Fichier PDF

Partage, hébergement, conversion et archivage facile de documents au format PDF

Partager un fichier Mes fichiers Convertir un fichier Boite à outils PDF Recherche PDF Aide Contact



CONTROLE DES REVES (1) .pdf



Nom original: CONTROLE DES REVES (1).pdf
Auteur: Laurence Vanin

Ce document au format PDF 1.5 a été généré par Conv2pdf.com, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 25/10/2015 à 18:06, depuis l'adresse IP 89.225.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 636 fois.
Taille du document: 12 Ko (3 pages).
Confidentialité: fichier public




Télécharger le fichier (PDF)









Aperçu du document


Des chercheurs allemands ont découvert qu'un léger courant électrique
impulsé au bon moment permettait aux dormeurs de devenir spectateurs
puis acteurs de leurs rêves.

Le scénario du film Inception pourra-t-il bientôt devenir réalité ? Des
chercheurs allemands ont découvert qu'un léger courant électrique impulsé
au bon moment dans certaines zones du cerveau permettait aux dormeurs
de devenir spectateurs de leurs propres rêves puis d'en prendre le contrôle.
Leurs résultats ont été publiés, dimanche 11 mai, dans la revue Nature
Neuroscience (article payant, en anglais).
Ursula Voss, psychologue spécialiste du sommeil à l'université Goethe
de Francfort (Allemagne), et son équipe ont procédé à une série
d'expériences sur 27 hommes et femmes. Après trois minutes de sommeil
paradoxal ininterrompu, les chercheurs ont envoyé à travers le crâne un
faible courant électrique dans les zones frontales et temporales du cerveau,
un procédé indolore.
Différentes fréquences utilisées
Le sommeil dit "paradoxal" est une phase du sommeil au cours de
laquelle les rêves dont on se souvient se produisent et durant laquelle
l'activité électrique du cerveau est proche de celle de l'éveil. Sauf qu'en
temps normal, le rêveur n'est pas "lucide" : il ne peut anticiper ce qui va se
produire et surtout, n'a généralement pas conscience qu'il s'agit seulement
d'un rêve et non d'une expérience réelle.
"Nous avons utilisé différentes fréquences pour stimuler le cerveau :
un simulacre, 2 Hz, 6 Hz, 12 Hz, 25 Hz, 40 Hz, 70 Hz, et 100 Hz",
explique Ursula Voss. Peu après, les patients ont été réveillés et interrogés

sur leurs rêves, en "double aveugle" (ni l'expérimentateur, ni le sujet ne
connaissent les paramètres utilisés).
Lorsque la fréquence utilisée était de 25 Hz ou 40 Hz, la plupart des
cobayes affirmaient "s'être vus eux-mêmes de l'extérieur", comme un
spectateur qui se regarderait agir "sur un écran", résume la chercheuse. "Ils
disaient aussi souvent qu'ils avaient conscience d'être en train de rêver",
souligne-t-elle, précisant : "Le phénomène que nous rapportons dans notre
étude n'a été observé que pour 25 Hz et 40 Hz."
Un usage thérapeutique ?
"Lorsqu'ils étaient stimulés à 25 Hz, nous avions de meilleurs scores
sur le contrôle du déroulement du rêve, ce qui signifie qu'ils parvenaient à
modifier leurs actions oniriques délibérément", ajoute-t-elle. "Nous avons
stimulé le cerveau de manière non intrusive et sommes parvenus à modifier
l'état de conscience au sein du rêve. C'est merveilleux car ça nous
permettra d'influer sur l'activité cérébrale à l'aide d'une méthode dépourvue
d'effets secondaires", estime Ursula Voss.
Les chercheurs envisagent déjà d'utiliser cette technique à des fins
thérapeutiques. Selon leur étude, elle pourrait notamment contribuer à
remédier à certains symptômes de la schizophrénie ou de troubles
obsessionnels compulsifs (TOC). Provoquer des ondes gamma durant le
sommeil paradoxal pourrait également aider les victimes de stress posttraumatique à se débarrasser de leurs cauchemars récurrents, en les
plongeant en état de rêve lucide pour qu'ils puissent agir directement sur
eux, écrivent les scientifiques.
Induction of self awareness in dreams through frontal low current
stimulation of gamma activity

Ursula Voss et col.
Nature Neuroscience April 2014
Recent findings link fronto-temporal gamma electroencephalographic
(EEG) activity to conscious awareness in dreams, but a causal relationship
has not yet been established. We found that current stimulation in the
lower gamma band during REM sleep influences ongoing brain activity
and induces self-reflective awareness in dreams. Other stimulation
frequencies were not effective, suggesting that higher order consciousness
is indeed related to synchronous oscillations around 25 and 40 Hz.


CONTROLE DES REVES (1).pdf - page 1/3
CONTROLE DES REVES (1).pdf - page 2/3
CONTROLE DES REVES (1).pdf - page 3/3

Documents similaires


Fichier PDF controle des reves 1
Fichier PDF le contenu des reves
Fichier PDF notions sur le sommeil0001
Fichier PDF reve lucide
Fichier PDF infolettre 1 novembre 2017
Fichier PDF souvenir de reve


Sur le même sujet..