Communiqué .pdf


Nom original: Communiqué.pdfAuteur: VERONIQUE CALMELS

Ce document au format PDF 1.4 a été généré par Writer / OpenOffice 4.1.1, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 13/11/2015 à 16:06, depuis l'adresse IP 109.215.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 582 fois.
Taille du document: 53 Ko (1 page).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


Communiqué des étudiants de TSE au sujet de la réforme des masters

Nous avons appris avec stupeur que les masters de notre école allaient changer dès la
rentrée 2016. Le projet du directeur de l'université B.Sire est de créer deux masters ; un qui
serait reconnu à l'international comme ce qui se fait actuellement mais dont le prix passerait
de 250€ à 6000€. Pour les étudiant(e)s qui ne seraient pas capables de fournir une telle
somme, un master moins disant leur sera proposé où les cours seront en majorité enseignés
en français et qui n'aurait vocation à être reconnu qu'à l'interieur de l'hexagone. La même
division serait ainsi créée pour les Licences 3, où les frais de scolarité passeraient à 3000€.
Par ailleurs, pour répondre aux exigences de la Loi Fioraso (2013), la mention
« Economie et Droit » deviendrait mention « Economie », privant par la même les
étudiant(e)s ayant suivi ce parcours de la reconnaissance explicite des compétences en droit
qu'ils ont développé au cours de leur formation.
Nous, étudiant(e)s de la TSE nous opposons fermement à ce projet qui constitue à la
fois une grande injustice et une tromperie infâme. Une grande injustice puisque la qualité
des diplômes délivrés aux étudiants dépendra directement de leur milieu social d'origine,
constituant par la même une attaque frontale à l'égalité des chances. Mais aussi une
tromperie infâme puisque les étudiant(e)s sont entrés dans l'école (avec l'investissement
personnel que cela requiert) avant tout pour pouvoir suivre les masters qui leur ont été
présentés, c'est à dire ceux en vigueurs jusqu'à présent.
Le président de l'université, B.Sire qui s'est introduit dans notre Assemblée Générale
pour pouvoir « clarifier la situation » nous a promis que cette réforme ne concernerait pas
les étudiant(e)s actuellement en Licences 3, et ce même s'ils souhaitaient partir en césure
l'année prochaine. La divergence des discours qui changent du tout au tout en 48h selon si
ceux-ci émanent du directeur de l'Ecole, D.Alary ou de B.Sire nous pousse à la plus grande
méfiance quant à la sincérité des promesses du président.
Aussi, nous demandons à monsieur Sire qu'un texte avec une réelle valeur juridique
soit voté (au CFVU puis en Conseil d'Administration) qui aille dans le sens des promesses
qu'il nous a tenu. En attendant, nous lui faisons savoir que la mobilisation et la
détermination des étudiant(e)s demeurera sans faille jusqu'à ce que gain de cause soit
obtenu.

L'Assemblée Générale des étudiants de la TSE


Aperçu du document Communiqué.pdf - page 1/1




Télécharger le fichier (PDF)


Communiqué.pdf (PDF, 53 Ko)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP



Documents similaires


iscae cycle grande ecole
communique
communique 1
communique 2
francois asselineau faits documents 432 avril 2017
cv 10072012

Sur le même sujet..