Fichier PDF

Partage, hébergement, conversion et archivage facile de documents au format PDF

Partager un fichier Mes fichiers Boite à outils PDF Recherche Aide Contact



PROGRAMME CHANGEZ DAVENIR .pdf



Nom original: PROGRAMME CHANGEZ DAVENIR.pdf

Ce document au format PDF 1.4 a été généré par Adobe InDesign CS5 (7.0) / Adobe PDF Library 9.9, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 28/11/2015 à 20:37, depuis l'adresse IP 94.103.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 5582 fois.
Taille du document: 43 Mo (60 pages).
Confidentialité: fichier public




Télécharger le fichier (PDF)









Aperçu du document


Première Partie: ANTICIPER, SORTIR DE L’URGENCE ET METTRE FIN AUX POLITIQUES PRÉCAIRES

3

SORTIR DE L’URGENCE ET DE LA PRÉCARITÉ

3

UN EXÉCUTIF RÉGIONAL QUI A HYPOTHÉQUÉ L’AVENIR

5

L’EAU: NÉCESSAIRE À LA VIE, ENJEU DE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET DE RÉÉQUILIBRAGE DU TERRITOIRE

6

MAITRISER LE CYCLE DES DÉCHETS

9

AGIR POUR L’EMPLOI, C’EST PERMETTRE À CHACUN DE CIRCULER FACILEMENT POUR SE RENDRE SUR SON LIEU
TRAVAIL OU DE FORMATION.
11
UN ARCHIPEL D’ÉNERGIES

13

ANTICIPONS LES RISQUES !

14

Deuxième Partie: UNE NOUVELLE APPROCHE DU PILOTAGE DE LA COLLECTIVITÉ

15

CHANGER D’AVENIR, C’EST CHANGER DE MÉTHODE !

15

FINANCEMENT DU RÉÉQUILIBRAGE TERRITORIAL

16

UNE ÉVALUATION CONTINUE ET TRANSPARENTE DE L’ACTION RÉGIONALE

17

NOTRE PROJET: ANCRÉ DANS LA NOUVELLE ORGANISATION TERRITORIALE DE LA RÉPUBLIQUE

18

Troisième Partie: UN NOUVEAU MODÈLE ÉCONOMIQUE RÉGIONAL

19

UN MODÈLE ÉCONOMIQUE QUI REPOSE SUR NOS ATOUTS

20

LA CROISSANCE VERTE

22

LA CROISSANCE BLEUE

23

UNE AGRICULTURE DURABLE, SOCLE DE NOTRE DEVELOPPEMENT

24

LA PÊCHE, UN SECTEUR ÉCONOMIQUE STRATÉGIQUE POUR LA GUADELOUPE

27

NOTRE PATRIMOINE, UN ATOUT MAJEUR POUR L’AVENIR

28

CULTURE, UNE APPROCHE NOUVELLE ET CONCERTÉE

31

Quatrième Partie : UNE CROISSANCE ECONOMIQUE AU SERVICE DE L’ÉPANOUISSEMENT DES GUADELOUPÉENS
ET DE L’ATTRACTIVITÉ DU TERRITOIRE
33
POUR UN TERRITOIRE ATTRACTIF ET ÉQUILIBRÉ

33

LA SECURITE; PRÉOCCUPATION MAJEURE ET LÉGITIME DES GUADELOUPÉENS

35

ILES DU SUD, ÎLES DURABLES

36

REPENSER L’OFFRE HÔTELIÈRE DE MARIE-GALANTE

37

POUR UNE COOPÉRATION RÉGIONALE INCLUSIVE ET INNOVANTE

38

DÉFINIR UNE VÉRITABLE POLITIQUE SPORTIVE POUR LES 20 ANS À VENIR

39

UN CIRCUIT DE SUPERMOTARD POUR LA PRATIQUE DES SPORTS MÉCANIQUES ET LA PRÉVENTION ROUTIÈRE

40

CONTRIBUER À L’EXCELLENCE DE NOTRE SYSTÈME DE SANTÉ

41

UN SYSTÈME DE SANTÉ AU SERVICE DE L’ÉPANOUISSEMENT DES GUADELOUPÉENS ET VECTEUR DE DÉVELOPPEMENT
TOURISTIQUE
41
POUR UN SYSTÈME DE FORMATION PROFESSIONNELLE PRAGMATIQUE ET INDIVIDUALISÉ

42

AMÉNAGEMENT NUMÉRIQUE DU TERRITOIRE POUR UNE GUADELOUPE OUVERTE ET ÉQUILIBRÉE

46

UN TOURISME QUI PROFITE À TOUS

47

UNE UNIVERSITÉ DES ANTILLES AU SERVICE DU RAYONNEMENT ET DU DÉVELOPPEMENT DE LA GUADELOUPE

49

DÉCIDONS DE NOTRE AVENIR

51

LA TRAHISON DE LA PROMESSE NOBLE D’UNE GUADELOUPE POUR TOUS

52

CHANGEZ D’AVENIR, C’EST L’AMBITION D’UNE RENAISSANCE GUADELOUPÉENNE

53

POURQUOI SUIS-JE CANDIDAT ?

54

NOS CANDIDATS

55

POUR UNE RÉGION STRATÈGE

Première Partie: ANTICIPER, SORTIR DE L’URGENCE ET METTRE FIN AUX POLIT
PRÉCAIRES

SORTIR DE L’URGENCE ET DE LA PRÉCARITÉ
Nous ne pouvons pas
changer notre passé.

UN EXÉCUTIF RÉGIONAL QUI A HYPOTHÉQUÉ L’AVENIR

En revanche, nous pouvons décider de notre Avenir.

L’EAU: NÉCESSAIRE À LA VIE, ENJEU DE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET DE RÉÉQUILIBR

Et cela, dès le 6 décembre
prochain !
TERRITOIRE

La Guadeloupe vit des MAITRISER
moments LE
difficiles.
Et DÉCHETS
par ces temps troublés c'est un sentiment
CYCLE DES
d'impuissance qui envahit souvent beaucoup d'entre nous.

AGIR POUR L’EMPLOI, C’EST PERMETTRE À CHACUN DE CIRCULER FACILEMENT POUR SE REN

Devons-nous pour autantSON
succomber
à la fatalité
LIEU TRAVAIL
OU DE ?
FORMATION.

Non ! Nous devons garder
d'un Avenir meilleur. Ce n’est pas facile, on le sait. Le
UN l'espérance
ARCHIPEL D’ÉNERGIES
monde dans lequel nousANTICIPONS
vivons aujourd'hui
connait une crise inédite. Nous savons à ce stade
LES RISQUES !
de notre histoire que nos enfants risquent d’hériter de ce monde là. Et, nous voyons se défaire
Deuxième Partie: UNE NOUVELLE APPROCHE DU PILOTAGE DE LA COLLECTIV
en quelques années, ce que nos anciens ont parfois mis des siècles à construire.
CHANGER D’AVENIR, C’EST CHANGER DE MÉTHODE !

Cyclones, séismes, chlordécone, invasion des algues sargasses, brumes de sable, sont autant
FINANCEMENT
RÉÉQUILIBRAGE
de risques et de fléaux auxquels
nous DU
sommes
exposés. TERRITORIAL
Les changements climatiques et le
réchauffement de la planète
tant sur
l'environnement,
que sur DE
notre
santé. RÉGIONALE
UNEagissent
ÉVALUATION
CONTINUE
ET TRANSPARENTE
L’ACTION

Nous pouvons transformer
en actes
forts,
l’impuissance
que nousORGANISATION
pouvons ressentir
face aux DE LA RÉPUBLIQU
NOTRE
PROJET:
ANCRÉ
DANS LA NOUVELLE
TERRITORIALE
événements politiques, économiques et climatiques, en présidant positivement, en pleine
Troisième Partie: UN NOUVEAU MODÈLE ÉCONOMIQUE RÉGIONAL
responsabilité, aux destinées de notre pays.
UN MODÈLE ÉCONOMIQUE QUI REPOSE SUR NOS ATOUTS

Félix Proto, en une mandature, a construit des lycées, un vélodrome, des routes. Lucette
VERTE
Michaux-Chevry a édifiéLAleCROISSANCE
lycée Hôtelier,
le Pont de l'Alliance, de grandes déviations
LA CROISSANCE BLEUE
routières.

UNE AGRICULTURE
DE NOTRE DEVELOPPEMENT
Au terme de deux mandatures,
l'action DURABLE,
régionaleSOCLE
se caractérise
par des campagnes de
communication à outrance.
Cette
communication
est
aussi
coûteuse
qu’injustifiée
pour une
LA PÊCHE, UN SECTEUR ÉCONOMIQUE STRATÉGIQUE
POUR LA GUADELOUPE
collectivité publique. D’autant
plus qu’elle ne vise que rarement à informer sur ses missions
NOTRE PATRIMOINE, UN ATOUT MAJEUR POUR L’AVENIR
propres. Il s’agit essentiellement de publicité à caractère commercial, ou qui vise à promouvoir
CULTURE, UNE APPROCHE NOUVELLE ET CONCERTÉE
et valoriser le président sortant.
Q u aen
t r imoyenne
è m e P aannuelle
r t i e  : àU24
N E%;Cplus
R O Iélevé
SSAN
C Ecelui
E Cobservé
O N O M dans
IQUE AU SERVIC
Le taux de chômage s'élève
que
DES
GUADELOUPÉENS
ET DE
DU TERRITO
l'hexagone. De surcroît, L’ÉPANOUISSEMENT
il place la Guadeloupe
au-dessus
de la Guyane
(22 L’ATTRACTIVITÉ
%) et de la
38
Martinique (19 %).
POUR
UN TERRITOIRE
ATTRACTIF
ÉQUILIBRÉ
Le nombre de liquidations
d'entreprises
n'a jamais
été ET
aussi
élevé. Le secteur du BTP est en
MAJEURE
ET LÉGITIME
DES GUADELOUPÉENS
panne. La pêche menaceLA
deSECURITE;
couler et PRÉOCCUPATION
l’agriculture s’enfonce
encore
et encore.
ILES DU SUD,
ÎLES DURABLES
La Guadeloupe est régulièrement
privée
d'eau courante, elle ne dispose d’aucun centre de
traitement des déchets, ni
de
transport
collectif
en siteDEpropre
(TCSP) contrairement aux autres
REPENSER L’OFFRE HÔTELIÈRE
MARIE-GALANTE
régions des outre mer.
POUR UNE COOPÉRATION RÉGIONALE INCLUSIVE ET INNOVANTE

Et il en va ainsi des autres domaines sur lesquels se fondent une économie et une société,
DÉFINIR UNE VÉRITABLE POLITIQUE SPORTIVE POUR LES 20 ANS À VENIR
qu’il s’agisse de l’énergie, de la santé et de la sécurité des biens et des personnes.

UN CIRCUIT DE SUPERMOTARD POUR LA PRATIQUE DES SPORTS MÉCANIQUES ET LA PRÉV

Le candidat sortant doitROUTIÈRE
assumer son bilan. Il doit également endosser sa part quant à
l'inefficacité de l’action gouvernementale en Guadeloupe. Il présente non pas un, mais deux
CONTRIBUER À L’EXCELLENCE DE NOTRE SYSTÈME DE SANTÉ
mauvais bilans, l’un à Basse-Terre, l’autre à Paris.

UN SYSTÈME DE SANTÉ AU SERVICE DE L’ÉPANOUISSEMENT DES GUADELOUPÉENS ET VECT

Faute d’une démarche prospective,
d’un plan de développement, l’archipel navigue à vue,
DÉVELOPPEMENT TOURISTIQUE
vogue au gré des courants, tel un bateau ivre. Les quelques chantiers annoncés, tel le projet
POUR UN SYSTÈME DE FORMATION PROFESSIONNELLE PRAGMATIQUE ET INDIVIDUALISÉ
de construction d’un nouveau Centre Hospitalier et Universitaire, ne semblent pas pouvoir
AMÉNAGEMENT
NUMÉRIQUE DU TERRITOIRE POUR UNE GUADELOUPE OUVERTE ET ÉQUILIBR
suffire à réveiller une économie
en léthargie.
UN TOURISME QUI PROFITE À TOUS

1

1

C’est au moment même où
l’avenir Partie:
est incertain,
qu’un vrai
responsable,
qu’il soit politique
ou FIN AUX POLIT
Première
ANTICIPER,
SORTIR
DE L’URGENCE
ET METTRE
économique, doit croire PRÉCAIRES
aux indéniables atouts que la Guadeloupe possède et qu’elle doit
valoriser.
SORTIR DE L’URGENCE ET DE LA PRÉCARITÉ
Nous proposons de passer
bilanRÉGIONAL
de régression
etL’AVENIR
sociale à une perspective
UN d’un
EXÉCUTIF
QUI Aéconomique
HYPOTHÉQUÉ
de développement. Un défi à relever par étapes, avec trois leviers.

L’EAU: NÉCESSAIRE À LA VIE, ENJEU DE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET DE RÉÉQUILIBR

1. Remettre la Région enTERRITOIRE
ordre de marche pour résoudre les problèmes laissés en jachère, du
fait de politiques précaires sur des sujets vitaux. Tel sera le premier axe de notre action. Cette
MAITRISER LE CYCLE DES DÉCHETS
remise en ordre sera aussi nécessaire au plan financier, car l’avenir semble déjà hypothéqué
AGIR POUR L’EMPLOI, C’EST PERMETTRE À CHACUN DE CIRCULER FACILEMENT POUR SE REN
par une gestion plus qu’hasardeuse.
SON LIEU TRAVAIL OU DE FORMATION.

Nous nous engageons à sortir de l’urgence et de la précarité.
UN ARCHIPEL D’ÉNERGIES

2. Notre deuxième axe d’actions cible la méthode. L’une des explications du dérapage
ANTICIPONS LES RISQUES !
financier et de l’incapacité à atteindre les objectifs fixés tient au mode d’exercice du pouvoir.
Partie:AUNE
NOUVELLE
APPROCHE
PILOTAGE
DE LA COLLECTIV
La loi a modifié le rôleDeuxième
de la Région.
nouveau
contexte,
nouvelles DU
méthodes.
Nous
exercerons la mission de CHANGER
manière collective,
D’AVENIR,déconcentrée,
C’EST CHANGERdécentralisée.
DE MÉTHODE !
Nous préconisons le travail
en équipe DU
et une
nouvelle approche
du pilotage de la Région.
FINANCEMENT
RÉÉQUILIBRAGE
TERRITORIAL

3. Enfin, le cœur de la mission
de la Région
concerneET
l’économie.
Quand
chefs d’entreprise
UNE ÉVALUATION
CONTINUE
TRANSPARENTE
DEles
L’ACTION
RÉGIONALE
et leurs salariés, à traversNOTRE
leur organisations
professionnelles
respectives,
quand
les
chômeurs,
PROJET: ANCRÉ DANS LA NOUVELLE ORGANISATION TERRITORIALE DE LA RÉPUBLIQU
les retraités, quand la jeunesse, en particulier celle qui est exclue du système, sans
Troisième Partie: UN NOUVEAU MODÈLE ÉCONOMIQUE RÉGIONAL
qualification, quand les mères de famille sans emploi, en appellent unanimement à une
UN MODÈLE
ÉCONOMIQUE
REPOSE
SUR NOS àATOUTS
nouvelle donne, à un ordre
économique
et social;QUI
ceux
qui aspirent
diriger la Région ne
peuvent se dérober. Mettre
en
place
ce
nouvel
ordre
économique
régional
est le troisième axe
LA CROISSANCE VERTE
de notre mandat. C’est àLA
ceCROISSANCE
prix que nous
parviendrons à bonifier l’indice de développement
BLEUE
humain de la Guadeloupe.
UNE AGRICULTURE DURABLE, SOCLE DE NOTRE DEVELOPPEMENT

Nous proposons un nouveau modèle économique régional.

LA PÊCHE, UN SECTEUR ÉCONOMIQUE STRATÉGIQUE POUR LA GUADELOUPE

4. Nous soutenons que l’économie n’est pas une fin en soi; une société équilibrée doit se
NOTRE PATRIMOINE, UN ATOUT MAJEUR POUR L’AVENIR
soucier de la répartition de la richesse dont la création est une œuvre collective. Le Produit
CULTURE, UNE
APPROCHE
NOUVELLE
ET CONCERTÉE
Intérieur Brut (PIB), pris isolément,
n’est
pas une mesure
pertinente
du progrès. La croissance
économique doit être mise
au
service
de
l’épanouissement
des
Guadeloupéens.
Q u a t r i è m e P a r t i e  : U N E C R O I S S A N C E E C O C’est
N O Mnotre
IQUE AU SERVIC
ambition; toutes nos actions
doivent
concourir
à
deux
objectifs
impératifs:
l’épanouissement
L’ÉPANOUISSEMENT DES GUADELOUPÉENS ET DE L’ATTRACTIVITÉ DU TERRITO
des Guadeloupéens et l’attractivité
de notre territoire.
38
POUR UN TERRITOIRE ATTRACTIF ET ÉQUILIBRÉ
LA SECURITE; PRÉOCCUPATION MAJEURE ET LÉGITIME DES GUADELOUPÉENS
ILES DU SUD, ÎLES DURABLES
REPENSER L’OFFRE HÔTELIÈRE DE MARIE-GALANTE
POUR UNE COOPÉRATION RÉGIONALE INCLUSIVE ET INNOVANTE
DÉFINIR UNE VÉRITABLE POLITIQUE SPORTIVE POUR LES 20 ANS À VENIR

UN CIRCUIT DE SUPERMOTARD POUR LA PRATIQUE DES SPORTS MÉCANIQUES ET LA PRÉV
ROUTIÈRE
CONTRIBUER À L’EXCELLENCE DE NOTRE SYSTÈME DE SANTÉ

UN SYSTÈME DE SANTÉ AU SERVICE DE L’ÉPANOUISSEMENT DES GUADELOUPÉENS ET VECT
DÉVELOPPEMENT TOURISTIQUE
POUR UN SYSTÈME DE FORMATION PROFESSIONNELLE PRAGMATIQUE ET INDIVIDUALISÉ

AMÉNAGEMENT NUMÉRIQUE DU TERRITOIRE POUR UNE GUADELOUPE OUVERTE ET ÉQUILIBR
UN TOURISME QUI PROFITE À TOUS

2

2

Première Partie: ANTICIPER, SORTIR DE L’URGENCE ET METTRE FIN AUX POLIT
Première Partie:
ANTICIPER, SORTIR DE
PRÉCAIRES
DE L’URGENCE ET DE LA PRÉCARITÉ
L’URGENCE SORTIR
ET
METTRE FIN AUX
UN EXÉCUTIF RÉGIONAL QUI A HYPOTHÉQUÉ L’AVENIR

NÉCESSAIRE À LA VIE, ENJEU DE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET DE RÉÉQUILIBR
POLITIQUESL’EAU:
PRÉCAIRES
TERRITOIRE
MAITRISER LE CYCLE DES DÉCHETS

SORTIR DE L’URGENCE
ET
DE LA
PRÉCARITÉ
AGIR POUR
L’EMPLOI,
C’EST
PERMETTRE À CHACUN DE CIRCULER FACILEMENT POUR SE REN
SON LIEU TRAVAIL OU DE FORMATION.

En Guadeloupe, l’absence de stratégies et de dynamiques de territoires est le
UN ARCHIPEL D’ÉNERGIES
véritable obstacle à la réussite des politiques publiques.
ANTICIPONS LES RISQUES !

Bien qu’il existe différents schémas directeurs (schéma d’aménagement régional (SAR),
Partie: UNE
NOUVELLE
APPROCHE
DU régional
PILOTAGEdes
DE LA COLLECTIV
schéma régional de Deuxième
développement
économique
(SRDE),
schéma
CHANGER (SRIT)),
D’AVENIR,
CHANGER
DE MÉTHODE !
infrastructures et des transports
cesC’EST
derniers
se succèdent
et s’enchevêtrent sans
être nécessairement complémentaires.
souffrent d’une
absence de vision prospective.
FINANCEMENT DUIlsRÉÉQUILIBRAGE
TERRITORIAL
Leur redonner leur vocation de documents directeurs pour la prospective et la
UNE ÉVALUATION CONTINUE ET TRANSPARENTE DE L’ACTION RÉGIONALE
planification. Aujourd’hui, qu’il s’agisse de l’eau, des déchets, des transports et des
NOTRE PROJET: ANCRÉ DANS LA NOUVELLE ORGANISATION TERRITORIALE DE LA RÉPUBLIQU
infrastructures routières, il ne faut plus parler, mais réaliser.
Troisième àPartie:
UN NOUVEAU
MODÈLE
ÉCONOMIQUE
Plusieurs collectivités exercent,
un niveau
ou un autre,
la même
compétence,RÉGIONAL
sans
UNla
MODÈLE
QUI REPOSE SUR NOS ATOUTS
nécessairement partager
mêmeÉCONOMIQUE
vision du développement.

Dans notre région, on aurait
pu penser
que l’émergence des EPCI (Établissement Public
LA CROISSANCE
VERTE
de Coopération Intercommunale)
fiscalité propre, - comme les communautés
LA CROISSANCEàBLEUE
d’agglomération ou de communes qui exercent des compétences obligatoires dans le
UNE AGRICULTURE DURABLE, SOCLE DE NOTRE DEVELOPPEMENT
développement économique et l’aménagement de l’espace, notamment la gestion de
LA PÊCHE,
UN SECTEUR
ÉCONOMIQUE
POUR LA GUADELOUPE
l’eau et de l’assainissement,
le transport
durable
-, aurait STRATÉGIQUE
réduit les chevauchements
de
NOTRE
PATRIMOINE,
UN
ATOUT
MAJEUR
POUR
L’AVENIR
compétences et conduit à l’amélioration de la qualité des services publics.
CULTURE,
UNE APPROCHE NOUVELLE ET CONCERTÉE
En fait, pour l’heure, il n’en
est rien.

Q unous
a t r i èavons,
m e P par
a r t ihabitude,
e  : U N Eappliqué
C R O I Sdes
SAN
C E E Cimposés
O N O M Isans
QUE AU SERVIC
Pour l’eau ou le transport,
modèles
DES territoires
GUADELOUPÉENS
L’ATTRACTIVITÉ
DU TERRITO
rechercher à les adapterL’ÉPANOUISSEMENT
à notre réalité de petits
insulaires. ET
DeDE
même,
pour la
38 publiques, nous affichons une certaine incapacité à avoir une
gestion des autres politiques
vision globale et partagée
notre territoire.
Chaque
EPCI agit trop isolément sans
POUR de
UN TERRITOIRE
ATTRACTIF
ET ÉQUILIBRÉ
rechercher à s’intégrer dans une politique territoriale globale.
LA SECURITE; PRÉOCCUPATION MAJEURE ET LÉGITIME DES GUADELOUPÉENS

L’efficacité des infrastructures de distribution d’eau et
ILES DU SUD, ÎLES DURABLES
d’assainissement, de la collecte et du traitement des
REPENSER L’OFFRE
DE MARIE-GALANTE
déchets, ainsi que l’organisation
desHÔTELIÈRE
transports
est
POUR
UNE
COOPÉRATION
RÉGIONALE
cruciale, car à la fois indispensable pour l’épanouissementINCLUSIVE ET INNOVANTE
d e s G u a d e l o u p é e n s DÉFINIR
e t p oUNE
u r VÉRITABLE
l ’ a t t r a c tPOLITIQUE
i v i t é d e SPORTIVE
la
POUR LES 20 ANS À VENIR
Guadeloupe.

UN CIRCUIT DE SUPERMOTARD POUR LA PRATIQUE DES SPORTS MÉCANIQUES ET LA PRÉV

Le transport de passagers,
notamment maritime est un
ROUTIÈRE
véritable enjeu pour leCONTRIBUER
développement
et l’attractivité
À L’EXCELLENCE
DE NOTRE SYSTÈME DE SANTÉ
de la Guadeloupe.

UN SYSTÈME DE SANTÉ AU SERVICE DE L’ÉPANOUISSEMENT DES GUADELOUPÉENS ET VECT

Déjà aujourd’hui avec KARULIS,
les nouveaux
bus à haut
DÉVELOPPEMENT
TOURISTIQUE
niveau de service et les déplacements sur le territoire
POUR UN SYSTÈME DE FORMATION PROFESSIONNELLE PRAGMATIQUE ET INDIVIDUALISÉ
évoluent. L’accès des fauteuils roulants au transports
AMÉNAGEMENT NUMÉRIQUE DU TERRITOIRE POUR UNE GUADELOUPE OUVERTE ET ÉQUILIBR
collectifs est dores et déjà une réalité. Le réseau en
UN TOURISME QUI PROFITE À TOUS

3

3

mutation va accroître Première
sa toile et
poursuivre
sa modernisation.
Le projet ET
que
nous FIN AUX POLIT
Partie:
ANTICIPER,
SORTIR DE L’URGENCE
METTRE
défendrons est celui du PRÉCAIRES
BHNS (Bus à Haut Niveau de Service).

C’est aussi l’ensemble du
territoire
qui doitET
seDE
ré-approprier
SORTIR
DE L’URGENCE
LA PRÉCARITÉles «  routes  » maritimes. Le
projet de « Bus de mer »
sur une évidence que
suggère L’AVENIR
la carte de l’archipel. Les
UNrepose
EXÉCUTIF
RÉGIONAL QUI A HYPOTHÉQUÉ
principales destinations des déplacements vers la zone urbaine sont: l’aéroport, la zone de
L’EAU: NÉCESSAIRE À LA VIE, ENJEU DE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET DE RÉÉQUILIBR
Jarry, le CHU, l’université et le centre de Pointe-à-Pitre situés de part et d’autres du Petit
TERRITOIRE
Cul-de-Sac Marin.
MAITRISER LE CYCLE DES DÉCHETS

La distance par la voie maritime et la durée de parcours correspondante d’un bus de mer
AGIR POUR L’EMPLOI, C’EST PERMETTRE À CHACUN DE CIRCULER FACILEMENT POUR SE REN
pourraient être bien inférieures
à celles d’un transport terrestre, et la régularité qui peut
SON LIEU TRAVAIL OU DE FORMATION.
en être attendue, bien supérieure.
UN ARCHIPEL D’ÉNERGIES

Nous devons désormais mettre les Guadeloupéens au centre des décisions
ANTICIPONS LES RISQUES !

Notre territoire doit se doter, à l’échelle de chaque commune, d’un Plan de mise en Accessibilité
Deuxième
NOUVELLE
APPROCHE
de la Voirie et des Espaces
publics Partie:
(PAVE). UNE
Cela nous
concerne
tous, mêmeDU
s’ilPILOTAGE
est pensé DE
en LA COLLECTIV
priorité pour les personnes
en situation
deC’EST
handicap
et les
L’accessibilité est une
CHANGER
D’AVENIR,
CHANGER
DE séniors.
MÉTHODE !
condition primordiale pour permettre à chacun d’exercer les actes de la vie quotidienne et de
participer à la vie sociale. FINANCEMENT DU RÉÉQUILIBRAGE TERRITORIAL

ÉVALUATION
CONTINUE ET TRANSPARENTE DE L’ACTION RÉGIONALE
Dans cet objectif, laUNE
Région
Stratège
NOTRE
PROJET: ANCRÉ
devra lancer un grand
diagnostic,
en DANS LA NOUVELLE ORGANISATION TERRITORIALE DE LA RÉPUBLIQU
coordination avec les Troisième
communautés
de
Partie: UN NOUVEAU MODÈLE ÉCONOMIQUE RÉGIONAL
communes et d’agglomération et aux
UN MODÈLE ÉCONOMIQUE QUI REPOSE SUR NOS ATOUTS
côtés des communes. Ce diagnostic
CROISSANCE
permettra d’identifier LAles
priorités,VERTE
les
besoins et donc les LA
travaux
à
réaliser
CROISSANCE BLEUE
pour rendre nos quartiers
plus attractifs
UNE AGRICULTURE
DURABLE, SOCLE DE NOTRE DEVELOPPEMENT
et répondre à la demande de logement.
LA PÊCHE, UN SECTEUR ÉCONOMIQUE STRATÉGIQUE POUR LA GUADELOUPE

Voiries, espaces publics, cadre bâti,
NOTRE PATRIMOINE, UN ATOUT MAJEUR POUR L’AVENIR
systèmes de transport, établissements
CULTURE,camping,
UNE APPROCHE
NOUVELLE
ET CONCERTÉE
recevant du public, stades,
terrains
de jeux,
places de stationnement,
doivent être demain plus
Q usimples
a t r i è m pour
e P atous.
r t i e  : U N E C R O I S S A N C E E C O N O M I Q U E A U S E R V I C
ET DE L’ATTRACTIVITÉ
DU TERRITO
C’est d’ailleurs à cela L’ÉPANOUISSEMENT
qu’auraient dû servirDES
lesGUADELOUPÉENS
contrats de développement
durable
38
territorial. Ces C2DT auraient
dû être élaborés dans le cadre d’une concertation globale sur
la stratégie de développement,
à l’échelle
du territoire
intercommunal pour plus de
POUR UN TERRITOIRE
ATTRACTIF
ET ÉQUILIBRÉ
cohérence. Au lieu de cela, opportunément à la veille des régionales, nous assistons à un
PRÉOCCUPATION
saupoudrage électoraliste,LA3SECURITE;
mois avant
les élections ! MAJEURE ET LÉGITIME DES GUADELOUPÉENS
ILES DU SUD,
ÎLES contrats
DURABLES
De plus, que dire sur l’efficacité
de ces
Région/Communes, signés devant la presse
lorsque l’on sait, d’ores REPENSER
et déjà, que
la
majorité
des
(en déficit budgétaire) ne
L’OFFRE HÔTELIÈRE
DE communes
MARIE-GALANTE
disposent pas des marges financières nécessaires pour l’autofinancement des actions
POUR UNE COOPÉRATION RÉGIONALE INCLUSIVE ET INNOVANTE
programmées dans ce cadre et ne seront pas en mesure de recourir à l’emprunt?
DÉFINIR UNE VÉRITABLE POLITIQUE SPORTIVE POUR LES 20 ANS À VENIR

Nous pourrions tous nous retrouver autour de ce principe fondamental :

UN CIRCUIT DE SUPERMOTARD POUR LA PRATIQUE DES SPORTS MÉCANIQUES ET LA PRÉV
ROUTIÈRE
La solidarité et l’équité doivent être les valeurs qui guident notre action pour l’attractivité de notre territoire et
CONTRIBUER À L’EXCELLENCE DE NOTRE SYSTÈME DE SANTÉ
l’épanouissement des femmes et des hommes de Guadeloupe.
UN SYSTÈME DE SANTÉ AU SERVICE DE L’ÉPANOUISSEMENT DES GUADELOUPÉENS ET VECT
DÉVELOPPEMENT TOURISTIQUE
POUR UN SYSTÈME DE FORMATION PROFESSIONNELLE PRAGMATIQUE ET INDIVIDUALISÉ

AMÉNAGEMENT NUMÉRIQUE DU TERRITOIRE POUR UNE GUADELOUPE OUVERTE ET ÉQUILIBR
UN TOURISME QUI PROFITE À TOUS

4

4

Première Partie:
SORTIR DE L’AVENIR
L’URGENCE ET METTRE FIN AUX POLIT
UN EXÉCUTIF RÉGIONAL
QUI ANTICIPER,
A HYPOTHÉQUÉ
PRÉCAIRES

SORTIR DE L’URGENCE ET DE LA PRÉCARITÉ

de la RŽgion,
alors
que
la Guadeloupe
est sous-ŽquipŽe.
¥ DŽgradation de lÕŽpargne
UN EXÉCUTIF
RÉGIONAL
QUI
A HYPOTHÉQUÉ
L’AVENIR

L’EAU:laNÉCESSAIRE
LA VIE, ENJEU DEpour
DÉVELOPPEMENT
ÉCONOMIQUE ET DE RÉÉQUILIBR
¥ Des emprunts qui grèvent
section deÀfonctionnement
plusieurs annŽes.
TERRITOIRE

MAITRISER LE CYCLE DES DÉCHETS

AGIR POUR L’EMPLOI, C’EST PERMETTRE À CHACUN DE CIRCULER FACILEMENT POUR SE REN
SON LIEU TRAVAIL OU DE FORMATION.
UN ARCHIPEL D’ÉNERGIES
ANTICIPONS LES RISQUES !

Deuxième Partie: UNE NOUVELLE APPROCHE DU PILOTAGE DE LA COLLECTIV
CHANGER D’AVENIR, C’EST CHANGER DE MÉTHODE !
FINANCEMENT DU RÉÉQUILIBRAGE TERRITORIAL

Si l’on examine le dernierUNE
rapport
de la Chambre
Régionale
des Comptes
(CRC), on
constate
ÉVALUATION
CONTINUE
ET TRANSPARENTE
DE L’ACTION
RÉGIONALE
que les marges de manœuvre
de
la
Région
Guadeloupe
s’amenuisent.
NOTRE PROJET: ANCRÉ DANS LA NOUVELLE ORGANISATION TERRITORIALE DE LA RÉPUBLIQU
L’exercice 2015, toutes décisions budgétaires confondues, est la résultante d’un déclin
UN NOUVEAU MODÈLE ÉCONOMIQUE RÉGIONAL
financier qui a débuté surTroisième
la périodePartie:
2007-2012.
UN MODÈLE ÉCONOMIQUE QUI REPOSE SUR NOS ATOUTS

Cela est caractérisé par  un fort effet de ciseaux. En effet, on assiste à une augmentation
VERTEde plus de 36,72  % sur la période 2007-2012,
constante des dépensesLA
deCROISSANCE
fonctionnement
LA CROISSANCE
BLEUE
alors que les recettes réelles
de fonctionnement
sur la même période sont stationnaires avec
une évolution de 0,37 %.UNE AGRICULTURE DURABLE, SOCLE DE NOTRE DEVELOPPEMENT
LA des
PÊCHE,
UN SECTEUR
STRATÉGIQUE
POUR
GUADELOUPE
comptes
est misÉCONOMIQUE
en exergue par
la CRC dans
sesLA
observations
¥ Un manque de ÞabilitŽ

définitives de JanvierNOTRE
2014,PATRIMOINE,
ce qui vaUNmécaniquement
augmenter
ATOUT MAJEUR POUR
L’AVENIR les charges de
fonctionnement, notamment
par APPROCHE
le réajustement
hausse des dotations aux
CULTURE, UNE
NOUVELLEà ETlaCONCERTÉE

amortissements et provisions.
Q u a t r i è m e P a r t i e  : U N E C R O I S S A N C E E C O N O M I Q U E A U S E R V I C
L’ÉPANOUISSEMENT
DES GUADELOUPÉENS
ET DE L’ATTRACTIVITÉ
DU TERRITO
de la situation Þnancière
de la RŽgion Guadeloupe
entre 2007
¥ Une dŽgradation globale
38
et 2012, qui ne peut s’expliquer par les seuls transferts de compétences ou des personnels
POUR UN TERRITOIRE ATTRACTIF ET ÉQUILIBRÉ

TOS, quand on sait que les seules dépenses de personnel, toutes catégories confondues,
SECURITE;
PRÉOCCUPATION
ET LÉGITIME DES GUADELOUPÉENS
ont augmenté de 72 %LA
entre
2007 et
2012 (Rapport MAJEURE
CRC 2014).
ILES DU SUD, ÎLES DURABLES

¥ Un fonds de roulement qui se dŽgrade de 119 M€ à 27 M€. La collectivité, du fait d’une
REPENSER L’OFFRE HÔTELIÈRE DE MARIE-GALANTE

décroissance des résultats, a puisé dans son fonds de roulement pour compenser son
POUR UNE COOPÉRATION RÉGIONALE INCLUSIVE ET INNOVANTE

autofinancement, malgré le recours à l’emprunt.

DÉFINIR UNE VÉRITABLE POLITIQUE SPORTIVE POUR LES 20 ANS À VENIR

équilibré dans sa section d’investissement, par un emprunt de
¥ Un budget supplémentaire
UN CIRCUIT DE SUPERMOTARD POUR LA PRATIQUE DES SPORTS MÉCANIQUES ET LA PRÉV
25 Millions d’euros à ROUTIÈRE
moins de 6 mois de l’échéance régionale, qui s’ajoute ˆ lÕemprunt
de plus de 100 millions
dÕeuros Àinscrit
au budget
primitif.
Alors DE
même
que l’on nous
CONTRIBUER
L’EXCELLENCE
DE NOTRE
SYSTÈME
SANTÉ

vend une collectivité
en bonne
santéAUfinancière,
avec une pleineDEScapacité
UN SYSTÈME
DE SANTÉ
SERVICE DE L’ÉPANOUISSEMENT
GUADELOUPÉENS ET VECT
DÉVELOPPEMENT
TOURISTIQUE
d’autofinancement (CAF).
POUR UN SYSTÈME DE FORMATION PROFESSIONNELLE PRAGMATIQUE ET INDIVIDUALISÉ

AMÉNAGEMENT NUMÉRIQUE DU TERRITOIRE POUR UNE GUADELOUPE OUVERTE ET ÉQUILIBR
UN TOURISME QUI PROFITE À TOUS

5

5

Première
ANTICIPER,
SORTIR
L’URGENCE ET METTRE FIN AUX POLIT
L’EAU: NÉCESSAIRE
À Partie:
LA VIE,
ENJEU
DEDEDÉVELOPPEMENT
PRÉCAIRES
L’EAU:
NÉCESSAIRE
LA VIE, ENJEU
DÉVELOPPEMENT
ÉCONOMIQUE
ET DE À
RÉÉQUILIBRAGE
DU DE
TERRITOIRE
DE L’URGENCE ET DE LA PRÉCARITÉ
ÉCONOMIQUE ETSORTIR
DE RÉÉQUILIBRAGE
DU TERRITOIRE
UN EXÉCUTIF RÉGIONAL QUI A HYPOTHÉQUÉ L’AVENIR

L’EAU: NÉCESSAIRE À LA VIE, ENJEU DE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET DE RÉÉQUILIBR
TERRITOIRE
MAITRISER LE CYCLE DES DÉCHETS

AGIR POUR L’EMPLOI, C’EST PERMETTRE À CHACUN DE CIRCULER FACILEMENT POUR SE REN
SON LIEU TRAVAIL OU DE FORMATION.
UN ARCHIPEL D’ÉNERGIES
ANTICIPONS LES RISQUES !

Deuxième Partie: UNE NOUVELLE APPROCHE DU PILOTAGE DE LA COLLECTIV
CHANGER D’AVENIR, C’EST CHANGER DE MÉTHODE !
FINANCEMENT DU RÉÉQUILIBRAGE TERRITORIAL
UNE ÉVALUATION CONTINUE ET TRANSPARENTE DE L’ACTION RÉGIONALE

NOTRE PROJET: ANCRÉ DANS LA NOUVELLE ORGANISATION TERRITORIALE DE LA RÉPUBLIQU

Les records de sécheresse
qu’à connu
Guadeloupe
au coursMODÈLE
de l’annéeÉCONOMIQUE
2015, a eu d’énormes
Troisième
Partie:
UN NOUVEAU
RÉGIONAL
Les
records desur
sécheresse
qu’à d’eau.
connu Cela
Guadeloupe
au cours trois
de l’année
2015, a eu d’énormes
répercussions
la distribution
met en évidence
problématiques :
UN MODÈLE ÉCONOMIQUE QUI REPOSE SUR NOS ATOUTS
répercussions sur la distribution
d’eau. Cela met en évidence trois problématiques :
LA CROISSANCE VERTE

¥ l’état structurel des réseaux d’adduction et de Le rendement déplorable des réseaux,
LA CROISSANCE BLEUE
dontrendement
certains sont
en fin de
est la
déplorable
desvie,
réseaux,
distribution,
¥ l’état
structurel des réseaux d’adduction et de Le
UNE
AGRICULTURE
DURABLE,
SOCLE
DE
NOTRE
DEVELOPPEMENT
raisoncertains
principale
de en
la détérioration
de la
dont
sont
fin de vie, est
¥ distribution,
la gestion et la préservation de cette ressource
qualité
de
service:
50% 
de
l’eau
raison
principale
de
la
détérioration
de la
LA PÊCHE,
SECTEUR
ÉCONOMIQUE STRATÉGIQUE POUR LA GUADELOUPE
naturelle,
¥ la
gestion et la préservation
deUNcette
ressource
prélevée
dans
le
milieu
naturel
est
qualité de service: 50%  de l’eau
NOTRE PATRIMOINE,
UN ATOUT MAJEUR POUR L’AVENIR
¥ naturelle,
les difÞcul tŽs d Õexploitation
des rŽseaux
perdue
au naturel
robinet est
du
prélevéeavant
dansd’arriver
le milieu
vieillissants.
CULTURE, UNEdes
APPROCHE
NOUVELLE
ET CONCERTÉE
¥ les
difÞcul tŽs d Õexploitation
rŽseaux
consommateur.
perdue
avant d’arriver au robinet du
vieillissants.
Q u a t r i è m e P a r t i e  : U Nconsommateur.
E CROISSANCE ECONOMIQUE AU SERVIC

L’ÉPANOUISSEMENT DES GUADELOUPÉENS ET DE L’ATTRACTIVITÉ DU TERRITO
La Guadeloupe, « île aux belles eaux », n’est pas en déficit du point de vue de la ressource en
38
La
Guadeloupe,
« île
aux belles sur
eaux »,
n’estcaptages,
pas en déficit
pointd’une
de vueprotection
de la ressource
en
eau.
Celle-ci doit,
néanmoins,
certains
fairedu
l’objet
et d’une
POUR
UN
TERRITOIRE
ATTRACTIF
ET
ÉQUILIBRÉ
eau.
Celle-ciexceptionnelle
doit, néanmoins,
sur certains
captages,
l’objet d’une
protection
et d’une
surveillance
en raison
de la présence
de faire
chlordécone
dans nos
sols.
LA en
SECURITE;
PRÉOCCUPATION
ET LÉGITIME
DES
GUADELOUPÉENS
surveillance exceptionnelle
raison de
la présence deMAJEURE
chlordécone
dans nos
sols.
L’effort doit par conséquent principalement se focaliser sur le renouvellement et la
ILES DU SUD,
ÎLES DURABLES
L
’effort doit par
principalement
se focaliser sur le renouvellement et la
modernisation
desconséquent
réseaux d’adduction
et de distribution.
REPENSER
L’OFFREet
HÔTELIÈRE
DE MARIE-GALANTE
modernisation des réseaux
d’adduction
de distribution.

Évolutions Législatives et de Gouvernance
POUR UNE COOPÉRATION RÉGIONALE INCLUSIVE ET INNOVANTE
Évolutions Législatives et de Gouvernance

DÉFINIR UNE VÉRITABLE POLITIQUE SPORTIVE POUR LES 20 ANS À VENIR

Parmi les multiples évolutions contenues dans la loi NOTRe, on en retiendra 2 :
UN CIRCUIT DE SUPERMOTARD POUR LA PRATIQUE DES SPORTS MÉCANIQUES ET LA PRÉV
Parmi les multiples évolutions contenues dans la loi NOTRe, on en retiendra 2 :
ROUTIÈRE
pour le Conseil Régional de se voir attribuer, par décret, tout ou
¥ La loi instaure la possibilité
loi instaure
la possibilité
pour et
le Conseil
RégionalDE
de
selevoir
attribuer,
décret,et
tout
¥ La
partie
des missions
d’animation
de
concertation
dans
domaine
de
la
gestion
deou
la
CONTRIBUER
À L’EXCELLENCE
NOTRE
SYSTÈME
DEpar
SANTÉ
partie
des de
missions
d’animation
concertation
dans le domaine de la gestion et de la
protection
la ressource
eauetetde
desSANTÉ
milieux
UN en
SYSTÈME
DE
AUaquatiques.
SERVICE DE L’ÉPANOUISSEMENT DES GUADELOUPÉENS ET VECT
protection de la ressource
en eau et des TOURISTIQUE
milieux aquatiques.
DÉVELOPPEMENT
¥ Les compétences eau et assainissement devront être entièrement transférées des communes
POUR
UNcoopération
SYSTÈMEdevront
DE intercommunale
FORMATION
PROFESSIONNELLE
PRAGMATIQUE
eau
et
assainissement
être entièrement
transférées
des
communes
¥ Les
aux compétences
établissements
publics
de
(EPCI)
à fiscalité
propre
d’iciETleINDIVIDUALISÉ
aux
établissements
de coopération
intercommunale
(EPCI)
à fiscalité
propre d’iciOUVERTE
le
AMÉNAGEMENT
NUMÉRIQUE
DU TERRITOIRE
POUR
UNE GUADELOUPE
ET ÉQUILIBR
31 décembre
2017.
 publics
31 décembre 2017.

UN TOURISME QUI PROFITE À TOUS

6

6
6

Première
ANTICIPER,
DE L’URGENCE
ET METTRE
FIN AUX POLIT
Un Syndicat Mixte ouvert
quiPartie:
regroupe
toutes SORTIR
les communes,
les EPCI,
le
PRÉCAIRES
Département et la Région
SORTIR DEnotamment
L’URGENCE ET
LA PRÉCARITÉ
Rendre lisible l’action publique
au DE
travers
de la facture d’eau afin de mieux
UN EXÉCUTIF
RÉGIONAL
QUI A HYPOTHÉQUÉ
L’AVENIR
comprendre ce qu’elle sert
à financer 
: production,
distribution, protection
des ressources,

L’EAU:
NÉCESSAIRE
LA eaux
VIE, ENJEU
DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET DE RÉÉQUILIBR
collecte, traitement des eaux
usées
et rejetsÀdes
usées DE
traitées.
TERRITOIRE

MAITRISER LE CYCLE DES DÉCHETS

Un programme d’investissements évalué à 700 millions d’euros sur 15 ans

AGIR POUR L’EMPLOI, C’EST PERMETTRE À CHACUN DE CIRCULER FACILEMENT POUR SE REN
SON LIEU TRAVAIL OU DE FORMATION.

Le plan de modernisationUN
des
réseauxD’ÉNERGIES
devra prendre en compte plusieurs phases :
ARCHIPEL
ANTICIPONS
RISQUES !
¥ Dans les 3 à 5 ans à venir,
faire enLES
sorte
d’effacer les points noirs, afin qu’en tout lieu du

territoire autorisé par Deuxième
le SAR et Partie:
les PLU,
lesNOUVELLE
foyers disposent
d’une DU
eauPILOTAGE
en quantité
UNE
APPROCHE
DE LA COLLECTIV
nécessaire à leur besoin,
une eau de qualité et en continue. L’évaluation n’est pas
CHANGER D’AVENIR, C’EST CHANGER DE MÉTHODE !
complètement arrêtée, mais l’estimation de 200 M€ est une bonne approche de la réalité du
FINANCEMENT DU RÉÉQUILIBRAGE TERRITORIAL

besoin. Ce volet consistera à s’attaquer aux points les plus critiques en renouvelant les
UNE ÉVALUATION CONTINUE ET TRANSPARENTE DE L’ACTION RÉGIONALE

réseaux de distribution, en réhabilitant les unités de production les plus anciennes et en
PROJET:
DANS
TERRITORIALE
mettant en œuvre desNOTRE
dispositifs
de ANCRÉ
contrôle
et LA
deNOUVELLE
pilotage ORGANISATION
capables de pérenniser
les DE LA RÉPUBLIQU
Partie:
NOUVEAU
ÉCONOMIQUE
RÉGIONAL
ouvrages. Cette étape Troisième
est nécessaire
à laUN
reconquête
deMODÈLE
la confiance
perdue des usagers
dans la capacité des pouvoirs
publics
à jugulerQUI
desREPOSE
difficultés
qui ATOUTS
perdurent depuis des
UN MODÈLE
ÉCONOMIQUE
SUR NOS
années.

LA CROISSANCE VERTE

il CROISSANCE
conviendra de
renforcer tous les dispositifs d’aide à l’utilisation
¥ Dans le même temps,LA
BLEUE
d’eau de pluie. Les freins
pèsent surDURABLE,
ces possibilités
doivent
levés et les usagers
UNEqui
AGRICULTURE
SOCLE DE
NOTRE être
DEVELOPPEMENT
soutenus dans ce type de démarche. Il apparaît en effet aberrant qu’une ressource qui fait
LA PÊCHE, UN SECTEUR ÉCONOMIQUE STRATÉGIQUE POUR LA GUADELOUPE
l’objet de tant de contraintes et de normes, soit utilisé pour les sanitaires, le nettoyage des
NOTRE PATRIMOINE, UN ATOUT MAJEUR POUR L’AVENIR
véhicules ou pour l’arrosage. Établir une utilisation raisonnée de l’eau potable, conduira
CULTURE, UNE APPROCHE NOUVELLE ET CONCERTÉE
mécaniquement à une meilleure répartition de cette ressource et réduira de facto le montant
Q u a t r i è m e P a r t i e  : U N E C R O I S S A N C E E C O N O M I Q U E A U S E R V I C
des factures.
L’ÉPANOUISSEMENT DES GUADELOUPÉENS ET DE L’ATTRACTIVITÉ DU TERRITO
¥ Il s’agira ensuite de revoir la structuration globale des réseaux d’eau potable – adduction et
38
distribution – et de conforter les réseaux de collecte d’eaux usées. Il faudra aussi renouveler
POUR UN TERRITOIRE ATTRACTIF ET ÉQUILIBRÉ

les grands réseaux d’adduction en tenant compte des problématiques de disponibilité
LA SECURITE; PRÉOCCUPATION MAJEURE ET LÉGITIME DES GUADELOUPÉENS
foncière, redimensionner les ouvrages de stockage afin de disposer de plus d’autonomie en
DU SUD, ÎLES
cas de pénurie et bienILES
évidemment
deDURABLES
programmer le diagnostic et la réhabilitation des
L’OFFRE
HÔTELIÈRE
réseaux de distributionREPENSER
et de collecte
d’eaux
uséesDE
surMARIE-GALANTE
une période plus longue (sur dix à
quinze ans).

POUR UNE COOPÉRATION RÉGIONALE INCLUSIVE ET INNOVANTE
DÉFINIR UNE VÉRITABLE POLITIQUE SPORTIVE POUR LES 20 ANS À VENIR

UN CIRCUIT DE SUPERMOTARD POUR LA PRATIQUE DES SPORTS MÉCANIQUES ET LA PRÉV
ROUTIÈRE
CONTRIBUER À L’EXCELLENCE DE NOTRE SYSTÈME DE SANTÉ

UN SYSTÈME DE SANTÉ AU SERVICE DE L’ÉPANOUISSEMENT DES GUADELOUPÉENS ET VECT
DÉVELOPPEMENT TOURISTIQUE
POUR UN SYSTÈME DE FORMATION PROFESSIONNELLE PRAGMATIQUE ET INDIVIDUALISÉ

AMÉNAGEMENT NUMÉRIQUE DU TERRITOIRE POUR UNE GUADELOUPE OUVERTE ET ÉQUILIBR
UN TOURISME QUI PROFITE À TOUS

7

7

Première Partie: ANTICIPER, SORTIR DE L’URGENCE ET METTRE FIN AUX POLIT
PRÉCAIRES

Comment Þnancer ce programme ?

SORTIR DE L’URGENCE ET DE LA PRÉCARITÉ

Au delà de notre forte
implication
financière,
il conviendra
d’associer le conseil
UN EXÉCUTIF
RÉGIONAL
QUI A HYPOTHÉQUÉ
L’AVENIR
Départemental, l’Union Européenne, l’État et les structures comme l’ONEMA et l’Office de
L’EAU: NÉCESSAIRE À LA VIE, ENJEU DE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET DE RÉÉQUILIBR
l’Eau.
TERRITOIRE

MAITRISER
CYCLE DES
DÉCHETSà faible taux. Les banques publiques
Le tour de table sera bouclé
par leLErecours
à l’emprunt
d’investissement commeAGIR
la Caisse
des Dépôts
Consignations
et l’Agence
Française
de
POUR L’EMPLOI,
C’ESTetPERMETTRE
À CHACUN
DE CIRCULER
FACILEMENT
POUR SE REN
SON LIEUd’y
TRAVAIL
OU DE
FORMATION.
Développement, n’accepteront
apporter
leur
concours qu’à condition de soutenir les

investissements et que les
de D’ÉNERGIES
l’eau fassent front commun au sein d’un Syndicat Mixte
UNacteurs
ARCHIPEL
ouvert qui regroupe toutes
les communes,
les EPCI, le Département et la Région qui sera
ANTICIPONS
LES RISQUES !
chargée de la gouvernance de l’eau à l’échelle du territoire.

Deuxième Partie: UNE NOUVELLE APPROCHE DU PILOTAGE DE LA COLLECTIV
CHANGER D’AVENIR, C’EST CHANGER DE MÉTHODE !

Retombées économiques

FINANCEMENT DU RÉÉQUILIBRAGE TERRITORIAL

UNE ÉVALUATION
CONTINUE
TRANSPARENTE
DE L’ACTION
Les entreprises guadeloupéennes
devront
se tenirETprêtes
à prendre
leur partRÉGIONALE
dans ces

PROJET:
ANCRÉ DANS
LA NOUVELLE
ORGANISATION
TERRITORIALE
investissements à tous lesNOTRE
niveaux
d’intervention :
diagnostic,
étude,
mise en œuvre,
pilotage, DE LA RÉPUBLIQU
de ÉCONOMIQUE
leurs moyens et
une
exploitation-maintenance.Troisième
Cela passera
mutualisation
Partie:par
UN une
NOUVEAU
MODÈLE
RÉGIONAL
formation spécifique pour accompagner la modernisation des structures.
UN MODÈLE ÉCONOMIQUE QUI REPOSE SUR NOS ATOUTS

Par ailleurs, la moyenne d’âge
des salariés
de ce secteur d’activité est relativement élevée. Le
LA CROISSANCE
VERTE
renouvellement des postes
et leur modernisation
constituent un vrai potentiel pour le
LA CROISSANCE
BLEUE
recrutement de jeunes qualifiés.
UNE AGRICULTURE DURABLE, SOCLE DE NOTRE DEVELOPPEMENT

LA PÊCHE, UN SECTEUR ÉCONOMIQUE STRATÉGIQUE POUR LA GUADELOUPE
NOTRE PATRIMOINE, UN ATOUT MAJEUR POUR L’AVENIR
CULTURE, UNE APPROCHE NOUVELLE ET CONCERTÉE

Q u a t r i è m e P a r t i e  : U N E C R O I S S A N C E E C O N O M I Q U E A U S E R V I C
L’ÉPANOUISSEMENT DES GUADELOUPÉENS ET DE L’ATTRACTIVITÉ DU TERRITO
38
POUR UN TERRITOIRE ATTRACTIF ET ÉQUILIBRÉ
LA SECURITE; PRÉOCCUPATION MAJEURE ET LÉGITIME DES GUADELOUPÉENS
ILES DU SUD, ÎLES DURABLES
REPENSER L’OFFRE HÔTELIÈRE DE MARIE-GALANTE
POUR UNE COOPÉRATION RÉGIONALE INCLUSIVE ET INNOVANTE
DÉFINIR UNE VÉRITABLE POLITIQUE SPORTIVE POUR LES 20 ANS À VENIR

UN CIRCUIT DE SUPERMOTARD POUR LA PRATIQUE DES SPORTS MÉCANIQUES ET LA PRÉV
ROUTIÈRE
CONTRIBUER À L’EXCELLENCE DE NOTRE SYSTÈME DE SANTÉ

UN SYSTÈME DE SANTÉ AU SERVICE DE L’ÉPANOUISSEMENT DES GUADELOUPÉENS ET VECT
DÉVELOPPEMENT TOURISTIQUE
POUR UN SYSTÈME DE FORMATION PROFESSIONNELLE PRAGMATIQUE ET INDIVIDUALISÉ

AMÉNAGEMENT NUMÉRIQUE DU TERRITOIRE POUR UNE GUADELOUPE OUVERTE ET ÉQUILIBR
UN TOURISME QUI PROFITE À TOUS

8

8

Première
Partie:
ANTICIPER, SORTIR DE L’URGENCE ET METTRE FIN AUX POLIT
MAITRISER LE CYCLE
DES
DÉCHETS
PRÉCAIRES

SORTIR DE L’URGENCE ET DE LA PRÉCARITÉ
UN EXÉCUTIF RÉGIONAL QUI A HYPOTHÉQUÉ L’AVENIR

L’EAU: NÉCESSAIRE À LA VIE, ENJEU DE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET DE RÉÉQUILIBR
TERRITOIRE
MAITRISER LE CYCLE DES DÉCHETS

AGIR POUR L’EMPLOI, C’EST PERMETTRE À CHACUN DE CIRCULER FACILEMENT POUR SE REN
SON LIEU TRAVAIL OU DE FORMATION.
UN ARCHIPEL D’ÉNERGIES
ANTICIPONS LES RISQUES !

Deuxième Partie: UNE NOUVELLE APPROCHE DU PILOTAGE DE LA COLLECTIV

CHIFFRES 2014

CHANGER D’AVENIR, C’EST CHANGER DE MÉTHODE !
FINANCEMENT DU RÉÉQUILIBRAGE TERRITORIAL

¥ 370 203 tonnes de déchets réceptionnés en Guadeloupe dans les centres de tri et de
UNE ÉVALUATION CONTINUE ET TRANSPARENTE DE L’ACTION RÉGIONALE

traitement (hors déchets du BTP)

NOTRE PROJET: ANCRÉ DANS LA NOUVELLE ORGANISATION TERRITORIALE DE LA RÉPUBLIQU

¥ 31,2 % des déchets envoyés vers des filières de valorisation
Troisième Partie: UN NOUVEAU MODÈLE ÉCONOMIQUE RÉGIONAL
¥ 85  % de la population couverte par un service de collecte sélective des emballages
ménagers

UN MODÈLE ÉCONOMIQUE QUI REPOSE SUR NOS ATOUTS
LA CROISSANCE VERTE

¥ Un coût de collecte et de traitement supérieur de 91 % au coût moyen national.
LA CROISSANCE BLEUE

4 Mode de traitement des déchets entrant dans les installations
de traitement, 2014
UNE AGRICULTURE

Tableau 1 : répartition des habitants et des communes selon les EPCI

et syndicats
pour
la compétence
traitement
DURABLE, SOCLE
DE
NOTRE
DEVELOPPEMENT

Nombre d’habitants
Population 2014

Nombre
de communes

LA PÊCHE, UN SECTEUR ÉCONOMIQUE STRATÉGIQUE POUR LA GUADELOUPE
NOTRE PATRIMOINE,
UN ATOUT MAJEUR
POUR L’AVENIR
SYVADE
273 782
CANBT NOUVELLE ET
78 905
CULTURE, UNE APPROCHE
CONCERTÉE
CASBT
83 031

15
6
11

Q u a t r i è m e P aSource
r t i e 
: UNE CROISSANCE ECONOMIQUE AU SERVIC
: observatoire des déchets de la Guadeloupe
QUI FAIT QUOI ? L’ÉPANOUISSEMENT DES GUADELOUPÉENS ET DE L’ATTRACTIVITÉ DU TERRITO
38
En 2014, le mode de traitement privilégié en Guadeloupe reste l’enfouissement pour un
POUR UN TERRITOIRE ATTRACTIF ET ÉQUILIBRÉ
volume de 254 871 tonnes !
LA SECURITE; PRÉOCCUPATION MAJEURE ET LÉGITIME DES GUADELOUPÉENS

Suite à l’adoption deILES
la DU
loiSUD,
NOTRe,
la Région va devenir seule compétente en
ÎLES DURABLES
matière de planiÞcation
de laL’OFFRE
gestion
des dŽchets
REPENSER
HÔTELIÈRE
DE MARIE-GALANTE
POUR UNE COOPÉRATION RÉGIONALE INCLUSIVE ET INNOVANTE
DÉFINIR UNE VÉRITABLE POLITIQUE SPORTIVE POUR LES 20 ANS À VENIR

UN CIRCUIT DE SUPERMOTARD POUR LA PRATIQUE DES SPORTS MÉCANIQUES ET LA PRÉV
ROUTIÈRE
CONTRIBUER À L’EXCELLENCE DE NOTRE SYSTÈME DE SANTÉ

UN SYSTÈME DE SANTÉ AU SERVICE DE L’ÉPANOUISSEMENT DES GUADELOUPÉENS ET VECT
DÉVELOPPEMENT TOURISTIQUE
POUR UN SYSTÈME DE FORMATION PROFESSIONNELLE PRAGMATIQUE ET INDIVIDUALISÉ

AMÉNAGEMENT NUMÉRIQUE DU TERRITOIRE POUR UNE GUADELOUPE OUVERTE ET ÉQUILIBR
UN TOURISME QUI PROFITE À TOUS

9

9

Première Partie: ANTICIPER, SORTIR DE L’URGENCE ET METTRE FIN AUX POLIT
Se concentrer uniquement
sur lÕŽlimination des dŽchets, cÕest passer ˆ cotŽ
PRÉCAIRES
dÕune opportunitŽ de crŽation de valeur.
SORTIR DE L’URGENCE ET DE LA PRÉCARITÉ

En proposant la « RégionUN
Stratège »,
nous nousQUI
engageons
à mettre
en œuvre une véritable
EXÉCUTIF RÉGIONAL
A HYPOTHÉQUÉ
L’AVENIR
politique de management
environnemental
quiVIE,
viseENJEU
la maîtrise
du cycle des ÉCONOMIQUE
déchets. Des ET DE RÉÉQUILIBR
L’EAU:
NÉCESSAIRE À LA
DE DÉVELOPPEMENT
efforts conséquents restent
à faire pour rendre impératif: la diminution de la production des
TERRITOIRE
déchets, le tri à la source ainsi que la montée en puissance du recyclage systématique.
MAITRISER LE CYCLE DES DÉCHETS

AGIR POUR L’EMPLOI, C’EST PERMETTRE À CHACUN DE CIRCULER FACILEMENT POUR SE REN
Nous engagerons une politique
résolument volontariste qui associera l’ADEME (l’Agence de
SON LIEU TRAVAIL OU DE FORMATION.
l’Environnement de la Maîtrise de l’Énergie), afin de prévenir et réduire la production et la
ARCHIPEL D’ÉNERGIES
nocivité des déchets en UN
Guadeloupe,
en limitant la distribution des produits générant de
ANTICIPONS
LES RISQUES !
manière superßue des dŽchets
difÞciles
ˆ recycler.

Deuxième Partie: UNE NOUVELLE APPROCHE DU PILOTAGE DE LA COLLECTIV
Pour cela, nous nous appuierons sur la La ResponsabilitŽ ƒlargie du Producteur (REP) est une
CHANGER D’AVENIR, C’EST CHANGER DE MÉTHODE !
ResponsabilitŽ ƒlargie du Producteur prŽvu application du principe pollueur-payeur. Le metteur
sur le marchŽ
(fabricants, distributeurs, importateurs)
FINANCEMENT DU
RÉÉQUILIBRAGE
TERRITORIAL
dans le Code de lÕEnvironnement,
pour
est responsable de la prise en charge de tout ou
ÉVALUATION
CONTINUE
L’ACTION
RÉGIONALE
obliger les distributeursUNE
et les
importateurs
partieETdeTRANSPARENTE
la gestion desDEproduits
générant
des
ˆ rŽduire Ç  ˆ la source NOTRE
È la production
de
dŽchets
depuis
1975.
(Article
L.
541-10
du
Code
de DE LA RÉPUBLIQU
PROJET: ANCRÉ DANS LA NOUVELLE ORGANISATION TERRITORIALE
l’environnement)
dŽchets.
Troisième Partie: UN NOUVEAU MODÈLE ÉCONOMIQUE RÉGIONAL

UN MODÈLE ÉCONOMIQUE QUI REPOSE SUR NOS ATOUTS

La Région stratège LA
doit
contribuer
à l’achèvement de la construction de la
CROISSANCE
VERTE
plateforme environnementale
multi-filières de traitement des déchets ménagers
LA CROISSANCE BLEUE
et assimilés, avec comme objectif d’atteindre un taux de recyclage de nos
UNE AGRICULTURE DURABLE, SOCLE DE NOTRE DEVELOPPEMENT
déchets supérieur à 50% en 2020.

LA PÊCHE, UN SECTEUR ÉCONOMIQUE STRATÉGIQUE POUR LA GUADELOUPE
NOTRE PATRIMOINE, UN ATOUT MAJEUR POUR L’AVENIR
CULTURE, UNE APPROCHE NOUVELLE ET CONCERTÉE

Q u a t r i è m e P a r t i e  : U N E C R O I S S A N C E E C O N O M I Q U E A U S E R V I C
L’ÉPANOUISSEMENT DES GUADELOUPÉENS ET DE L’ATTRACTIVITÉ DU TERRITO
38
POUR UN TERRITOIRE ATTRACTIF ET ÉQUILIBRÉ
LA SECURITE; PRÉOCCUPATION MAJEURE ET LÉGITIME DES GUADELOUPÉENS
ILES DU SUD, ÎLES DURABLES
REPENSER L’OFFRE HÔTELIÈRE DE MARIE-GALANTE
POUR UNE COOPÉRATION RÉGIONALE INCLUSIVE ET INNOVANTE
DÉFINIR UNE VÉRITABLE POLITIQUE SPORTIVE POUR LES 20 ANS À VENIR

UN CIRCUIT DE SUPERMOTARD POUR LA PRATIQUE DES SPORTS MÉCANIQUES ET LA PRÉV
ROUTIÈRE
CONTRIBUER À L’EXCELLENCE DE NOTRE SYSTÈME DE SANTÉ

UN SYSTÈME DE SANTÉ AU SERVICE DE L’ÉPANOUISSEMENT DES GUADELOUPÉENS ET VECT
DÉVELOPPEMENT TOURISTIQUE
POUR UN SYSTÈME DE FORMATION PROFESSIONNELLE PRAGMATIQUE ET INDIVIDUALISÉ

AMÉNAGEMENT NUMÉRIQUE DU TERRITOIRE POUR UNE GUADELOUPE OUVERTE ET ÉQUILIBR
UN TOURISME QUI PROFITE À TOUS

10

10

Première Partie:
ANTICIPER,
SORTIR DE L’URGENCE
ET METTRE
AGIR POUR L’EMPLOI,
C’EST
PERMETTRE
À CHACUN
DE FIN AUX POLIT
PRÉCAIRES
CIRCULER FACILEMENT POUR SE RENDRE SUR SON LIEU
SORTIR DE L’URGENCE ET DE LA PRÉCARITÉ
TRAVAIL OU DE FORMATION.
UN EXÉCUTIF RÉGIONAL QUI A HYPOTHÉQUÉ L’AVENIR

L’EAU: NÉCESSAIRE À LA VIE, ENJEU DE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET DE RÉÉQUILIBR
TERRITOIRE
MAITRISER LE CYCLE DES DÉCHETS

AGIR POUR L’EMPLOI, C’EST PERMETTRE À CHACUN DE CIRCULER FACILEMENT POUR SE REN
SON LIEU TRAVAIL OU DE FORMATION.
UN ARCHIPEL D’ÉNERGIES
ANTICIPONS LES RISQUES !

Réseaux routiers : 2809 km
¥ 1774 km Communales

Deuxième Partie: UNE NOUVELLE APPROCHE
PILOTAGE DE LA COLLECTIV
¥ 619 kmDU
Départementales
¥ 416 km Nationales

CHANGER D’AVENIR, C’EST CHANGER DE MÉTHODE !
(1035 km Routes de
FINANCEMENT DU RÉÉQUILIBRAGE TERRITORIAL
Guadeloupe)
UNE ÉVALUATION CONTINUE ET TRANSPARENTE DE L’ACTION RÉGIONALE

NOTRE PROJET: ANCRÉ DANS LA NOUVELLE ORGANISATION TERRITORIALE DE LA RÉPUBLIQU

LES GRANDES DÉVIATIONS: L’ARLÉSIENNE !

Troisième Partie: UN NOUVEAU MODÈLE ÉCONOMIQUE RÉGIONAL

Les grands projets de
déviations
UN MODÈLE
ÉCONOMIQUE QUI REPOSE SUR NOS ATOUTS
étaient déjà inscrits dans
le schéma VERTE
LA CROISSANCE
d’aménagement régional (SAR) de
LA CROISSANCE BLEUE
2001. Ils avaient été pensés dans un
UNE AGRICULTURE
contexte financier favorable,
où nous DURABLE, SOCLE DE NOTRE DEVELOPPEMENT
LAsur
PÊCHE,
UNdu
SECTEUR ÉCONOMIQUE STRATÉGIQUE POUR LA GUADELOUPE
n’avions pas les yeux rivés
le prix
b a r i l d e p é t r o l eNOTRE
et o
ù le
PATRIMOINE,
UN ATOUT MAJEUR POUR L’AVENIR
développement durable ne
CULTURE, UNE APPROCHE NOUVELLE ET CONCERTÉE
représentait pas encore un
u a t r i è m e P a r t i e  : U N E C R O I S S A N C E E C O N O M I Q U E A U S E R V I C
engagement fort pour la Q
planète.
L’ÉPANOUISSEMENT DES GUADELOUPÉENS ET DE L’ATTRACTIVITÉ DU TERRITO
38
Nous vivons la Þn dÕun cycle !
POUR UN TERRITOIRE ATTRACTIF ET ÉQUILIBRÉ

Heures creuses

Heures de pointe

Notre ET
réseau
routier
à bout de
LA SECURITE; PRÉOCCUPATION MAJEURE
LÉGITIME
DESest
GUADELOUPÉENS

Basse-Terre / Pointe à Pitre
Sainte-Rose / Pointe à Pitre
Sainte-Anne / Pointe à Pitre

souffle. Des dizaines de kilomètres
d’embouteillage tous les jours. Les
25 minutes
1h30
REPENSER
L’OFFRE HÔTELIÈRE
DE MARIE-GALANTE
transports en commun sont rares ou
20 minutes
1h20RÉGIONALE INCLUSIVE ET INNOVANTE
POUR
UNE COOPÉRATION
peu fiables dans certaines zones.

45 - 50 minutes

1h30

ILES DU SUD, ÎLES DURABLES

DÉFINIR UNE VÉRITABLE POLITIQUE SPORTIVE POUR LES 20 ANS À VENIR



UN CIRCUIT DE SUPERMOTARD POUR LA PRATIQUE DES SPORTS MÉCANIQUES ET LA PRÉV

Le contexte des contraintes
Þnancières imposŽes aux collectivitŽs va rŽduire
ROUTIÈRE
considŽrablement leurs marges de manÏuvre. Nous ne pouvons donc garantir que nous
CONTRIBUER À L’EXCELLENCE DE NOTRE SYSTÈME DE SANTÉ
serons en mesure de rŽaliser des milliards dÕeuros dÕinvestissements sur les projets
UN SYSTÈME DE SANTÉ AU SERVICE DE L’ÉPANOUISSEMENT DES GUADELOUPÉENS ET VECT
routiers.
DÉVELOPPEMENT TOURISTIQUE

UN SYSTÈMEˆDE
PROFESSIONNELLE
PRAGMATIQUE
ET INDIVIDUALISÉ
DÕautant que, même si POUR
nous parvenons
lesFORMATION
rŽaliser tels
quÕils sont actuellement
conçus,
ces grands ŽquipementsAMÉNAGEMENT
structurants ne
permettront
pas de rŽsoudre
intŽgralement
les
NUMÉRIQUE
DU TERRITOIRE
POUR UNE
GUADELOUPE OUVERTE
ET ÉQUILIBR
difÞcultŽs de circulationUN
auxquelles
sont confrontŽs quotidiennement les GuadeloupŽens.
TOURISME QUI PROFITE À TOUS

11

11

Partie:un
ANTICIPER,
DE L’URGENCE ET METTRE FIN AUX POLIT
Nous devons innoverPremière
et proposer
transportSORTIR
durable
¥

PRÉCAIRES

Privilégier les modes
de transport alternatifs et partagés
SORTIR DE L’URGENCE ET DE LA PRÉCARITÉ

Même s’ils ne font pas encore partie de nos pratiques, le covoiturage, l’autopartage, le
UN EXÉCUTIF RÉGIONAL QUI A HYPOTHÉQUÉ L’AVENIR
transport à la demande, doivent mieux s’intégrer, à l’instar de ce qui se développe avec succès
NÉCESSAIRE À LA VIE, ENJEU DE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET DE RÉÉQUILIBR
dans d’autres régions de L’EAU:
France.
TERRITOIRE

¥

LE CYCLE
DES DÉCHETS du territoire
Penser le transportMAITRISER
à l’échelle
de l’ensemble

¥

C’EST
CHANGER
DE MÉTHODE ! pour tous les
Mettre en place le CHANGER
titre de D’AVENIR,
transport
unique
et dématérialisé
FINANCEMENT DU RÉÉQUILIBRAGE TERRITORIAL
transports collectifs

¥

S’appuyer sur notre caractère archipélagique pour valoriser le transport
NOTRE PROJET: ANCRÉ DANS LA NOUVELLE ORGANISATION TERRITORIALE DE LA RÉPUBLIQU
maritime

POUR L’EMPLOI,
C’EST PERMETTRE
À CHACUNles
DEBHNS
CIRCULER
POUR SE REN
Poursuivre le maillage deAGIR
l’ensemble
du territoire :
Nous privilégierons
(BusFACILEMENT
à Haut
SON
LIEU
TRAVAIL
OU
DE
FORMATION.
Niveau de Service) en TCSP (Transport Collectif en Site Propre) pour les axes routiers à
destination de l’agglomération
centre
et originaires de Capesterre-Belle-Eau, Sainte-Rose,
UN ARCHIPEL
D’ÉNERGIES
Sainte-Anne et Morne-à-l’eau,
en complément
ANTICIPONS
LES RISQUES !de la mise à disposition de parking relais
sécurisés positionnés à des points stratégiques le long de ces axes.
Deuxième Partie: UNE NOUVELLE APPROCHE DU PILOTAGE DE LA COLLECTIV

UNE ÉVALUATION CONTINUE ET TRANSPARENTE DE L’ACTION RÉGIONALE

Troisième Partie: UN NOUVEAU MODÈLE ÉCONOMIQUE RÉGIONAL
UN MODÈLE ÉCONOMIQUE QUI REPOSE SUR NOS ATOUTS

Avec le concours des villes concernées,

LA CROISSANCE VERTE
nous nous engageo
ns à nous
LA CROISSANCE BLEUE
réapproprier les routes maritimes.
UNE AGRICULTURE
Favoriser le cabotage maritime
pour DURABLE, SOCLE DE NOTRE DEVELOPPEMENT
LA PÊCHE, UN SECTEUR ÉCONOMIQUE STRATÉGIQUE POUR LA GUADELOUPE
les transports de marchandises
NOTRE
PATRIMOINE,
UN ATOUT MAJEUR POUR L’AVENIR
devrait réduire la circulation
des
poids
CULTURE, UNE APPROCHE NOUVELLE ET CONCERTÉE
lourds sur les axes saturés.

Q u a t r i è m e P a r t i e  : U N E C R O I S S A N C E E C O N O M I Q U E A U S E R V I C
L’ÉPANOUISSEMENT DES GUADELOUPÉENS ET DE L’ATTRACTIVITÉ DU TERRITO
38
POUR UN TERRITOIRE ATTRACTIF ET ÉQUILIBRÉ
LA SECURITE; PRÉOCCUPATION MAJEURE ET LÉGITIME DES GUADELOUPÉENS
SUD,des
ÎLES DURABLES
Rendre effectif le projetILES
deDU
"Bus

L’OFFRE HÔTELIÈRE DE MARIE-GALANTE
mers". Notre volonté estREPENSER
de permettre

POUR UNEet
COOPÉRATION
RÉGIONALE INCLUSIVE ET INNOVANTE
aux habitants de la Grande-Terre
de
DÉFINIR
UNE de
VÉRITABLE POLITIQUE SPORTIVE POUR LES 20 ANS À VENIR
la Basse-Terre de se rendre
au cœur

DE SUPERMOTARD POUR LA PRATIQUE DES SPORTS MÉCANIQUES ET LA PRÉV
l’île et relier, entre elles, UN
les CIRCUIT
communes
ROUTIÈRE

du sud Basse-Terre et de la Côte-sous-

CONTRIBUER À L’EXCELLENCE DE NOTRE SYSTÈME DE SANTÉ

le-Vent. Cela nous permettra aussi

UN SYSTÈME DE SANTÉ AU SERVICE DE L’ÉPANOUISSEMENT DES GUADELOUPÉENS ET VECT
DÉVELOPPEMENT TOURISTIQUE

d’offrir de nouvelles perspectives
d’emploi aux professionnels de la mer.

POUR UN SYSTÈME DE FORMATION PROFESSIONNELLE PRAGMATIQUE ET INDIVIDUALISÉ

AMÉNAGEMENT NUMÉRIQUE DU TERRITOIRE POUR UNE GUADELOUPE OUVERTE ET ÉQUILIBR
UN TOURISME QUI PROFITE À TOUS

12

12

Première Partie: ANTICIPER, SORTIR DE L’URGENCE ET METTRE FIN AUX POLIT
UN ARCHIPEL D’ÉNERGIES
PRÉCAIRES

SORTIR DE L’URGENCE ET DE LA PRÉCARITÉ
UN EXÉCUTIF RÉGIONAL QUI A HYPOTHÉQUÉ L’AVENIR

L’EAU: NÉCESSAIRE À LA VIE, ENJEU DE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET DE RÉÉQUILIBR
TERRITOIRE
MAITRISER LE CYCLE DES DÉCHETS

AGIR POUR L’EMPLOI, C’EST PERMETTRE À CHACUN DE CIRCULER FACILEMENT POUR SE REN
SON LIEU TRAVAIL OU DE FORMATION.
UN ARCHIPEL D’ÉNERGIES
ANTICIPONS LES RISQUES !

Deuxième Partie: UNE NOUVELLE APPROCHE DU PILOTAGE DE LA COLLECTIV
CHANGER D’AVENIR, C’EST CHANGER DE MÉTHODE !
FINANCEMENT
DUénergétiques
RÉÉQUILIBRAGE
TERRITORIAL
En 2014 l’exploitation des
ressources
présentes
en Guadeloupe à
ÉVALUATION
CONTINUE ET TRANSPARENTE DE L’ACTION RÉGIONALE
contribuer à 18,4% de UNE
la production
électrique.

NOTRE PROJET: ANCRÉ DANS LA NOUVELLE ORGANISATION TERRITORIALE DE LA RÉPUBLIQU

La Guadeloupe a les moyens d’améliorer Puissance installée (en Méga-Watt) des différentes
Troisième
Partie: UNElle
NOUVEAU
ÉCONOMIQUE
RÉGIONAL
sources MODÈLE
d’énergies renouvelables
en Guadeloupe
notablement son autonomie
énergétique.
dispose de nombreuses UN
ressources
énergétiques QUI REPOSE SUR NOS ATOUTS
MODÈLE ÉCONOMIQUE
locales dont deux quiLApeuvent
se VERTE
substituer
CROISSANCE
intégralement aux sources d’énergies fossiles; la
LA CROISSANCE BLEUE
géothermie et la biomasse. Ces deux sources
AGRICULTURE
DURABLE, SOCLE DE NOTRE DEVELOPPEMENT
d’énergies doivent être UNE
développées
en priorité
car elles peuvent se substituer
intégralement
LA PÊCHE, UN
SECTEUR ÉCONOMIQUE STRATÉGIQUE POUR LA GUADELOUPE
aux ressources énergétiques
importées.
NOTRE PATRIMOINE, UN ATOUT MAJEUR POUR L’AVENIR
CULTURE, UNE APPROCHE NOUVELLE ET CONCERTÉE

Q u a t r i è m e P a r t i e  : U N E C R O I S S A N C E E C O N O M I Q U E A U S E R V I C
L’ÉPANOUISSEMENT DES GUADELOUPÉENS ET DE L’ATTRACTIVITÉ DU TERRITO
38
POUR UN TERRITOIRE ATTRACTIF ET ÉQUILIBRÉ
LA SECURITE; PRÉOCCUPATION MAJEURE ET LÉGITIME DES GUADELOUPÉENS
ILES DU SUD, ÎLES DURABLES
REPENSER L’OFFRE HÔTELIÈRE DE MARIE-GALANTE
POUR UNE COOPÉRATION RÉGIONALE INCLUSIVE ET INNOVANTE

Pour les autres ressources énergétiques, qui elles sont intermittentes, nous contribuerons
UNE VÉRITABLE POLITIQUE SPORTIVE POUR LES 20 ANS À VENIR
à renforcer l’effort deDÉFINIR
recherche
et développement, notamment celles menées à
CIRCUIT
DE SUPERMOTARD
PRATIQUE
DES SPORTS MÉCANIQUES ET LA PRÉV
l’Université des Antilles.UNLes
thématiques
prioritairesPOUR
sontLAl’usage
en autoconsommation
ROUTIÈRE
dans les bâtiments à énergie positive et l’optimisation du couplage des énergies éolienne
À L’EXCELLENCE
DE NOTRE
SYSTÈME
DE SANTÉ
et photovoltaïque avecCONTRIBUER
des dispositifs
de stockage
d’énergie
pour
limiter les effets
néfastes de l’intégration
de
ces
sources
d’énergie
dans
le
mix
énergétique
UN SYSTÈME DE SANTÉ AU SERVICE DE L’ÉPANOUISSEMENT
DES GUADELOUPÉENS ET VECT
Guadeloupéen. L’exploration
du potentiel
des énergies marines doit aussi se poursuivre et
DÉVELOPPEMENT
TOURISTIQUE
nous encouragerons lesPOUR
partenariats
université
- entreprises
qui se positionneront
sur ces
UN SYSTÈME
DE FORMATION
PROFESSIONNELLE
PRAGMATIQUE
ET INDIVIDUALISÉ
thématiques.

AMÉNAGEMENT NUMÉRIQUE DU TERRITOIRE POUR UNE GUADELOUPE OUVERTE ET ÉQUILIBR
UN TOURISME QUI PROFITE À TOUS

13

13

Partie: ANTICIPER, SORTIR DE L’URGENCE ET METTRE FIN AUX POLIT
ANTICIPONS LES Première
RISQUES !

PRÉCAIRES

Église de Terre de Bas après le SORTIR
séisme deDE
2004
L’URGENCE ET DE LA PRÉCARITÉ

UN EXÉCUTIF RÉGIONAL QUI A HYPOTHÉQUÉ L’AVENIR

L’EAU: NÉCESSAIRE À LA VIE, ENJEU DE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET DE RÉÉQUILIBR
TERRITOIRE
MAITRISER LE CYCLE DES DÉCHETS

AGIR POUR L’EMPLOI, C’EST PERMETTRE À CHACUN DE CIRCULER FACILEMENT POUR SE REN
SON LIEU TRAVAIL OU DE FORMATION.
UN ARCHIPEL D’ÉNERGIES
ANTICIPONS LES RISQUES !

Deuxième Partie: UNE NOUVELLE APPROCHE DU PILOTAGE DE LA COLLECTIV
CHANGER D’AVENIR, C’EST CHANGER DE MÉTHODE !
FINANCEMENT DU RÉÉQUILIBRAGE TERRITORIAL
UNE ÉVALUATION CONTINUE ET TRANSPARENTE DE L’ACTION RÉGIONALE

ON NE PEUT PAS PRÉDIR LES CATASTROPHES NATURELLES

NOTRE PROJET: ANCRÉ DANS LA NOUVELLE ORGANISATION TERRITORIALE DE LA RÉPUBLIQU

MAIS S’Y PRÉPARERTroisième
EST UNEPartie:
NÉCESSITÉ.
UN NOUVEAU MODÈLE ÉCONOMIQUE RÉGIONAL

MODÈLE
SUR NOS ATOUTS
LaQUI
loi REPOSE
de modernisation
de la Sécurité Civile
En décembre  2015, se UN
tiendra
à ÉCONOMIQUE
Paris la
Conférence des Nations
Unies sur VERTE
les
LA CROISSANCE
du 13  août 2004 a recommandé la création
changements climatiquesLA
(COP 21).
CROISSANCE BLEUE
d’une Réserve Communale de sécurité civile.
L’enjeu est de taille  : aboutir pour la
UNE AGRICULTURE DURABLE, SOCLE DE NOTRE DEVELOPPEMENT
première fois, à un accord universel et
Nous proposons de promouvoir la capacité
LA PÊCHE,
UN SECTEUR ÉCONOMIQUE STRATÉGIQUE POUR LA GUADELOUPE
contraignant afin de lutter
efficacement
d’intervention des réserves communales de
NOTRE
PATRIMOINE,
contre les dérèglements
climatiques
enUN ATOUT MAJEUR POUR L’AVENIR
Sécurité Civile.
accélérant la transition vers
des sociétés
et
CULTURE,
UNE APPROCHE
NOUVELLE ET CONCERTÉE
des économies résiliantes et sobres en
Q u a t r i è m e P a r t i e  :Cela
U Ncontribue
E C R O IàS Srenforcer
A N C E la
E Csynergie
O N O Mentre
IQUE AU SERVIC
carbone.
les
différents
acteurs,
les
élus,
le
monde
L’ÉPANOUISSEMENT DES GUADELOUPÉENS ET DE L’ATTRACTIVITÉ DU TERRITO
En ce qui concerne les Antilles, les
associatif et les personnes-ressources du
38
scientifiques estiment que la montée du
territoire en matière de prévention des
POUR UN TERRITOIRE ATTRACTIF ET ÉQUILIBRÉ
risques majeurs.
niveau de la mer est comprise entre 2 et
LA SECURITE; PRÉOCCUPATION MAJEURE ET LÉGITIME DES GUADELOUPÉENS

5 mm chaque année. Si ce phénomène n’est

Il s’agira de sensibiliser et de responsabiliser
pas suffisamment pris en considération par
les citoyens à la gestion des risques majeurs
REPENSER
L’OFFRE
HÔTELIÈRE
dansDE
unMARIE-GALANTE
cadre préventif :
les politiques territoriales, la population
ILES DU SUD, ÎLES DURABLES

POURsouffrir
UNE COOPÉRATION
RÉGIONALE INCLUSIVE ET INNOVANTE
guadeloupéenne risque d’en
lors de
Comment réagir  ? Comment aider  ?
UNE VÉRITABLE
SPORTIVE
POUR LES 20 ANS À VENIR
catastrophes naturelles DÉFINIR
(cyclones,
houles POLITIQUE
Comment
signaler ?
UN CIRCUIT DE SUPERMOTARD POUR LA PRATIQUE DES SPORTS MÉCANIQUES ET LA PRÉV
cycloniques…).
Cette mesure s’appliquera à l’ensemble des
ROUTIÈRE
risques majeurs auxquels nous sommes
La Région Guadeloupe doit s’inscrire dans la
CONTRIBUER À L’EXCELLENCE DE NOTRE SYSTÈME DE SANTÉ
soumis  : cyclones, inondations, séismes,
prospective et l’anticipation de l’impact de
UN SYSTÈME DE SANTÉ AU
SERVICE
DE L’ÉPANOUISSEMENT DES GUADELOUPÉENS ET VECT
risques
technologiques…
ces phénomènes et DÉVELOPPEMENT
non pas dans TOURISTIQUE
la
La mise en place de ce corps de réservistes
réparation après coup, POUR
réparation
dont DE
le FORMATION
UN SYSTÈME
PROFESSIONNELLE PRAGMATIQUE ET INDIVIDUALISÉ
citoyens s’adresse à tous les publics (âgés de
coût financier pourrait être singulièrement
AMÉNAGEMENT NUMÉRIQUE
DU TERRITOIRE
18 ans
et plus).
 POUR UNE GUADELOUPE OUVERTE ET ÉQUILIBR
élevé.
UN TOURISME QUI PROFITE À TOUS

14

14

Première Partie: ANTICIPER, SORTIR DE L’URGENCE ET METTRE FIN AUX POLIT
Deuxième Partie:
PRÉCAIRES UNE NOUVELLE
DE L’URGENCE ET DE LA PRÉCARITÉ
APPROCHE SORTIR
DU
PILOTAGE DE LA
UN EXÉCUTIF RÉGIONAL QUI A HYPOTHÉQUÉ L’AVENIR

L’EAU: NÉCESSAIRE À LA VIE, ENJEU DE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET DE RÉÉQUILIBR
COLLECTIVITÉ
TERRITOIRE
MAITRISER LE CYCLE DES DÉCHETS

AGIR POUR L’EMPLOI, C’EST PERMETTRE À CHACUN DE CIRCULER FACILEMENT POUR SE REN

CHANGER D’AVENIR,
C’EST
DE MÉTHODE !
SON LIEU
TRAVAILCHANGER
OU DE FORMATION.

UN ARCHIPEL D’ÉNERGIES
Aux ralliements sans principes
nous préférons un "Contrat moral" entre des femmes et des
ANTICIPONS
LES RISQUES !
hommes politiques responsables, soucieux
de la réussite de leur pays, à travers l'adhésion à
un projet commun résolument
axé
sur
l’emploi
qui libère les
nombreuses
Deuxième Partie: UNEetNOUVELLE
APPROCHE
DUpotentialités
PILOTAGE de
DE LA COLLECTIV
notre archipel.
CHANGER D’AVENIR, C’EST CHANGER DE MÉTHODE !
FINANCEMENT DU RÉÉQUILIBRAGE TERRITORIAL

S’appuyer sur nos experts

UNE ÉVALUATION CONTINUE ET TRANSPARENTE DE L’ACTION RÉGIONALE

PROJET: ANCRÉ
LApremières
NOUVELLErichesses :
ORGANISATION
TERRITORIALE
L’exécutif régional devra NOTRE
faire confiance
à l’uneDANS
de ses
les Femmes
et les DE LA RÉPUBLIQU
Hommes qui travaillent Troisième
chaque jour
au
fonctionnement
de
notre
Région.
Ils
doivent
être
Partie: UN NOUVEAU MODÈLE ÉCONOMIQUE RÉGIONAL
écoutés. Les fonctionnaires territoriaux de la Région sont à même d’apporter leur analyse et
UN MODÈLE ÉCONOMIQUE QUI REPOSE SUR NOS ATOUTS
leur vision. Ils doivent être mis au service de tous porteurs de projets, ou même des
LA CROISSANCE
VERTE
collectivités (EPCI, communes)
pour s’assurer
du succès des projets pertinents pour la
Guadeloupe.
LA CROISSANCE BLEUE
UNE AGRICULTURE DURABLE, SOCLE DE NOTRE DEVELOPPEMENT

Mais nos chercheurs, nos jeunes diplômés, nos experts doivent aussi être consultés et
LA PÊCHE, UN SECTEUR ÉCONOMIQUE STRATÉGIQUE POUR LA GUADELOUPE
entendus. Nous devons demain utiliser les outils de la démocratie et tourner le dos aux
NOTRE PATRIMOINE, UN ATOUT MAJEUR POUR L’AVENIR
logiques partisanes.
CULTURE, UNE APPROCHE NOUVELLE ET CONCERTÉE

Le « nous » doit remplacer
lem« je »
Quatriè
e P a r t i e  : U N E C R O I S S A N C E E C O N O M I Q U E A U S E R V I C

L’ÉPANOUISSEMENT DES GUADELOUPÉENS ET DE L’ATTRACTIVITÉ DU TERRITO
Parce que l’Avenir nous concerne
tous, il conviendra de faire vivre cette démocratie directe à
38
travers des mesures simples et concrètes. Nous nous autoriserons à faire appel au référendum
POUR UN TERRITOIRE ATTRACTIF ET ÉQUILIBRÉ
local, notamment pour les projets nécessitant des investissements lourds ; il est important
LA SECURITE; PRÉOCCUPATION MAJEURE ET LÉGITIME DES GUADELOUPÉENS
d’écouter les Guadeloupéens et de respecter leurs choix.
ILES DU SUD, ÎLES DURABLES
REPENSER
L’OFFRE
HÔTELIÈRE
MARIE-GALANTE
Ensemble nous devons
pouvoir
débattre
de DE
notre
avenir.
POUR UNE COOPÉRATION RÉGIONALE INCLUSIVE ET INNOVANTE

Il faut redonner leur place aux conseils consultatifs, le Conseil Économique et Social et le
DÉFINIR UNE VÉRITABLE POLITIQUE SPORTIVE POUR LES 20 ANS À VENIR
Conseil de la Culture de l’Éducation et de l’Environnement, qui sont des assemblées
UN CIRCUIT DE SUPERMOTARD POUR LA PRATIQUE DES SPORTS MÉCANIQUES ET LA PRÉV
consultatives représentant
les "forces vives" de la Guadeloupe. Ils doivent pouvoir remplir
ROUTIÈRE
leurs missions en toute autonomie. Il est indispensable d’entendre leurs avis éclairés et de
À L’EXCELLENCE
DE NOTRE
SYSTÈME
DElaSANTÉ
prendre en compte leurs CONTRIBUER
critiques pertinentes,
car il s’agit
de faire
avancer
Guadeloupe tous
UN SYSTÈME DE SANTÉ AU SERVICE DE L’ÉPANOUISSEMENT DES GUADELOUPÉENS ET VECT
ensemble.
DÉVELOPPEMENT TOURISTIQUE
POUR UN SYSTÈME DE FORMATION PROFESSIONNELLE PRAGMATIQUE ET INDIVIDUALISÉ

AMÉNAGEMENT NUMÉRIQUE DU TERRITOIRE POUR UNE GUADELOUPE OUVERTE ET ÉQUILIBR
UN TOURISME QUI PROFITE À TOUS

15

15

Première Partie: ANTICIPER, SORTIR DE L’URGENCE ET METTRE FIN AUX POLIT
PRÉCAIRES

LE FONDS EUROPÉEN
POUR
LESET DE LA PRÉCARITÉ
SORTIR DE
L’URGENCE
INVESTISSEMENTS
(FEIS)
ET
UN STRATÉGIQUES
EXÉCUTIF RÉGIONAL QUI
A HYPOTHÉQUÉ
L’AVENIR
PROGRAMME HORIZON
2020 À LA VIE, ENJEU DE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET DE RÉÉQUILIBR
L’EAU: NÉCESSAIRE
TERRITOIRE

MAITRISER LE CYCLE DES DÉCHETS

AGIR POUR L’EMPLOI, C’EST PERMETTRE À CHACUN DE CIRCULER FACILEMENT POUR SE REN
FINANCEMENT DU
SON LIEU TRAVAIL OU DE FORMATION.
RÉÉQUILIBRAGE TERRITORIAL
UN ARCHIPEL D’ÉNERGIES

LES(PO),
RISQUES !
Au-delà du programmeANTICIPONS
opérationnel
il
faudra partir à la Deuxième
conquête Partie:
d’autres
UNE NOUVELLE APPROCHE DU PILOTAGE DE LA COLLECTIV
programmes de Þnancement,
notamment
le CHANGER DE MÉTHODE !
CHANGER
D’AVENIR, C’EST
FEIS et le programme Horizon 2020. Cela
FINANCEMENT DU RÉÉQUILIBRAGE TERRITORIAL
implique d’accentuer notre présence à
UNE ÉVALUATION CONTINUE ET Rencontre
TRANSPARENTE
DE L’ACTION
RÉGIONALE
au Parlement
Européen avec
le
Bruxelles.
député Européen Younous Omarjee

NOTRE PROJET: ANCRÉ DANS LA NOUVELLE ORGANISATION TERRITORIALE DE LA RÉPUBLIQU

Le programme
HorizonÉCONOMIQUE
2020 est doté deRÉGIONAL
79
L e F E I S v i s e à c o m b l Troisième
e r l ’ a c t u e Partie:
l d é f i c iUN
t
NOUVEAU
MODÈLE
milliards d'euros.
d’investissement dans l’Union européenne (UE) en
UN MODÈLE
ÉCONOMIQUE
REPOSE
SUR NOS
ATOUTS
mobilisant des financements
privés pour
les
Il QUI
couvre
l’ensemble
de la
chaîne de l’innovation,
investissements stratégiquesLAque
le marchéVERTE
ne
de l’idée jusqu’au marché, et renforce le soutien à
CROISSANCE
peut pas financer seul. Il soutient les
la commercialisation des résultats de la recherche
LA CROISSANCE BLEUE
investissements stratégiques dans les
et à la créativité des entreprises.
AGRICULTUREdes
DURABLE, SOCLE DE NOTRE DEVELOPPEMENT
infrastructures, ainsi que UNE
le Þnancement
Avec ce nouveau programme, l’Union européenne
risques pour les petites entreprises.
LA PÊCHE, UN SECTEUR ÉCONOMIQUE
LA GUADELOUPE
finance ainsiSTRATÉGIQUE
des projetsPOUR
interdisciplinaires
Le fonds concentre son financement sur les
susceptibles
répondre
NOTRE PATRIMOINE, UN ATOUT
MAJEURde
POUR
L’AVENIRaux grands défis
investissements dans les infrastructures et
économiques et sociaux.
UNE APPROCHE NOUVELLE ET CONCERTÉE
l’innovation, géré par la CULTURE,
Banque Européenne
d’Investissement (BEI), et sur les petites et
s’articule
Q u a t r i è m e P a r t i e  :LeUprogramme
N E C R O I SHorizon
S A N C E2020
ECO
NOMIQUE AU SERVIC
moyennes entreprises PME (géré par la BEI et le
autour
de
trois
grandes
priorités
:
L’ÉPANOUISSEMENT DES GUADELOUPÉENS ET DE L’ATTRACTIVITÉ
DU TERRITO
Fonds Européen d’Investissement).
¥ l’excellence scientifique,

38
Les projets pouvant bénéficier d'un
¥ la primauté industrielle
financement doivent : POUR UN TERRITOIRE ATTRACTIF ET ÉQUILIBRÉ

¥ et les
défis sociétaux
suivantsDES
: GUADELOUPÉENS
¥ présenter une haute valeur
économique
et
LA SECURITE;
PRÉOCCUPATION
MAJEURE
ET LÉGITIME
sociétale;
ILES DU SUD, ÎLES DURABLES ¥ la santé, l'évolution démographique et le
¥ attirer des capitaux privés en palliant les
bien-être,
défaillances du marché; REPENSER L’OFFRE HÔTELIÈRE DE MARIE-GALANTE
¥ la sécurité alimentaire, l’agriculture durable, la
¥ s’ajouter aux possibilités de financement déjà
POUR UNE COOPÉRATION RÉGIONALE
re c h e rcINCLUSIVE
h e m a r i n ET
e INNOVANTE
et maritime et la
proposées par la BEI et l’UE;
bioéconomie,
DÉFINIR
UNE
VÉRITABLE
POLITIQUE
SPORTIVE
POUR
LES
20 ANS À VENIR
¥ être compatibles avec les règles de l'UE en

¥ les énergies sûres, propres et efficaces,
matière d’aides d’État.
UN CIRCUIT DE SUPERMOTARD
POUR LA PRATIQUE DES SPORTS MÉCANIQUES ET LA PRÉV
Quelques exemples de domaines
porteurs
de
¥ les transports intelligents, verts et intégrés,
ROUTIÈRE
croissance ciblés par le FEIS:
la NOTRE
lutte contre
le changement
À L’EXCELLENCE¥ DE
SYSTÈME
DE SANTÉ climatique,
¥ infrastructures (transport, CONTRIBUER
énergie, numérique,
l’utilisation efficace des ressources et les
environnement, secteurs urbains
et sociaux);
UN SYSTÈME
DE SANTÉ AU SERVICE
DEpremières,
L’ÉPANOUISSEMENT DES GUADELOUPÉENS ET VECT
matières
¥ éducation et formation,
santé, recherche,
DÉVELOPPEMENT
TOURISTIQUE
¥ des sociétés inclusives, novatrices et sûres.

innovation, TIC et R&D;
POUR UN SYSTÈME DE FORMATION PROFESSIONNELLE PRAGMATIQUE ET INDIVIDUALISÉ
¥ énergie renouvelable et efficacité énergétique;
NUMÉRIQUE DU TERRITOIRE POUR UNE GUADELOUPE OUVERTE ET ÉQUILIBR
¥ soutien aux PME et auxAMÉNAGEMENT
entreprises de taille
intermédiaire.
UN TOURISME QUI PROFITE À TOUS

16

16

Première
Partie: ANTICIPER,
SORTIR DE L’URGENCE
ET METTRE FIN AUX POLIT
UNE ÉVALUATION
CONTINUE
ET TRANSPARENTE
DE L’ACTION
PRÉCAIRES
RÉGIONALE
SORTIR DE L’URGENCE ET DE LA PRÉCARITÉ

Le contrat moral du futurUNPrésident
nécessairement
par une L’AVENIR
transparence totale. C’est
EXÉCUTIFpasse
RÉGIONAL
QUI A HYPOTHÉQUÉ
parce qu’il est le chef de L’EAU:
l’exécutif
régional qu’il
rendre DE
desDÉVELOPPEMENT
comptes.
NÉCESSAIRE
À LA doit
VIE, ENJEU
ÉCONOMIQUE ET DE RÉÉQUILIBR
TERRITOIRE

L’audit permanent doit être la règle, pour permettre à l’exécutif régional d’être informé afin de
MAITRISER LE CYCLE DES DÉCHETS
mesurer, en temps réel, la déficience éventuelle d’un projet. Dans le monde économique,
AGIR POUR L’EMPLOI, C’EST PERMETTRE À CHACUN DE CIRCULER FACILEMENT POUR SE REN
l’entreprise doit rendre des
comptes tous les 3 mois. Il n’est pas cohérent que la gestion des
SON LIEU TRAVAIL OU DE FORMATION.
projets régionaux ne soit évaluée que tous les 6 ans.
UN ARCHIPEL D’ÉNERGIES

LES RISQUES !
Au sein de l’assemblée ANTICIPONS
régionale, nous
proposerons également une commission paritaire
d’évaluation composée d’élus
de la majorité,
de laNOUVELLE
minorité et de
personnalités.
Deuxième
Partie: UNE
APPROCHE
DU PILOTAGE DE LA COLLECTIV
CHANGER D’AVENIR, C’EST CHANGER DE MÉTHODE !

Le « Discours de l’Archipel »

FINANCEMENT DU RÉÉQUILIBRAGE TERRITORIAL

ÉVALUATION
TRANSPARENTE
L’ACTIONnos
RÉGIONALE
Nous nous engageons à UNE
répondre
chaqueCONTINUE
année de ET
nos
décisions et àDE
expliquer
choix et
nos projets s’appuyant sur
les
rapports
spéciaux
des
services.
Tous
les
ans,
dans
un
cadre DE LA RÉPUBLIQU
NOTRE PROJET: ANCRÉ DANS LA NOUVELLE ORGANISATION TERRITORIALE
solennel, un discours présentant le bilan politique de l’année écoulée, doit permettre à chacun
Troisième Partie: UN NOUVEAU MODÈLE ÉCONOMIQUE RÉGIONAL
de juger et de comprendre l’action de la collectivité. Lors de ce discours de l’Archipel,
MODÈLE ÉCONOMIQUE QUI REPOSE SUR NOS ATOUTS
l’exécutif présentera sonUN
bilan
annuel d’exécution, les orientations de planification, les choix
LA CROISSANCE
VERTE des schémas régionaux d’aménagement et de
budgétaires, le point d’étape
sur l’exécution
développement du territoire
ainsi queBLEUE
les orientations générales dans les domaines sur
LA CROISSANCE
lesquels le conseil régional
est appelé à délibérer.
UNE AGRICULTURE DURABLE, SOCLE DE NOTRE DEVELOPPEMENT
LA PÊCHE, UN SECTEUR ÉCONOMIQUE STRATÉGIQUE POUR LA GUADELOUPE



Notre projet repose sur une nouvelle approche du pilotage de la collectivité régionale,
NOTRE
PATRIMOINE,
ATOUT MAJEUR
POUR
L’AVENIR aux citoyens de
qui fait davantage appel
ˆ lÕefÞcience
de UN
la dŽmocratie
pour
permettre
prendre part à la décision
au lieuUNE
de la
subir. NOUVELLE ET CONCERTÉE
CULTURE,
APPROCHE

Q u a t r i è m e P a r t i e  : U N E C R O I S S A N C E E C O N O M I Q U E A U S E R V I C
L’ÉPANOUISSEMENT DES GUADELOUPÉENS ET DE L’ATTRACTIVITÉ DU TERRITO
38
POUR UN TERRITOIRE ATTRACTIF ET ÉQUILIBRÉ
LA SECURITE; PRÉOCCUPATION MAJEURE ET LÉGITIME DES GUADELOUPÉENS
ILES DU SUD, ÎLES DURABLES
REPENSER L’OFFRE HÔTELIÈRE DE MARIE-GALANTE
POUR UNE COOPÉRATION RÉGIONALE INCLUSIVE ET INNOVANTE

DÉFINIR UNE VÉRITABLE POLITIQUE SPORTIVE POUR LES 20 ANS À VENIR
vingt-quatre ans, et
e de
âgéLA
deloupéenne
gua
UN
CIRCUIT
DE
SUPERMOTARD
POUR
PRATIQUE
DES SPORTS MÉCANIQUES ET LA PRÉV
ne
jeu
une
as,
Otv
xisssite,
Je suis Laure Ale
en région parisienne. Ma réu
peu
uis
dep
ROUTIÈRE
t
nan
eig
ens
ture
éra
Litt
en
e
égé
agr
r
seu
urs en
profes
s parents et à mes formate
n de meDE
atio
plic
l’im
à
tie
par
nde
CONTRIBUER
À
L’EXCELLENCE
NOTRE
SYSTÈME
DE
SANTÉ
gra
que je dois en
vice des jeunes en les
d’hui de me mettre au ser
our
auj
t
me
per
me
pe,
rit GUADELOUPÉENS ET VECT
lou
Guade
UN SYSTÈME DE SANTÉnAU
SERVICE DE L’ÉPANOUISSEMENT
DES
elopper leur esp
atio et en les aidant à dév
duc
d’é
sus
ces
pro
un
s
dan
ce
accompagnant
DÉVELOPPEMENT TOURISTIQUE
r de leur avenir. CÕest dans
e, aÞn quÕils puissent dŽcide
rtur
uve
dÕo
rit
esp
r
leu
ir.
e,
ven
iqu
d’a
crit
eurs du changementPRAGMATIQUE
POURten
UN
SYSTÈME
PROFESSIONNELLE
ET INDIVIDUALISÉ
s les jeunes act
touFORMATION
entDE
em
ferm
ir
sou
à
s
tien
je
contexte que
AMÉNAGEMENT NUMÉRIQUE DU TERRITOIRE POUR UNE GUADELOUPE OUVERTE ET ÉQUILIBR
UN TOURISME QUI PROFITE À TOUS

17

17

ANTICIPER,
SORTIR DE L’URGENCE
ET METTRE FIN AUX POLIT
NOTRE PROJET: Première
ANCRÉPartie:
DANS
LA NOUVELLE
ORGANISATION
PRÉCAIRES
TERRITORIALE DE LA RÉPUBLIQUE
SORTIR DE L’URGENCE ET DE LA PRÉCARITÉ

QUI DÉCIDE ?


UN EXÉCUTIF RÉGIONAL QUI A HYPOTHÉQUÉ L’AVENIR
desENJEU
attributions
de la Région,
auxquelles ET DE RÉÉQUILIBR
« Les citoyens doivent savoir
qui fait quoi,
L’EAU: NÉCESSAIRE
À LA VIE,
DE DÉVELOPPEMENT
ÉCONOMIQUE
s’ajoutent le transport scolaire et le transport
TERRITOIRE
qui décide parmi les collectivités ».
interurbain jusque-là gérés par le Département.
MAITRISER LE CYCLE DES DÉCHETS
Bien qu’il ambitionne la clarté, ce propos du
LePERMETTRE
Département
demeure DE
toutefois
en charge
de
AGIR POUR L’EMPLOI, C’EST
À CHACUN
CIRCULER
FACILEMENT
POUR SE REN
Premier Ministre pourrait paraître ambigu.
la
solidarité
au
profit
des
familles,
des
personnes
SON LIEU TRAVAIL OU DE FORMATION.
âgées, et des personnes handicapées. Il
D’ÉNERGIES
S’il est vrai que le citoyen UN
doitARCHIPEL
être informé
sur
s’occupera aussi des collèges et des routes.
les compétences des différentes
collectivités,
ANTICIPONS
LES RISQUES !
que signifie la seconde partie de l’assertion.
Dans cette nouvelle organisation, la commune
Deuxième
NOUVELLE APPROCHE DU PILOTAGE DE LA COLLECTIV
«  Qui décide parmi les collectivités 
»  ? Partie:
Il peut yUNE ne
fait pas l’objet d’une attention particulière,
avoir au moins deux lectures.
CHANGER D’AVENIR, C’ESTmême
CHANGER
MÉTHODE !
si, DE
dans
les faits, elle représente
l’institution de proximité par excellence aux yeux
FINANCEMENT
TERRITORIAL
Si chacun peut aisément identifier
l’exécutifDU
de RÉÉQUILIBRAGE
la
des Français.
commune, du Département
ouÉVALUATION
de la Région,
UNE
CONTINUE ET TRANSPARENTE DE L’ACTION RÉGIONALE
dans tous les cas, c’est celui qui a le capital
Certes
la commune
est la seule TERRITORIALE
collectivité à DE LA RÉPUBLIQU
NOTRE PROJET: ANCRÉ DANS
LA NOUVELLE
ORGANISATION
légitimité-autorité le plus élevé, validé par le
bénéficier de la clause générale de
suffrage universel, qui décide.
Troisième Partie: UN NOUVEAU
MODÈLE
ÉCONOMIQUE
RÉGIONAL
compétence.
Mais pouvoir
intervenir
sur

toutes
les affaires
ne signifie
pas que l’on en a
UN MODÈLE ÉCONOMIQUE
QUI REPOSE
SUR NOS
ATOUTS
En revanche, qui décide parmi les collectivités  ?
les moyens. C’est vraisemblablement le
CROISSANCE
VERTE
Ou dit autrement  : quelleLA
est
la collectivité
la
maillon le plus faible de la chaîne et le plus
plus importante?
vulnérable à la dépendance financière et
LA CROISSANCE BLEUE
politique.
UNE
AGRICULTURE
DURABLE, SOCLE DE NOTRE DEVELOPPEMENT
En réalité, si la tutelle d’une
collectivité
sur une
autre est juridiquement écartée,
il est
LA PÊCHE,
UN difficile
SECTEUR ÉCONOMIQUE
STRATÉGIQUE
POUR
LA GUADELOUPE
Car, c’est désormais
à travers
l’intercommunalité
d ’ i g n o re r l a d é p e n d a n c e q u ’ e n t r a î n e l a
que la réforme, pour plus d’efficacité dit-on,
NOTRE PATRIMOINE, UN ATOUT MAJEUR POUR L’AVENIR
répartition des compétences entre collectivités.
impose le regroupement, la mutualisation à
C’est peut-être ce que veutCULTURE,
implicitement
dire le
UNE APPROCHE
lNOUVELLE
’ é c h e l l e ET
d e CONCERTÉE
bassins de vie, d’espaces
Premier Ministre. La nouvelle organisation
t
h
é
o
r
i
q
u
e
m
e
n
é rCe E
n t s E sCuO
r Nl eOs MpIlQ
a nUs E A U S E R V I C
Q u a t r i è m e P a r t i e  : U N E C R O tI S cSoAhN
territoriale ne remet pas en cause cet état de
historique, culturel et économique. La pertinence
L’ÉPANOUISSEMENT
DES GUADELOUPÉENS ET DE L’ATTRACTIVITÉ DU TERRITO
fait. Elle pourrait même renforcer
la vassalisation
de l’intercommunalité devrait donc passer par la
38
des communes et du Conseil Départemental, si
volonté partagée des acteurs concernés de
c’est une conception partisane
de
la
gestion
construire
un espace cohérent.
POUR UN TERRITOIRE ATTRACTIF
ET ÉQUILIBRÉ
locale qui domine.
LA SECURITE; PRÉOCCUPATION MAJEURE ET LÉGITIME DES GUADELOUPÉENS
En a-t-on suffisamment pris conscience ?
Aujourd’hui, dans l’organisation
ILES DU administrative
SUD, ÎLES DURABLES
française, dans un contexte de renforcement de
Cette description et ces stratégies politiques
REPENSER L’OFFRE HÔTELIÈRE DE MARIE-GALANTE
la Région et de réduction du champ de
sont conformes à la seconde lecture des propos
c o m p é t e n c e d e s d é p aPOUR
r t e mUNE
e n t sCOOPÉRATION
et des
RÉGIONALE
INCLUSIVE
INNOVANTE
du
Premier Ministre.
La ET
réforme
a le mérite de
communes, plus que jamais, le pouvoir local est
préciser
qui
décide.
DÉFINIR UNE VÉRITABLE POLITIQUE SPORTIVE POUR LES 20 ANS À VENIR
incarné par l’exécutif de la collectivité régionale.
UN CIRCUIT DE SUPERMOTARD
POUR
LA PRATIQUE que
DES SPORTS
MÉCANIQUES
ET LA PRÉV
Il s’agit
là d’hypothèses
la pratique
des
ROUTIÈRE
Territoire, économie, entreprises
et mobilité sont
institutions validera ou infirmera. Ce qui est sûr,

directement associés à l’action
régionale.À L’EXCELLENCE
et par
vérifiable,
c’est que l’électeur
CONTRIBUER
DEconséquent
NOTRE SYSTÈME
DE SANTÉ
est de plus en plus informé et de mieux en
UN SYSTÈME
DE SANTÉ AU SERVICE DE L’ÉPANOUISSEMENT DES GUADELOUPÉENS ET VECT
Le développement économique,
l’aménagement
mieux éclairé. Ses choix peuvent donc être
DÉVELOPPEMENT
TOURISTIQUE
du territoire, les aides aux entreprises relèvent
rationnels et finalement…

POUR UN SYSTÈME DE FORMATION PROFESSIONNELLE PRAGMATIQUE ET INDIVIDUALISÉ

AMÉNAGEMENT NUMÉRIQUE DU…
TERRITOIRE
POUR UNE GUADELOUPE
OUVERTE ET ÉQUILIBR
C’est l’électeur
qui décide !

UN TOURISME QUI PROFITE À TOUS

18

18

Première Partie: ANTICIPER, SORTIR DE L’URGENCE ET METTRE FIN AUX POLIT
Troisième Partie:
PRÉCAIRESUN NOUVEAU MODÈLE
SORTIR DE L’URGENCE ET DE LA PRÉCARITÉ
ÉCONOMIQUE
RÉGIONAL
UN EXÉCUTIF RÉGIONAL QUI A HYPOTHÉQUÉ L’AVENIR

C’est mettre l’économie
service des
L’EAU:au
NÉCESSAIRE
À LA Guadeloupéens !
VIE, ENJEU DE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET DE RÉÉQUILIBR
TERRITOIRE

L’épuisement de notre modèle
économique
en péril notre modèle social. Il convient
MAITRISER
LE CYCLE DESmet
DÉCHETS
donc de savoir si nous souhaitons continuer avec ce modèle qui exclut de l’emploi une
AGIR POUR L’EMPLOI, C’EST PERMETTRE À CHACUN DE CIRCULER FACILEMENT POUR SE REN
majorité de nos jeunes. SON LIEU TRAVAIL OU DE FORMATION.
UN ARCHIPEL D’ÉNERGIES

Les contraintes financières nous obligent à plus d’audace, autrement l’action des élus se
réduira à gérer la misèreANTICIPONS
sociale ! LES RISQUES !
Deuxième Partie: UNE NOUVELLE APPROCHE DU PILOTAGE DE LA COLLECTIV
L’actualité illustre parfaitement
ceD’AVENIR,
constat : C’EST CHANGER DE MÉTHODE !
CHANGER

¥ les coups de rabots successifs portés aux exonérations des charges sociales et sur la précarité
FINANCEMENT DU RÉÉQUILIBRAGE TERRITORIAL
économique dans laquelle
on maintient nos entreprises, faute de vision à long terme
en ÉVALUATION
2017
UNE
CONTINUE ET TRANSPARENTE DE L’ACTION RÉGIONALE
¥ la fin des quotas sucriers
la
souffrance
de
nos
agriculteurs
¥
NOTRE PROJET: ANCRÉ DANS LA NOUVELLE ORGANISATION TERRITORIALE DE LA RÉPUBLIQU
¥ l’autisme de l’État sur l’invasion des algues sargasses

Troisième Partie: UN NOUVEAU MODÈLE ÉCONOMIQUE RÉGIONAL

UN MODÈLE
QUI REPOSE SUR NOS ATOUTS
Nous risquons la paupérisation
de laÉCONOMIQUE
société guadeloupéenne.
Devrions-nous alors assister
avec passivité
à la montée de la violence ?
LA CROISSANCE
VERTE
LA CROISSANCE BLEUE

Lorsque plus d’un jeune sur deux est au chômage,
UNE AGRICULTURE DURABLE, SOCLE DE NOTRE DEVELOPPEMENT
Nous, nous pensons qu’il
faut changer de modèle.

UNd’un
SECTEUR
ÉCONOMIQUE
POUR LA GUADELOUPE
Lorsque depuis plus de LA
10 PÊCHE,
ans, plus
quart
des « actifs »STRATÉGIQUE
est au chômage,
UN ATOUT MAJEUR
POUR L’AVENIR
Lorsque l’on observe le NOTRE
nombrePATRIMOINE,
record de liquidations
d’entreprises,
Nous pensons qu’il est urgent
deUNE
changer
de modèle.
CULTURE,
APPROCHE
NOUVELLE ET CONCERTÉE

Q u a t r i è m e P a r t i e  : U N E C R O I S S A N C E E C O N O M I Q U E A U S E R V I C
Ce nouveau modèle économique
que nousDES
proposons
doit répondre
davantage
aux
L’ÉPANOUISSEMENT
GUADELOUPÉENS
ET DE
L’ATTRACTIVITÉ
DU TERRITO
aspirations de nos entreprises
et
permettre
de
faire
émerger
de
nouveaux
entrepreneurs
38
en répartissant mieux les aides économiques et européennes pour cibler un plus grand
POUR UN TERRITOIRE ATTRACTIF ET ÉQUILIBRÉ
nombre.
LA SECURITE; PRÉOCCUPATION MAJEURE ET LÉGITIME DES GUADELOUPÉENS

ILES DU
SUD,de
ÎLES
DURABLESet de la précarité économique. Nous en
Un modèle qui nous fasse
sortir
l’urgence
avons encore eu la traduction
récente
suite àDEl’émoi
causé par l’intégration des
REPENSER L’OFFRE
HÔTELIÈRE
MARIE-GALANTE
exonérations d’octroi de mer dans le régime général d’exemption par catégorie (RGEC).
POUR UNE COOPÉRATION RÉGIONALE INCLUSIVE ET INNOVANTE
Notre modèle de développement est à construire. Il n’existe pas encore et nous ne
DÉFINIR
UNE VÉRITABLE
POLITIQUEdans
SPORTIVE
20 ANS
À VENIR
devons certainement pas
l’importer.
Il y a toujours
notrePOUR
paysLESdes
talents,
nous
CIRCUIT DECertains
SUPERMOTARD
POUR LA PRATIQUE
SPORTS
ET LA PRÉV
devons apprendre à lesUNdécouvrir.
nous montraient
déjà le DES
chemin
queMÉCANIQUES
nous
ROUTIÈRE
avons eu peur d’emprunter.
CONTRIBUER À L’EXCELLENCE DE NOTRE SYSTÈME DE SANTÉ

Des hommes comme Henry
Joseph,
que
réussite n’a pasDES
forcément
UN SYSTÈME
DE nous
SANTÉmontrent
AU SERVICE
DE la
L’ÉPANOUISSEMENT
GUADELOUPÉENS ET VECT
besoin de CICE (Crédit
d’Impôt pourTOURISTIQUE
la Compétitivité et l’Emploi), ni de Pacte de
DÉVELOPPEMENT
Responsabilité, ni de la loi
Macron.
POUR UN SYSTÈME DE FORMATION PROFESSIONNELLE PRAGMATIQUE ET INDIVIDUALISÉ
Toutes ces mesures sont utiles, mais aucune ne remplacera l’esprit d’entreprise, la volonté
AMÉNAGEMENT NUMÉRIQUE DU TERRITOIRE POUR UNE GUADELOUPE OUVERTE ET ÉQUILIBR
de conquérir les marchés, l’appétit de croissance.

UN TOURISME QUI PROFITE À TOUS

19

19

Première Partie:QUI
ANTICIPER,
SORTIR
L’URGENCE
ET METTRE FIN AUX POLIT
UN MODÈLE ÉCONOMIQUE
REPOSE
SURDENOS
ATOUTS
PRÉCAIRES

SORTIR DE L’URGENCE ET DE LA PRÉCARITÉ
UN EXÉCUTIF RÉGIONAL QUI A HYPOTHÉQUÉ L’AVENIR

L’EAU: NÉCESSAIRE À LA VIE, ENJEU DE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET DE RÉÉQUILIBR
TERRITOIRE
MAITRISER LE CYCLE DES DÉCHETS

Un modèle qui repose sur
atouts
et enC’EST
premier
lieu, sur
nos femmes
et nos hommes
AGIRnos
POUR
L’EMPLOI,
PERMETTRE
À CHACUN
DE CIRCULER
FACILEMENT POUR SE REN
de Guadeloupe, et en particulier
les jeunes !
SON LIEU TRAVAIL
OU DE FORMATION.
UN ARCHIPEL D’ÉNERGIES

Au lieu de nous demander ce que la Guadeloupe peut faire pour la jeunesse, nous
ANTICIPONS LES RISQUES !
devrions nous demander ce que notre jeunesse peut faire pour la Guadeloupe, et
Deuxième
Partie:enUNE
NOUVELLE
APPROCHE DU PILOTAGE DE LA COLLECTIV
accompagner cette jeunesse
à prendre
main
sa destinée.
CHANGER D’AVENIR, C’EST CHANGER DE MÉTHODE !

Un modèle qui prône la stabilité fiscale afin que nos entreprises aient davantage de
FINANCEMENT DU RÉÉQUILIBRAGE TERRITORIAL
visibilité et puissent à nouveau recruter.
UNE ÉVALUATION CONTINUE ET TRANSPARENTE DE L’ACTION RÉGIONALE

PROJET:
ANCRÉ DANS
LA NOUVELLE
ORGANISATION
Un modèle ancré dansNOTRE
le droit
européen
et français
mais qui
s’attellera TERRITORIALE
à exploiter DE LA RÉPUBLIQU
toutes les dispositions légales
pour
promouvoir
l’emploiMODÈLE
local d’abord !
Troisième
Partie:
UN NOUVEAU
ÉCONOMIQUE RÉGIONAL
UN MODÈLE ÉCONOMIQUE QUI REPOSE SUR NOS ATOUTS

Une Région Volontariste

LA CROISSANCE VERTE

LA CROISSANCE
BLEUE
Pour permettre ce nouveau
modèle économique,
chaque action doit, de manière lisible,
AGRICULTURE
DURABLE,
DE NOTRE
DEVELOPPEMENT
contribuer à l’emploi. LaUNE
Région,
à son niveau,
doitSOCLE
assumer
pleinement
son rôle et même,
avec détermination, êtreLAforce
de UN
proposition
auprès de l’État !
PÊCHE,
SECTEUR ÉCONOMIQUE
STRATÉGIQUE POUR LA GUADELOUPE
NOTRE PATRIMOINE, UN ATOUT MAJEUR POUR L’AVENIR

Nous devons nous assurer des retombées des grands projets structurants en termes
CULTURE,
UNE APPROCHE
NOUVELLE
ET CONCERTÉE
d’emplois durables et de
développement,
resserrer
le suivi
des réalisations et intervenir
Q u a t r i è m e est
P amenacé.
r t i e  : U N E C R O I S S A N C E E C O N O M I Q U E A U S E R V I C
lorsque l’intérêt des Guadeloupéens
L’ÉPANOUISSEMENT DES GUADELOUPÉENS ET DE L’ATTRACTIVITÉ DU TERRITO
38
Ce nouveau modèle économique
s’appuiera aussi sur une agriculture que nous voulons
durable. Nous renforcerons
notre
capacitéATTRACTIF
d’exportation
en favorisant une montée en
POUR UN
TERRITOIRE
ET ÉQUILIBRÉ
gamme de nos produits agricoles et en accompagnant nos agriculteurs à la conquête des
LA SECURITE; PRÉOCCUPATION MAJEURE ET LÉGITIME DES GUADELOUPÉENS
marchés à plus forte valeur ajoutée.
ILES DU SUD, ÎLES DURABLES

L’OFFRE
DE MARIE-GALANTE
Nous avons l’ambition REPENSER
d’exploiter
tout HÔTELIÈRE
le potentiel
du marché des sucres spéciaux et
haut de gamme.
POUR UNE COOPÉRATION RÉGIONALE INCLUSIVE ET INNOVANTE
DÉFINIR UNE VÉRITABLE POLITIQUE SPORTIVE POUR LES 20 ANS À VENIR

Nous saluons d’ailleurs les efforts réalisés par la filière banane. Malgré l’invasion de la
UN CIRCUIT DE SUPERMOTARD POUR LA PRATIQUE DES SPORTS MÉCANIQUES ET LA PRÉV
cercosporiose noire, nos
producteurs ont su renforcer l’image d’une banane antillaise
ROUTIÈRE
propre et durable en utilisant cinq à dix fois moins de pesticides que leurs concurrents et
CONTRIBUER
À L’EXCELLENCE
DE NOTRE
SYSTÈME
DEarrêté,
SANTÉ l’épandage
ce, bien avant l’engagement
pris par
Ségolène Royal
d’interdire,
par
aérien de pesticides. UN SYSTÈME DE SANTÉ AU SERVICE DE L’ÉPANOUISSEMENT DES GUADELOUPÉENS ET VECT
DÉVELOPPEMENT TOURISTIQUE

Nous défendrons l’augmentation
des quotas
bananiers,
vecteurs d’emploi !
POUR UN SYSTÈME
DE FORMATION
PROFESSIONNELLE
PRAGMATIQUE ET INDIVIDUALISÉ

AMÉNAGEMENT NUMÉRIQUE DU TERRITOIRE POUR UNE GUADELOUPE OUVERTE ET ÉQUILIBR
UN TOURISME QUI PROFITE À TOUS

20

20

Au côté de cette agriculture
conquérante
à l’export, nous
souhaitons
aussi uneET
agriculture
Première
Partie: ANTICIPER,
SORTIR
DE L’URGENCE
METTRE FIN AUX POLIT
au service de l’alimentation
des Guadeloupéens  : accompagner la structuration de la
PRÉCAIRES
filière en mobilisant, bien
plusDE
qu’aujourd’hui,
la collectivité
régionale autour des acteurs
SORTIR
L’URGENCE ET DE
LA PRÉCARITÉ
déjà engagés en ce sens.
UN EXÉCUTIF RÉGIONAL QUI A HYPOTHÉQUÉ L’AVENIR

L’EAU: NÉCESSAIRE
À LA VIE,
DE DÉVELOPPEMENT
Ce nouveau modèle économique
doit éliminer
lesENJEU
lourdeurs
administratives ÉCONOMIQUE
en mettant à ET DE RÉÉQUILIBR
TERRITOIRE
la disposition de nos entreprises l’ingénierie régionale afin que l’entrepreneur puisse se
MAITRISER
CYCLE
DES DÉCHETS
concentrer sur la concrétisation
deLEson
projet.
L’entreprise est une entité importante pour
l’économie car c’est elleAGIR
qui POUR
crééeL’EMPLOI,
de l’emploi !
Mais c’estÀaussi
exiger
des entreprises
C’EST PERMETTRE
CHACUN
DE CIRCULER
FACILEMENT POUR SE REN
SONobligations
LIEU TRAVAILsociales
OU DE FORMATION.
aidées le respect de leurs
à l’égard des salariés.
UN ARCHIPEL D’ÉNERGIES

Nous n’agissons pas uniquement pour créer de la richesse  ; nous agissons pour que
ANTICIPONS LES RISQUES !
tous les Guadeloupéens aient les moyens de vivre dignement grâce au fruit de leur
Deuxième Partie: UNE NOUVELLE APPROCHE DU PILOTAGE DE LA COLLECTIV
travail.
CHANGER D’AVENIR, C’EST CHANGER DE MÉTHODE !

Changer notre conception
de la réussite
au sein de la TERRITORIAL
société !
FINANCEMENT
DU RÉÉQUILIBRAGE

UNE ÉVALUATION CONTINUE ET TRANSPARENTE DE L’ACTION RÉGIONALE

Il faut sortir du modèle où être fonctionnaire semble être le seul signe de réussite. Nos
ANCRÉ DANS LA NOUVELLE ORGANISATION TERRITORIALE DE LA RÉPUBLIQU
symboles doivent aussiNOTRE
être PROJET:
nos entrepreneurs 
: nos agriculteurs, nos pêcheurs, nos
Troisième
Partie: UN NOUVEAU MODÈLE ÉCONOMIQUE RÉGIONAL
artisans, nos commerçants

UN MODÈLE ÉCONOMIQUE QUI REPOSE SUR NOS ATOUTS

L’avenir repose sur notre capacité à encourager la création de valeur et d’emploi.
LA CROISSANCE VERTE

CROISSANCE
BLEUE
Sans emploi, il n’y a pasLAde
société dont
on puisse garantir la cohésion.
UNE AGRICULTURE DURABLE, SOCLE DE NOTRE DEVELOPPEMENT

La jeunesse, bien formée,
sera leUN
vecteur
deÉCONOMIQUE
ce nouveau modèle
économique
service
LA PÊCHE,
SECTEUR
STRATÉGIQUE
POUR LA au
GUADELOUPE
de notre projet de croissance verte et bleue. Les dispositifs de formation seront davantage
NOTRE PATRIMOINE, UN ATOUT MAJEUR POUR L’AVENIR
orientés vers les secteurs créateurs d’emplois et pour accompagner la formation des
CULTURE, UNE APPROCHE NOUVELLE ET CONCERTÉE
jeunes porteurs de projet
pour lancer ou reprendre une activité.
Q u a t r i è m e P a r t i e  : U N E C R O I S S A N C E E C O N O M I Q U E A U S E R V I C
GUADELOUPÉENS
ET et
DEindividualisée
L’ATTRACTIVITÉ DU TERRITO
Nous nous engageons àL’ÉPANOUISSEMENT
structurer un systèmeDES
de formation
pragmatique
38 formations en alternance.
et à appuyer fortement les
POUR UN TERRITOIRE ATTRACTIF ET ÉQUILIBRÉ

La formation tout au long de la vie, qui donne accès à une certification professionnelle, y
LA SECURITE; PRÉOCCUPATION MAJEURE ET LÉGITIME DES GUADELOUPÉENS
compris par l’alternance, doit devenir une réalité. C’est un droit fondamental dans un
ILES DU SUD, ÎLES DURABLES
monde où la compétence
est la principale valeur ajoutée.
REPENSER L’OFFRE HÔTELIÈRE DE MARIE-GALANTE

Notre projet intègre laPOUR
dimension
archipélagique
et le INCLUSIVE
riche patrimoine
du territoire
UNE COOPÉRATION
RÉGIONALE
ET INNOVANTE
guadeloupéen. Nos îles, la Désirade, Marie-Galante, les Saintes, doivent être mises en
DÉFINIR UNE VÉRITABLE POLITIQUE SPORTIVE POUR LES 20 ANS À VENIR
valeur pour leurs habitants d’abord  ! Ce rééquilibrage de nos territoires contribuera
UN CIRCUIT DE SUPERMOTARD POUR LA PRATIQUE DES SPORTS MÉCANIQUES ET LA PRÉV
fortement à l’attractivité de la Guadeloupe au bénéfice du secteur touristique.
ROUTIÈRE
Alors oui, nous l’assumons,
CONTRIBUER
À L’EXCELLENCE
NOTRE
SYSTÈME
DE SANTÉ
Il faut changer de modèle
et nous vous
y invitonsDE
vous
aussi :
Changez
d’Avenir!

UN SYSTÈME DE SANTÉ AU SERVICE DE L’ÉPANOUISSEMENT DES GUADELOUPÉENS ET VECT
DÉVELOPPEMENT TOURISTIQUE
POUR UN SYSTÈME DE FORMATION PROFESSIONNELLE PRAGMATIQUE ET INDIVIDUALISÉ

AMÉNAGEMENT NUMÉRIQUE DU TERRITOIRE POUR UNE GUADELOUPE OUVERTE ET ÉQUILIBR
UN TOURISME QUI PROFITE À TOUS

21

21

LA CROISSANCE Première
VERTE Partie: ANTICIPER, SORTIR DE L’URGENCE ET METTRE FIN AUX POLIT
PRÉCAIRES

SORTIR DE L’URGENCE ET DE LA PRÉCARITÉ
UN EXÉCUTIF RÉGIONAL QUI A HYPOTHÉQUÉ L’AVENIR

L’EAU: NÉCESSAIRE À LA VIE, ENJEU DE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET DE RÉÉQUILIBR
TERRITOIRE
MAITRISER LE CYCLE DES DÉCHETS

AGIR POUR L’EMPLOI, C’EST PERMETTRE À CHACUN DE CIRCULER FACILEMENT POUR SE REN
SON LIEU TRAVAIL OU DE FORMATION.
UN ARCHIPEL D’ÉNERGIES
ANTICIPONS LES RISQUES !

Deuxième Partie: UNE NOUVELLE APPROCHE DU PILOTAGE DE LA COLLECTIV
CHANGER D’AVENIR, C’EST CHANGER DE MÉTHODE !
FINANCEMENT DU RÉÉQUILIBRAGE TERRITORIAL
UNE ÉVALUATION CONTINUE ET TRANSPARENTE DE L’ACTION RÉGIONALE

NOTRE PROJET: ANCRÉ DANS LA NOUVELLE ORGANISATION TERRITORIALE DE LA RÉPUBLIQU

Troisième Partie: UN NOUVEAU MODÈLE ÉCONOMIQUE RÉGIONAL
Nous devons prendre conscience de l’opportunité que représente notre biodiversité et
MODÈLE
ÉCONOMIQUE QUI REPOSE SUR NOS ATOUTS
parvenir véritablement à UN
nous
l’approprier.
LA CROISSANCE VERTE

Nous avons la particularité
disposer d’une
LAde
CROISSANCE
BLEUEfaune et d’une flore exceptionnelles. 

Notre biodiversité recèle un véritable trésor et nous devons la protéger et l’optimiser pour les
UNE AGRICULTURE DURABLE, SOCLE DE NOTRE DEVELOPPEMENT
futures générations, puisqu’elle représente l’un des leviers les plus puissants du
LA PÊCHE, UN
SECTEUR ÉCONOMIQUE
STRATÉGIQUE
POUR LA GUADELOUPE
développement et de la croissance
économique
des prochaines
années.
NOTRE PATRIMOINE, UN ATOUT MAJEUR POUR L’AVENIR

des plantes, au titre de
CULTURE, UNE APPROCHE NOUVELLEL’utilisation
ET CONCERTÉE

p ro d u i t s a l i m e n t a i re s ( a g ro Q u a t r i è m e P a r t i e  : U N E C R O I S S A N C E E C O N O M I Q U E A U S E R V I C
transformés ou pas), d’huiles
L’ÉPANOUISSEMENT DES GUADELOUPÉENS ET DE L’ATTRACTIVITÉ DU TERRITO
essentielles, de cosmétiques ou de
38
médicaments, avec la
POUR UN TERRITOIRE ATTRACTIF ET ÉQUILIBRÉ
reconnaissance de la
p h a ET
r mLÉGITIME
a c o p é eDESu GUADELOUPÉENS
ltramarine,
LA SECURITE; PRÉOCCUPATION MAJEURE
constitue un pilier majeur pour le
ILES DU SUD, ÎLES DURABLES
développement économique des
REPENSER L’OFFRE HÔTELIÈRE DE MARIE-GALANTE
TPE et PME en Guadeloupe.
POUR UNE COOPÉRATION RÉGIONALE INCLUSIVE ET INNOVANTE

DÉFINIR UNE VÉRITABLE POLITIQUE SPORTIVE
POUR
LESprotéger
20 ANS Àle
VENIR
La Région
devra
travail

a mLA
o rc
é p a r DES
n o s SPORTS
e n t re MÉCANIQUES
prises
UN CIRCUIT DE SUPERMOTARD POUR
PRATIQUE
ET LA PRÉV
innovantes et favoriser la création
ROUTIÈRE
d’emplois
grâce
à une valorisation
CONTRIBUER À L’EXCELLENCE DE NOTRE
SYSTÈME
DE SANTÉ
raisonnée et efficiente de notre

UN SYSTÈME DE SANTÉ AU SERVICE DE L’ÉPANOUISSEMENT DES GUADELOUPÉENS ET VECT
biodiversité, marine et terrestre.

DÉVELOPPEMENT TOURISTIQUE
POUR UN SYSTÈME DE FORMATION PROFESSIONNELLE PRAGMATIQUE ET INDIVIDUALISÉ

AMÉNAGEMENT NUMÉRIQUE DU TERRITOIRE POUR UNE GUADELOUPE OUVERTE ET ÉQUILIBR
UN TOURISME QUI PROFITE À TOUS

22

22

LA CROISSANCE Première
BLEUE Partie: ANTICIPER, SORTIR DE L’URGENCE ET METTRE FIN AUX POLIT
PRÉCAIRES

SORTIR DE L’URGENCE ET DE LA PRÉCARITÉ
UN EXÉCUTIF RÉGIONAL QUI A HYPOTHÉQUÉ L’AVENIR

L’EAU: NÉCESSAIRE À LA VIE, ENJEU DE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET DE RÉÉQUILIBR
TERRITOIRE
MAITRISER LE CYCLE DES DÉCHETS

AGIR POUR L’EMPLOI, C’EST PERMETTRE À CHACUN DE CIRCULER FACILEMENT POUR SE REN
SON LIEU TRAVAIL OU DE FORMATION.
UN ARCHIPEL D’ÉNERGIES
ANTICIPONS LES RISQUES !

Deuxième Partie: UNE NOUVELLE APPROCHE DU PILOTAGE DE LA COLLECTIV
CHANGER D’AVENIR, C’EST CHANGER DE MÉTHODE !
FINANCEMENT DU RÉÉQUILIBRAGE TERRITORIAL

Notre littoral demeure insuffisamment
valoriséCONTINUE
et n’intègre
réellement l’espace
urbain,
alors qu’il
UNE ÉVALUATION
ET pas
TRANSPARENTE
DE L’ACTION
RÉGIONALE
représente un véritable potentiel de développement. En fait, paradoxalement, et alors même que nous
NOTRE PROJET: ANCRÉ DANS LA NOUVELLE ORGANISATION TERRITORIALE DE LA RÉPUBLIQU
sommes sur une île, les communes lui ont longtemps tourné le dos.

UN NOUVEAU
ÉCONOMIQUE
RÉGIONAL
Les villes guadeloupéennesTroisième
ont connu, Partie:
ces dernières
années, uneMODÈLE
forte croissance.
L’aménagement
du
littoral est de nature à constituer
un
facteur
de
cohésion
spatiale
et
surtout
un
secteur
pouvant
UN MODÈLE ÉCONOMIQUE QUI REPOSE SUR NOS ATOUTS
générer de la « croissance verte ».
LA CROISSANCE VERTE
Cette orientation, corroborée par le
schéma de mise en valeur de
mer,
LAlaCROISSANCE
BLEUE
représente, en termes
UNE AGRICULTURE DURABLE, SOCLE DE NOTRE DEVELOPPEMENT
d’aménagement du territoire, une
p i s t e p o u r a g i r e n f a vLA
e uPÊCHE,
r d u UN SECTEUR ÉCONOMIQUE STRATÉGIQUE POUR LA GUADELOUPE

développement territorial. LaNOTRE
Région,
PATRIMOINE, UN ATOUT MAJEUR POUR L’AVENIR
chef de file de la prospective et du
développement, doit trouverCULTURE,
un juste UNE APPROCHE NOUVELLE ET CONCERTÉE
équilibre entre la nécessité
Q u ad’un
t r i è m e P a r t i e  : U N E C R O I S S A N C E E C O N O M I Q U E A U S E R V I C
développement économique vertueux
L’ÉPANOUISSEMENT DES GUADELOUPÉENS ET DE L’ATTRACTIVITÉ DU TERRITO
et la préservation de notre
38
environnement qui constitue l’une de
nos richesses.
POUR UN TERRITOIRE ATTRACTIF ET ÉQUILIBRÉ

Si nous parvenons à atteindre
cet
LA SECURITE;
PRÉOCCUPATION MAJEURE ET LÉGITIME DES GUADELOUPÉENS
indispensable équilibre, alors il sera
ILES DU SUD,
ÎLES DURABLES
possible de lier à cette ambition,
la
création de nouveaux métiers
liés à la L’OFFRE HÔTELIÈRE DE MARIE-GALANTE
REPENSER
mer :
POUR UNE COOPÉRATION RÉGIONALE INCLUSIVE ET INNOVANTE
¥ sports nautiques,
DÉFINIR UNE VÉRITABLE POLITIQUE SPORTIVE POUR LES 20 ANS À VENIR
¥ réparation navale,
¥ visites des îlets et de la mangrove,
UN CIRCUIT DE SUPERMOTARD POUR LA PRATIQUE DES SPORTS MÉCANIQUES ET LA PRÉV
¥ aquaculture (moins deROUTIÈRE
5% des
poissons consommés),
CONTRIBUER
À L’EXCELLENCE
DE NOTRE
DE SANTÉ et la Basse¥ grande plaisance (attirer les
touristes aisés
en réparant les deux
ponts SYSTÈME
reliant la Grande-Terre
Terre),
UN SYSTÈME DE SANTÉ AU SERVICE DE L’ÉPANOUISSEMENT DES GUADELOUPÉENS ET VECT
¥ développement du transport
maritime
DÉVELOPPEMENT
TOURISTIQUE
La modernité apportée par la croissance bleue passe par l’accueil et l’accompagnement d’entreprises
POUR UN SYSTÈME DE FORMATION PROFESSIONNELLE PRAGMATIQUE ET INDIVIDUALISÉ
innovantes intéressées par les ressources sous-marines, les cultures marines, les micro-algues, entre autres,
AMÉNAGEMENT
comme aux formes d’énergies
produites par le NUMÉRIQUE
milieu marin. DU TERRITOIRE POUR UNE GUADELOUPE OUVERTE ET ÉQUILIBR

Mettons le Cap sur la mer
contribuer
ˆ densiÞer
et moderniser le tissu Žconomique.

UNpour
TOURISME
QUI PROFITE
À TOUS

23

23

Première
Partie: ANTICIPER,
SORTIR
DE L’URGENCE ET METTRE FIN AUX POLIT
UNE AGRICULTURE
DURABLE,
SOCLE DE
NOTRE
PRÉCAIRES
DEVELOPPEMENT
SORTIR DE L’URGENCE ET DE LA PRÉCARITÉ

UN EXÉCUTIF RÉGIONAL QUI A HYPOTHÉQUÉ L’AVENIR

L’EAU: NÉCESSAIRE À LA VIE, ENJEU DE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET DE RÉÉQUILIBR
TERRITOIRE
MAITRISER LE CYCLE DES DÉCHETS

AGIR POUR L’EMPLOI, C’EST PERMETTRE À CHACUN DE CIRCULER FACILEMENT POUR SE REN
SON LIEU TRAVAIL OU DE FORMATION.
UN ARCHIPEL D’ÉNERGIES
LES RISQUES !
La Guadeloupe a étéANTICIPONS
une puissance
agricole, elle doit le redevenir!

Deuxième Partie: UNE NOUVELLE APPROCHE DU PILOTAGE DE LA COLLECTIV
En Guadeloupe, le déclin
du secteur agricole se manifeste par une régression des terres
CHANGER D’AVENIR, C’EST CHANGER DE MÉTHODE !
cultivées (-25% en 10 ans), une diminution du nombre d’exploitants agricoles (-35% en 10 ans)
FINANCEMENT DU RÉÉQUILIBRAGE TERRITORIAL
et la précarité des filières de diversification.
UNE ÉVALUATION CONTINUE ET TRANSPARENTE DE L’ACTION RÉGIONALE

Notre forte dépendance alimentaire aux importations (près de 85% pour l’élevage en 2014
NOTRE PROJET: ANCRÉ DANS LA NOUVELLE ORGANISATION TERRITORIALE DE LA RÉPUBLIQU
contre 79 % en 2004 et seulement 40% en 1980 !) illustre la vulnérabilité croissante de notre
Troisième
Partie:
MODÈLE
ÉCONOMIQUE RÉGIONAL
territoire et maintient dans
la précarité
une UN
partNOUVEAU
importante de
nos agriculteurs.
UN MODÈLE ÉCONOMIQUE QUI REPOSE SUR NOS ATOUTS

Chiffres de la production de la Þlière Žlevage
Production

Production
organisée (Tonnes)

Apicole
Bovine

LA CROISSANCE
VERTEImportation
Production Totale

Autres productions
(Tonnes)

(Tonnes)

80

LA
20

(Tonnes)

489

1 254

1 743

3 220

4 963

Caprine-ovine

9

1

1 547

1 557

Cunicole

27

LA
21

10

Porcine

1 154

Volailles de chair

20

91
NOTRE

TOTAL (T)

CROISSANCE
BLEUE185
100

Consommation
(Tonnes)

285

UNE AGRICULTURE DURABLE, SOCLE DE NOTRE DEVELOPPEMENT

750
1 778

PÊCHE, UN
STRATÉGIQUE POUR LA GUADELOUPE
48 SECTEUR34ÉCONOMIQUE
82
1 245
2 736
3 981
PATRIMOINE,
UN
ATOUT MAJEUR
POUR L’AVENIR
770

12 702

13 472

CULTURE,
UNE APPROCHE
NOUVELLE
ET24CONCERTÉE
2 137
3 915
20 424
340

Q u a t r i è m e P a r t i e  : U N E C R O I S S A N C E E C O N O M I Q U E A U S E R V I C
L’ÉPANOUISSEMENT DES GUADELOUPÉENS ET DE L’ATTRACTIVITÉ DU TERRITO
L’agriculture doit être
une priorité régionale!
38
POUR UN TERRITOIRE ATTRACTIF ET ÉQUILIBRÉ

L’agriculture a été, et reste, un secteur stratégique, incontournable si l’on veut
LA SECURITE; PRÉOCCUPATION MAJEURE ET LÉGITIME DES GUADELOUPÉENS
développer durablement la Guadeloupe. Bien structurée, l’activité agricole peut
ILES DU SUD, ÎLES DURABLES
contribuer avec effectivité à gérer nos ressources naturelles au coeur des territoires, à
HÔTELIÈRE DE
MARIE-GALANTE
l’instar des exploitations REPENSER
et unités L’OFFRE
de transformations
typiques
de montagne qui, malgré les
difficultés induites par la
forte
des RÉGIONALE
terrains, s’inscrivent
résolument
dans une
POUR
UNEinclinaison
COOPÉRATION
INCLUSIVE ET
INNOVANTE
approche durable en limitant
l'utilisation des intrants. Nous pouvons constater la grande
DÉFINIR UNE VÉRITABLE POLITIQUE SPORTIVE POUR LES 20 ANS À VENIR
qualité et la diversité des cultures maraîchères, arboricoles, horticoles et des produits
UN CIRCUIT DE SUPERMOTARD POUR LA PRATIQUE DES SPORTS MÉCANIQUES ET LA PRÉV
d’élevage mis en œuvre par nos agriculteurs.
ROUTIÈRE

CONTRIBUER À L’EXCELLENCE DE NOTRE SYSTÈME DE SANTÉ

Soutenir efficacement
les agriculteurs face à la concurrence.
UN SYSTÈME DE SANTÉ AU SERVICE DE L’ÉPANOUISSEMENT DES GUADELOUPÉENS ET VECT
DÉVELOPPEMENT TOURISTIQUE

Nous devons réunir les conditions favorables pour que les exploitations existantes se
POUR UN SYSTÈME DE FORMATION PROFESSIONNELLE PRAGMATIQUE ET INDIVIDUALISÉ
développent et même que de nouvelles puissent être créées.

AMÉNAGEMENT NUMÉRIQUE DU TERRITOIRE POUR UNE GUADELOUPE OUVERTE ET ÉQUILIBR
UN TOURISME QUI PROFITE À TOUS

24

24

L’agriculture est un secteur
pourvoyeur
d’emplois,
surtoutSORTIR
si l’on tient
compte des potentialités
Première
Partie:
ANTICIPER,
DE L’URGENCE
ET METTRE FIN AUX POLIT
de développement. Et ce
d’autant que nous importons plus de 80% de notre alimentation.
PRÉCAIRES
C’est notre responsabilitéSORTIR
à tousDE
d’œuvrer
à réduire
ce chiffre ! 

L’URGENCE
ET DEsignificativement
LA PRÉCARITÉ
UN EXÉCUTIF RÉGIONAL QUI A HYPOTHÉQUÉ L’AVENIR

Cette révolution ne pourra s'opérer qu'avec l'adhésion de notre population. Cela passera par
L’EAU: de
NÉCESSAIRE
À LA VIE,
ÉCONOMIQUE
un changement de certaines
nos habitudes
et ENJEU
pour DE
celaDÉVELOPPEMENT
nous devrons agir
pour une ET DE RÉÉQUILIBR
TERRITOIRE
éducation au goût dès le plus jeune âge.
MAITRISER LE CYCLE DES DÉCHETS

Les responsables des collectivités
publiques,
AGIR POUR L’EMPLOI,
C’EST PERMETTRE À CHACUN DE CIRCULER FACILEMENT POUR SE REN
SON
LIEUdevront
TRAVAIL aussi
OU DE FORMATION.
avec la Région tête de
file,
mieux accompagner UN
et ARCHIPEL
sensibiliser
les
D’ÉNERGIES
agriculteurs aux règles des marchés publics
ANTICIPONS LES RISQUES !
pour favoriser l'écoulement de leur
Deuxième Partie: UNE NOUVELLE APPROCHE DU PILOTAGE DE LA COLLECTIV
production.
CHANGER D’AVENIR, C’EST CHANGER DE MÉTHODE !

L’enjeu des prochaines années
est d’insuffler
FINANCEMENT
DU RÉÉQUILIBRAGE TERRITORIAL
une nouvelle dynamique permettant de
UNE ÉVALUATION CONTINUE ET TRANSPARENTE DE L’ACTION RÉGIONALE
développer les volumes produits pour gagner
PROJET: ANCRÉ DANS LA NOUVELLE ORGANISATION TERRITORIALE DE LA RÉPUBLIQU
de nouvelles parts sur NOTRE
le marché
interne et
Troisième
UN NOUVEAU MODÈLE ÉCONOMIQUE RÉGIONAL
surtout créatrices d’emplois
et Partie:
de valeur
ajoutée.
UN MODÈLE ÉCONOMIQUE QUI REPOSE SUR NOS ATOUTS
La Région devra aussi:

LA CROISSANCE VERTE
LA CROISSANCE BLEUE

UNE AGRICULTURE
SOCLE DE NOTRE DEVELOPPEMENT
issues DURABLE,
de
¥ Adapter les productions,
l’élevage local, aux LA
besoins
des
PÊCHE,
UNbouchers
SECTEUR ÉCONOMIQUE STRATÉGIQUE POUR LA GUADELOUPE
traditionnels et de la distribution, pour
NOTRE PATRIMOINE, UN ATOUT MAJEUR POUR L’AVENIR
gagner de nouvelles parts de marché.
CULTURE, UNE APPROCHE NOUVELLE ET CONCERTÉE
¥ Garantir un revenu stable aux producteurs
Q u a t r i èlamqualité
e P a r tde
i e  : U N E C R O I S S A N C E E C O N O M I Q U E A U S E R V I C
et aux éleveurs et valoriser
L’ÉPANOUISSEMENT
leur travail, en pérennisant
la production DES GUADELOUPÉENS ET DE L’ATTRACTIVITÉ DU TERRITO
38incitant les jeunes à
commercialisée et en
s’installer et à améliorer
POURles
UNperformances
TERRITOIRE ATTRACTIF ET ÉQUILIBRÉ
de leurs ateliers.
LA SECURITE; PRÉOCCUPATION MAJEURE ET LÉGITIME DES GUADELOUPÉENS
¥ Mettre en place, en partenariat avec la chambre d’agriculture, un Système
ILES DU SUD, ÎLES DURABLES
d’Information Géolocalisé
dédié à l’agriculture pour établir un état des lieux
REPENSER L’OFFRE HÔTELIÈRE DE MARIE-GALANTE
dynamique :
agricoles
(agriculteurs en
activité, prévision
départ à la retraite,
¥ des exploitantsPOUR
UNE COOPÉRATION
RÉGIONALE
INCLUSIVEde
ET INNOVANTE
état de santé, relève familiale assurée ou pas),
DÉFINIR UNE VÉRITABLE POLITIQUE SPORTIVE POUR LES 20 ANS À VENIR

exploitées,
insuffisamment
incultes,
contaminées
¥ et du foncier (surfaces
UN CIRCUIT
DE SUPERMOTARD
POUR exploitées,
LA PRATIQUE
DES SPORTS
MÉCANIQUES ET LA PRÉV
aux pesticides ROUTIÈRE
ou pas, définir des zones d’activités agricoles spécifiques selon la
topographie duCONTRIBUER
terrain, du climat,
de l’état de
À L’EXCELLENCE
DE contamination
NOTRE SYSTÈMEdes
DE sols).
SANTÉ

Cette cartographie multidimensionnelle
piloter la politique
UN SYSTÈME DE SANTÉpermettrait
AU SERVICE de
DE L’ÉPANOUISSEMENT
DES agricole
GUADELOUPÉENS ET VECT
DÉVELOPPEMENT
TOURISTIQUE
régionale et d’anticiper les départs à la retraite des exploitants agricoles, de préparer la
relève sur l’exploitationPOUR
et deUN
tendre
versDE
une
occupationPROFESSIONNELLE
optimale des surfaces
agricoles.ET INDIVIDUALISÉ
SYSTÈME
FORMATION
PRAGMATIQUE

AMÉNAGEMENT NUMÉRIQUE DU TERRITOIRE POUR UNE GUADELOUPE OUVERTE ET ÉQUILIBR
UN TOURISME QUI PROFITE À TOUS

25

25

De manière à promouvoir
la structuration
du secteur,
nous nous
engageonsET
à METTRE
créer le FIN AUX POLIT
Première
Partie: ANTICIPER,
SORTIR
DE L’URGENCE
Grand Marché d'Intérêt
Régional, indispensable au développement d’une agriculture
PRÉCAIRES
diversiÞŽe capable deSORTIR
contribuer,
bien ET
plus
quÕaujourdÕhui,
ˆ lÕalimentation des
DE L’URGENCE
DE LA
PRÉCARITÉ
Guadeloupéens.
UN EXÉCUTIF RÉGIONAL QUI A HYPOTHÉQUÉ L’AVENIR

L’EAU:
NÉCESSAIRE
LA VIE, ENJEU
DE DÉVELOPPEMENT
ÉCONOMIQUE
La Guadeloupe n'est pas
extensible,
nousÀsommes
un archipel
et il faut "sanctuariser"
les ET DE RÉÉQUILIBR
TERRITOIRE
terroirs et les surfaces agricoles. Il faut préserver les espèces végétales et animales
MAITRISER
LE CYCLE
DES
DÉCHETS
spŽciÞques ˆ notre territoire,
valoriser
notre
biodiversité.

AGIR POUR L’EMPLOI, C’EST PERMETTRE À CHACUN DE CIRCULER FACILEMENT POUR SE REN

La collectivité régionale SON
devraLIEU
accompagner
la mise en place d’un dispositif qui aurait pour
TRAVAIL OU DE FORMATION.
objectif d’apporter une aide aux agriculteurs à la retraite qui encadreraient un jeune dans la
UN ARCHIPEL D’ÉNERGIES
reprise de l’activité du retraité, ou à s’installer nouvellement sur une exploitation agricole.
ANTICIPONSpoursuivrait
LES RISQUES !
Dans le cas où le jeune agriculteur
l’activité du retraité, il serait envisageable que
uneUNE
convention
de location
des DU
terres
de 10 ans,
le jeune et le retraité agricole
signent
Deuxième
Partie:
NOUVELLE
APPROCHE
PILOTAGE
DE LA COLLECTIV
renouvelable.
CHANGER D’AVENIR, C’EST CHANGER DE MÉTHODE !
Des aides directes devraient
aussi êtreDU
apportées
aux agriculteurs
qui occupent des terrains
FINANCEMENT
RÉÉQUILIBRAGE
TERRITORIAL
agricoles accidentés (agriculture
de montagne) pour le défrichage, le dépierrage et
UNE ÉVALUATION CONTINUE ET TRANSPARENTE DE L’ACTION RÉGIONALE
l’amendement calcaire et organique.

NOTRE PROJET: ANCRÉ DANS LA NOUVELLE ORGANISATION TERRITORIALE DE LA RÉPUBLIQU

Troisième Partie: UN NOUVEAU MODÈLE ÉCONOMIQUE RÉGIONAL

La Région Stratège
participera
à étendre
le SUR
réseau
d’eau agricole
UN MODÈLE
ÉCONOMIQUE
QUI REPOSE
NOS ATOUTS
d’envergure.
LA CROISSANCE VERTE
LA CROISSANCE BLEUE

Dans le même temps, il faudra poursuivre et renforcer tous les dispositifs d’aide à l’utilisation
UNE AGRICULTURE DURABLE, SOCLE DE NOTRE DEVELOPPEMENT
de l’eau de pluie. En effet,
cette ressource est gratuite et abondante dans notre archipel.
PÊCHE,
UN SECTEUR
ÉCONOMIQUE
POUR
LA GUADELOUPE
Correctement filtrée et LA
bien
stockée,
l’eau de
pluie est STRATÉGIQUE
une alternative
économique
et
écologique à nos besoins,
notamment
pour leUN
lavage
deMAJEUR
voiturePOUR
ou l'arrosage
NOTRE
PATRIMOINE,
ATOUT
L’AVENIR du jardin.
Nous pourrons donc pallier immédiatement le manque d’eau par la généralisation des
CULTURE, UNE APPROCHE NOUVELLE ET CONCERTÉE
citernes. Inciter à une utilisation raisonnée de l’eau potable, conduira mécaniquement à une
Q u aressource.
t r i è m e P a r t i e  : U N E C R O I S S A N C E E C O N O M I Q U E A U S E R V I C
meilleure répartition de cette
L’ÉPANOUISSEMENT DES GUADELOUPÉENS ET DE L’ATTRACTIVITÉ DU TERRITO
38
POUR UN TERRITOIRE ATTRACTIF ET ÉQUILIBRÉ
LA SECURITE; PRÉOCCUPATION MAJEURE ET LÉGITIME DES GUADELOUPÉENS
ILES DU SUD, ÎLES DURABLES
REPENSER L’OFFRE HÔTELIÈRE DE MARIE-GALANTE
POUR UNE COOPÉRATION RÉGIONALE INCLUSIVE ET INNOVANTE
DÉFINIR UNE VÉRITABLE POLITIQUE SPORTIVE POUR LES 20 ANS À VENIR

UN CIRCUIT DE SUPERMOTARD POUR LA PRATIQUE DES SPORTS MÉCANIQUES ET LA PRÉV
ROUTIÈRE
CONTRIBUER À L’EXCELLENCE DE NOTRE SYSTÈME DE SANTÉ

UN SYSTÈME DE SANTÉ AU SERVICE DE L’ÉPANOUISSEMENT DES GUADELOUPÉENS ET VECT
DÉVELOPPEMENT TOURISTIQUE
POUR UN SYSTÈME DE FORMATION PROFESSIONNELLE PRAGMATIQUE ET INDIVIDUALISÉ

AMÉNAGEMENT NUMÉRIQUE DU TERRITOIRE POUR UNE GUADELOUPE OUVERTE ET ÉQUILIBR
UN TOURISME QUI PROFITE À TOUS

26

26

Première Partie:
ANTICIPER, SORTIR
DE L’URGENCE
ET METTRE
LA PÊCHE, UN SECTEUR
ÉCONOMIQUE
STRATÉGIQUE
POUR
LA FIN AUX POLIT
PRÉCAIRES
GUADELOUPE
SORTIR DE L’URGENCE ET DE LA PRÉCARITÉ

UN EXÉCUTIF RÉGIONAL QUI A HYPOTHÉQUÉ L’AVENIR

L’EAU: NÉCESSAIRE À LA VIE, ENJEU DE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET DE RÉÉQUILIBR
TERRITOIRE
MAITRISER LE CYCLE DES DÉCHETS

AGIR POUR L’EMPLOI, C’EST PERMETTRE À CHACUN DE CIRCULER FACILEMENT POUR SE REN
SON LIEU TRAVAIL OU DE FORMATION.
UN ARCHIPEL D’ÉNERGIES
ANTICIPONS LES RISQUES !

Deuxième Partie: UNE NOUVELLE APPROCHE DU PILOTAGE DE LA COLLECTIV
CHANGER D’AVENIR, C’EST CHANGER DE MÉTHODE !

Nous devrons prendre en considération l’ampleur des difficultés auxquelles
FINANCEMENT DU RÉÉQUILIBRAGE TERRITORIAL
les pêcheurs guadeloupéens
sont confrontés et être à leur écoute !

UNE ÉVALUATION CONTINUE ET TRANSPARENTE DE L’ACTION RÉGIONALE

Les possibilités d’accès NOTRE
à la ressource
sur la DANS
bandeLAcôtière
diminuent
de plusTERRITORIALE
en plus (de DE LA RÉPUBLIQU
PROJET: ANCRÉ
NOUVELLE
ORGANISATION
30 à 40 %) par l’interdiction
de pêche
surUN
le NOUVEAU
plateau continental
Vieux-Fort à Goyave
Troisième
Partie:
MODÈLEde
ÉCONOMIQUE
RÉGIONAL
(chlordécone, arrêté préfectoral du 09/2009), élargissement du périmètre du Parc
UN MODÈLE ÉCONOMIQUE QUI REPOSE SUR NOS ATOUTS
National (de l’ilet Fajou à la Grande Vigie), et projet d’introduction du Lamentin dans le
grand Cul-de-Sac Marin.LA CROISSANCE VERTE
LA CROISSANCE BLEUE

Nous sommes face à un
immense
défi :DURABLE,
nourrir notre
UNE
AGRICULTURE
SOCLE DE NOTRE DEVELOPPEMENT
population tout en préservant nos ressources
LA PÊCHE, UN SECTEUR ÉCONOMIQUE STRATÉGIQUE POUR LA GUADELOUPE
naturelles pour les générations futures.
NOTRE
PATRIMOINE, UN ATOUT MAJEUR POUR L’AVENIR
alimentaire,
¥ Pour garantir la sécurité
alimentaire,
CULTURE, UNE
APPROCHE NOUVELLE ET CONCERTÉE
¥ Pour contribuer à la souveraineté
¥ Pour maintenir le niveau
Q ude
a tl’emploi.
r i è m e P a r t i e  : U N E C R O I S S A N C E E C O N O M I Q U E A U S E R V I C
L’ÉPANOUISSEMENT DES GUADELOUPÉENS ET DE L’ATTRACTIVITÉ DU TERRITO
Actions stratégiques38

POUR accompagner
UN TERRITOIREles
ATTRACTIF
ET ÉQUILIBRÉ
Restructurer la filière pêche,
pêcheurs.
LA SECURITE; PRÉOCCUPATION MAJEURE ET LÉGITIME DES GUADELOUPÉENS
Redéployer vers le pélagique.
Exiger de l’État, la négociation
d’unÎLES
nouveau
plan pêche avec l’Europe.
ILES DU SUD,
DURABLES
Développer une coopération régionale pour apaiser les relations avec les pêcheurs des îles
REPENSER L’OFFRE HÔTELIÈRE DE MARIE-GALANTE
voisines.
POUR UNE COOPÉRATION RÉGIONALE INCLUSIVE ET INNOVANTE
¥ Assurer la cohérence du territoire en matière d’infrastructures portuaires.
DÉFINIR UNE
VÉRITABLE
POLITIQUE
SPORTIVE
POUR LES 20
ANS À
VENIR
de parcs
aquacoles
en mer
avec différentes
unités
d’élevage
¥ Contribuer au développement
(élevage, entretien, récolte
et transformation).
Le POUR
loup LA
desPRATIQUE
CaraïbesDES
en SPORTS
est le MÉCANIQUES
parfait
UN CIRCUIT
DE SUPERMOTARD
ET LA PRÉV
ROUTIÈRE
exemple. Il faudra élargir
l’offre à travers l’élevage d’autres espèces.
de parcs
aquacoles sur
afin
de répondre
notamment à la
¥ Contribuer au développement
CONTRIBUER
À L’EXCELLENCE
DE terre
NOTRE
SYSTÈME
DE SANTÉ
demande de crevettes d’eau douce locale.


¥
¥
¥
¥

UN SYSTÈME DE SANTÉ AU SERVICE DE L’ÉPANOUISSEMENT DES GUADELOUPÉENS ET VECT
DÉVELOPPEMENT TOURISTIQUE
POUR UN SYSTÈME DE FORMATION PROFESSIONNELLE PRAGMATIQUE ET INDIVIDUALISÉ

AMÉNAGEMENT NUMÉRIQUE DU TERRITOIRE POUR UNE GUADELOUPE OUVERTE ET ÉQUILIBR
UN TOURISME QUI PROFITE À TOUS

27

27

Première
ANTICIPER,
SORTIR
DE L’URGENCE
NOTRE PATRIMOINE,
UNPartie:
ATOUT
MAJEUR
POUR
L’AVENIRET METTRE FIN AUX POLIT
PRÉCAIRES

SORTIR DE L’URGENCE ET DE LA PRÉCARITÉ
UN EXÉCUTIF RÉGIONAL QUI A HYPOTHÉQUÉ L’AVENIR

L’EAU: NÉCESSAIRE À LA VIE, ENJEU DE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET DE RÉÉQUILIBR
TERRITOIRE
MAITRISER LE CYCLE DES DÉCHETS

AGIR POUR L’EMPLOI, C’EST PERMETTRE À CHACUN DE CIRCULER FACILEMENT POUR SE REN
SON LIEU TRAVAIL OU DE FORMATION.
UN ARCHIPEL D’ÉNERGIES
ANTICIPONS LES RISQUES !

Deuxième Partie: UNE NOUVELLE APPROCHE DU PILOTAGE DE LA COLLECTIV
CHANGER D’AVENIR, C’EST CHANGER DE MÉTHODE !
FINANCEMENT DU RÉÉQUILIBRAGE TERRITORIAL
UNE ÉVALUATION CONTINUE ET TRANSPARENTE DE L’ACTION RÉGIONALE

NOTRE PROJET: ANCRÉ DANS LA NOUVELLE ORGANISATION TERRITORIALE DE LA RÉPUBLIQU
Un véritable levier de
développement.

Troisième Partie: UN NOUVEAU MODÈLE ÉCONOMIQUE RÉGIONAL
Notre territoire est le témoin d’un passé riche en événements. La nature elle-même a doté la
UN MODÈLE ÉCONOMIQUE QUI REPOSE SUR NOS ATOUTS

Guadeloupe d’une biosphère extraordinaire, qui devra être exploitée entre autre au travers de
LA CROISSANCE VERTE

la « trame Verte et Bleue ».

LA CROISSANCE BLEUE
UNE AGRICULTURE DURABLE, SOCLE DE NOTRE DEVELOPPEMENT

Histoire, géographie, langues, gastronomie, musique, danse, carnaval.. Le Patrimoine
Guadeloupéen est riche. LA PÊCHE, UN SECTEUR ÉCONOMIQUE STRATÉGIQUE POUR LA GUADELOUPE
NOTRE PATRIMOINE, UN ATOUT MAJEUR POUR L’AVENIR

Une telle richesse, permet aujourd’hui de pouvoir répondre aux défis de demain, induits par
CULTURE, UNE APPROCHE NOUVELLE ET CONCERTÉE

les mutations de la société.
Q u a t r i è m e P a r t i e  : U N E C R O I S S A N C E E C O N O M I Q U E A U S E R V I C
L’ÉPANOUISSEMENT
DESintarissable.
GUADELOUPÉENS ET DE L’ATTRACTIVITÉ DU TERRITO
Notre patrimoine, une
source de richesses
38
La valorisation des patrimoines (naturels, paysagers, culturels, ruraux, industriels, historiques…)
POUR UN TERRITOIRE ATTRACTIF ET ÉQUILIBRÉ

doit donc permettre d’offrir de nouvelles opportunités aux Guadeloupéens en exploitant les
ressources locales.

LA SECURITE; PRÉOCCUPATION MAJEURE ET LÉGITIME DES GUADELOUPÉENS
ILES DU SUD, ÎLES DURABLES
REPENSER L’OFFRE HÔTELIÈRE DE MARIE-GALANTE
POUR UNE COOPÉRATION RÉGIONALE INCLUSIVE ET INNOVANTE
DÉFINIR UNE VÉRITABLE POLITIQUE SPORTIVE POUR LES 20 ANS À VENIR

UN CIRCUIT DE SUPERMOTARD POUR LA PRATIQUE DES SPORTS MÉCANIQUES ET LA PRÉV
ROUTIÈRE
CONTRIBUER À L’EXCELLENCE DE NOTRE SYSTÈME DE SANTÉ

UN SYSTÈME DE SANTÉ AU SERVICE DE L’ÉPANOUISSEMENT DES GUADELOUPÉENS ET VECT
DÉVELOPPEMENT TOURISTIQUE
POUR UN SYSTÈME DE FORMATION PROFESSIONNELLE PRAGMATIQUE ET INDIVIDUALISÉ

AMÉNAGEMENT NUMÉRIQUE DU TERRITOIRE POUR UNE GUADELOUPE OUVERTE ET ÉQUILIBR
UN TOURISME QUI PROFITE À TOUS

28

28

Première Partie: ANTICIPER, SORTIR DE L’URGENCE ET METTRE FIN AUX POLIT

CET HÉRITAGE PATRIMONIAL
DOIT ABSOLUMENT DEVENIR LE SOCLE
PRÉCAIRES
D’UN RENOUVEAU ÉCONOMIQUE ET SOCIAL
SORTIR DE L’URGENCE ET DE LA PRÉCARITÉ

UN EXÉCUTIF RÉGIONAL QUI A HYPOTHÉQUÉ L’AVENIR

Mémoire d’un passé industriel.

L’EAU: NÉCESSAIRE À LA VIE, ENJEU DE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET DE RÉÉQUILIBR
TERRITOIRE

La promotion du patrimoine doit permettre la redynamisation d’une économie locale qui
MAITRISER LE CYCLE DES DÉCHETS

trouvera ses ressources dans les savoir-faire traditionnels et la culture locale.

AGIR POUR L’EMPLOI, C’EST PERMETTRE À CHACUN DE CIRCULER FACILEMENT POUR SE REN
SON LIEU TRAVAIL OU DE FORMATION.

Indigoteries, bonifieries ou chocolateries, moulins, le réservoir industriel de notre région à

revisiter est très riche. La valorisation du site historique maritime et terrien sont autant
UN ARCHIPEL D’ÉNERGIES

d'espaces à reconquérir, pour le tourisme en premier lieu et pour l’insertion par le travail.
ANTICIPONS LES RISQUES !

Neuf familles de patrimoine sont présentes sur notre Archipel.
Deuxième Partie: UNE NOUVELLE APPROCHE DU PILOTAGE DE LA COLLECTIV


CHANGER
D’AVENIR, C’EST
CHANGER DE
MÉTHODE ! 3. L’eau
1. Le patrimoine naturel et
le volcanisme
2.Le Patrimoine
précolombien
DUreligieux
RÉÉQUILIBRAGE
TERRITORIAL
4. Le Patrimoine colonial FINANCEMENT
5. Le Patrimoine
6. Les
savoir-faire
ÉVALUATION
CONTINUE
DE L’ACTION RÉGIONALE
7. Le patrimoine culturel UNE
8. Les
Grands Hommes
9. ET
Le TRANSPARENTE
Patrimoine culinaire

NOTRE PROJET: ANCRÉ DANS LA NOUVELLE ORGANISATION TERRITORIALE DE LA RÉPUBLIQU

Troisième
Partie: UN NOUVEAU MODÈLE ÉCONOMIQUE RÉGIONAL
Opportunités et enjeux
prioritaires.
UN MODÈLE ÉCONOMIQUE QUI REPOSE SUR NOS ATOUTS

Le Label Biodiversity Progress
doit permettre
LA CROISSANCE
VERTEd’asseoir une politique de valorisation du milieu
naturel à l'aide d'outils tels qu'un centre de recherche et d’application technologique.
LA CROISSANCE BLEUE

Aussi, ce support naturel, véritable laboratoire à ciel ouvert, doit permettre à travers la
UNE AGRICULTURE DURABLE, SOCLE DE NOTRE DEVELOPPEMENT

valorisation de la biodiversité et des secteurs de la biochimie et de la pharmacologie, d’être

LA PÊCHE, UN SECTEUR ÉCONOMIQUE STRATÉGIQUE POUR LA GUADELOUPE

un vecteur de sédentarisation de nos scientifiques et chercheurs.

NOTRE PATRIMOINE, UN ATOUT MAJEUR POUR L’AVENIR

CULTURE, UNE
ET CONCERTÉE
Un patrimoine remarquable
qui APPROCHE
nécessiteNOUVELLE
une attention
particulière.

Q u a t r i è m e P a r t i e  : U N E C R O I S S A N C E E C O N O M I Q U E A U S E R V I C
L’ÉPANOUISSEMENT DES GUADELOUPÉENS ET DE L’ATTRACTIVITÉ DU TERRITO
La présence d’un patrimoine précolombien et colonial
38
remarquable matérialisé par les roches gravées du
POUR UN TERRITOIRE ATTRACTIF ET ÉQUILIBRÉ

Plessis et de Trois-Rivières, les innombrables

LA SECURITE; PRÉOCCUPATION MAJEURE ET LÉGITIME DES GUADELOUPÉENS

habitations sucreries, les forts Delgrès, Napoléon et
ILES DU SUD, ÎLES DURABLES
fleur d'épée, nos marchés,
nos domaines, les

REPENSER
L’OFFRE nos
HÔTELIÈRE
DE MARIE-GALANTE
différentes batteries, les temples
Hindous,
moulins,

nos musées…

POUR UNE COOPÉRATION RÉGIONALE INCLUSIVE ET INNOVANTE
DÉFINIR UNE VÉRITABLE POLITIQUE SPORTIVE POUR LES 20 ANS À VENIR

Tout cela aurait dû constituer les éléments ataviques

UN CIRCUIT DE SUPERMOTARD POUR LA PRATIQUE DES SPORTS MÉCANIQUES ET LA PRÉV
ROUTIÈRE

pour placer notre archipel, comme une destination
touristique; hot-spot culturel incontournable.

CONTRIBUER À L’EXCELLENCE DE NOTRE SYSTÈME DE SANTÉ

UN SYSTÈME DE SANTÉ AU SERVICE DE L’ÉPANOUISSEMENT DES GUADELOUPÉENS ET VECT
DÉVELOPPEMENT TOURISTIQUE
POUR UN SYSTÈME DE FORMATION PROFESSIONNELLE PRAGMATIQUE ET INDIVIDUALISÉ

AMÉNAGEMENT NUMÉRIQUE DU TERRITOIRE POUR UNE GUADELOUPE OUVERTE ET ÉQUILIBR
UN TOURISME QUI PROFITE À TOUS

29

29

Il nous faut structurer l’attractivité
notre ANTICIPER,
patrimoine pour
agir sur
ce faire, FIN AUX POLIT
Premièrede
Partie:
SORTIR
DE l'économie.
L’URGENCEPour
ET METTRE
nous proposons de :
PRÉCAIRES
SORTIR DE L’URGENCE ET DE LA PRÉCARITÉ

¥
Valoriser l’identité du territoire, avec entre autre la création d’une brigade du
UN EXÉCUTIF RÉGIONAL QUI A HYPOTHÉQUÉ L’AVENIR
patrimoine ayant en charge auprès des visiteurs, la valorisation « des patrimoines » sur tout le
L’EAU: NÉCESSAIRE À LA VIE, ENJEU DE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET DE RÉÉQUILIBR
territoire.
TERRITOIRE
¥
Structurer l’offre touristique sur le volet «  randonnées  », en favorisant le
MAITRISER
LE CYCLEde
DES
DÉCHETS
développement des visites
accompagnées
guides
de randonnées diplômés (en montagne,
sentiers).
AGIR POUR L’EMPLOI, C’EST PERMETTRE À CHACUN DE CIRCULER FACILEMENT POUR SE REN
SON les
LIEUfonds
TRAVAIL
OU DEla
FORMATION.
¥
Renforcer et protéger
marins,
Réserve Cousteau, le Sec Pacté, (Terre-debas), l’Anse à la Barque, la
PorteD’ÉNERGIES
d’Enfer, l’Anse-Canot, l’Anse à Cochon, le petit Cul-deUNpetite
ARCHIPEL
Sac Marin, … qualifiés d’exceptionnels par les touristes. Accompagner toutes les actions qui
ANTICIPONS LES RISQUES !
contribueront à la protection, préservation et reconstruction des coraux.
Partie:
NOUVELLE
APPROCHE
DU PILOTAGE
DE LA COLLECTIV
¥
Trouver les voies etDeuxième
moyens aÞn
que UNE
le plus
de visiteurs
puissent facilement
accŽder
CHANGER D’AVENIR, C’EST CHANGER DE MÉTHODE !
à la Soufrière.
Un tel atout touristique FINANCEMENT
doit être exploité
à son maximum
pour attirer les touristes qui, de
DU RÉÉQUILIBRAGE
TERRITORIAL
facto, laisseront une plus-value dans l’économie locale (restaurant, hébergement, commerces
UNE ÉVALUATION CONTINUE ET TRANSPARENTE DE L’ACTION RÉGIONALE
de souvenirs, etc).
NOTRE PROJET: ANCRÉ DANS LA NOUVELLE ORGANISATION TERRITORIALE DE LA RÉPUBLIQU
¥
Mettre à disposition
le foncier du Plessis appartenant à la Région situés sur les
Partie: UN
MODÈLE
communes de Baillif etTroisième
Vieux-Habitants
pourNOUVEAU
l’implantation
d’uneÉCONOMIQUE
ferme apicole,RÉGIONAL
pour
promouvoir et former à tous
les
métiers
en
relation
avec
l’apiculture.
UN MODÈLE ÉCONOMIQUE QUI REPOSE SUR NOS ATOUTS
¥
Replacer l’hippodrome de Saint-Jacques au coeur du Nord Grande-Terre. En
LA CROISSANCE VERTE
contribuant à en faire un vrai lieu de vie. En aidant à la structuration de la piste d'entrainement
CROISSANCE
BLEUE
et à la construction de LA
boxes.
L'objectif
est de contribuer au développement de la filière
UNE participation
AGRICULTUREdes
DURABLE,
DE NOTRE
DEVELOPPEMENT
équine d’une filière élevage,
centresSOCLE
équestres
locaux.
¥
Renforcer le dŽveloppement
touristique
et Žconomique
ˆ Terre-de-Haut
Terre de
LA PÊCHE, UN
SECTEUR ÉCONOMIQUE
STRATÉGIQUE
POUR et
LA ˆ
GUADELOUPE
Bas, en appuyant le «  concept d’une des plus belles baies du monde  ». Il conviendra de
NOTRE PATRIMOINE, UN ATOUT MAJEUR POUR L’AVENIR
réaliser les travaux d’aménagement du port de Terre-de-Bas, afin d’augmenter les rotations
maritimes entre les 2 îles.CULTURE, UNE APPROCHE NOUVELLE ET CONCERTÉE
Q u a t r i è m e P a r t i e  : U N E C R O I S S A N C E E C O N O M I Q U E A U S E R V I C
L’ÉPANOUISSEMENT DES GUADELOUPÉENS ET DE L’ATTRACTIVITÉ DU TERRITO
38
POUR UN TERRITOIRE ATTRACTIF ET ÉQUILIBRÉ
LA SECURITE; PRÉOCCUPATION MAJEURE ET LÉGITIME DES GUADELOUPÉENS
ILES DU SUD, ÎLES DURABLES
REPENSER L’OFFRE HÔTELIÈRE DE MARIE-GALANTE
POUR UNE COOPÉRATION RÉGIONALE INCLUSIVE ET INNOVANTE
DÉFINIR UNE VÉRITABLE POLITIQUE SPORTIVE POUR LES 20 ANS À VENIR

UN CIRCUIT DE SUPERMOTARD POUR LA PRATIQUE DES SPORTS MÉCANIQUES ET LA PRÉV
ROUTIÈRE
CONTRIBUER À L’EXCELLENCE DE NOTRE SYSTÈME DE SANTÉ

UN SYSTÈME DE SANTÉ AU SERVICE DE L’ÉPANOUISSEMENT DES GUADELOUPÉENS ET VECT
DÉVELOPPEMENT TOURISTIQUE
POUR UN SYSTÈME DE FORMATION PROFESSIONNELLE PRAGMATIQUE ET INDIVIDUALISÉ

AMÉNAGEMENT NUMÉRIQUE DU TERRITOIRE POUR UNE GUADELOUPE OUVERTE ET ÉQUILIBR
UN TOURISME QUI PROFITE À TOUS

30

30

Première Partie:
ANTICIPER, SORTIR
DE L’URGENCE ET METTRE FIN AUX POLIT
CULTURE, UNE APPROCHE
NOUVELLE
ET CONCERTÉE
PRÉCAIRES

SORTIR DE L’URGENCE ET DE LA PRÉCARITÉ
UN EXÉCUTIF RÉGIONAL QUI A HYPOTHÉQUÉ L’AVENIR

L’EAU: NÉCESSAIRE À LA VIE, ENJEU DE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET DE RÉÉQUILIBR
TERRITOIRE
MAITRISER LE CYCLE DES DÉCHETS

AGIR POUR L’EMPLOI, C’EST PERMETTRE À CHACUN DE CIRCULER FACILEMENT POUR SE REN
SON LIEU TRAVAIL OU DE FORMATION.
UN ARCHIPEL D’ÉNERGIES
ANTICIPONS LES RISQUES !

Deuxième Partie: UNE NOUVELLE APPROCHE DU PILOTAGE DE LA COLLECTIV
CHANGER D’AVENIR, C’EST CHANGER DE MÉTHODE !
FINANCEMENT DU RÉÉQUILIBRAGE TERRITORIAL
UNE ÉVALUATION CONTINUE ET TRANSPARENTE DE L’ACTION RÉGIONALE

NOTRE PROJET: ANCRÉ DANS LA NOUVELLE ORGANISATION TERRITORIALE DE LA RÉPUBLIQU

Troisième Partie: UN NOUVEAU MODÈLE ÉCONOMIQUE RÉGIONAL
UN MODÈLE ÉCONOMIQUE QUI REPOSE SUR NOS ATOUTS
LA CROISSANCE VERTE
LA CROISSANCE BLEUE

Nos propositions résultent
deAGRICULTURE
consultationsDURABLE,
avec les acteurs
culturels
UNE
SOCLE DE
NOTREguadeloupéens.
DEVELOPPEMENT
Elles sont le fruit d’une intention politique qui vise à fixer les valeurs et les principes qui
LA PÊCHE, UN SECTEUR ÉCONOMIQUE STRATÉGIQUE POUR LA GUADELOUPE
devraient nous rassembler, sans limiter la liberté d’aucun, mais en créant l’émulation
NOTRE PATRIMOINE, UN ATOUT MAJEUR POUR L’AVENIR
nécessaire au monde culturel.
CULTURE, UNE APPROCHE NOUVELLE ET CONCERTÉE

La création culturelle ne doit
producteurs
Q u apas
t r i èêtre
m eauPservice
a r t i e  des
: Uinstitutions
N E C R Opolitiques,
I S S A N C Edes
EC
O N O M I Qet
UE AU SERVIC
des diffuseurs ! Au contraire,
ce
sont
ceux-là
qui
doivent
être
au
service
de
la
création.
L’ÉPANOUISSEMENT DES GUADELOUPÉENS ET DE L’ATTRACTIVITÉ DU TERRITO
Aucun talent ne doit se 38
trouver condamné à la discrétion, voire à la disparition, parce qu’il
n’est pas "politiquement correct".
POUR UN TERRITOIRE ATTRACTIF ET ÉQUILIBRÉ

LA SECURITE; PRÉOCCUPATION MAJEURE ET LÉGITIME DES GUADELOUPÉENS
La culture, n’est pas un accessoire
ornemental. Elle est indissociable de l’action politique en ce
ILES
DU
SUD,
ÎLESun
DURABLES
qu’elle lui dessine une histoire et lui fixe
lieu. Elle représente l’ensemble des traces laissées
par les générations successives.
REPENSER L’OFFRE HÔTELIÈRE DE MARIE-GALANTE
POUR UNE COOPÉRATION RÉGIONALE INCLUSIVE ET INNOVANTE

Sans créateurs, il n’y a pas de vie culturelle !

DÉFINIR UNE VÉRITABLE POLITIQUE SPORTIVE POUR LES 20 ANS À VENIR

UN CIRCUIT
SUPERMOTARD
POUR
LA PRATIQUE
SPORTS
MÉCANIQUES ET LA PRÉV
La création est la zone vitale
de la DE
culture,
le point de
convergence
de DES
toutes
les activités
ROUTIÈRE
culturelles, sans lequel la Guadeloupe ne saurait avoir de génie propre et ne serait que
CONTRIBUER À L’EXCELLENCE DE NOTRE SYSTÈME DE SANTÉ
consommatrice des autres.

UN SYSTÈME DE SANTÉ AU SERVICE DE L’ÉPANOUISSEMENT DES GUADELOUPÉENS ET VECT
DÉVELOPPEMENT TOURISTIQUE
POUR UN SYSTÈME DE FORMATION PROFESSIONNELLE PRAGMATIQUE ET INDIVIDUALISÉ

AMÉNAGEMENT NUMÉRIQUE DU TERRITOIRE POUR UNE GUADELOUPE OUVERTE ET ÉQUILIBR
UN TOURISME QUI PROFITE À TOUS

31

31

Le droit d’accès à la Première
culture. Partie: ANTICIPER, SORTIR DE L’URGENCE ET METTRE FIN AUX POLIT
PRÉCAIRES

Le goût esthétique s’apprend,
titre que
la LA
parole
et la lecture. D’où l’importance de
SORTIRau
DEmême
L’URGENCE
ET DE
PRÉCARITÉ
l’enseignement, de la critique. Non seulement pour former les publics à la culture et aux arts,
UN EXÉCUTIF RÉGIONAL QUI A HYPOTHÉQUÉ L’AVENIR
mais aussi perfectionner le talent de ses créateurs et interprètes.

L’EAU: NÉCESSAIRE À LA VIE, ENJEU DE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET DE RÉÉQUILIBR
TERRITOIRE

Si les plus grands créateurs guadeloupéens sont affichés médiatiquement, leurs œuvres sont
MAITRISER
LE CYCLE
très peu citées en exemple
et étudiées
dans DES
nos DÉCHETS
écoles.

AGIR POUR L’EMPLOI, C’EST PERMETTRE À CHACUN DE CIRCULER FACILEMENT POUR SE REN
SON
LIEU TRAVAIL OUculturel
DE FORMATION.
On ne saurait évaluer le
développement
que par le nombre d’équipements et

d’événements divertissants.
C’est pourquoi,
le droit d’accès à la culture suppose un espace
UN ARCHIPEL
D’ÉNERGIES
critique.
ANTICIPONS LES RISQUES !

Deuxième Partie: UNE NOUVELLE APPROCHE DU PILOTAGE DE LA COLLECTIV

Associer les principaux acteurs culturels.

CHANGER D’AVENIR, C’EST CHANGER DE MÉTHODE !

FINANCEMENT
RÉÉQUILIBRAGE
TERRITORIAL
et la sagesseDUdes
Anciens qui ont
consacré leur talent à élever les
¥ Mettre à profit le savoir
arts guadeloupéens. UNE ÉVALUATION CONTINUE ET TRANSPARENTE DE L’ACTION RÉGIONALE
¥ Orienter le service public de la télévision et de la radiodiffusion sur les programmes
NOTRE PROJET: ANCRÉ DANS LA NOUVELLE ORGANISATION TERRITORIALE DE LA RÉPUBLIQU
culturels mettant en exergue notre identité culturelle.
Partie:
NOUVEAU
MODÈLE
RÉGIONAL
créations dans
les UN
programmes
d’étude,
avecÉCONOMIQUE
le monde éducatif
en
¥ Insérer nos meilleures Troisième
MODÈLE
SUR NOS
particulier, la jeunesseUN
scolaire,
lesÉCONOMIQUE
enseignants,QUI
lesREPOSE
chercheurs,
les ATOUTS
parents d’élèves et le
Rectorat.
LA CROISSANCE VERTE
¥ Soutenir la création et sensibiliser nos concitoyens à l'art en proposant aux maîtres
LA CROISSANCE BLEUE
d'ouvrages publics d'utiliser le 1% artistique dans les constructions publiques. C'est une
AGRICULTURE DURABLE, SOCLE DE NOTRE DEVELOPPEMENT
procédure spécifique UNE
de commande
d’œuvres à des artistes qui s'impose à l’État, à ses
UN SECTEUR
ÉCONOMIQUE STRATÉGIQUE POUR LA GUADELOUPE
établissements publicsLA
et PÊCHE,
aux collectivités
territoriales.
NOTRE PATRIMOINE, UN ATOUT MAJEUR POUR L’AVENIR

Soutenir l’effort de formation
des
jeunesNOUVELLE
dans lesETmétiers
émergents de la
CULTURE, UNE
APPROCHE
CONCERTÉE
culture.

Q u a t r i è m e P a r t i e  : U N E C R O I S S A N C E E C O N O M I Q U E A U S E R V I C
L’ÉPANOUISSEMENT DES GUADELOUPÉENS ET DE L’ATTRACTIVITÉ DU TERRITO
Notamment dans la création audiovisuelle, en perspective de la révolution numérique et des
38
Technologies de l’Information et de la Communication:
POUR UN TERRITOIRE ATTRACTIF ET ÉQUILIBRÉ
de formateurs artistiques.
¥ Susciter et favoriser l’émergence
LA SECURITE;
PRÉOCCUPATION
MAJEURE
ET LÉGITIME
DES GUADELOUPÉENS
l’édition du
livre guadeloupéen,
en tant
qu’industrie
culturelle.
¥ Contribuer à développer
desDURABLES
œuvres guadeloupéennes en vue de la conquête
¥ Encourager le travail de
ILEStraduction
DU SUD, ÎLES
des publics de la Caraïbe
et
des
Amériques.
Il s’agit là d’une vraie perspective
REPENSER L’OFFRE HÔTELIÈRE DE MARIE-GALANTE
professionnelle pour les étudiants en langues.
POUR UNE COOPÉRATION RÉGIONALE INCLUSIVE ET INNOVANTE

DÉFINIR
VÉRITABLE POLITIQUE
POUR LES 20laANS
À VENIR
Afin d’aller toujours plus
loin, UNE
la Collectivité
régionaleSPORTIVE
devra privilégier
concertation
permanente avec les acteurs
culturels,
le signe de POUR
la liberté
d’expression.
UN CIRCUIT
DEsous
SUPERMOTARD
LA PRATIQUE
DES SPORTS MÉCANIQUES ET LA PRÉV
ROUTIÈRE

Palier le Þnancement du
fonctionnement
du MŽmorial
ACTe
par lÕobtention
du label
CONTRIBUER
À L’EXCELLENCE
DE NOTRE
SYSTÈME
DE SANTÉ
« MusŽe de France ». LÕobtention du label Ç MusŽe de France È permettrait de bŽnŽÞcier
UN SYSTÈME DE SANTÉ AU SERVICE DE L’ÉPANOUISSEMENT DES GUADELOUPÉENS ET VECT
du concours de lÕƒtat pour
lÕenrichissement
du fonds musŽal du MŽmorial Acte.

DÉVELOPPEMENT
TOURISTIQUE
POUR UN SYSTÈME DE FORMATION PROFESSIONNELLE PRAGMATIQUE ET INDIVIDUALISÉ

AMÉNAGEMENT NUMÉRIQUE DU TERRITOIRE POUR UNE GUADELOUPE OUVERTE ET ÉQUILIBR
UN TOURISME QUI PROFITE À TOUS

32

32

Première Partie: ANTICIPER, SORTIR DE L’URGENCE ET METTRE FIN AUX POLIT
Quatrième Partie :
PRÉCAIRES UNE CROISSANCE
SORTIR DE L’URGENCE ET DE LA PRÉCARITÉ
ECONOMIQUE
AU SERVICE DE
UN EXÉCUTIF RÉGIONAL QUI A HYPOTHÉQUÉ L’AVENIR

L’EAU: NÉCESSAIRE À LA VIE, ENJEU DE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET DE RÉÉQUILIBR
L’ÉPANOUISSEMENT
DES GUADELOUPÉENS
TERRITOIRE

MAITRISER LE CYCLE DES DÉCHETS
ET DE L’ATTRACTIVITÉ
DU TERRITOIRE
AGIR POUR L’EMPLOI, C’EST PERMETTRE À CHACUN DE CIRCULER FACILEMENT POUR SE REN
SONdes
LIEUannées
TRAVAILune
OUrécession
DE FORMATION.
La Guadeloupe subit depuis
économique, un chômage qui ne cesse
UN ARCHIPEL
D’ÉNERGIES
d’augmenter et les plus faibles
souffrent
encore davantage. Pourtant la Guadeloupe, que nous
ANTICIPONS
LES RISQUES !
aimons tous, offre de nombreuses
perspectives
de développement que nous n’avons pas su

Partie:
UNE NOUVELLE
APPROCHE
DU et
PILOTAGE
DE LA COLLECTIV
exploiter pour en faire Deuxième
une Région
qui avance,
une Région
qui protège
qui permet
l’épanouissement de chaque
Guadeloupéen.
CHANGER
D’AVENIR, C’EST CHANGER DE MÉTHODE !
FINANCEMENT DU RÉÉQUILIBRAGE TERRITORIAL

Aujourd’hui, plus que la UNE
Production
Intérieur
Brute, ET
c’est
l’indice de développement
humain
ÉVALUATION
CONTINUE
TRANSPARENTE
DE L’ACTION RÉGIONALE

qui est jugé le critère le plus
pertinent
mesurer
d’une
nation. Dès lors,
la santé, DE LA RÉPUBLIQU
NOTRE
PROJET:pour
ANCRÉ
DANSle
LAprogrès
NOUVELLE
ORGANISATION
TERRITORIALE
à travers l’espérance de vie,
l’éducation,
à travers
la durée de
scolarisation
ou le niveau RÉGIONAL
de vie
Troisième
Partie:
UN NOUVEAU
MODÈLE
ÉCONOMIQUE
par habitant deviennent UN
desMODÈLE
critèresÉCONOMIQUE
opérants de QUI
la mesure
développement.
Cette grille
REPOSEdu
SUR
NOS ATOUTS
d’analyse nous parait plus
opérationnelle pour mieux cibler nos actions prioritaires pour la
LA CROISSANCE VERTE
prochaine mandature régionale.
LA CROISSANCE BLEUE

UNE AGRICULTURE DURABLE, SOCLE DE NOTRE DEVELOPPEMENT

POUR UN TERRITOIRE ATTRACTIF ET ÉQUILIBRÉ

LA PÊCHE, UN SECTEUR ÉCONOMIQUE STRATÉGIQUE POUR LA GUADELOUPE

NOTRE
PATRIMOINE,
UNdepuis
ATOUTces
MAJEUR
POURannées
L’AVENIR
Il est vrai que la collectivité
régionale
a montré
dernières
qu’elle n’était plus
à la hauteur des enjeuxCULTURE,
et des défis
à relever. NOUVELLE
On ne crée
rien, on ne parle plus de
UNE APPROCHE
ET plus
CONCERTÉE
production agricole et industrielle, les conditions de vie se dégradent, on ne construit plus de
Q u a t r i è m e P a r t i e  : U N E C R O I S S A N C E E C O N O M I Q U E A U S E R V I C
logements, les conditions de transports ne cessent de se détériorer. Les inégalités entre les
L’ÉPANOUISSEMENT DES GUADELOUPÉENS ET DE L’ATTRACTIVITÉ DU TERRITO
territoires continuent de se creuser, faute d’une vision d’ensemble et d’une ambition partagée.
38
POUR UN TERRITOIRE ATTRACTIF ET ÉQUILIBRÉ
La Région est devenue passive,
absente et semble impuissante à faire bouger les choses
MAJEURE
ET LÉGITIME DESétaient
GUADELOUPÉENS
Pourtant avec un budgetLA
deSECURITE;
près de PRÉOCCUPATION
500 millions d’euros
les guadeloupéens
en droit
d’attendre des résultats. IlILES
n’yDU
a pas
fatalité
au mal vivre en Guadeloupe. Notre région n’est
SUD,de
ÎLES
DURABLES
pas condamnée à s’enliser
dans
un
déclin
économique
et social, nous pouvons remettre la
REPENSER L’OFFRE HÔTELIÈRE DE MARIE-GALANTE
Guadeloupe sur le chemin de la prospérité et la situation désastreuse que nous connaissons
POUR UNE COOPÉRATION RÉGIONALE INCLUSIVE ET INNOVANTE
depuis des années n’est pas irréversible.
DÉFINIR UNE VÉRITABLE POLITIQUE SPORTIVE POUR LES 20 ANS À VENIR

CIRCUIT
DE SUPERMOTARD
POUR: l’ambition
LA PRATIQUE
DESnouveau
SPORTS modèle
MÉCANIQUES ET LA PRÉV
Les solutions existent si UN
nous
conjuguons
deux exigences 
d’un
ROUTIÈRE

économique au service des Guadeloupéens, et la justice sociale pour une meilleure répartition
des richesses :

CONTRIBUER À L’EXCELLENCE DE NOTRE SYSTÈME DE SANTÉ

UN
SYSTÈME DE SANTÉ AU SERVICE DE L’ÉPANOUISSEMENT DES GUADELOUPÉENS ET VECT
¥ créer des emplois sera une
obsession,
DÉVELOPPEMENT TOURISTIQUE
¥ proposer une formation adaptée aux besoins de chacun sera un devoir,
UNpour
SYSTÈME
DElaFORMATION
PROFESSIONNELLE
PRAGMATIQUE ET INDIVIDUALISÉ
collectifs
garantir
liberté de mobilité
sera une obligation,
¥ développer les transports POUR

AMÉNAGEMENT
NUMÉRIQUE
DU TERRITOIRE
UNE GUADELOUPE OUVERTE ET ÉQUILIBR
des Guadeloupéens
sera notre
engagementPOUR
au quotidien.
¥ défendre la santé et la sécurité
UN TOURISME QUI PROFITE À TOUS

33

33

Cela exige un engagement
fort dePartie:
la Région,
y compris
sur lesDE
domaines
ou elle
pas FIN AUX POLIT
Première
ANTICIPER,
SORTIR
L’URGENCE
ET n’est
METTRE
PRÉCAIRES
directement compétente, et une volonté politique sans faille qui est au cœur de l’esprit qui
DE L’URGENCE
ET DE LA PRÉCARITÉ
anime notre équipe, auSORTIR
service
de l’épanouissement
des femmes et des hommes de

Guadeloupe.

UN EXÉCUTIF RÉGIONAL QUI A HYPOTHÉQUÉ L’AVENIR

L’EAU: NÉCESSAIRE À LA VIE, ENJEU DE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET DE RÉÉQUILIBR
TERRITOIRE

Aussi, de manière spécifique pour nos régions du Nord Grande-Terre, du Nord et du Sud

CYCLE DES DÉCHETS
Basse-Terre et nos iles duMAITRISER
sud, nousLEconsidérons
que la collectivité régionale devra fortement

POUR L’EMPLOI,
C’EST PERMETTREautour
À CHACUN
CIRCULER
FACILEMENT
POUR SE REN
contribuer à relancer laAGIR
dynamique
de développement
de DE
projets,
définie
en
SON LIEU TRAVAIL OU DE FORMATION.

concertation avec les EPCI et les communes, pour l’emploi et l’attractivité de l’ensemble du
territoire.

UN ARCHIPEL D’ÉNERGIES

ANTICIPONS LES RISQUES !

¥ Relancer le projet d’aménagement du port de Basse-Terre pour développer l’activité de
Deuxième Partie: UNE NOUVELLE APPROCHE DU PILOTAGE DE LA COLLECTIV
croisière pour les escales de bateaux de luxe de taille moyenne en complément de l’accueil
CHANGER D’AVENIR, C’EST CHANGER DE MÉTHODE !

de la croisière basée du port Pointe-à-Pitre ; ce qui permettra de conforter la dimension du
FINANCEMENT DU RÉÉQUILIBRAGE TERRITORIAL

tourisme vert et bleu de la région du Sud Basse-Terre,

ÉVALUATION CONTINUE ET TRANSPARENTE DE L’ACTION RÉGIONALE
¥ soutenir et valoriser enUNE
priorité les opérations de restauration du patrimoine historique qui

PROJET: ANCRÉ DANS LA NOUVELLE ORGANISATION TERRITORIALE DE LA RÉPUBLIQU
contribuent à renforcerNOTRE
le label
«pays d’art et d’histoire » des régions du Nord Grande-Terre,
Troisième
Partie:
UN NOUVEAU MODÈLE ÉCONOMIQUE RÉGIONAL
du Sud Basse-Terre et de
la côte Sous
le Vent,
UN MODÈLE
ÉCONOMIQUE
REPOSEcomme
SUR NOSlieu
ATOUTS
¥ soutenir la création d’un
pôle culturel
au FortQUI
Delgrès,
de résidence pour
LA des
CROISSANCE
VERTE talents guadeloupéens pour faire découvrir la
l’accueil des jeunes (et
moins jeunes)
CROISSANCE
BLEUE
danse, la musique ou LA
encore
le théâtre
et les arts plastiques traditionnels au sein d’un bel
UNE
SOCLE DE
NOTRE DEVELOPPEMENT
espace de verdure qui
seAGRICULTURE
prête aussi DURABLE,
à l’implantation
d’ateliers
pour les enfants et de
LA PÊCHE,
UN SECTEUR
ÉCONOMIQUE STRATÉGIQUE POUR LA GUADELOUPE
conteurs pour des journées
récréatives
en famille,

¥ soutenir la création d’un
port
de pêcheUNà ATOUT
Terre-de-Haut
pour L’AVENIR
maintenir cette activité
NOTRE
PATRIMOINE,
MAJEUR POUR
intrinsèquement liée à CULTURE,
la vie desUNE
Saintois,
APPROCHE NOUVELLE ET CONCERTÉE

Q u a t r i è m e P a r t i e  : U N E C R O I S S A N C E E C O N O M I Q U E A U S E R V I C
L’ÉPANOUISSEMENT DES GUADELOUPÉENS ET DE L’ATTRACTIVITÉ DU TERRITO
38
POUR UN TERRITOIRE ATTRACTIF ET ÉQUILIBRÉ
LA SECURITE; PRÉOCCUPATION MAJEURE ET LÉGITIME DES GUADELOUPÉENS
ILES DU SUD, ÎLES DURABLES
REPENSER L’OFFRE HÔTELIÈRE DE MARIE-GALANTE
POUR UNE COOPÉRATION RÉGIONALE INCLUSIVE ET INNOVANTE
DÉFINIR UNE VÉRITABLE POLITIQUE SPORTIVE POUR LES 20 ANS À VENIR

UN CIRCUIT DE SUPERMOTARD POUR LA PRATIQUE DES SPORTS MÉCANIQUES ET LA PRÉV
ROUTIÈRE
CONTRIBUER À L’EXCELLENCE DE NOTRE SYSTÈME DE SANTÉ

UN SYSTÈME DE SANTÉ AU SERVICE DE L’ÉPANOUISSEMENT DES GUADELOUPÉENS ET VECT
DÉVELOPPEMENT TOURISTIQUE
POUR UN SYSTÈME DE FORMATION PROFESSIONNELLE PRAGMATIQUE ET INDIVIDUALISÉ

AMÉNAGEMENT NUMÉRIQUE DU TERRITOIRE POUR UNE GUADELOUPE OUVERTE ET ÉQUILIBR
UN TOURISME QUI PROFITE À TOUS

34

34

autour dePartie:
la croissance
verte et
la croissance
bleue,
¥ développer les activités
Première
ANTICIPER,
SORTIR
DE L’URGENCE
ET METTRE FIN AUX POLIT
PRÉCAIRES
¥ inciter la création de zones d’activités dites circulaires où l’énergie est mutualisée et où les
SORTIR
DE L’URGENCE
DE LA PRÉCARITÉ
déchets des entreprises
sont utilisés
commeET
ressources
pour d’autres,
UNen
EXÉCUTIF
RÉGIONAL
A HYPOTHÉQUÉ
accompagnant
lesQUI
projets
d’activités L’AVENIR
autour de l’utilisation des
¥ valoriser la biodiversité

L’EAU: NÉCESSAIRE
À LA VIE, ENJEU
DE DÉVELOPPEMENT
plantes à parfum, aromatiques
et médicinales
dans plusieurs
domaines ÉCONOMIQUE
(alimentation, ET DE RÉÉQUILIBR
TERRITOIRE

pharmacie, cosmétique, ingrédients…),
MAITRISER LE CYCLE DES DÉCHETS
¥ accompagner, dans les
contrats régionaux avec les communes, des projets à valeur

PERMETTRE
À CHACUN
CIRCULER collectif,
FACILEMENT POUR SE REN
écologique et socialeAGIR
tels POUR
que L’EMPLOI,
les pistesC’EST
cyclables,
les navettes
deDEtransport
SON LIEU TRAVAIL OU DE FORMATION.

panneaux solaires pour équipement public,

UN ARCHIPEL D’ÉNERGIES

¥ accompagner le maintien du commerce de proximité comme moyen de combattre la
ANTICIPONS LES RISQUES !

désertification de nos zones rurales.
Deuxième Partie: UNE NOUVELLE APPROCHE DU PILOTAGE DE LA COLLECTIV
CHANGER D’AVENIR, C’EST
CHANGER DEET
MÉTHODE !
LA SECURITE; PRÉOCCUPATION
MAJEURE
LÉGITIME DES
FINANCEMENT DU RÉÉQUILIBRAGE TERRITORIAL
GUADELOUPÉENS

UNE ÉVALUATION CONTINUE ET TRANSPARENTE DE L’ACTION RÉGIONALE

Ces deux dernières décennies
collectivités
locales
eu à faire
face à un accroissement
NOTRE les
PROJET:
ANCRÉ DANS
LAont
NOUVELLE
ORGANISATION
TERRITORIALE DE LA RÉPUBLIQU
des charges liées à la sécurité
des
personnes
et
des
biens.
Si
les
forces
de
sécurité
intérieure
Troisième Partie: UN NOUVEAU MODÈLE ÉCONOMIQUE
RÉGIONAL
de l’État constituent l’outil principal de répression des crimes et délits et s’inscrivent dans la
UN MODÈLE ÉCONOMIQUE QUI REPOSE SUR NOS ATOUTS

phase judiciaire du traitement des infractions. La police municipale constitue l’outil principal
LA CROISSANCE VERTE

de la mise en œuvre, sur le terrain, des politiques de prévention de la délinquance.
LA CROISSANCE BLEUE

AGRICULTURE
DE NOTRE
DEVELOPPEMENT
Pour faire face à l’acuité UNE
des problèmes
deDURABLE,
violence SOCLE
et d’incivilité
à traiter
sur tout le territoire
LA PÊCHE,
UN SECTEUR ÉCONOMIQUE
STRATÉGIQUE
POUR
LA GUADELOUPE
et à la limitations des moyens
communaux,
nous souhaitons
une Région
volontariste
qui
NOTRE PATRIMOINE,
UN pour
ATOUT
L’AVENIR
œuvre, en soutenant les communes
et les EPCI,
la MAJEUR
sécurité POUR
des Guadeloupéens.
CULTURE, UNE APPROCHE NOUVELLE ET CONCERTÉE

L’action menée par l’ensemble
Q u a t rdes
i è mcollectivités
e P a r t i e  doit
: Ucontribuer
N E C R O au
I S S«Amieux
N C E vivre
E C Oensemble
N O M I Q ».
UE AU SERVIC
Ainsi, la Région StratègeL’ÉPANOUISSEMENT
doit être une force de
proposition
vis
à
vis
de
l’Etat
et
surtout
un
DES GUADELOUPÉENS ET DE L’ATTRACTIVITÉ DU TERRITO
soutien indéfectible des38communes pour co-produire de manière assumée une politique
POUR
UN TERRITOIRE ATTRACTIF ET ÉQUILIBRÉ
de sécurité au service des
Guadeloupéens.
LA SECURITE; PRÉOCCUPATION MAJEURE ET LÉGITIME DES GUADELOUPÉENS

Pour développer cette ILES
approche,
renforcerons aussi les actions conduites dans le
DU SUD,nous
ÎLES DURABLES
cadre des compétences
propres
aux HÔTELIÈRE
régions. DE
LeMARIE-GALANTE
développement économique, la
REPENSER
L’OFFRE
formation et lÕinsertion POUR
professionnelle
dÕabord,RÉGIONALE
aÞn de lutter
plus efÞcacement
UNE COOPÉRATION
INCLUSIVE
ET INNOVANTEcontre le
risque de paupérisationDÉFINIR
qui estUNE
un terreau
propice
à la SPORTIVE
délinquance
qui
menace
société
VÉRITABLE
POLITIQUE
POUR
LES
20 ANS la
À VENIR
Guadeloupéenne.

UN CIRCUIT DE SUPERMOTARD POUR LA PRATIQUE DES SPORTS MÉCANIQUES ET LA PRÉV
ROUTIÈRE
CONTRIBUER À L’EXCELLENCE DE NOTRE SYSTÈME DE SANTÉ

UN SYSTÈME DE SANTÉ AU SERVICE DE L’ÉPANOUISSEMENT DES GUADELOUPÉENS ET VECT
DÉVELOPPEMENT TOURISTIQUE
POUR UN SYSTÈME DE FORMATION PROFESSIONNELLE PRAGMATIQUE ET INDIVIDUALISÉ

AMÉNAGEMENT NUMÉRIQUE DU TERRITOIRE POUR UNE GUADELOUPE OUVERTE ET ÉQUILIBR
UN TOURISME QUI PROFITE À TOUS

35

35

Première
Partie: ANTICIPER, SORTIR DE L’URGENCE ET METTRE FIN AUX POLIT
ILES DU SUD, ÎLES
DURABLES
PRÉCAIRES

SORTIR DE L’URGENCE ET DE LA PRÉCARITÉ
UN EXÉCUTIF RÉGIONAL QUI A HYPOTHÉQUÉ L’AVENIR

L’EAU: NÉCESSAIRE À LA VIE, ENJEU DE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET DE RÉÉQUILIBR
TERRITOIRE
MAITRISER LE CYCLE DES DÉCHETS

AGIR POUR L’EMPLOI, C’EST PERMETTRE À CHACUN DE CIRCULER FACILEMENT POUR SE REN
SON LIEU TRAVAIL OU DE FORMATION.
UN ARCHIPEL D’ÉNERGIES
ANTICIPONS LES RISQUES !

Deuxième Partie: UNE NOUVELLE APPROCHE DU PILOTAGE DE LA COLLECTIV
CHANGER D’AVENIR, C’EST CHANGER DE MÉTHODE !

L’usage qui a voulu qu’on
parle de « dépendances »
marque
précisément les limites d’un
FINANCEMENT
DU RÉÉQUILIBRAGE
TERRITORIAL
mode de pensée avec lequel il faut rompre. En somme, les Iles du sud doivent cesser
UNE ÉVALUATION CONTINUE ET TRANSPARENTE DE L’ACTION RÉGIONALE
d’être le parent pauvre de l’action régionale, en particulier en matière de développement
NOTRE PROJET: ANCRÉ DANS LA NOUVELLE ORGANISATION TERRITORIALE DE LA RÉPUBLIQU
économique.
Troisième Partie: UN NOUVEAU MODÈLE ÉCONOMIQUE RÉGIONAL
Pour nous, il devra s’agir de politiques discriminatoires positives. Nous souhaitons
UN MODÈLE ÉCONOMIQUE QUI REPOSE SUR NOS ATOUTS
engager nos iles dans une
spirale vertueuse pour en faire des territoires durables.
LA CROISSANCE VERTE

Une politique de désenclavement
maritime
LA CROISSANCE
BLEUEplus adaptée aux besoins des habitants des iles
du sud passe par :
UNE AGRICULTURE DURABLE, SOCLE DE NOTRE DEVELOPPEMENT
¥ des modalités pour un élargissement des horaires des navettes maritimes.
LA PÊCHE, UN SECTEUR ÉCONOMIQUE STRATÉGIQUE POUR LA GUADELOUPE
¥ des tarifs réduits pour les soins médicaux (Dialyse, visite d’experts, etc.) et pour les Sportifs
NOTRE
ATOUT
POUR
L’AVENIRentres les îles du
dePATRIMOINE,
la région enUN
faveur
duMAJEUR
cabotage
maritime
¥ une politique volontariste
Sud, la Basse-Terre etCULTURE,
la Grande-Terre
: Barge
couverteET(protection
UNE APPROCHE
NOUVELLE
CONCERTÉEdes véhicules et du
matériel sensible), Conteneur
REEFER,
Dépôt
sous
douane,
Entrepôts
Q u a t r i è m e P a r t i e  : U N E C R O I S S A N froids,
C E E etc.
CONOMIQUE AU SERVIC
aérienne
des
îles
du
sud
:
Contribuer
à
la
mise
place d’un
¥ une relance de la desserte
L’ÉPANOUISSEMENT DES GUADELOUPÉENS ET DEen
L’ATTRACTIVITÉ
DU TERRITO
réseau de desserte aérienne
qui renforce les liens entre toutes les îles de l’archipel et la
38
Martinique.
POUR UN TERRITOIRE ATTRACTIF ET ÉQUILIBRÉ
Accompagner le désenclavement numérique et mettre en œuvre la dématérialisation des
LA SECURITE;
MAJEURE
ET LÉGITIME DES GUADELOUPÉENS
dossiers de demande à adresser
à laPRÉOCCUPATION
région, avec signature
électronique.
ILES DU SUD, ÎLES DURABLES

Une politique volontariste
de la région
en HÔTELIÈRE
matière d’équipements
structurants: ports, zones
REPENSER
L’OFFRE
DE MARIE-GALANTE
d’activité artisanale et commerciale, stade, hall des sports, médiathèque, salle de spectacle et
POUR UNE COOPÉRATION RÉGIONALE INCLUSIVE ET INNOVANTE
marina.

DÉFINIR UNE VÉRITABLE POLITIQUE SPORTIVE POUR LES 20 ANS À VENIR

UN CIRCUIT DE SUPERMOTARD POUR LA PRATIQUE DES SPORTS MÉCANIQUES ET LA PRÉV
ROUTIÈRE
CONTRIBUER À L’EXCELLENCE DE NOTRE SYSTÈME DE SANTÉ

UN SYSTÈME DE SANTÉ AU SERVICE DE L’ÉPANOUISSEMENT DES GUADELOUPÉENS ET VECT
DÉVELOPPEMENT TOURISTIQUE
POUR UN SYSTÈME DE FORMATION PROFESSIONNELLE PRAGMATIQUE ET INDIVIDUALISÉ

AMÉNAGEMENT NUMÉRIQUE DU TERRITOIRE POUR UNE GUADELOUPE OUVERTE ET ÉQUILIBR
UN TOURISME QUI PROFITE À TOUS

36

36

Première
Partie: ANTICIPER,
SORTIR DE L’URGENCE ET METTRE FIN AUX POLIT
REPENSER L’OFFRE
HÔTELIÈRE
DE MARIE-GALANTE
PRÉCAIRES

SORTIR DE L’URGENCE ET DE LA PRÉCARITÉ
UN EXÉCUTIF RÉGIONAL QUI A HYPOTHÉQUÉ L’AVENIR

L’EAU: NÉCESSAIRE À LA VIE, ENJEU DE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET DE RÉÉQUILIBR
TERRITOIRE
MAITRISER LE CYCLE DES DÉCHETS

AGIR POUR L’EMPLOI, C’EST PERMETTRE À CHACUN DE CIRCULER FACILEMENT POUR SE REN
SON LIEU TRAVAIL OU DE FORMATION.
UN ARCHIPEL D’ÉNERGIES
ANTICIPONS LES RISQUES !

L’exemple de la crise que traverse le secteur hôtelier à Marie Galante nous montre qu’il faut
Deuxième Partie: UNE NOUVELLE APPROCHE DU PILOTAGE DE LA COLLECTIV
suivre le précepte de Boileau : « Vingt fois sur le métier remettez votre ouvrage ». Le tourisme
CHANGER
D’AVENIR,
C’EST
DE MÉTHODE !
est une activité déjà reconnue
des Iles
du sud.
PourCHANGER
autant, nous
devons affirmer notre volonté
FINANCEMENT
DU RÉÉQUILIBRAGE
TERRITORIAL
d’un développement touristique
qui préserve
un certain art
de vivre et qui suppose un rythme
de vie adéquat.

UNE ÉVALUATION CONTINUE ET TRANSPARENTE DE L’ACTION RÉGIONALE
Parmi les projets envisageables, on peut citer un centre de rééducation fonctionnelle pour
NOTRE PROJET: ANCRÉ DANS LA NOUVELLE ORGANISATION TERRITORIALE DE LA RÉPUBLIQU
les sportifs, dont la Région pourrait être l’un des promoteurs.
Troisième Partie: UN NOUVEAU MODÈLE ÉCONOMIQUE RÉGIONAL
Ce projet valorisant la qualité
de vie,ÉCONOMIQUE
le calme, l’environnement
et NOS
les conditions
UN MODÈLE
QUI REPOSE SUR
ATOUTS d’adaptation
à ce territoire d’une particulière
authenticité.
LA CROISSANCE
VERTE
CROISSANCEfermé
BLEUEet propriété du Comité des Œuvres Sociales des
L’hôtel de 100 chambres,LA
actuellement
UNE AGRICULTURE
DURABLE,
SOCLE DE
DEVELOPPEMENT
Hospitaliers de la Guadeloupe,
pourrait à ce
titre constituer
le NOTRE
lieu privilégié
d’accueil de cette
LA4PÊCHE,
UNun
SECTEUR
ÉCONOMIQUE
STRATÉGIQUE
LA GUADELOUPE
nouvelle activité. Situé sur
ha avec
accès direct
à la plage,
une piscinePOUR
de 15m
sur 6 m et

la possibilité d’installer : NOTRE PATRIMOINE, UN ATOUT MAJEUR POUR L’AVENIR
CULTURE, UNE APPROCHE NOUVELLE ET CONCERTÉE

Un solarium - 5 spas - 2 salles de musculation - une inÞrmerie - 2 salles de massages
Q u a t r i è m e P a r t i e  : U N E C R O I S S A N C E E C O N O M I Q U E A U S E R V I C
Des équipements de haute
gamme pourraientDES
êtreGUADELOUPÉENS
installés pour répondre
à une
clientèle
L’ÉPANOUISSEMENT
ET DE
L’ATTRACTIVITÉ
DU TERRITO
exigeante.
38
-

UN TERRITOIRE
ET ÉQUILIBRÉ
Outre les professionnels POUR
de santé
(médecins,ATTRACTIF
kinésithérapeutes,
ostéopathes, psychologues),
LA SECURITE;
PRÉOCCUPATION
LÉGITIME
DES GUADELOUPÉENS
une telle structure mettrait
en perspective
la créationMAJEURE
de plus ET
d’une
vingtaine
d’emplois sur

l’ile.

ILES DU SUD, ÎLES DURABLES
REPENSER L’OFFRE HÔTELIÈRE DE MARIE-GALANTE

Une telle structure assurerait notamment :

POUR UNE COOPÉRATION RÉGIONALE INCLUSIVE ET INNOVANTE
¥ la prise en charge de la rééducation postopératoire et accidentelle des sportifs
DÉFINIR UNE VÉRITABLE POLITIQUE SPORTIVE POUR LES 20 ANS À VENIR
(professionnels ou amateurs)

CIRCUIT DEpsychologique
SUPERMOTARDdes
POUR
LA PRATIQUE DES SPORTS MÉCANIQUES ET LA PRÉV
¥ la prise en charge de laUN
préparation
sportifs
ROUTIÈRE

¥ la préparation cardio-training des sportifs

CONTRIBUER À L’EXCELLENCE DE NOTRE SYSTÈME DE SANTÉ

Ce centre pourrait contractualiser son action avec des partenaires tels que :

UN SYSTÈME DE SANTÉ AU SERVICE DE L’ÉPANOUISSEMENT DES GUADELOUPÉENS ET VECT

et disciplinesTOURISTIQUE
nationales
¥ le CREPS pour les équipes
DÉVELOPPEMENT

¥ l’ARS et le centre Hospitalier
deSYSTÈME
Marie Galante
pour le SSR
POUR UN
DE FORMATION
PROFESSIONNELLE PRAGMATIQUE ET INDIVIDUALISÉ

¥ les ligues, clubs et comités
nationaux et étrangers
AMÉNAGEMENT NUMÉRIQUE DU TERRITOIRE POUR UNE GUADELOUPE OUVERTE ET ÉQUILIBR
UN TOURISME QUI PROFITE À TOUS

37

37

Première Partie:
ANTICIPER, SORTIR
DE L’URGENCE
POUR UNE COOPÉRATION
RÉGIONALE
INCLUSIVE
ET ET METTRE FIN AUX POLIT
PRÉCAIRES
INNOVANTE
SORTIR DE L’URGENCE ET DE LA PRÉCARITÉ

UN EXÉCUTIF RÉGIONAL QUI A HYPOTHÉQUÉ L’AVENIR Parlement, Bridgetown Barbade

L’EAU: NÉCESSAIRE À LA VIE, ENJEU DE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET DE RÉÉQUILIBR
TERRITOIRE
MAITRISER LE CYCLE DES DÉCHETS

AGIR POUR L’EMPLOI, C’EST PERMETTRE À CHACUN DE CIRCULER FACILEMENT POUR SE REN
SON LIEU TRAVAIL OU DE FORMATION.
UN ARCHIPEL D’ÉNERGIES
ANTICIPONS LES RISQUES !

Deuxième Partie: UNE NOUVELLE APPROCHE DU PILOTAGE DE LA COLLECTIV
CHANGER D’AVENIR, C’EST CHANGER DE MÉTHODE !
FINANCEMENT DU RÉÉQUILIBRAGE TERRITORIAL
UNE ÉVALUATION CONTINUE ET TRANSPARENTE DE L’ACTION RÉGIONALE

NOTRE PROJET: ANCRÉ DANS LA NOUVELLE ORGANISATION TERRITORIALE DE LA RÉPUBLIQU

Troisième Partie: UN NOUVEAU MODÈLE ÉCONOMIQUE RÉGIONAL
UN MODÈLE ÉCONOMIQUE QUI REPOSE SUR NOS ATOUTS
LA CROISSANCE VERTE

Les enjeux économiques,
sociaux,
culturels et écologiques appellent une
LA CROISSANCE
BLEUE
coopération de plus UNE
en plus
approfondie dans chaque bassin régional et plus
AGRICULTURE DURABLE, SOCLE DE NOTRE DEVELOPPEMENT
particulièrement dans l’espace Caraïbe.

LA PÊCHE, UN SECTEUR ÉCONOMIQUE STRATÉGIQUE POUR LA GUADELOUPE

NOTREdans
PATRIMOINE,
UN ATOUT
MAJEUR
POUR
Les avancées sont importantes
les domaines
culturels,
sportifs
etL’AVENIR
scientifiques, comme en
témoigne la récente victoire
au UNE
tournoi
International
Handball
Federation (IHF) de notre
CULTURE,
APPROCHE
NOUVELLE
ET CONCERTÉE
sélection U20 féminine de handball, représentant la zone panaméricaine. La Région doit jouer
Q u a t r i è m e P a r t i e  : U N E C R O I S S A N C E E C O N O M I Q U E A U S E R V I C
pleinement son rôle dans ce domaine, comme le prévoit la Loi et comme le souhaite une
L’ÉPANOUISSEMENT DES GUADELOUPÉENS ET DE L’ATTRACTIVITÉ DU TERRITO
grande partie de la population, dans le droit fil de la vision qu’en avait Rémy Nainsouta. Elle
38
doit faciliter par tous les moyens la connaissance de la Caraïbe.
POUR UN TERRITOIRE ATTRACTIF ET ÉQUILIBRÉ

L’heure est à l’approfondissement du processus d’intégration
LA SECURITE; PRÉOCCUPATION MAJEURE ET LÉGITIME DES GUADELOUPÉENS
sur mesure, dans les organismes régionaux. Une nouvelle
DU SUD, ÎLES DURABLES
politique régionale de ILES
coopération
doit se donner pour
REPENSER L’OFFRE
HÔTELIÈRE
MARIE-GALANTE
ambition de créer les conditions
d’une plus
grandeDEmobilité
professionnelle et d’unePOUR
vraieUNE
pénétration
de nos
entreprises
COOPÉRATION
RÉGIONALE
INCLUSIVE ET INNOVANTE
dans l’espace régional. Cette politique doit favoriser les
DÉFINIR UNE VÉRITABLE POLITIQUE SPORTIVE POUR LES 20 ANS À VENIR
initiatives de la société civile, afin notamment d’ouvrir le champ
UN CIRCUIT DE SUPERMOTARD POUR LA PRATIQUE DES SPORTS MÉCANIQUES ET LA PRÉV
des échanges à la jeunesse et aux associations.
Ville de Mérida, Mexique
ROUTIÈRE

Pour mener à bien ce CONTRIBUER
projet, la Région
appelleraDEtous
lesSYSTÈME DE SANTÉ
À L’EXCELLENCE
NOTRE
acteurs de la coopération
se regrouper
dans
structure
de coordination DES
qui GUADELOUPÉENS
pourra
UN àSYSTÈME
DE SANTÉ
AUune
SERVICE
DE L’ÉPANOUISSEMENT
ET VECT
prendre la forme d’une DÉVELOPPEMENT
Agence, à l’instar
du projet pensé en son temps par Félix Proto.
TOURISTIQUE
Ainsi conçue, la Coopération
Régionale doit devenir l’un des leviers du développement
POUR UN SYSTÈME DE FORMATION PROFESSIONNELLE PRAGMATIQUE ET INDIVIDUALISÉ
économique, social, culturel et écologique.


AMÉNAGEMENT NUMÉRIQUE DU TERRITOIRE POUR UNE GUADELOUPE OUVERTE ET ÉQUILIBR
UN TOURISME QUI PROFITE À TOUS

38

38

Première Partie:
ANTICIPER,
SORTIR DE POUR
L’URGENCE
METTRE FIN AUX POLIT
DÉFINIR UNE VÉRITABLE
POLITIQUE
SPORTIVE
LESET20
PRÉCAIRES
ANS À VENIR
SORTIR DE L’URGENCE ET DE LA PRÉCARITÉ

UN EXÉCUTIF RÉGIONAL QUI A HYPOTHÉQUÉ L’AVENIR

L’EAU: NÉCESSAIRE À LA VIE, ENJEU DE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET DE RÉÉQUILIBR
TERRITOIRE
MAITRISER LE CYCLE DES DÉCHETS

AGIR POUR L’EMPLOI, C’EST PERMETTRE À CHACUN DE CIRCULER FACILEMENT POUR SE REN
SON LIEU TRAVAIL OU DE FORMATION.
UN ARCHIPEL D’ÉNERGIES
ANTICIPONS LES RISQUES !

Deuxième Partie: UNE NOUVELLE APPROCHE DU PILOTAGE DE LA COLLECTIV
CHANGER D’AVENIR, C’EST CHANGER DE MÉTHODE !
FINANCEMENT DU RÉÉQUILIBRAGE TERRITORIAL
UNE ÉVALUATION CONTINUE ET TRANSPARENTE DE L’ACTION RÉGIONALE

Améliorer et pérenniser
des
rapports
sportif TERRITORIALE DE LA RÉPUBLIQU
NOTRE
PROJET:
ANCRÉavec
DANS le
LA mouvement
NOUVELLE ORGANISATION
Partie:
UN NOUVEAU
RÉGIONAL
La RŽgion doit sÕimposerTroisième
comme un
partenaire
constant etMODÈLE
Þable, unÉCONOMIQUE
catalyseur de lÕaction
publique. Elle doit :
¥

UN MODÈLE ÉCONOMIQUE QUI REPOSE SUR NOS ATOUTS

LA CROISSANCE
VERTE
Permettre le développement
du sport
sur l’ensemble du territoire et donner ainsi à la
LA CROISSANCE
BLEUE
jeunesse guadeloupéenne
les moyens
de s’épanouir par le biais de cette activité. 


UNEdoit
AGRICULTURE
DURABLE, son
SOCLE
DEd’acteur
NOTRE DEVELOPPEMENT
La Région Guadeloupe
jouer pleinement
rôle
du développement du
PÊCHE, UN
STRATÉGIQUE
LA GUADELOUPE
sport guadeloupéen LA
à travers
desSECTEUR
aides àÉCONOMIQUE
la pratique sportive
dans POUR
les établissements

scolaires (collèges et lycées
Guadeloupe).
NOTRE de
PATRIMOINE,
UN ATOUT MAJEUR POUR L’AVENIR
¥

APPROCHE NOUVELLE ET CONCERTÉE
Aider à la promotionCULTURE,
du sportUNE
en accueillant
des événements sportifs (sous l’autorité des
Q u a t rd’attractivité
i è m e P a r tet
i e de: rayonnement
U N E C R Ode
I S SlaAGuadeloupe.
N C E E C O NLa
O Région
MIQUE AU SERVIC
ligues et comités), facteurs
L’ÉPANOUISSEMENT
DES
GUADELOUPÉENS
ET DE L’ATTRACTIVITÉ
DU TERRITO
doit soutenir prioritairement,
les organisations
d’événements
sportifs majeurs
quand elles
38
participent à la promotion du territoire.

¥

Permettre aux sportifs d’accéder à des formations qualifiantes, en développant les emplois

POUR UN TERRITOIRE ATTRACTIF ET ÉQUILIBRÉ

LA SECURITE; PRÉOCCUPATION MAJEURE ET LÉGITIME DES GUADELOUPÉENS

de la filière sport, notamment dans le domaine des activités de pleine nature (le nautisme,
ILES DU SUD, ÎLES DURABLES

activités de moyenne montagne).

REPENSER L’OFFRE HÔTELIÈRE DE MARIE-GALANTE

¥

Donner aux sportifs POUR
Guadeloupéens
les moyens
d’accéder
à la haute
performance et
UNE COOPÉRATION
RÉGIONALE
INCLUSIVE
ET INNOVANTE
d’être présents aux niveaux
et international.
DÉFINIRnational
UNE VÉRITABLE
POLITIQUE SPORTIVE POUR LES 20 ANS À VENIR

¥

UN cohérent
CIRCUIT DEdes
SUPERMOTARD
POURsportifs
LA PRATIQUE
DES SPORTS
MÉCANIQUES ET LA PRÉV
Proposer un schéma
équipements
structurant
le territoire
ROUTIÈRE

Guadeloupéen en cinq bassins, dont les contours correspondraient aux limites territoriales
CONTRIBUER À L’EXCELLENCE
NOTRE
SYSTÈME
SANTÉ
des communautés d’agglomérations.
Ce schéma DE
devra
prioriser
les DE
équipements
sportifs

DE SANTÉ
AU SERVICEdu
DEstade
L’ÉPANOUISSEMENT
DES GUADELOUPÉENS
ET VECT
pour les îles du sud, UN
en SYSTÈME
premier lieu
la reconstruction
de Saint-Louis attendue
par
DÉVELOPPEMENT TOURISTIQUE

les Marie-Galantais depuis de trop nombreuses années.

POUR UN SYSTÈME DE FORMATION PROFESSIONNELLE PRAGMATIQUE ET INDIVIDUALISÉ

AMÉNAGEMENT NUMÉRIQUE DU TERRITOIRE POUR UNE GUADELOUPE OUVERTE ET ÉQUILIBR
UN TOURISME QUI PROFITE À TOUS

39

39

Première Partie: ANTICIPER,
SORTIR
DE L’URGENCE
UN CIRCUIT DE SUPERMOTARD
POUR LA
PRATIQUE
DESET METTRE FIN AUX POLIT
PRÉCAIRES
SPORTS MÉCANIQUES ET LA PRÉVENTION ROUTIÈRE
SORTIR DE L’URGENCE ET DE LA PRÉCARITÉ

UN EXÉCUTIF RÉGIONAL QUI A HYPOTHÉQUÉ L’AVENIR

L’EAU: NÉCESSAIRE À LA VIE, ENJEU DE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET DE RÉÉQUILIBR
TERRITOIRE
MAITRISER LE CYCLE DES DÉCHETS

AGIR POUR L’EMPLOI, C’EST PERMETTRE À CHACUN DE CIRCULER FACILEMENT POUR SE REN
SON LIEU TRAVAIL OU DE FORMATION.
UN ARCHIPEL D’ÉNERGIES
ANTICIPONS LES RISQUES !

Deuxième Partie: UNE NOUVELLE APPROCHE DU PILOTAGE DE LA COLLECTIV
CHANGER D’AVENIR, C’EST CHANGER DE MÉTHODE !
FINANCEMENT DU RÉÉQUILIBRAGE TERRITORIAL
UNE ÉVALUATION CONTINUE ET TRANSPARENTE DE L’ACTION RÉGIONALE

NOTRE PROJET: ANCRÉ DANS LA NOUVELLE ORGANISATION TERRITORIALE DE LA RÉPUBLIQU

Troisième Partie: UN NOUVEAU MODÈLE ÉCONOMIQUE RÉGIONAL
UN MODÈLE ÉCONOMIQUE QUI REPOSE SUR NOS ATOUTS
VERTE
En concertation avec LA
lesCROISSANCE
services de
la DEAL (Direction de l’Environnement, de
l’Aménagement et du Logement),
le circuit
de Supermotard-Karting offrira aux pratiquants de
LA CROISSANCE
BLEUE
sports mécaniques une infrastructure pour l’entraînement, la préparation mécanique.
UNE AGRICULTURE DURABLE, SOCLE DE NOTRE DEVELOPPEMENT
Conforme aux normes exigées par la FFM et la FFSA (Fédération Française de Moto et des
LA PÊCHE,
UN SECTEUR
ÉCONOMIQUE STRATÉGIQUE POUR LA GUADELOUPE
Sports Automobiles), il pourra
accueillir
les compétitions.
PATRIMOINE,
UNroutes ;
ATOUT MAJEUR
POUR L’AVENIR
Nous déplorons encore NOTRE
trop de
tués sur nos
la Guadeloupe
est l’une des régions
CULTURE,
APPROCHE
NOUVELLE
ET CONCERTÉE
les plus accidentogène de
FranceUNE
et les
deux-roues
y paient
un lourd tribu !

Q u aune
trièm
e P a r tpédagogique
i e  : U N E Cen
R Otermes
I S S A N de
C E sécurité
ECONO
MIQUE AU SERVIC
Cette structure aura donc
vocation
routière,
L’ÉPANOUISSEMENT
DESpour
GUADELOUPÉENS
ETàDE
DU TERRITO
puisqu’accessible aux lycéens
et aux auto-écoles
les stages dédiés
la L’ATTRACTIVITÉ
maîtrise des
38des permis deux-roues.
véhicules ou la préparation
Cette piste permettra aussi
pratique
des ATTRACTIF
sports mécaniques
à tous les publics dans des
POURlaUN
TERRITOIRE
ET ÉQUILIBRÉ
conditions de sécurité optimale.
L’accès
doit être facilité
pour que
tous puissent
en bénéficier
LA SECURITE;
PRÉOCCUPATION
MAJEURE
ET LÉGITIME
DES GUADELOUPÉENS
à condition de disposer des équipements respectant les normes en vigueur.

ILES DU SUD, ÎLES DURABLES

La Guadeloupe est dépourvue
de projet
innovant
pour palierDE
l’absence
d’outil
REPENSER
L’OFFRE
HÔTELIÈRE
MARIE-GALANTE

pour la prévention routière POUR
à destination
des deux-roues
et la formation
des ET INNOVANTE
UNE COOPÉRATION
RÉGIONALE
INCLUSIVE
jeunes aux sports mécaniques.
DÉFINIR UNE VÉRITABLE POLITIQUE SPORTIVE POUR LES 20 ANS À VENIR
Projet fort pour notre jeunesse qui ne demande qu'a être encadrer pour s'ouvrir
UN CIRCUIT DE SUPERMOTARD POUR LA PRATIQUE DES SPORTS MÉCANIQUES ET LA PRÉV
sur l’avenir. Un outil polyvalent dédié à l'ensemble de la population de notre
ROUTIÈRE
département et aussi aux professionnels
CONTRIBUER À L’EXCELLENCE DE NOTRE SYSTÈME DE SANTÉ
Ce complexe sportif permettra la mise en place de divers aménagements pour
UNaussi
SYSTÈME
DE SANTÉ
AUdes
SERVICE
L’ÉPANOUISSEMENT DES GUADELOUPÉENS ET VECT
accueillir les utilisateurs mais
les spectateurs
lors
futures DE
manifestations
DÉVELOPPEMENT TOURISTIQUE
dans un cadre sécuritaire qui allie modernité et sportivité.
POUR
UN SYSTÈME
DE FORMATION
PROFESSIONNELLE
PRAGMATIQUE
ET INDIVIDUALISÉ
Le circuit répondra aux normes
exigées
par les différentes
instances
sportives afin d’être
homologué pour

organiser des manifestationsAMÉNAGEMENT
nationales.
NUMÉRIQUE DU TERRITOIRE POUR UNE GUADELOUPE OUVERTE ET ÉQUILIBR
Jean-Michel Clairville président
la ligue Guadeloupéenne
de motocyclisme.
UN de
TOURISME
QUI PROFITE À TOUS

40

40

Première Partie: ANTICIPER,
SORTIR
DE L’URGENCE
ET METTRE FIN AUX POLIT
CONTRIBUER À L’EXCELLENCE
DE NOTRE
SYSTÈME
DE SANTÉ

PRÉCAIRES

SORTIR DE L’URGENCE ET DE LA PRÉCARITÉ
UN EXÉCUTIF RÉGIONAL QUI A HYPOTHÉQUÉ L’AVENIR

L’EAU: NÉCESSAIRE À LA VIE, ENJEU DE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET DE RÉÉQUILIBR
TERRITOIRE
MAITRISER LE CYCLE DES DÉCHETS

AGIR POUR L’EMPLOI, C’EST PERMETTRE À CHACUN DE CIRCULER FACILEMENT POUR SE REN
SON LIEU TRAVAIL OU DE FORMATION.
UN ARCHIPEL D’ÉNERGIES
ANTICIPONS LES RISQUES !

Deuxième Partie: UNE NOUVELLE APPROCHE DU PILOTAGE DE LA COLLECTIV
CHANGER D’AVENIR, C’EST CHANGER DE MÉTHODE !
FINANCEMENT DU RÉÉQUILIBRAGE TERRITORIAL

UNE ÉVALUATION CONTINUE ET TRANSPARENTE DE L’ACTION RÉGIONALE
UN SYSTÈME DE SANTÉ AU SERVICE DE
La santé publique constitue une préoccupation
NOTREIl PROJET:
ANCRÉ
LA NOUVELLE ORGANISATION
TERRITORIALE DE LA RÉPUBLIQU
L’ÉPANOUISSEMENT
DES GUADELOUPÉENS
majeure pour les Guadeloupéens.
y a urgence
à DANS
ET VECTEUR
DE DÉVELOPPEMENT
réduire, le plus rapidement possible,
les Partie:
inégalités
Troisième
UN NOUVEAU
MODÈLE
ÉCONOMIQUE RÉGIONAL
TOURISTIQUE
souvent criantes.
UN MODÈLE ÉCONOMIQUE QUI REPOSE SUR NOS ATOUTS
La prévalence de certains cancers est
Hormis la richesse culturelle et la beauté des
particulièrement forte dansLAnotre
département.
CROISSANCE
VERTE
paysages, nous pouvons en effet constater que le
Notre retard en termes d’équipements de
LA CROISSANCE BLEUE
choix d’une destination répond de nos jours à deux
médecine nucléaire s’illustre à travers difficultés
critères
essentiels :
UNE
SOCLE
DE NOTRE DEVELOPPEMENT
rencontrées dans le dépistage
de AGRICULTURE
ces cancers. DURABLE,

¥ Le niveau de sécurité dans le territoire concerné
La Région devra s’assurer LA
dePÊCHE,
l’application
des ÉCONOMIQUE
UN SECTEUR
STRATÉGIQUE POUR LA GUADELOUPE
engagements de l’État pour la mise en œuvre
¥ Le niveau de prise en charge sanitaire
NOTRE PATRIMOINE, UN ATOUT MAJEUR POUR L’AVENIR
effective du plan cancer en Guadeloupe et pour la
Nous regorgeons d’atouts naturels, mais pour
reconstruction du Centre Hospitalier
Universitaire.
CULTURE,
UNE APPROCHE NOUVELLE ET CONCERTÉE
attirer cette nouvelle gamme de touristes, il nous
Accompagner le vieillissement de la
Q u a t r i è m e P a r t i e  :fautUaccompagner
N E C R O I Sles
SA
N C E EdeC santé
O N Ode
Mpetite
IQUE AU SERVIC
structures
population
L’ÉPANOUISSEMENT DES
ET DE
DU TERRITO
tailleGUADELOUPÉENS
mais de haut niveau
de L’ATTRACTIVITÉ
performance,
Il nous faudra lutter contre les déserts médicaux
38
positionnées en divers points de l’archipel et
pour sécuriser l’accès aux soins de qualité sur tout
notamment
dans les îles du sud, qui viendraient
le territoire.
POUR UN TERRITOIRE ATTRACTIF
ET ÉQUILIBRÉ
compléter l’action publique sanitaire du CHU et du
À cet égard, il importe d’appréhender
la qualité
de
LA SECURITE;
PRÉOCCUPATION
MAJEURE ET LÉGITIME DES GUADELOUPÉENS
CHBT.
la couverture et de la prise en charge médicale,
ILES DU SUD, ÎLES DURABLES
Notre pays peut et doit prendre ce chemin, car on
tout autant que celle des plateaux techniques dans
REPENSER
L’OFFRE
HÔTELIÈRE
DE MARIE-GALANTE
les spécialisations de la chirurgie et de la
ne peut
dissocier l’attractivité touristique de la
POUR UNE
COOPÉRATION question
RÉGIONALE
ET INNOVANTE
prévention, comme des éléments
indispensables
de laINCLUSIVE
prise en charge
sanitaire.

à l’épanouissement des DÉFINIR
Guadeloupéens
et POLITIQUE
La RégionSPORTIVE
Guadeloupe
doitLES
être20leANS
fer de
lance de
UNE VÉRITABLE
POUR
À VENIR
favorisant l’essor d’un tourisme à forte valeur
cette stratégie
UN CIRCUIT DE SUPERMOTARD
POUR LAtouristique.
PRATIQUE DES SPORTS MÉCANIQUES ET LA PRÉV
ajoutée.
Cette orientation aurait un double effet
ROUTIÈRE
La Guadeloupe doit donc résolument se
bŽnŽÞque,
sur SYSTÈME
la conÞance
accordŽe par la
CONTRIBUER À L’EXCELLENCE
DE NOTRE
DE SANTÉ
positionner comme une terre d’excellence
population à son système de santé et sur
UN SYSTÈME DE SANTÉ AU SERVICE DE L’ÉPANOUISSEMENT DES GUADELOUPÉENS ET VECT
sanitaire.
l’attractivité de la Guadeloupe.

DÉVELOPPEMENT TOURISTIQUE
L’ambition d’une telle dynamique
serait
claire :DE
développer
un tourisme
de santé labellisé
de haute ET INDIVIDUALISÉ
POUR UN
SYSTÈME
FORMATION
PROFESSIONNELLE
PRAGMATIQUE

gamme, nouvelle activité qui aurait pour conséquence d’attirer, au-delà de la Caraïbe, des touristes
AMÉNAGEMENT NUMÉRIQUE DU TERRITOIRE POUR UNE GUADELOUPE OUVERTE ET ÉQUILIBR
du nord des Amériques et de l’Europe.
UN TOURISME QUI PROFITE À TOUS

41

41

Première Partie:
ANTICIPER, SORTIRPROFESSIONNELLE
DE L’URGENCE ET METTRE FIN AUX POLIT
POUR UN SYSTÈME
DE FORMATION
PRÉCAIRES
PRAGMATIQUE ET INDIVIDUALISÉ
SORTIR DE L’URGENCE ET DE LA PRÉCARITÉ

UN EXÉCUTIF RÉGIONAL QUI A HYPOTHÉQUÉ L’AVENIR

L’EAU: NÉCESSAIRE À LA VIE, ENJEU DE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET DE RÉÉQUILIBR
TERRITOIRE
MAITRISER LE CYCLE DES DÉCHETS

AGIR POUR L’EMPLOI, C’EST PERMETTRE À CHACUN DE CIRCULER FACILEMENT POUR SE REN
SON LIEU TRAVAIL OU DE FORMATION.
UN ARCHIPEL D’ÉNERGIES
ANTICIPONS LES RISQUES !

Deuxième Partie: UNE NOUVELLE APPROCHE DU PILOTAGE DE LA COLLECTIV
CHANGER D’AVENIR, C’EST CHANGER DE MÉTHODE !
FINANCEMENT DU RÉÉQUILIBRAGE TERRITORIAL
UNE ÉVALUATION CONTINUE ET TRANSPARENTE DE L’ACTION RÉGIONALE

NOTRE PROJET: ANCRÉ DANS LA NOUVELLE ORGANISATION TERRITORIALE DE LA RÉPUBLIQU

Troisième Partie: UN NOUVEAU MODÈLE ÉCONOMIQUE RÉGIONAL
UN MODÈLE ÉCONOMIQUE QUI REPOSE SUR NOS ATOUTS

Agir pour l’emploi c’est avant tout garantir une formation pour chacun
LA CROISSANCE VERTE

LA CROISSANCE BLEUE

La Région définit et répartit l’offre de formation à travers l’élaboration du Contrat de Plan
UNE AGRICULTURE
DURABLE,
SOCLE DE NOTRE
DEVELOPPEMENT
Régional de Développement
des Formations
professionnelles
(CPRDF).
Appuyé sur la loi du
24  novembre 2009 pour LA
l’orientation
et
la
formation
tout
au
long
de
la
ce LA
contrat
entre
PÊCHE, UN SECTEUR ÉCONOMIQUE STRATÉGIQUEvie,
POUR
GUADELOUPE
l’État et la Région, fixe NOTRE
la stratégie
régionale pour la formation professionnelle. Le dernier
PATRIMOINE, UN ATOUT MAJEUR POUR L’AVENIR
CPRDF de la Région Guadeloupe couvrait la période 2011 – 2015. Il nous appartient dès lors
CULTURE, UNE APPROCHE NOUVELLE ET CONCERTÉE
de proposer, dans le cadre de la prochaine élection régionale, notre vision de la formation
Q u a t r i è m e P a r t i e  : U N E C R O I S S A N C E E C O N O M I Q U E A U S E R V I C
professionnelle.
L’ÉPANOUISSEMENT DES GUADELOUPÉENS ET DE L’ATTRACTIVITÉ DU TERRITO
38
En effet, tous les Guadeloupéens,
et en particulier les jeunes, doivent pouvoir se former
et ce, tout au long de laPOUR
vie, car
nous sommes
tous animés
d’une ferme volonté de réussir
UN TERRITOIRE
ATTRACTIF
ET ÉQUILIBRÉ
et d’une grande ambition
pour
notre
pays.
LA SECURITE; PRÉOCCUPATION MAJEURE ET LÉGITIME DES GUADELOUPÉENS
ILES DU SUD, ÎLES DURABLES

La jeunesse, bien formée, sera le vecteur du nouveau modèle économique que nous
HÔTELIÈREverte
DE MARIE-GALANTE
souhaitons, au service REPENSER
du projetL’OFFRE
de croissance
et bleue. Orienter davantage les
dispositifs de formation POUR
et d’aide
à l’embaucheRÉGIONALE
vers les secteurs
d’emplois, et
UNE COOPÉRATION
INCLUSIVEcréateurs
ET INNOVANTE
accompagner la formation
des jeunes
porteurs de
projet pour
lancerPOUR
ou reprendre
une
activité.

DÉFINIR
UNE VÉRITABLE
POLITIQUE
SPORTIVE
LES 20 ANS
À VENIR

UN CIRCUIT DE SUPERMOTARD POUR LA PRATIQUE DES SPORTS MÉCANIQUES ET LA PRÉV

Comparativement aux autres Régions de France, la Guadeloupe a dépensé globalement
ROUTIÈRE
moins en faveur des dispositifs de formation professionnelle (11% à 15% contre 20%).
À L’EXCELLENCE DE NOTRE SYSTÈME DE SANTÉ
Pourtant, en 2010, la CONTRIBUER
majorité régionale
ambitionnait de faire de la Guadeloupe la
UN
SYSTÈME
DE
SANTÉ
AU SERVICE DE L’ÉPANOUISSEMENT DES GUADELOUPÉENS ET VECT
Région la mieux formée de France et … d’Europe !
DÉVELOPPEMENT TOURISTIQUE

POUR UN SYSTÈME DE FORMATION PROFESSIONNELLE PRAGMATIQUE ET INDIVIDUALISÉ

AMÉNAGEMENT NUMÉRIQUE DU TERRITOIRE POUR UNE GUADELOUPE OUVERTE ET ÉQUILIBR
UN TOURISME QUI PROFITE À TOUS

42

42

Sur un territoire comptant
près dePartie:
7000 jeunes
sans emploi
et DE
lorsque
l’on sait ET
qu’en
2015 FIN AUX POLIT
Première
ANTICIPER,
SORTIR
L’URGENCE
METTRE
près de 1500 offres d’emploi
sont non pourvues faute de trouver des demandeurs d’emploi
PRÉCAIRES
formés, nous nous engageons
des effets
et à structurer un système de
SORTIR à
DEsortir
L’URGENCE
ET DEde
LAmanche
PRÉCARITÉ
formation pragmatique et individualisé.
UN EXÉCUTIF RÉGIONAL QUI A HYPOTHÉQUÉ L’AVENIR

NÉCESSAIRE À LA VIE, ENJEU DE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET DE RÉÉQUILIBR
L’apprentissage pourL’EAU:
sécuriser
l’insertion
TERRITOIRE

MAITRISER LE CYCLE DES DÉCHETS

Nous proposerons des aides ˆ la formation, en complŽmentaritŽ de celles ÞnancŽes par
L’EMPLOI,
PERMETTRE fortement
À CHACUN DE
FACILEMENT
POUR SE REN
nos partenaires (Etat, AGIR
PôlePOUR
emploi,
…) C’EST
et appuierons
lesCIRCULER
formations
en
SON
LIEU
TRAVAIL
OU
DE
FORMATION.
alternance. Ces dispositifs ont dŽmontrŽ leur efÞcacitŽ dans la sŽcurisation des parcours
UN ARCHIPEL D’ÉNERGIES
professionnels.
ANTICIPONS LES RISQUES !

Tous les outils à notre disposition devraient contribuer davantage à permettre, à nos TPE, de
Deuxième Partie: UNE NOUVELLE APPROCHE DU PILOTAGE DE LA COLLECTIV
gagner en expertise en favorisant aussi le recrutement de jeunes diplômés et d’apprentis.
CHANGER D’AVENIR, C’EST CHANGER DE MÉTHODE !

RÉÉQUILIBRAGE
Il est aussi indispensableFINANCEMENT
de fluidifier DU
le traitement
des TERRITORIAL
dossiers d’aide à la formation et à
l’emploi et de réduire le délai
de traitement
(bien plus
3 mois aujourd’hui).

UNE ÉVALUATION
CONTINUE
ET de
TRANSPARENTE
DE L’ACTION
RÉGIONALE

NOTRE PROJET: ANCRÉ DANS LA NOUVELLE ORGANISATION TERRITORIALE DE LA RÉPUBLIQU

L’emploi est notre priorité, il ne faut manquer aucune opportunité. Cela doit se traduire
Troisième Partie: UN NOUVEAU MODÈLE ÉCONOMIQUE RÉGIONAL
dans les faits !
UN MODÈLE ÉCONOMIQUE QUI REPOSE SUR NOS ATOUTS

LA CROISSANCE VERTE
Réformer Guadeloupe
Formation 


LA CROISSANCE BLEUE

UNE
SOCLE
NOTRE
Nous devons transformer
« AGRICULTURE
Guadeloupe DURABLE,
Formation
» enDEun
outil DEVELOPPEMENT
de pilotage, centre de
ressources pour les professionnels
deSECTEUR
la formation.
Ses missions
seraientPOUR
orientées
vers la
LA PÊCHE, UN
ÉCONOMIQUE
STRATÉGIQUE
LA GUADELOUPE
prospective sur la formation en intégrant les outils de recherche et développement initiés à
NOTRE PATRIMOINE, UN ATOUT MAJEUR POUR L’AVENIR
l’Université des Antilles, au service de l’insertion et de la formation tout au long de la vie.
CULTURE, UNE APPROCHE NOUVELLE ET CONCERTÉE

Q ule
a t 30
r i èjuin
m e 2010,
P a r t ilae dŽlibŽration
: U N E C Rdu
O Conseil
I S S A N CRŽgional
E E C Oen
N Odate
M I Qdu
UE AU SERVIC
PubliŽe au Journal OfÞciel
L’ÉPANOUISSEMENT
DESformation
GUADELOUPÉENS
ET DE
L’ATTRACTIVITÉ DU TERRITO
26 fŽvrier 2010, crŽe lÕŽtablissement
public de
professionnelle
Ç  Guadeloupe
38
Formation È. Depuis nous naviguons toujours ˆ vueÉ
POUR UN TERRITOIRE ATTRACTIF ET ÉQUILIBRÉ

Aucune formation sans certification professionnelle

(1) 

LA SECURITE; PRÉOCCUPATION MAJEURE ET LÉGITIME DES GUADELOUPÉENS

ILES DU SUD, ÎLES DURABLES
Il faut s’engager à ce que
tous les stagiaires utilisant un (1) La certification professionnelle
correspond au processus d’attribution
dispositif régional de REPENSER
formationL’OFFRE
aient HÔTELIÈRE
accès à DE
uneMARIE-GALANTE
d’un diplôme, d’un titre ou d’un
certification professionnelle.
C’estCOOPÉRATION
d’ailleurs l’une
des certificat
POUR UNE
RÉGIONALE
INCLUSIVE
ET INNOVANTE
attestant
d’une formation ou
recommandations de la Chambre Régionale des d’une expérience professionnelle. La
DÉFINIR UNE VÉRITABLE POLITIQUE SPORTIVE POUR LES 20 ANS À VENIR
Comptes. Sans titre ou diplôme, peu ou pas d’insertion d é l i v r a n c e d ’ u n e c e r t i f i c a t i o n
UN CIRCUIT DE SUPERMOTARD POURprofessionnelle
LA PRATIQUEseDES
MÉCANIQUES ET LA PRÉV
fait SPORTS
par une autorité
possible.
ROUTIÈRE
La formation tout au long de la vie doit devenir une ou un organisme valideur (ministères,
chambres
consulaires,
NOTRE
SYSTÈME
DE SANTÉ branches
réalité, un droit dans unCONTRIBUER
monde où ÀlaL’EXCELLENCE
compétenceDE
est
professionnelles) mais elle peut
UN SYSTÈME
SANTÉ
AU SERVICE
L’ÉPANOUISSEMENT DES GUADELOUPÉENS ET VECT
souvent la principale valeur
ajoutée.DEC’est
pourquoi
la DE
également être délivrée par un centre
DÉVELOPPEMENT
TOURISTIQUE
Région doit donner la possibilité à chaque guadeloupéen de formation qui aura, préalablement,
reçu l’agrément de PRAGMATIQUE
l’État (DIECCTE).ET INDIVIDUALISÉ
de rebondir, à tout moment,
la vie. DE FORMATION PROFESSIONNELLE
POURdans
UN SYSTÈME

AMÉNAGEMENT NUMÉRIQUE DU TERRITOIRE POUR UNE GUADELOUPE OUVERTE ET ÉQUILIBR
UN TOURISME QUI PROFITE À TOUS

43

43

Première
Partie: ANTICIPER, SORTIR DE L’URGENCE ET METTRE FIN AUX POLIT
Faire repartir l’ascenseur
social

PRÉCAIRES
Il faut absolument renforcer l’apprentissage et l’accès aux contrats de professionnalisation
SORTIR DE L’URGENCE ET DE LA PRÉCARITÉ
pour les jeunes et les adultes sans qualification. Il est clair que les entreprises ne parviennent
UNsous
EXÉCUTIF
A HYPOTHÉQUÉ
pas à recruter les jeunes
cetteRÉGIONAL
forme deQUI
contrat
pour des L’AVENIR
raisons financières. Nous
L’EAU: NÉCESSAIRE
À LA VIE,
ENJEU àDEl’alternance
DÉVELOPPEMENT
ÉCONOMIQUE
devons envisager la possibilité
de permettre
l’accès
en prévoyant
des ET DE RÉÉQUILIBR
TERRITOIRE pour un même jeune.
contrats avec plusieurs employeurs
MAITRISER LE CYCLE DES DÉCHETS

La Région devra étudier AGIR
la possibilité
de conditionner, d’une certaine façon, l’aide régionale
POUR L’EMPLOI, C’EST PERMETTRE À CHACUN DE CIRCULER FACILEMENT POUR SE REN
qu’elle attribue aux entreprises
avec
l’engagement
d‘accepter des jeunes en apprentissage.
SON LIEU TRAVAIL OU DE FORMATION.
UN ARCHIPEL D’ÉNERGIES

La Région devra également faire vivre le droit à la deuxième L’artisanat en Guadeloupe, ce
ANTICIPONS LES RISQUES !
chance pour les jeunes en
rupture de scolarité, en s’appuyant sont plus de 16 000 entreprises
(1 entreprise
surPILOTAGE
3) pour plus
Deuxième
Partie:
UNE NOUVELLE
DU
DE LA COLLECTIV
sur les écoles de la deuxième
chance
qui doivent
se recentrerAPPROCHE
de
13
000
salariés.
C’est
aussi
sur leurs missions premières,
la remiseC’EST
à niveau
des
CHANGER D’AVENIR,
CHANGER
DE MÉTHODE !
près de 1000 apprentis formés
compétences, et surtout sur l’accompagnement individuel
FINANCEMENT DU RÉÉQUILIBRAGE TERRITORIAL
chaque année, dont 80% ont
des jeunes dans le cadre d’un projet de développement un emploi à l’issue de leur
UNE ÉVALUATION CONTINUE ET TRANSPARENTE DE L’ACTION RÉGIONALE
personnalisé, de manière
à participer à une re-socialisation formation.
NOTRE PROJET: ANCRÉ DANS LA NOUVELLE ORGANISATION TERRITORIALE DE LA RÉPUBLIQU
des décrocheurs.
Troisième Partie: UN NOUVEAU MODÈLE ÉCONOMIQUE RÉGIONAL
Après cette étape décisive, il faut donner à ces jeunes la possibilité d’aller plus loin en leur
UN MODÈLE ÉCONOMIQUE QUI REPOSE SUR NOS ATOUTS
proposant de reprendre leurs études secondaires. Nous le savons tous, l’entrée rapide sur le
VERTE
marché du travail, sans LA
unCROISSANCE
certain niveau
de qualification, n’est pas toujours la meilleure
LA CROISSANCE
BLEUE
solution. Cette même réflexion
est valable
pour les jeunes adultes.
UNE AGRICULTURE DURABLE, SOCLE DE NOTRE DEVELOPPEMENT

C’est pourquoi, nous devrons donc soutenir, comme cela existe dans d’autres Régions, le
LA PÊCHE, UN SECTEUR ÉCONOMIQUE STRATÉGIQUE POUR LA GUADELOUPE
développement de structures expérimentales implantées au sein des lycées, pour
PATRIMOINE, UN ATOUT MAJEUR POUR L’AVENIR
accueillir des jeunes quiNOTRE
ont arrêtŽ
lÕŽcole aÞn de leur permettre de sÕinscrire de nouveau
UNEdu
APPROCHE
NOUVELLE ET CONCERTÉE
dans un parcours jusqu’àCULTURE,
la réussite
baccalauréat.
Valoriser les compétences
Q u aacquises
t r i è m e tout
P a r au
t i e long
: Ude
N Ela vie
C R
 O I S S A N C E E C O N O M I Q U E A U S E R V I C
L’ÉPANOUISSEMENT DES GUADELOUPÉENS ET DE L’ATTRACTIVITÉ DU TERRITO
38

La formation continue
qualité et
accessible
tout au long de la vie :
POUR de
UN TERRITOIRE
ATTRACTIF
ET ÉQUILIBRÉ
une priorité socialeLA SECURITE; PRÉOCCUPATION MAJEURE ET LÉGITIME DES GUADELOUPÉENS
ILES DU SUD, ÎLES DURABLES
REPENSER L’OFFRE HÔTELIÈRE DE MARIE-GALANTE

Renforcer le programme
d’information
etRÉGIONALE INCLUSIVE ET INNOVANTE
POUR UNE
COOPÉRATION
d’entretiens conseils en
VAE (Validation des
DÉFINIR UNE VÉRITABLE POLITIQUE SPORTIVE POUR LES 20 ANS À VENIR
Acquis de l’Expérience) et un dispositif d’aide
UN CIRCUIT DE SUPERMOTARD POUR LA PRATIQUE DES SPORTS MÉCANIQUES ET LA PRÉV
individuelle à travers un réseau de points
ROUTIÈRE
d’information et de conseils pour la VAE. En effet
l’accompagnement à la CONTRIBUER
VAE favoriseÀ L’EXCELLENCE
l’obtention DE NOTRE SYSTÈME DE SANTÉ
UNleSYSTÈME
DE SANTÉ AU SERVICE DE L’ÉPANOUISSEMENT DES GUADELOUPÉENS ET VECT
de la certification visée par
candidat.
DÉVELOPPEMENT TOURISTIQUE

POUR UN SYSTÈME DE FORMATION PROFESSIONNELLE PRAGMATIQUE ET INDIVIDUALISÉ

AMÉNAGEMENT NUMÉRIQUE DU TERRITOIRE POUR UNE GUADELOUPE OUVERTE ET ÉQUILIBR
UN TOURISME QUI PROFITE À TOUS

44

44

Nous devons proposer aux
salariés,Partie:
en lien ANTICIPER,
avec les entreprises,
adaptées
pour FIN AUX POLIT
Première
SORTIRdes
DE formations
L’URGENCE
ET METTRE
accroître les compétencesPRÉCAIRES
et pour mieux anticiper les reconversions professionnelles.
SORTIR DE L’URGENCE ET DE LA PRÉCARITÉ

À cet effet, la création d’un Conseil de la formation et de l’insertion professionnelle,
UN EXÉCUTIF RÉGIONAL QUI A HYPOTHÉQUÉ L’AVENIR
composé de chefs d’entreprise et d’acteurs économiques, à côté des instances
L’EAU:
NÉCESSAIRE
À LAdevrait
VIE, ENJEU
DE DÉVELOPPEMENT
ÉCONOMIQUE
régionales ,pour définir la
politique
régionale,
permettre
de mieux adapter
l’offre de ET DE RÉÉQUILIBR
TERRITOIRE
formation aux besoins réels des entreprises et aux métiers de demain.
MAITRISER
LEêtre
CYCLE
DÉCHETS de la politique régionale.
La question de l’employabilité
devra
le DES
fil conducteur

Mise en place d’un

AGIR POUR L’EMPLOI, C’EST PERMETTRE À CHACUN DE CIRCULER FACILEMENT POUR SE REN
SON LIEU de
TRAVAIL
OUen
DE temps
FORMATION.
tableau
bord,
réel, de l’offre de formation

Par ailleurs, la priorité devra
être donnée
à l’évaluation, en ligne et en temps réel, de
UN ARCHIPEL
D’ÉNERGIES
l’ensemble des formations
(nombre LES
de places
vacantes, débouchés, résultats, coûts…) pour
ANTICIPONS
RISQUES !
sortir de l’opacité et se donner les moyens de l’efficience d’une politique essentielle au regard
Deuxième Partie: UNE NOUVELLE APPROCHE DU PILOTAGE DE LA COLLECTIV
des compétences régionales.
CHANGER D’AVENIR, C’EST CHANGER DE MÉTHODE !

Nous nous engageons aussi
à appuyer fortement
la valorisation
de l’alternance.
FINANCEMENT
DU RÉÉQUILIBRAGE
TERRITORIAL
avec
l’Université
Antilles et l’Institut
Universitaire
de
¥ Trouver des partenariats
UNEinnovants
ÉVALUATION
CONTINUE
ET des
TRANSPARENTE
DE L’ACTION
RÉGIONALE
la Formation Continue, pour développer une offre de formation en alternance pour tous
NOTRE PROJET: ANCRÉ DANS LA NOUVELLE ORGANISATION TERRITORIALE DE LA RÉPUBLIQU
les niveaux de diplôme (du CAP au MASTER)
NOUVEAU
MODÈLE ÉCONOMIQUE
RÉGIONAL
mettre en Partie:
place unUN
dispositif
de labellisation
des centres qui veulent
¥ Tout comme les CFA,Troisième
faire de l’alternance àUN
travers
les « contrats
pro ».
MODÈLE
ÉCONOMIQUE
QUI REPOSE SUR NOS ATOUTS
LA CROISSANCE
Prévoir des contrats
d’alternance VERTE
avec plusieurs employeurs pour un même jeune.
LA CROISSANCE BLEUE

Mettre en place des Classes de Préparation à l’Alternance (CPA)

UNE AGRICULTURE DURABLE, SOCLE DE NOTRE DEVELOPPEMENT

Nous proposerons d’intégrer cette nouvelle mission à celles de l’École Régionale de la 2e
LA PÊCHE, UN SECTEUR ÉCONOMIQUE STRATÉGIQUE POUR LA GUADELOUPE
chance (ER2C).

NOTRE
PATRIMOINE,
ATOUT
MAJEUR POUR
L’AVENIR
Ce dispositif permettrait
de renforcer
la UN
mission
première
de l’ER2C
et d’atteindre les
objectifs de sortie versCULTURE,
l’emploi,
dans
le cahier
des charges. En plus de la
UNEdéfinis
APPROCHE
NOUVELLE
ET CONCERTÉE
consolidation des connaissances de base, il serait abordé, dans ces CPA, les éléments qui
Q u a t r i è m e P a r t i e  : U N E C R O I S S A N C E E C O N O M I Q U E A U S E R V I C
aujourd’hui font défaut  : une pédagogie de l’alternance par le développement des
L’ÉPANOUISSEMENT DES GUADELOUPÉENS ET DE L’ATTRACTIVITÉ DU TERRITO
compétences sociales et relationnelles. Ces CPA donneraient un sens à l’ER2C. Ce dispositif
38
permettrait de renforcer la mission première de l’École et d’atteindre les objectifs de
POURdans
UN TERRITOIRE
ATTRACTIF
ET ÉQUILIBRÉ
sorties vers lÕemploi, dŽÞnis
le cahier des
charges.
LA SECURITE; PRÉOCCUPATION MAJEURE ET LÉGITIME DES GUADELOUPÉENS

Mettre en place un Dispositif d’Initiation aux Métiers par l’Alternance, à la
ILES DU SUD, ÎLES DURABLES
disposition des jeunes dès 15 ans (exemple : DIMA région Alsace)
REPENSER L’OFFRE HÔTELIÈRE DE MARIE-GALANTE

Permettre à des collégiens de 15 ans de bénéficier d’un parcours d‘initiation aux métiers,
POUR
UNE COOPÉRATION
INCLUSIVEen
ETclasse
INNOVANTE
avec une forte alternance
école-entreprise :
entreRÉGIONALE
600 et 720 heures
et entre 12 et
16 semaines en entreprise,
au cours
de plusieurs
stages.
Ce qui POUR
permet
découvrir
des
DÉFINIR
UNE VÉRITABLE
POLITIQUE
SPORTIVE
LESde
20 ANS
À VENIR
métiers, d’observer et d’échanger
avec
des
professionnels.
UN CIRCUIT DE SUPERMOTARD POUR LA PRATIQUE DES SPORTS MÉCANIQUES ET LA PRÉV
Suite à cela, ils pourront
signer un contrat d’apprentissage pour préparer un diplôme de
ROUTIÈRE
niveau V (CAP, Certificat Technique des Métiers - CTM…) et s’insérer dans la vie
CONTRIBUER À L’EXCELLENCE DE NOTRE SYSTÈME DE SANTÉ
professionnelle.


UN SYSTÈME DE SANTÉ AU SERVICE DE L’ÉPANOUISSEMENT DES GUADELOUPÉENS ET VECT
DÉVELOPPEMENT TOURISTIQUE
POUR UN SYSTÈME DE FORMATION PROFESSIONNELLE PRAGMATIQUE ET INDIVIDUALISÉ

AMÉNAGEMENT NUMÉRIQUE DU TERRITOIRE POUR UNE GUADELOUPE OUVERTE ET ÉQUILIBR
UN TOURISME QUI PROFITE À TOUS

45

45

Partie: ANTICIPER,
SORTIR DE L’URGENCE
ET METTRE
AMÉNAGEMENTPremière
NUMÉRIQUE
DU TERRITOIRE
POUR
UNE FIN AUX POLIT
PRÉCAIRES
GUADELOUPE OUVERTE ET ÉQUILIBRÉE
SORTIR DE L’URGENCE ET DE LA PRÉCARITÉ

UN EXÉCUTIF RÉGIONAL QUI A HYPOTHÉQUÉ L’AVENIR

L’EAU: NÉCESSAIRE À LA VIE, ENJEU DE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET DE RÉÉQUILIBR
TERRITOIRE
MAITRISER LE CYCLE DES DÉCHETS

AGIR POUR L’EMPLOI, C’EST PERMETTRE À CHACUN DE CIRCULER FACILEMENT POUR SE REN
SON LIEU TRAVAIL OU DE FORMATION.
UN ARCHIPEL D’ÉNERGIES
ANTICIPONS LES RISQUES !

Deuxième Partie: UNE NOUVELLE APPROCHE DU PILOTAGE DE LA COLLECTIV
CHANGER D’AVENIR, C’EST CHANGER DE MÉTHODE !
FINANCEMENT DU RÉÉQUILIBRAGE TERRITORIAL

La « révolution numérique » a des impacts majeurs sur tous les champs de la vie en société.

UNE ÉVALUATION CONTINUE ET TRANSPARENTE DE L’ACTION RÉGIONALE

Les TIC (Technologies de l’Information
et de
la Communication)
sont des
outils au service
du projet DE LA RÉPUBLIQU
NOTRE PROJET:
ANCRÉ
DANS LA NOUVELLE
ORGANISATION
TERRITORIALE
politique qui visent à faire de la Guadeloupe une région solidaire, créative et responsable.

Troisième Partie: UN NOUVEAU MODÈLE ÉCONOMIQUE RÉGIONAL
Les enjeux pour la Guadeloupe sont multiples :

UN MODÈLE ÉCONOMIQUE QUI REPOSE SUR NOS ATOUTS
¥ Garantir son attractivité et sa compétitivité malgré son éloignement géographique.
LA CROISSANCE VERTE

¥ Assurer les mêmes droits et les mêmes services entre les zones rurales et urbaines.
LA CROISSANCE BLEUE
¥ Favoriser le développement des services publics numériques.
UNE AGRICULTURE DURABLE, SOCLE DE NOTRE DEVELOPPEMENT
¥ Faciliter l’accès aux transports collectifs.
LA PÊCHE, UN SECTEUR ÉCONOMIQUE STRATÉGIQUE POUR LA GUADELOUPE
¥ Développer la télémédecine pour améliorer l’offre de soin.
NOTRE PATRIMOINE, UN ATOUT MAJEUR POUR L’AVENIR
¥ Développer des réseaux électriques intelligents.

CULTURE, UNE APPROCHE NOUVELLE ET CONCERTÉE

Q u a t r i è m e P a r t i e  : U N E C R O I S S A N C E E C O N O M I Q U E A U S E R V I C
L’ÉPANOUISSEMENT DES GUADELOUPÉENS ET DE L’ATTRACTIVITÉ DU TERRITO
38
POUR UN TERRITOIRE ATTRACTIF ET ÉQUILIBRÉ
LA SECURITE; PRÉOCCUPATION MAJEURE ET LÉGITIME DES GUADELOUPÉENS
ILES DU SUD, ÎLES DURABLES
REPENSER L’OFFRE HÔTELIÈRE DE MARIE-GALANTE
POUR UNE COOPÉRATION RÉGIONALE INCLUSIVE ET INNOVANTE
DÉFINIR UNE VÉRITABLE POLITIQUE SPORTIVE POUR LES 20 ANS À VENIR

UN CIRCUIT DE SUPERMOTARD POUR LA PRATIQUE DES SPORTS MÉCANIQUES ET LA PRÉV
ROUTIÈRE
CONTRIBUER À L’EXCELLENCE DE NOTRE SYSTÈME DE SANTÉ

UN SYSTÈME DE SANTÉ AU SERVICE DE L’ÉPANOUISSEMENT DES GUADELOUPÉENS ET VECT
DÉVELOPPEMENT TOURISTIQUE
POUR UN SYSTÈME DE FORMATION PROFESSIONNELLE PRAGMATIQUE ET INDIVIDUALISÉ

AMÉNAGEMENT NUMÉRIQUE DU TERRITOIRE POUR UNE GUADELOUPE OUVERTE ET ÉQUILIBR
UN TOURISME QUI PROFITE À TOUS

46

46

Première
Partie:ÀANTICIPER,
UN TOURISME QUI
PROFITE
TOUS SORTIR DE L’URGENCE ET METTRE FIN AUX POLIT
PRÉCAIRES

SORTIR DE L’URGENCE ET DE LA PRÉCARITÉ
UN EXÉCUTIF RÉGIONAL QUI A HYPOTHÉQUÉ L’AVENIR

L’EAU: NÉCESSAIRE À LA VIE, ENJEU DE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET DE RÉÉQUILIBR
TERRITOIRE
MAITRISER LE CYCLE DES DÉCHETS

AGIR POUR L’EMPLOI, C’EST PERMETTRE À CHACUN DE CIRCULER FACILEMENT POUR SE REN
SON LIEU TRAVAIL OU DE FORMATION.
UN ARCHIPEL D’ÉNERGIES
ANTICIPONS LES RISQUES !

Deuxième Partie: UNE NOUVELLE APPROCHE DU PILOTAGE DE LA COLLECTIV
CHANGER D’AVENIR, C’EST CHANGER DE MÉTHODE !
FINANCEMENT DU RÉÉQUILIBRAGE TERRITORIAL
UNE ÉVALUATION CONTINUE ET TRANSPARENTE DE L’ACTION RÉGIONALE

NOTRE PROJET: ANCRÉ DANS LA NOUVELLE ORGANISATION TERRITORIALE DE LA RÉPUBLIQU

Troisième Partie: UN NOUVEAU MODÈLE ÉCONOMIQUE RÉGIONAL
UN MODÈLE ÉCONOMIQUE QUI REPOSE SUR NOS ATOUTS
LA CROISSANCE VERTE
LA CROISSANCE BLEUE
UNE AGRICULTURE DURABLE, SOCLE DE NOTRE DEVELOPPEMENT
LA PÊCHE, UN SECTEUR ÉCONOMIQUE STRATÉGIQUE POUR LA GUADELOUPE
NOTRE PATRIMOINE, UN ATOUT MAJEUR POUR L’AVENIR
CULTURE, UNE APPROCHE NOUVELLE ET CONCERTÉE

Q u a t r i è m e P a r t i e  : U N E C R O I S S A N C E E C O N O M I Q U E A U S E R V I C
L’ÉPANOUISSEMENT DES GUADELOUPÉENS ET DE L’ATTRACTIVITÉ DU TERRITO
38
POUR UN TERRITOIRE ATTRACTIF ET ÉQUILIBRÉ
LA SECURITE; PRÉOCCUPATION MAJEURE ET LÉGITIME DES GUADELOUPÉENS
ILES DU SUD, ÎLES DURABLES
REPENSER L’OFFRE HÔTELIÈRE DE MARIE-GALANTE
POUR UNE COOPÉRATION RÉGIONALE INCLUSIVE ET INNOVANTE
DÉFINIR UNE VÉRITABLE POLITIQUE SPORTIVE POUR LES 20 ANS À VENIR

UN CIRCUIT DE SUPERMOTARD POUR LA PRATIQUE DES SPORTS MÉCANIQUES ET LA PRÉV
ROUTIÈRE
CONTRIBUER À L’EXCELLENCE DE NOTRE SYSTÈME DE SANTÉ

UN SYSTÈME DE SANTÉ AU SERVICE DE L’ÉPANOUISSEMENT DES GUADELOUPÉENS ET VECT
DÉVELOPPEMENT TOURISTIQUE
POUR UN SYSTÈME DE FORMATION PROFESSIONNELLE PRAGMATIQUE ET INDIVIDUALISÉ

AMÉNAGEMENT NUMÉRIQUE DU TERRITOIRE POUR UNE GUADELOUPE OUVERTE ET ÉQUILIBR
UN TOURISME QUI PROFITE À TOUS

47

47


Documents similaires


Fichier PDF fichier pdf sans nom 1
Fichier PDF madagascar region amoronimania version fevrier 2018
Fichier PDF madagascar region amoronimania en bref 27 pages mai 2017
Fichier PDF tunisie strategie de developpement economique et social marseilles sept 2011
Fichier PDF memoire m2 innovation sociale programme interreg nwe
Fichier PDF oxxano tease 2014c


Sur le même sujet..