falot20 .pdf


Nom original: falot20.pdf

Ce document au format PDF 1.7 a été généré par / Foxit Reader PDF Printer Version 7.0.6.1107, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 29/09/2015 à 16:27, depuis l'adresse IP 83.194.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 418 fois.
Taille du document: 158 Ko (3 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


Comment laisser la réaction s’exprimer et rendre inefficace ses effets d'opposition à l'action.

Cas des alternateurs classiques en charge normale. La réaction d’induit crée un couple antagoniste
à la rotation ressentie par l’induit. Le couple antagoniste a une valeur (x) supérieure au couple moteur
(y) à vide.

Réaction d’induit

Stator

Rotation

Rotor

La réaction d’induit a toujours le même sens d’opposition à la rotation, elle ne s’oppose au champ
inducteur que pour contrarier la rotation. C'est-à-dire une fois en répulsion une fois en attraction du
champ inducteur qui passe devant le circuit magnétique du bobinage induit. Par l’intermédiaire du
stator c’est la terre qui assume l’énergie d’appui.

Importante précision sur la loi de Lenz, basée sur des faits avérés : Quelque soit la position de
l’induit, la rotation ressentie est l’expression du différentiel de rotation. La réaction d’induit est
toujours opposée au différentiel de rotation qui lui a donné naissance.

Rappel : La réaction d’induit ne nécessite aucune énergie pour exister, bien que ces effets avérés se
manifestent par un couple mécanique en opposition au différentiel de rotation. Son existence n’est
effective que par l’énergie que fournie l’alternateur. Cette énergie fournie par l’alternateur dépend
uniquement de la variation temporelle du champ magnétique inducteur, ΔФ et Δt.

Je propose de neutraliser le couple antagoniste de la réaction d’induit : Pour cela j’utilise deux
alternateurs bis-rotor ainsi que deux moteurs bis-rotors.

A vide :

Double
alternateur
bis-rotor

les petits ronds rouges et gris foncés indiquent les sens de rotation.

Différentiels
de rotation
1500 t/mn
0000 t/mn

Rotors
moteurs
centraux
solidaires

Moteur
bis-rotor
1500 t/mn
couple = y

Moteur
bis-rotor
3000 t/mn
couple = y

1500 t/mn

1500 t/mn

Différentiels
de rotation
1500 t/mn

En charge : Raisonnement basé sur les effets avérés de la réactance d’induit.

Le couple de
la réactance
d’induit
s’oppose au
différentiel de
rotation
Report des effets
de la réactance
d’induit sur les
moteurs bis-rotors.
Le couple de
la réactance
d’induit
s’oppose au
différentiel de
rotation

Résultats des effets de la réactance d’induit sur les moteurs bis-rotor.

Les effets de la réactance d’induit se neutralisent sur les parties communes
et solidaires aux deux alternateurs bis-rotors.
Les effets de la réactance d’induit se neutralisent sur les rotors externes des
moteurs bis rotors. En favorisant la rotation du moteur tournant à 1500 t/mn
et en s’opposant à la rotation du moteur tournant à 3000 t/mn.

Les effets de la réactance
d’induit se neutralisent sur les
deux rotors centraux solidaires
des moteurs bis rotors.

Ce résultat des effets de la
réactance d’induit n’est pas correct
car il y a une interaction aux effets
par l’énergie apportée aux moteurs

Je pense avoir réussi dans cette configuration, en respectant la réaction, à rendre inefficace ses
effets d'opposition à l'action.
Conséquence théorique : La puissance à vide suffit à maintenir les rotations quand les alternateurs bis
rotors sont en charge.
La réactance d’induit est toujours présente, car sans réactance d’induit pas de courant induit. C’est
uniquement son effet, le couple antagoniste à la rotation, qui est auto-neutralisé.


falot20.pdf - page 1/3


falot20.pdf - page 2/3


falot20.pdf - page 3/3


Télécharger le fichier (PDF)


falot20.pdf (PDF, 158 Ko)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP



Documents similaires


falot20
p21
sur unite
sf
sf
alternateur torique

Sur le même sujet..