Fichier PDF

Partage, hébergement, conversion et archivage facile de documents au format PDF

Partager un fichier Mes fichiers Convertir un fichier Boite à outils PDF Recherche PDF Aide Contact



Tu Youyou Nobel 2015 .pdf


Nom original: Tu Youyou Nobel 2015.pdf
Titre: Microsoft Word - Tu Youyou Nobel 2015.docx
Auteur: Sophie Patillon

Ce document au format PDF 1.3 a été généré par Microsoft Word / Mac OS X 10.6.8 Quartz PDFContext, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 23/10/2015 à 17:37, depuis l'adresse IP 89.89.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 466 fois.
Taille du document: 51 Ko (1 page).
Confidentialité: fichier public




Télécharger le fichier (PDF)









Aperçu du document


Youyou  Tu,  prix  Nobel  de  médecine  2015,  pourrait  faire  redécouvrir  la  médecine  
traditionnelle  chinoise  

 
Youyou   Tu   a   partagé   le   prix   Nobel   de   médecine   avec   l’irlandais   W.   Campbell   et   le   japonais  
S.   Omura   le   5   octobre   2015.   Ce   médecin   chinois   a   été   primée   pour   "ses   découvertes  
concernant  une  nouvelle  thérapie  contre  le  paludisme",  qu’elle  a  faites  en  allant  chercher  
du   côté   de   la   médecine   traditionnelle   chinoise.   D’après   l’OMS,   il   est   estimé   que   chaque  
année  198  millions  de  personnes  sont  touchées  par  le  paludisme,  causant  environ  584  000  
décès  dans  le  monde,  principalement  en  Afrique  subsaharienne.  
 
Redécouverte  de  la  plante  qinghao  utilisée  en  médecine  traditionnelle  chinoise  pour  le  
traitement  contre  le  paludisme  
 
La   qinghao,   appelée   Astemisia   annua   en   Occident,   est   mentionnée   en   Chine   dès   avant  
l’ère   chrétienne.   Dans   les   années   1960   le   président   Mao   Zedong   lança   une   grande  
mission   de   recherche   sur   cette   plante   –déjà   utilisée   sous   forme   de   tisane   contre   la  
malaria   dans   certaines   régions   de   Chine-­‐   suite   au   fait   que   des   soldats   chinois   étaient  
décimés  par  la  malaria  au  nord  du  Vietnam.  A  cette  époque  des  résistances  à  la  quinine  
et  à  la  chloroquine,  molécules  les  plus  courantes  contre  la  malaria,  existaient  déjà.  
Au   lieu   de   tester   des   milliers   de   molécules   au   hasard,   Youyou   Tu   décida   d’aller   à   la  
rencontre  de  guérisseurs  traditionnels  chinois.  De  là,  plus  de  380  extraits  issus  de  200  
plantes   chinoises   furent   sélectionnés   et   testés   sur   des   souris.   C’est   ainsi   qu’avec   son  
équipe,   ils   découvrirent   l’artémisinine,   le   principe   actif   de   la   qinghao.   Un   remède   non  
toxique   et   efficace   à   100%   sur   la   malaria   à   base   d’un   dérivé   d’artémisinine   et   de  
lumefantrine,  autre  remède  chinois,  fut  mis  au  point  dans  les  années  1980.  
 
Un  programme  de  recherche  interrompu  
 
Après   la   mort   de   Mao,   en   Occident   on   ne   pouvait   utiliser   ce   produit   protégé   par   un  
brevet,   et   en   Chine   on   ne   pouvait   pas   non   plus   le   produire   sans   l’autorisation   des  
autorités.   C’est   seulement   en   2000,   que   l’OMS   finit   par   reconnaître   l’efficacité   du  
produit,  étape  indispensable  pour  une  production  et  distribution  à  grande  échelle.  Des  
fonds   pour   produire   le   médicament   créé   ne   furent   disponibles   qu’en   2005,   ce   qui   fait  
que  celui-­‐ci  ne  put  être  commercialisé  en  masse  qu’en  2006.  
 
D’autres  ressources  de  la  médecine  traditionnelle  chinoise  restent  à  explorer  
 
D’après   Youyou   Tu,   ses   travaux   sur   la   qingtao   ne   sont   d’un   exemple   de   ce   que   la  
médecine   chinoise   peut   apporter   dans   le   domaine   de   la   santé   mondiale.   D’après   elle,  
d’autres  plantes  médicinales  chinoises  contiennent  des  principes  actifs  efficaces,  comme  
un   dérivé   de   la   plante   huperzia   serrata   efficace   contre   le   troubles   de   la   mémoire   et  
actuellement  testé  en  Occident  pour  le  traitement  de  la  maladie  d’Alzheimer.    
D’autres   dérivés   de   plantes   médicinales   chinoises   seraient,   selon   Youyou   Tu,   efficaces  
pour   la   leucémie   ou   encore   des   maladies   cardiovasculaires.   Youyou   Tu   affirme   qu’au  
delà   des   recherches   moléculaires,   la   médecine   occidentale   doit   apprendre   à   avoir   une  
approche   holistique   dans   le   traitement   de   pathologies   et   redécouvrir   l’importance   des  
flux  et  énergies  pour  majorer  son  efficacité.  


Aperçu du document Tu Youyou Nobel 2015.pdf - page 1/1

Documents similaires


tu youyou nobel 2015
une plante chinoise contre la douleur
journe e portes ouvertes
bulletin d adhesion 2013 2014
le curcuma l anti inflammatoire naturel le plus puissant connu a ce jour
2 160604 semconf hqg


Sur le même sujet..