Chapitre I.pdf


Aperçu du fichier PDF chapitre-i.pdf - page 4/11

Page 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11


Aperçu texte


ISET Sidi Bouzid

Une image bitmap en taille normale

Technique d’Indexation et RM

Une portion de la même
image, agrandie 32 fois

Figure I.1 : Les pixels dans une image bitmap
Plus les différents pixels sont petits, plus les détails de l’image sont précis et plus la
résolution de cette image est élevée. La contrepartie est que le poids du fichier
augmente considérablement, dans la mesure où pour une image bitmap, chaque pixel
existe dans sa couleur spécifique. Outre le volume considérable requis, ces images ont
un autre défaut, connu sous le nom de crénelage (ou aliasing). Particulièrement visible
pour un œil attentif, ce défaut affecte les figures géométriques. Ainsi, une image qui
semblait bien lisse vue de loin présente un aspect inesthétique si elle est examinée de
plus près. Le crénelage limite les possibilités d’agrandissement des images bitmap : il
n’est pas possible d’agrandir simplement une portion d’une image sans atteindre les
limites de la résolution.
Formats de fichiers d’images bitmap :


Formats limités à 256 couleurs : GIF, PCX, PGM, …



Formats acceptant différentes quantifications : BMP, TIFF, TGA, PNG, …



Formats limités à 16 millions de couleurs : JPEG, JPEG 2000, …

Remarque :
Certains de ces formats permettent une compression des données.
Avantage des images bitmap


Les images bitmaps peuvent facilement être créées et stockées dans un
tableau de pixels représentant l'image.



Lecture/écriture d’un pixel aisé puisque l'image est représentée comme une
grille.



Les images bitmaps peuvent facilement être affichées sur un écran ou être
imprimées.

(C) : GHARBI Mohamed

-4-