TD5 Bio cell .pdf



Nom original: TD5 Bio cell.pdf
Auteur: DIDA

Ce document au format PDF 1.5 a été généré par Microsoft® Office Word 2007, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 10/11/2015 à 19:19, depuis l'adresse IP 41.96.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 1448 fois.
Taille du document: 379 Ko (3 pages).
Confidentialité: fichier public




Télécharger le fichier (PDF)










Aperçu du document


Département de Biologie, Faculté des Sciences de la Nature et de la Vie. Université d’Oran.
Travaux dirigés de biologie cellulaire. 1ère année Licence SNV (2014/2015)
Dr DIDA N

TD N° 5
Méthodes de fractionnement des constituants cellulaires
Les méthodes de fractionnement consistent à séparer les différents composants
cellulaires par destruction de la membrane plasmique.

1) Homogénéisation
Le but de l’homogénéisation est de rompre la membrane plasmique. Les cellules
sont mises en suspension dans un tampon de pH et de force ionique connus.
L’homogénéisateur « type Potter » est muni d’un piston et d’un tube en verre dans
lequel la préparation est placée en présence d’un tampon. Les cellules qui passeront
entre le tube et le piston seront comprimées et éclatées, libérant ainsi leur contenu
dans le tampon d’homogénéisation : c’est l’homogénat cellulaire : suspension
comprenant les différents organites de la cellule.
2) Procédés de séparation
Différentes techniques permettent de séparer les organites cellulaires suivant leur
taille et/ou leurs densités. Cette séparation est assurée par des accélérations
importantes ou centrifugations.
2 types de centrifugation sont généralement utilisés : Centrifugation différentielle
& centrifugation par gradient

Centrifugation différentielle (voir figure)
La centrifugation différentielle permet la purification de l’homogénat en fonction de
la taille et de la densité des constituants. L’homogénat est ainsi centrifugé à
différentes vitesses et, à chaque vitesse, différents organites se déposent dans le
culot qui sera ainsi prélevé :
 A 600g : sédimentation du noyau et du cytosquelette,
 A

15 000g :

sédimentation

des

mitochondries,

lysosomes

et

des

peroxysomes,
 A 100 000g (ultracentrifugation) : sédimentation de la membrane plasmique,
microsomes et des grands polysomes
 A 300 000g : sédimentation des ribosomes et des petits polysomes. Le
cytosol, étant la fraction hydrosoluble (surnageant).

Département de Biologie, Faculté des Sciences de la Nature et de la Vie. Université d’Oran.
Travaux dirigés de biologie cellulaire. 1ère année Licence SNV (2014/2015)
Dr DIDA N

Département de Biologie, Faculté des Sciences de la Nature et de la Vie. Université d’Oran.
Travaux dirigés de biologie cellulaire. 1ère année Licence SNV (2014/2015)
Dr DIDA N

Centrifugation par gradient de densité
La centrifugation par gradient consiste à déposer couche mince
d’homogénat au dessus de la solution de saccharose dont la
concentration est décroissante du bas vers le haut.
Les différents constituants sédimentent tous à des vitesses différentes :
différentes bandes seront obtenues : la couche la plus dense reste au
fond du tube


TD5 Bio cell.pdf - page 1/3
TD5 Bio cell.pdf - page 2/3
TD5 Bio cell.pdf - page 3/3

Documents similaires


td5 bio cell
cours polycopie bio cell    chap iv   1e a isbm 2018 2019
cours polycopie bio cell chap iv 1e a isbm 2017 2018
cours polycopie bio cell chap iv 1e a isbm 2015 2016
cours polycopie bio cell chap ii 1e a isbm 2015 2016
cours polycopie bio cell chap iv 1e a isbm 2016 2017