Fichier PDF

Partage, hébergement, conversion et archivage facile de documents au format PDF

Partager un fichier Mes fichiers Convertir un fichier Boite à outils PDF Recherche PDF Aide Contact



tract interessement 2015 nb .pdf


Nom original: tract_interessement_2015_-_nb.pdf
Titre: SUD.Rail.Tract.interessement.fausse.bonne.idee.07.2015 steph.pub
Auteur: stéphane

Ce document au format PDF 1.5 a été généré par PScript5.dll Version 5.2.2 / Acrobat Distiller 11.0 (Windows), et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 08/09/2015 à 19:10, depuis l'adresse IP 78.200.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 466 fois.
Taille du document: 250 Ko (2 pages).
Confidentialité: fichier public




Télécharger le fichier (PDF)









Aperçu du document


Fédération des syndicats de travailleurs du rail
17 boulevard de la libération – 93200 – Saint Denis
Tel 01 42 43 35 75 - Fax 01 42 43 36 67
federation-sudrail@wanadoo.fr
www.sudrail.fr

COMPRENDRE
;

L’INTERESSEMENT !
Avec la cure d’austérité post-réforme ,
une politique salariale inexistante
et les multiples restructurations vécues par les agents,
la prime d’intéressement est toujours bonne à prendre.

Mais il convient de comprendre les mécanismes qui
conduisent à attribuer une prime dite
« d’intéressement » aux cheminots.

La prime d’intéressement, c’est du salaire en moins !
Cette prime est financée sur les budgets
salariaux au détriment
des augmentations générales de salaire
La Direction gagne beaucoup à encourager un système
qui permet de ne pas verser un pourcentage conséquent de
cotisations…

La prime d’intéressement,
c’est des droits
sociaux en moins !
Après la durée de travail, la
question du niveau des
pensions de retraite est
maintenant attaquée.
Cette prime, tout comme chaque
gratification issue du système de
salaires individualisés n’est pas
soumise au versement des
cotisations retraites et certaines
autres cotisations sociales !

112 millions d’euros
utilisés pour
La Prime et la GIR
auraient permis une
augmentation
uniforme des
salaires d’environ
750 euros bruts
annuels par agent.

La situation salariale des agents avec une
perte de pouvoir d’achat de 6% en quelques
années et 0% d’augmentation des salaires
en 2015,
fait que nos adhérents ont fait le choix de
ne pas s’opposer à l’accord intéressement à
la SNCF !
Pour autant, ce sont des augmentations
du salaire qu’ils revendiquent !

Patrons, CFDT et UNSA
ne vous expliquent pas que l’intéressement est calculé
aussi en fonction des plans de restructurations de
l’entreprise !
Il faut dire que pour la Direction, il n’y a que des avantages :
une rémunération aléatoire dont on peut priver les salariés à
tout moment,
un chantage permanent à la productivité puisque pour que
l’intéressement soit versé, il faudrait accepter toutes les réorganisations en cours.
La direction va faire de cette part variable et individuelle de rémunération
un outil de management.
Plus les salaires sont bas, plus la part individuelle de la rémunération devient un
élément déterminant dans le pouvoir d’achat.
En négociant 2 accords distincts et en écartant SUD-Rail et la CGT de la
négociation à Réseau, UNSA et CFDT ont d’ores et déjà validé ces 2 entreprises
et ont pris le parti de diviser les cheminots.
A SUD-Rail nous ne divisons pas les cheminots,
l’unité des agents reste notre priorité !

Pour une vraie politique salariale
SUD-Rail a des idées

LA PRIME D’INTERESSEMENT, NOUS LA PRENDRONS,
APRES 0% D’AUGMENTATION GENERALE EN 2015,
LES CHEMINOTS ONT BESOIN D’ARGENT !
MAIS L’INTERESSEMENT N’EST PAS LA SOLUTION
CONTRE LA BAISSE DU POUVOIR D’ACHAT !
Ce n’est pas SUD‐Rail qui le dit :
Une étude du Centre d’Etude de l’Emploi de novembre 2013 (cee-recherche.fr) démontre que là où des dispositifs
d’intéressement sont mis en place, ils se substituent progressivement aux augmentations de salaires « entraînant ainsi
une modération du salaire de base ». Cette étude confirme que ces dispositifs « ne sont pas sans conséquence sur
le financement de la protection sociale », ou encore 3 universitaires de Lille1 qui ont publié dans « les notes de l’institut
européen du salariat » une étude sur les salaires à la SNCF qui nous montre la voie prise pour faire céder les barrages
visant à permettre l’entrée de la SNCF dans le cercle des entreprise du CAC 40…
Mais ça, patrons et O.S « réformistes » ne vous l’expliqueront pas !


tract_interessement_2015_-_nb.pdf - page 1/2
tract_interessement_2015_-_nb.pdf - page 2/2

Documents similaires


Fichier PDF tract interessement 2015 nb
Fichier PDF 14 09 01 journal cfdt de prg
Fichier PDF tract interessement
Fichier PDF pspi7uy
Fichier PDF la cgt obtient 300 euros
Fichier PDF 2016 05 25 erteco 100 social


Sur le même sujet..