
leulpré
L’oes,
uroù
emou
tern ainsi que
po
s. up
rs,uti
estsec
pégro
ica
et e d’avo
une image…
uche de
cuits des fortific 7 et 580 promeneurs.
nd
ie, cé
e,
ga
cir
nd
ha
têt
et
ce
urs
les
nts
ie
en
l’in
;
sie
i,
e
nd
nfa
rs
ss
ntr
ce
d’e
co
au
eu
,
sit
titu
t 55
classe
inspa
r. iel de lutte
rtemental d’in
ousà deets avec des méthodes d’investigamatér
conducteu
senterrviles
ce dé
s-visté
respectivemen
t ass
senté le
usonête
tif était de pré deSeles
a, oùvoils
heure
Service
n gradée
oùerleur a été pré ndie, 2
ont rassemblé
3ee Rim
rs,ss
leell
ouére
« A qu
et
2jecns
de la visite au
ts. enJeactiodé
du
-on
ts et de secint
e-tlda
ndso
de
l’ince
ma
e
ns
s écoliers lors
ntr
de
tio
De
co
tra
te
me
ns
in.
tio aux enfan
2014
lut
etede
»
vis
mo
tio
?
die

on- t
br
cen
ils
to
,
rée
tériel de
gra
des
d’in
fin
à
l
ga
oc

ma
En
nta
isté
ne
31
iel.
me
e.
cu
ass
tér
rte
t
au
iqu
r ma
qu’au
dépa
e
ils on
leu
rs
e
br
t
fes
ers
N.

alo
rvic
Da
van
à la vie civ
a,
pro
em
HA
é
Se
de
ds
pt
ntr
au
Rim
RO
n
ren
co
se
ite
tio
3
ST
ren
26n vé
la vis
comp
en ac
on
s de leleu
rt mo
du
Odile LE
e etsu
villise
secours.
ux de soldats ont visi- Des écoliers lors de die ettiode
tions
Accompagné
té l’hô
étételcodemm
nsstrade
ait
lesmode
cen da n n’a
ils
bénévodé
aff. irmation av
- iel. Enfin, ntré Da- départemental d’in
tte ire
Roebo
ce, ma
plutér
vidqu
t leu
seurs et de
enr ma
van
*
,
et
de
ité
uvis
co
ule
co
t
ren
hic
ac
t
on
re
on
ils
e et
secours.
de
tif de me fai
, le
telné
ralvill
l’hôgé
Lions clubs,
téeil
pour seul objec
, le cons
maire
et.
vid Robo
sieurs groupes
en, die

Profitez de notre importante couverture médiatique,
avant et pendant la foire.
l’affichage départemental :
ormats 4 x 3
F
320 x 240 : Réseaux départemental
et urbain, Réseau Centre ville Lorient,
et Réseaux Decaux et Ville de Vannes.
240 x 160 :
Réseau départemental de 100 panneaux.
120 x 176 : Département et Ville de Vannes.
1 000 affiches magasin 40 x 60.

La presse
resse quotidienne régionale :
P
Ouest-France et Le Télégramme.
Annonces départementales
et site web du support.
Presse départementale :
La Gazette du centre Morbihan, le Ploërmelais,
Pontivy Journal et site web du support.

INVITATIONS
Large diffusion d’invitations
par nos exposants, plages de
gratuités et tarifs réduits.

Presse magazine

resse gratuite le P’tit Zappeur
P
120 000 ex. en boîtes aux lettres.
Guide visiteur du salon.

f
Vannes en bre

es en bref

Radios

Partenariat spots radios locales.

le web

0
7 5Va0nn

7 500

f
Vannes en bre

7 500

ite internet dédié :
S
foire-exposition-vannes.com
Page facebook de l’événement
mise à jour quotidiennement
Envoi de newsletters.
Une page dédiée personnalisable par
­l’exposant : vous recevez un mot de passe dès
votre inscription qui vous permet d’accéder
gratuitement à votre espace où vous pouvez
développer votre activité, insérer logos et
photos, offre promotionnelle...
Une véritable opportunité de ­communication
qui reste en ligne toute l’année !
15 % du budget communication sur le Web :
référencement, bannières display, pages
­thématiques…

Chiffres clés

20 000 m en 8 300 m eLven 200
20 000 
e Lv
d’exposition
couverts sur 3 halls
visiteurs
s a i r e exposants
r
e
e
v
i
n
n
e
a
ir 15
e r s a45
e
v
i
%
n
n
a
 %
90 %
65 %
15

15 anni
e

27
saMeDi e 28
H
DiManC
LUnDi 29 RE
B
SEPTEM

effectué un achat
eLvenont
sur la foire en 2014

27
saMeDi e 28
H
DiManC
LUnDi 29 RE
B
SEPTEM

Pausaende

versaire
gourm

Venez découvrir
randas
io
les extens ns et vé

Volets roulants
à lames

des visiteurs
satisfaits
Venez découvrir

s
co*uette
sur lesuvertures
et co

randas

les extensions et vé

-30

RE SITE
T
O
N
R
U
S
S
U
ouettes
RENVoDletsEroZulan-tsVO
Nouveauté :
ur les vc ertures
s
et cou
aOnFFnERTeS s.com
v
à lames
n
io
it
s
Volets roulants Venez découvrir
o
p
x
e
randas
foirorieent-ables
à lame
less extensions et vé
FERTS
F
O
VRIR NOTRE
s
le
orientab
DECOU
ET
LITES
ux
ACTUA
ale de Lambo
ES
L
Zone Artisan
OUR
P
N 2015
IO
T
A
Lamboux
IM
de
N
e
al
’A
an
D
is
rt
Zone A
THEME
8 repas

8 repas

Nouveauté :

octobre 2014
embre au 31fidèles
septvisiteurs
du 26de

Nouveauté :

Pausaende

gourm

-3%0

mental d’inc
Service départe r a été présenté le
leu M e D i 27

,
urs
co
se
de
a e l’ince28
ndie, et
tes contr
e
CH
atnas
matériel de lut D iMon
sisté à desPausede
e Rima, où ils
Service
i 29ts en actiognourman
le 3
Dlda
s de la visite au
LU
denso
REont visi- Des écoliers lorl d’incendie et de
B, ils
M
démonstrations Siel
E
T
P
fin
E
En
nta
.
tér
rteme
devant leur ma et ont rencontré Da- dépa .
e
secours
té l’hôtel de vill
.
ire
ma
vid Robo,

itions en magasin

*Voir cond

isirs.fr - 02 97

TENS

*

.

53 56 09

eranda
ES - Tél. 02 97
www.argoetv
Berthelot - VANN
E

ellin rth
RRIÈR
NUrrISERIE • VE
9 bis, rue Marc ASBe
he
T • ME
a.f
LEarc
hea.f
• VOw.
arc
w.
ww
•TERR SE ww
TENSION

RANDA • EX
E
RIE • VERRIÈR VE

.

ns en magasin

l. 02 97 40 65 55
NES
t - VANNES - Té
rcellin Berthelo hea.frr10, place des Lices - VAN
*Voir conditio

97 53 56 09 97 40 65 559 bis, rue Marcellin
02
sloisirs.fr - 02

ISE

TS

tallateur

Fabricant Ins
*Voir conditio

T • MENU
8 repas

SE • VOLE
ION •TERRAS

s en magasin

*Voir condition

ns en magasin

tallateur
Fabricant Ins

randaslo
www.argoetve

VERANDA • EX

*

rant
au restau
n
l’Arlequi

*

rant
au restau
n
l’Arlequi

w.
magasin
archea.f
w.arc
alés enww
ww
*sur articles sign

*


Aperçu du document foireexpositionvannes2015.pdf - page 1/2

Aperçu du document foireexpositionvannes2015.pdf - page 2/2




Télécharger le fichier (PDF)


Télécharger
Formats alternatifs: ZIP Texte



Documents similaires


foireexpositionvannes2015
05a 5 1 t x 0504182909 1
te ouest limousin2014
fr
discours 2016
discours 2015 foire de barcelonne du gers

Sur le même sujet..




🚀  Page générée en 0.011s