bailement neurones miroirs .pdf


Nom original: bailement neurones miroirs.pdf
Auteur: BERNARD

Ce document au format PDF 1.5 a été généré par Conv2pdf.com, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 30/10/2015 à 17:33, depuis l'adresse IP 89.225.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 550 fois.
Taille du document: 122 Ko (1 page).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


extrait du site "baillement.com" (Olivier Walusinski)
La réplication, alias contagion, du bâillement est un réponse comportementale mimétique observée chez les
humains et d'autres primates. L'observation du bâillement d'un congénère augmente la chance que
l'observateur se mette également à bâiller. La réplication du bâillement semble être plus facilement
déclenchée entre congénères, en particulier entre ceux partageant un lien social fort. Il en a été déduit la
proposition que la réplication du bâillement est liée à l'empathie. Une façon de tester cette hypothèse est
d'analyser si les réponses des sujets diffèrent quand ils observent des bâillements ou d'autres comportements
qu'ils soient involontaires (essuyage du nez, grattage) ou volontaires (fermeture de la main, serrer le poignet),
ces actions n'étant pas liées à l'empathie. Dans cette étude, les auteurs ont testé quatre espèces de grands
singes dans deux situations différentes: soit en les exposant à un expérimentateur humain exécutant à
plusieurs reprises ces actions successivement, soit en leur présentant, sur un écran, leurs congénères qui
avaient été enregistrés en video, effectuant à plusieurs reprises ces actions. Les auteurs ont examiné ces
comportements "à la réponse induite facilitée" et comparé si le déclenchement diffère suivant que le
comportement est réalisé par des humains ou par leurs congénères (vidéo enregistrés) et si toutes les espèces
ont montré des réponses comparables. Leurs résultats indiquent que les chimpanzés bâillent beaucoup plus
quand ils regardent leurs congénères bâiller et peu de temps après, mais pas en regardant les bâillements
humains. Ces bâillements ne correspondent pas à une réponse par augmentation des niveaux d'anxiété
comparativement aux des conditions de contrôle. Aucun autre comportement (avec examen en situations
contrôles) n'ait reproduit par aucune espèce. Ceux qui étaient les plus sensibles à la réplication des bâillements
n'ont pas montré de sensiblité particulière à mimer d'autres comportements. Chez le chimpanzé, en
particulier, le fait que la réplication soit nettement facilitée par l'observation d'un congénère, semble préciser
que la réplication du bâillement est déclenchée par des mécanismes uniques et qu'ils pourraient être liés à
l'empathie.

"De temps en temps quelqu'un bâillait;un autre presque aussitôt l'imitait, et chacun,à tour de rôle, suivant
son caractère,son savoir-vivre et sa position sociale,ouvrait la bouche avec fracas ou modestementen
portant vite sa main devant le trou béantd'où sortait une vapeur."
Boule de Suif
Guy de Maupassant1880


Aperçu du document bailement neurones miroirs.pdf - page 1/1


Télécharger le fichier (PDF)

bailement neurones miroirs.pdf (PDF, 122 Ko)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP







Documents similaires


bailement neurones miroirs
flyer pour le 22 janvier en cours ok 1
la maison du bailli
meurtres en serie
ector
255ggld

Sur le même sujet..