Méthode granulométrique.pdf


Aperçu du fichier PDF methode-granulometrique.pdf

Page 1 2 3 4 5 6




Aperçu texte


B : expression du diamètre moyen des particules

 i  1000 

30  t  Li

 1/ 2

g s  1

 1/ 2

 ti  1/ 2

Li et ti sont les données expérimentales et exprimées respectivement en cm et en minutes
Li = 16.3 - 0,1633. Ri
t est la viscosité de l'eau en cp : = f ( T° )
à
10°C
 = 0,01060
20°C
22°C
24°C
26°C

0,01005
0,00960
0,00910
0,00270

g est l'accélération due à la pesanteur = 080,7 cm / sec2
s est la densité des particules solides = 2.65
1 est la densité du liquide = 1.00
c- Expression graphique
A chaque temps de lecture ti corresponde un % et un i, en reportant chaque couple de
valeurs (i, % i ) sur un graphique semi-logarithmique, on obtient une courbe cumulative à
partir de laquelle on peut interpeller des % pour des valeurs déterminées de soient :
2 µ = argile
20 µ = limon fin
50 µ = limon grossier

1. Matériel
- hydromètre Boyoucous ASTM 15 2H
- éprouvette graduée à 1000ml
- Thermomètre, chronomètre
- tamis 18 et 24
- éprouvette graduée 100ml.

2. Réactifs
- Calgon 50‰

3. Mode opératoire
Dans le cas de l'hydromètre, la suspension est préparée à partir de 40g de sol (ayant
subi ou non les 2 prétraitements). Soit 40g sols auxquels on ajoute environ 100ml d'eau et
100ml de Calgon 50‰ .
Homogénéisation : voir pipette
On transfère la suspension dans une éprouvette graduée à 1000ml et on complète avec
de l'eau (on prépare de même un témoin soit 100ml de Calgon 50‰ et 900ml d’eau). La
suspension est agitée par retournement successif à la main et déposée sur le paillasse. On