N°97 janvier 2016 .pdf



Nom original: N°97 janvier 2016.pdf

Ce document au format PDF 1.4 a été généré par / Gnostice PDFtoolkit V2.5, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 17/12/2015 à 16:19, depuis l'adresse IP 90.20.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 3887 fois.
Taille du document: 23.9 Mo (18 pages).
Confidentialité: fichier public

Aperçu du document


Janvier 2016


97

Train World,
World, Défi Recyclage, LGV SEA Infos 14,
Journées du Patrimoine 2015, Orthez 3,
3, Sauver le fret ferroviaire,
ferroviaire,
Plateforme de Vierzon, Ie petit train Interlude, Desserte de Jardres,
Références Wagons céréaliers NME , La Gare de Lusignan,
Lusignan,
Montage de kits plastique, L’AG 2015, Autos Tractos

bherr
e
i
L
e
Gru

balai
e
d
p
u
Co

EA 14
LGV S

World
n
i
a
r
T

es
Jardr

6
1
0
2
e
é
nnEt les rubriques
a
e
n
n
o
B
habituelles

Le reportage sur le réseau HO du
Club, Valdevienne est paru dans
LOCO REVUE d’octobre, le 19
septembre pour les journées du
patrimoine et la veille de notre assemblée générale. L’article de 6
pages décrit pour partie notre réseau, il est vrai
qu’il y a tant à voir. RMF consacre lui aussi un
reportage sur notre réseau dans son numéro
d’octobre, celui ci comporte 8 pages, et est un
intéressant panorama du réseau.
L’assemblée générale a eu lieu le 20 septembre
permettant à tous de découvrir ou redécouvrir le
réseau, et le local enfin rangé, le repas étant pris
cette fois à l’extérieur dans la salle de la Gornière.
Notre doyen Pierre Pillière (ancien de la SNCF)
nous a quitté en Novembre à l’âge de 95 ans.
Tintin et les trains, un ouvrage consacré à la
grande passion de notre ami décédé Jean Michel
Petit est paru en septembre.
Les travaux se sont poursuivis sur les réseaux
d’Orthez et de Valdevienne avec la création
d’une voie de garage en impasse qui pourra se
prolonger hors réseau.
Vizzavona a eu les honneurs d’un reportage
dans l’émission des Racines et des Ailes, nous y
avons reconnu tous les sites chers à Pierre.

Cette
Cette rubrique
rubrique est
est dédiée
dédiée aux
aux événements
événements
ferroviaires
des
départements
ferroviaires des départements de
de notre
notre
environnement
environnement proche:
proche: 16.17.36.37.79.86
16.17.36.37.79.86
37 Descartes
Dans le cadre du comice agricole une circulation de vélorail a eu lieu dans les
emprises de la gare.

37 Tours
Le tram à été victime d’un déraillement. La rame a été relevée de nuit par une
grue automotrice. Après la réfection de la halle des voyageurs rénovée il y a
deux ans, c'est au tour des 2 050 m2 de zinc du quai central ainsi que les ailes
Est et Ouest (600 et 650 m2) en ardoise d'être refaits. Un chantier qui durera
presque une année

79 Niort
Les autorails X 2200 qui fréquentaient encore la gare sur des relations vers
Saintes, ont été reformés remplacés par les nouveaux Regiolis.
La plateforme rail route Niort terminal à été inaugurée le 30 octobre,
le centre intermodal est désormais opérationnel.

79 St Varent
Travaux de RVB de Thouars à Saint-Varent, et notamment du côté de SaintJacques-de-Thouars. Pas moins de 6,1 km sont en effet en cours de renouvellement. Il s'agit d'un renouvellement de voies complet: rails, traverses et
ballast, réalisé par l’entreprise Pichenot Bouille

André a assuré le chargement et le vieillissement
de tombereaux E 79 à retrouver dans ce numéro
du bulletin parmi d’autres trouvailles.

79 Thouars

Avant même la présentation des nouveautés à
Nuremberg des annonces ont été faites il est
ainsi prévue une BB 9200 et un locotracteur
Moyse chez REE ainsi qu’une RGP en N chez
Mikado train. AMJL prévoit lui une BB 9001.

86 Ingrandes

Notre prochaine exposition du réseau hors du
local aura lieu à St Avertin (37) les 16 et 17 Avril
2016.

Un transformateur a été livré au moyen d’un wagon STSI à 16 essieux.

Meilleurs vœux à tous

Collection Passion
Le salon Poitevin est passé à la
télé au journal de 13 Hrs sur TF1
le lundi 2 Novembre
Deux photos illustrent l’édition 2015. Le chemin
de fer y est toujours présent ici et là. Et même si
on ne cherche rien, la visite reste un excellent
moment. Les illustrations d’anciens coffrets
Jouef,
Une voiture Alpine restaurée ou cette brasserie
située à Limoges près d’un grand viaduc ainsi
qu’une belle collection de burettes à huile auront
su m’émerveiller.

MJ

Les collectivités cessent leur soutien financier au projet de train touristique
présenté par TVT pour une liaison avec Loudun (3 M€).
L’usine Delipapier est ouverte, il reste à voir comment sera utilisé son embranchement particulier. Pour le moment la production est identique à celle de
Buxeuil en mode routier.

86 Lusignan
86 Poitiers
Une nouvelle marche de réception d’une rame Eurostar à eu lieu entre les
ateliers d’Helemmes ( Lille ) et Poitiers.
Un échange d’essieu a été réalisé dans le débord sur une BB 60000

3

L’AG 2015
Elle s’est tenue le 20
Septembre dernier au
club d’abord, puis à la
Salle de la Gornière
pour le repas suivant
celle-ci. Enfin au milieu
de l’après midi certains
membres sont
retournés au club pour
une séance de
fonctionnement du
Réseau. Chacun ayant
reçu le compte rendu
par mail, voici quelques
moments en photos

Livré tout chaud de la
veille le N° de Loco Revue
décrivant le nouveau réseau, lors d’un reportage
fait à l’occasion d’EuroModel’s 2014.

Est-ce le bilan 2015 ou la sympathie qui règne entre tous qui rend
quelques membres du club si souriant lors de cette AG

Là on rigole un peu moins on commence à
lever le voile sur le prochain Railexpo, (1 et 2
Octobre 2016) et notre commissaire général
JP Benoist devient pensif !..

En bon pompier Ludo met le feu durant
tout le repas .

JLA s’est un peu fait prier pour nous présenter sa dernière née, une 230 Biquette du
PO en O considérée comme modèle d’exception dans le N° de LR d’Octobre sorti le
20 Septembre

Arrivé avec retard, mais avec un mot d’excuses pour avoir participé à un biathlon à la
Baule le matin, manifestement Pierre manquait de quelques calories qu’il a rattrapées

Jean Pierre Rodier a cédé sa place de bibliothécaire à Ludovic, qui a juré de numériser
toute la bibliothèque d’ici 50 ans. Le regretté
Philippe Bergeas aurait sans doute dit: Jean
Pierre n’est plus que técaire...

4

de
HO MONTAGE
QUELQUES KITS en
PLASTIQUE
Bien sûr, dans cet article,
nous sommes loin des
prouesses de création et de
construction de JLA avec le
tout laiton en partant de plans
et de plaques et profilés en
métal. Il m'a tout de même
semblé intéressant de vous
parler du montage de
quelques kits en plastique de
toutes provenances et de
tous âges car j'en possède
certains depuis plusieurs
dizaines d'années.
Commençons par le pylône d'éclairage de chez
JOUEF Champagnole. J'ai eu envie de le monter suite à deux discussions sur le forum Loco
Revue sur cet élément incontournable du paysage des triages français :
http://forum.e-train.fr/viewtopic.php?
=14&t=8943&start=0
http://forum.e-train.fr/viewtopic.php?
f=14&t=58682#p1247397

réalité. Des tétons de positionnement évitent les
erreurs de montage. Il culmine à une trentaine
de centimètres avec ses projecteurs qui seront
équipés de LED à la place des ampoules 12 V
traditionnelles à l'époque de sa conception. Pour
amener le courant, j'ai passé deux fils fins rigides plaqués à l'intérieur de la structure.
La seule modification apportée a été l'ablation
des débordements des plates-formes intermédiaires. J'ai bâti une petite cabine comme il en
existe encore pour abriter des appareillages
électriques.
J'ai peint l'ensemble en gris clair comme bon
nombre de mâts SNCF.
Autre kit, cette fois passons à un wagon plat
surbaissé, à douze essieux, pour charges
lourdes de la DB produit par KIBRI. Il existait, à
l'époque, trois références correspondant à autant de chargements différents comme une
caisse maritime en bois de grandes dimensions,
un gros transformateur et un caisson pour transport de produits irradiés. C'est ce dernier kit que
j'ai pu me procurer bien que ce transport ne
corresponde pas au trafic envisagé sur mon
réseau. Je m'en tiendrai au montage du wagon
seul.
Une cinquantaine de pièces sont à assembler
pour réaliser le wagon. Les pièces sont très
finement moulées. Les seuls ébavurages nécessaires sont les traces de jonction avec les
grappes de moulage. L'assemblage ne recèle
aucun piège et les pièces joignent très précisément. Le plancher de chargement étant lisse, j'ai
préféré l'équiper d'une « tôle » striée Evergreen,
tant pis pour la conformité. Comme bien souvent
avec le plastique teint dans la masse, une peinture n'est pas superflue. J'ai donc apprêté le
modèle (Tamiya) avant de passer une couche
de noir bien satiné (bombe pour pare-chocs
automobiles).
J'ai monté les essieux fournis dans le kit qui sont
en plastique mais sont très fins. Au début, les
essais de roulage ont donné un roulement difficile qui c'est nettement amélioré par la suite.
Sinon, on peut équiper le modèle d'essieux
FLEISCHMANN, MARKLIN ou ROCO. A noter

La maquette est constituée d'une vingtaine de
pièces bien moulées avec de nombreux détails
très fins. Le plastique est un peu mou, avantage,
il se coupe facilement avec un bon cutter. Par
contre, les ébavurages, bien qu'en nombre très
restreint, même faits à la lime fine, laissent toujours une petite... bavure à éliminer en grattant
avec une lame. Les emboîtements se font sans
problème et sont précis. L'échelle HO est respectée à en croire les dimensions données sur
le forum LR.
Une fois monté, le pylône a une bonne rectitude
et une rigidité suffisante. JOUEF a respecté la
disposition des échelles qui sont tournées d'un
quart de tour à chaque palier comme dans la

que l'essieu central peut se déplacer latéralement compte-tenu de la grande longueur de
chaque bogie.
L'épreuve la plus dure est de coller les très nombreuses et très petites inscriptions qui sont imprimées sur un support auto-collant. L'usage de
décalcomanies permettrait d'avoir un film plus
fin. Une lame bien fine est nécessaire ainsi que
l'emploi d'une loupe sur pied pour les découpages. La pose requiert aussi beaucoup de
patience car certains endroits sont difficiles d'accès comme sur les bogies.
Au final, on obtient un modèle qui en impose par
sa longueur (35,5 cm) soit environ 30 mètres en
réel.
Passons maintenant à des kits PREISER. J'ai
monté des caisses en bois, des tourets également en bois, des équipements d'intervention
contre le feu pour les pompiers (qui serviront
pour des chargements de wagons) et un camion
avec benne amovible comme il en existait il y a
quelques décennies. Ces kits sont constitués de
nombreuses pièces très souvent de très petites
tailles mais parfaitement moulées. Tout ce monterait sans difficultés si ce n'était des notices de
montage dont les croquis sont parfois un peu
approximatifs.
Dans le cas d'un kit plus complexe comme celui
du camion constitué de nombreuses pièces, il en
a résulté une erreur dans le montage des ailes
avant en deux parties qui ne joignent pas bien.
Comme c'est bien visible, il n'y aura plus qu'à
dissimuler en partie le véhicule. Je n'ai pas repeint ces montages, je me suis contenté de
passer les pièces « en bois » à la laine d'acier
pour les rendre mat. Les inscriptions diverses et
nombreuses et là aussi fort petites sont des
décalcomanies.
Dernier montage, une maquette d'une trémie
sous laquelle peut charger un camion. Référence vendue sous blister à petit prix par SAI
sous sa marque. Peu de pièces mais bien moulées et s'ajustant parfaitement. Par contre, les
sections des profilés de la charpente métallique
étant minces, elle n'a pas beaucoup de rectitude
et donne à la maquette une position penchée. Il
va être nécessaire de renforcer cela. Après
montage, des pièces sont sans utilité apparente
car non reprises dans les schémas de montage.
Par contre, aucun équipement n'est fourni pour
le remplissage. Une maquette sans intérêt à être
utilisée seule, par contre, elle peut compléter
une installation d'usine.

PTT

5

UNE GARE de
LA VIENNE :
LUSIGNAN
Second chapitre de nos
découvertes des gares de la
VIENNE ouvertes à l’exploitation. Il en reste 25. Cette
nouvelle page est consacrée à la gare de Lusignan.

Située sur la ligne Saint Benoît/La Rochelle, la Un café existait à proximité immédiate, baptisé
gare présente la particularité d’être à l’origine café des deux gares car il y avait ici le départ
d’un tronçon à voie unique.
d’un chemin de fer départemental à voie métrique. Pour les piétons, un passage supérieur
permet l’accès aux deux quais avec bandes
jaunes, il est vrai qu’ici les TGV passent à 120
km/h !
La halle marchandise et le quai haut complètent
les installations.
Le trafic y est relativement dense avec les TER,
des trains de marchandises pour le port de La
Rochelle et les TGV. Il n’existe plus de desserte
fret locale à l’exception de la coopérative embranchée en pleine ligne sur la voie unique.
mettaient à vibrer. Il en était de même quand la
locomotive à vapeur était remplacée par une
060DB.
Cette gare, datant de l’ouverture de la ligne en
1856, est située sur une double voie électrifiée
en 25 000 Volt. Côté Niort, elle donne accès à
un tronçon à voie unique qui se poursuit jusqu'à
Saint-Maixent (79) où l’on retrouve la double
voie. Les installations sont télécommandées
depuis le PC de Niort, en particulier l’aiguille
d’accès sortie de la voie unique franchissable à
120 km/h.
Située au PK 27, elle est composée d’un BV
avec étage et de 2 quais courts destinés aux
TER. Son aspect n’est guère différent de celui
de 1900 ! Située face au BV, on trouve l’ancienne remise à machines avec son logement à
l’étage où résida André Lacombe. Et la base de
l’ancien château d’eau.

A cette époque, il y avait peu de loisirs et s’est
ainsi qu’avec une bande de copains, la gare
était devenue notre terrain de jeux favori.
Jeux qui auraient bien pu se terminer en catastrophe. Combien de fois avons-nous déplacé les
wagons de marchandises, après avoir débloqué
les freins et enlevé la cale.
Notre jeu favori : cachés dans la halle à marchandises, grimpés sur les sacs de céréales, il
fallait jeter des pommes sur les grilles des ventilateurs des 060DB. Le perdant avait un gage,
qui consistait souvent de fois à prendre des
Sur la façade côté voies, on observe des sculp- bouteilles de jus de fruits dans les wagons de
tures dont la célèbre Mélusine. C’est en gare de marchandises.
Lusignan que la voiture de mesure TGV fut bap- Voila, c’est ainsi que ma jeunesse se passait,
tisée du nom de la fée.
sans doute étaient-ce les prémisses de ma pasCôté cour, une plaque commémorative rappelle sion pour les trains ?
l’arrivée en exil de la population de la ville mo- Certainement !!!
sellane de L’Hôpital en 1940.
Alc

MJ

Ma jeunesse à Lusignan

MELUSINE:

Après avoir fait ses études à Rochefort, mon Le saviez vous ?...
père fut muté successivement à Thouars, Château-Gonthier, Segré, Marans, pour finir sa car- La voiture de mesure des LGV à été baptisée
rière à Lusignan, comme chef de district princi- Mélusine dans les emprises de la gare lors
d'une cérémonie qui à eu lieu le 8 Septembre
pal.
1990
C’est en 1966 que la famille LACOMBE pose
ses valises à Lusignan. Nous habitions au 1er Le terme de Mélusine vient de la Fée du
étage d’un bâtiment situé en face de la gare, au même nom connue comme étant le bon gédessus de l’ancienne remise. Ma chambre se nie de la commune….
situait côté voies et dominait ainsi les infrastructures de la gare.
Je me souviens très bien des lourds convois de
marchandises qui s’arrêtaient en gare, vers 17
H, pour faire les manœuvres afin de récupérer
les wagons de marchandises. Ma mère s’empressait de fermer les fenêtres de la maison.
La locomotive à vapeur de type 141R, faisait la
manœuvre et passait juste sur la voie située
sous ma chambre. Les fenêtres de celle-ci se

NME REFERENCES
6
HO
Avec l'aide de NME, voici
une liste actualisée des
16 références et numéros
UIC des wagons céréaliers 102 m3 VTG.
VTG

Il s'agit de petites séries mais voici l'exemple de
l'attachement de nos voisins à l’immatriculation
de leurs modèles, une pratique qui existe aussi
en Suisse et en Italie mais qui semble encore
ignorée par les modélistes français.
504600 : n° 37 80 0764 283-0
504601 : n° 37 80 0764 264-8
504602 : n° 37 80 0764 293-7
504603 : n° 37 80 0764 285-3
504604 : n° 37 80 0764 297-8
504605 : n° 37 80 0764 292-9
504606 : n° 37 80 0764 271-3
504607 : n° 37 80 0764 265-5
504608 : n° 37 80 0764 249-9
504609 : n° 37 80 0764 286-1
504610 : n° 37 80 0764 234-1
504611 : n° 37 80 0764 225-9
504612 : n° 37 80 0764 275-4
504613 : n° 37 80 0764 227-5

504690 : n° 37 80 0764 290-3 avec feux de fin
de convoi
504691 : n° 37 80 0764 254-9 avec feux de fin
de convoi

Classement par numéro de wagons
N° 37 80 0764 225-9 réf 504611
n° 37 80 0764 227-5 réf 504613
n° 37 80 0764 234-1 réf 504610
n° 37 80 0764 249-9 réf 504608
n° 37 80 0764 254-9 réf 504691 avec feux de fin
n° 37 80 0764 290-3 réf 504690 avec feux de fin
de convoi
de convoi
n° 37 80 0764 264-8 réf 504601
n° 37 80 0764 292-9 réf 504605
n° 37 80 0764 265-5 réf 504607
n° 37 80 0764 293-7 réf 504602
n° 37 80 0764 271-3 réf 504606
n° 37 80 0764 297-8 réf 504604
n° 37 80 0764 275-4 réf 504612
n° 37 80 0764 285-3 réf 504603
n° 37 80 0764 286-1 réf 504609

maintenance de façon prédictive avant une SBB Cargo est une filiale des Chemins
dégradation plus importante du matériel.
de fer fédéraux suisses (CFF) spécialisées
Quant aux chargements en wagons fer- dans le fret ferroviaire et est exploitée
més, toute intrusion sera détectée et, grâce comme la division Freight. Chemins de fer
SBB Cargo, opérateur fret en Suisse à la géolocalisation, cela renforcera la sé- fédéraux suisses est une société qui a été
transformé en 1999 en une société par acet BOSCH collaborent pour réaliser curité des acheminements.
tions

Suisse : bientôt des wagons connectés !

les équipements électroniques pour
que les wagons de marchandises PTT d'après information de WK-TransportLogistique.fr
soient, enfin, connectés.
Les premiers wagons ont été équipés dès
février 2015 afin de tester et valider les
matériels électroniques. Au fil des résultats, des perfectionnements ont été apportés tout du long de l'année.
Ce système repose sur des capteurs qui
collectent des informations sur la position
du train ainsi que sur l'état du chargement
et des wagons, à savoir température, humidité de l'air ou encore vibrations. Les données sont envoyées vers un centre de contrôle par téléphonie et sont analysées.
L'opérateur fret suisse assure qu'il résultera de ces équipements des réductions de
coûts de transport en limitant les temps
d'immobilisation.
La connaissance précise des temps de
roulage et des distances parcourues permettra de planifier les interventions de

En 2013, CFF Cargo leader du frêt ferroviaire
avait 3061 collaborateurs et a réalisé un
chiffre d'affaires consolidé de 953 millions
de Francs suisses.

7

La DESSERTE DE
JARDRES PAR
LES VFLI
Sur la base d’informations
fiables, une desserte de la
coopérative de Jardes était
prévue le 18 août 2015. Un
heureux concours de
circonstance accompagné
de beau temps m’a permis
d’entrevoir une partie de
cette desserte matinale.

A mon arrivée à Jardres, il est juste 8 H, et
j’aperçois le convoi en ligne. En le dépassant, je
constate qu’il est à l’arrêt, la queue empiétant
sur un PN.
Voiture garée au niveau du PN à barrières pivotantes, je prends à distance, en zoomant, la
machine, une Class 77 rouge de VFLI (je saurais plus tard qu’il s’agit de la 77501).
C’est à l’examen des photos que je découvre la
raison de cet arrêt. En application de consignes
de sécurité, la coopérative est désormais clôturée et il y a un portail sur la voie ferrée à ouvrir
avant d’assurer la desserte !

wagons étant proche des heurtoirs des 2 voies
en impasse.
Je n’en saurai pas plus sur ces manœuvres
devant poursuivre ma route. Le retour du train
en charge est prévu le lendemain. Le train vide
venait des Aubrais d’où il était parti à 3 h du
matin.
Le train (numéroté 472511) parti à 7 H 02 de
Poitiers aura donc mis une heure pour venir. Il
est vrai que cette VUTR est désormais limitée à
30 km/h.
Le locotracteur du silo est mis en marche. La
Class 77 s’avance lentement sur l’une des voies
avec son train entier composé de 20 wagons
Tagnps MILLET. Lors de dessertes antérieures,
le train était acheminé en deux coupes.

La rame coupée, un agent du silo monte en
toiture pour ouvrir les trappes, le locotracteur
prélève les 4 wagons de tête, la Class 77 vient
évoluer puis rebrousse traversant un nuage de
poussières.
Lors de mon retour à 10 H, la machine manœuvre toujours mais les coupes de wagons
sont maintenant positionnées différemment, les

La voie principale qui traverse les emprises est
neutralisée, il manque même quelques coupons
de rails ! En modélisme, on aurait pas osé.

MJ

8

LE PETIT TRAIN
DE L’INTERLUDE
(en 1965) entre deux émissions de TV pour faire
« l’interlude ».En nous
proposant un jeu visuel,
soit un rébus, soit un
puzzle graphique. Ce petit
train est accompagné
d’une mélodie brillante et
rythmée. Combien de fois
avonsavons-nous vu ce petit
train franchir des ouvrages
d’art et notamment en gare
de Paris-Est.

Son créateur, Maurice BRUNOT, avait établi son
atelier dans la cour d’un immeuble de la rue Orfila
à Paris. Transformé en studio , il effectue le
montage et les prises de vues des films qu’il
produit pour la télévision. Il se lance alors dans le
tournage des courts-métrages. Effets spéciaux,
génériques, maquettes, animations, furent crées
par lui pour les besoins de films publicitaires. C’est
alors que vint à M.Brunot l’idée d’un interlude
attractif. C’est ainsi que quelques mois plus tard,
le premier film passe sur les antennes de la
« RTF », en noir et blanc, puis en 1967 passera
en couleur à la création de « l’ORTF ». C’est en
1974 que le petit train de la mémoire disparait de
nos écrans.

CONSTRUCTION DU PETIT TRAIN
La locomotive est d’inspiration américaine .Sa
longueur est de 25cm, sa hauteur de 18cm,
largeur de 9cm. Son corps et sa cheminée, d’un
poids de 2.5 kg, ont été tournés dans un bloc
d’acier. Le reste est en bois, aluminium, cuivre et
tôle. L’ensemble est peint en couleurs vives

TOURNAGE DES FILMS
Au cours de l’été Maurice Brunot parcoure la
France en voiture, à la recherche de points de
prises de vues, comprenant un passage de train.
Une fois trouvé l’angle de prise de vue, il installe
ses caméras, et accessoires de tournage. La voie
est posée sur des pieds métalliques supportant un
plateau de bois. Comme la loco n’est pas
motorisée, c’est par un système de câbles et
poulies que le petit train se déplace. Les prises de
vues sont courtes, environ 6 secondes. C’est ainsi
que le petit train sera accompagné de superbes
paysages, comme la côte basque, les Pyrénées,
de Lourdes à Perpignan, la Dordogne, les
châteaux de la Loire….etc
Devant le succès grandissant du petit train, nous
voyons apparaitre dans les vitrines des magasins
des objets, comme un coffret de chez NOREV ,
des mouchoirs, des ballons, des cartes
postales….
D’ailleurs, comme une grande vedette, le petit
train fut présenté au festival de Cannes en
1965

UN PROJET AMBITIEUX
C’est en 1988 que je pense à un nouveau défit.
Comment recréé l’atmosphère du petit train
d’interlude. Ce défi sera défini par 4 points : 1
caisson de poste de TV, 1 décor, 1 train en HOe,
1 accompagnement sonore.
Le caisson TV : aujourd’hui , avec les écrans plats
se serait impossible. C’est en fouillant dans les
poubelles d’un récupérateur d’électroménagers
que je trouve mon bonheur. Pas n’importe quel
poste. Un poste avec un caisson en bois et un
écran plat. Après démontage de tous les
composants, je ne garde que le châssis en bois et
le caisson arrière du tube cathodique. Dans le
Les wagons sont au nombre de dix. Leur caisson je positionne un verre sécurité de 5mm
d’épaisseur.
longueur est de 25cm, la largeur de 9cm et une
hauteur de 18cm, ils sont construits en bois, Le décor: La voie sera en HOe. Une petite gare y
aluminium et tôle.
sera implantée, avec quelques maisons recréant
ainsi l’atmosphère de nos campagnes françaises.
De chaque coté du diorama des entrées de
tunnels. Quelques vaches arrêtées par les

Quant à la voie, son écartement est de 8cm et
une longueur de 6 mètres.

barrières du passage à niveau, attendent le
passage du train. Les bâtiments seront construits
avec des restes de boites de chez JOUEF, MKD,
FALLER, KIBRI….
Le train HOe: L’achat de matériels roulants,
locomotives à vapeur et de voitures seront des
modèles JOUEF Egger Bahn. Les premiers essais
de circulation ne sont pas concluants. La
locomotive à de la peine à tirer le convoie,
composé de 5 voitures. Les courbes sont trop
serrées, rayon de 12cm. Une deuxième
locomotive à vapeur vient en renfort, mais il
subsiste toujours des ralentissements dans les
courbes. Je modifie et augmente au maximum les
rayons de courbures. C’est mieux, mais après un
long service, le moteur de chaque loco chauffe
anormalement. Après de nombreuses expositions,
soit environ 200 heures de fonctionnement, le
matériel est toujours opérationnel.
Récemment, j’ai acheté une 031 LILIPUT, Elle est
très puissante et le fonctionnement est doux.
Accompagnement sonore et Rébus.
Le Rébus: Difficile de trouver un thème pour
raconter une histoire en 5 tableaux. Après
plusieurs semaines de réflexion, je définis un
thème et dessine mes 5 tableaux. Je fabrique une
enveloppe translucide, au format des voitures, sur
laquelle sont collés chaque scène du rébus.
Accompagnement musical: C’est à Saint Georges
les Baillargeaux, lors d’une brocante que je me
procure un vinyle 45tours, la musique qui
accompagnait le petit train rébus. ENDLESSY,
c’est le titre, écrite par C.Otiset et B.Berton,
accompagné par M.Taylor et son orchestre.
Sur la photo d’ensemble, vous découvrez : un
caisson TV et son diorama, le vinyle de la
musique originale, la Vie du Rail, le coffret
NOREV, et un coffret de fèves de collection.

Maintenant, vous n’avez plus qu’à décrypter
le rébus.
BON COURAGE !!!.

ALc

9

VISITE A LA
PLATE-FORME
INTERMODALE de
VIERZON
Suite à l'article sur la liaison
HAROPA que nous avons
publié dans le numéro 95
de la revue, je suis allé
jusqu'à Vierzon, début août
2015, voir où en était
l'installation de cette
plateplate-forme.
PTT

J'y ai trouvé un centre conteneurs en fonctionnement comme il était prévu puisque son ouverture
s’est faite à mi-juin. J'ai même eu la chance d'y
voir une rame chargée en mouvement vers le
faisceau d'échange du port-sec de VierzonForges. Pour cet équipement, construit voilà déjà
plusieurs années (vers 2007/2008), je crois bien
que ce sont les premiers wagons reçus hormis
ceux employés aux travaux de construction !
Le site dispose d'un locotracteur ex Y 7420 construit par Decauville en 1963 à Corbeil. Il est passé
aux couleurs du groupe Combronde (dominante
de blanc avec du bleu ciel et du bleu outre-mer)
avec l'immatriculation GC2. Le châssis est peint
en gris clair. Côté technique, comme je n'ai pas
pu voir d'autres plaques, je ne sais pas si l'engin
a été remotorisé. En tout cas, il a gardé sa transmission par chaîne.
J'ai rencontré le train avant son arrivée au passage à niveau seulement doté de feux tricolores

suite de la manœuvre. Le pont routier enjambant
les voies offre une vue en hauteur. Le GC2 avait
eu le temps de changer de bout et poussait la
rame au fond du faisceau de trois voies du port
sec. Comme elles sont en courbe et que la végétation arbustive a bien repoussé, je ne voyais pas
ce qui se passait tout au fond. Après plusieurs
minutes d'attente, le locotracteur a tiré la rame et
j'ai vu que celle-ci avait été augmentée d'un certain nombre de wagons cachés par la végétation.
Je n'ai d'ailleurs jamais pu connaître le nombre
exact de wagons que cette grande rame comprenait ni compter les conteneurs mais j'estime leur
nombre à une bonne vingtaine et une trentaine de
conteneurs 40'.

J'ai laissé là le locotracteur et la rame pour me
diriger vers le centre intermodal.

commandés depuis un boîtier sur poteau par un
des deux membres de l'équipe de conduite. L'engin a marqué l'arrêt dans l'attente de la mise au
rouge des feux routiers. Un redémarrage a été
nécessaire qui ne s'est pas fait sans mal puisque
la première tentative s'est soldée par des patinage successifs et une agitation frénétique de la
chaîne entraînant les essieux. Les employés ont
permuté leur place au pupitre de conduite mais ce
changement n'a pas apporté de meilleurs résultats jusqu'au moment où les sablières ont été
utilisées. Un mieux s'en est suivi avec le décollement de la rame mais les patinages ont repris
sporadiquement au grand dam de la transmission ! Le train a pris un peu de vitesse (5 à 6 km/
h) mais le franchissement du PN a pris plusieurs
minutes surtout que le mécanicien a failli planter
un chou avant le dégagement complet. Manifestement, le personnel n'a pas la maîtrise de la conduite de l'engin. D'autre part, me rappelant
l'usage qui était fait à la SNCF de ce type de
locotracteur, je pense que la rame composée
d'une douzaine de porte-conteneurs doubles
chargée aux deux tiers de 40' était certainement
trop lourde. Pour aggraver la situation, la voie est
en courbe et contre-courbe et présente une légère rampe après le PN vers le port sec. J'imagine la scène quand les rails seront mouillés...

Il occupe environ cinq hectares de terrain au
« Vieux Domaine » et se présente comme une
grande aire asphaltée rectangulaire bordée sur
chacun de ses grands côtés par une voie en impasse d'environ cinq cent mètres de long. Au
milieu, quelques grands mâts d'éclairage et déjà
un empilement de cent cinquante conteneurscubes (chiffre donné par Le Berry, lire plus loin), à
95% des 40'.
Entre les voies et le stockage, deux larges surfaces pour l'évolution des camions et des deux
engins de manutentions. Les bureaux sont situés
à l'entrée, entre les deux accès routiers, à l'opposée de l'accès ferroviaire.

ses deux filiales Prestalog et Ferrovergne.
http://www.groupecombronde.com/vierzon.html
Ces voies ont été édifiées vers 2007/2008 lors de
la création de cette ZA. Leur remise en état a
coûté 1,2 million d'Euros à la communauté de
communes qui les a empruntés. Quant à l'investissement du groupe Combronde, il s'élève à 3
millions.

La lecture du journal « Le Berry » m'apporte les
renseignements suivants :
Vingt-cinq personnes embauchées, deux rotations ferroviaires actuellement par semaine (au
lieu de trois prévues) assurées par ECR, blocage des trains en gare de Vierzon pendant
deux à trois heures après leur sortie du port sec.
Éric Champeyrol, directeur général des filiales
Prestalog et Ferovergne du groupe de logistique
auvergnat Combronde déclare :
« Un nouvel investissement devrait être réalisé
dans une troisième grue pour faciliter le tri des
conteneurs pleins et vides. La plate-forme travaille en lien avec les ports du Havre, de Fos-surMer et de Marseille, dans le Cher, l'Allier et a pris
de nouveaux marchés dans le Loiret. Deux tiers
des conteneurs viennent d'un rayon de 50 kilomètres.
Nous travaillons pour la Halle à Châteauroux, Seb
à Orléans, Michelin à Bourges et avec le bois de
la Nièvre. Nous avons aussi des sous-traitants
locaux avec les transporteurs Lévêque, Breger et
LFM. Nous avons également effectué des transports d'import et d'export sur Limoges, Cognac et
Lyon pour une dizaine de conteneurs. »
Une réflexion est aujourd'hui plus qu'engagée
auprès des douanes pour installer un magasin et
aire de dédouanement temporaire (MADT) qui
permettrait des interventions sous douane directement à Vierzon, soit un gain de temps et d'argent pour les transporteurs. « Ce qui pourrait
aussi nous permettre de récupérer de nouveaux
marchés, notamment celui de Carrefour », confie
Éric Champeyrol

Développement

Pour la communauté de communes, cette installation est « porteuse de développement économique pour notre territoire » assure François
Dumon. « Quand l'investissement public génère
de l'investissement privé, c'est bien », sourit le
président.
Nicolas Sansu estime qu'il faut aussi lancer des
prospections avec des entreprises locales. « Je
connais une entreprise de Vierzon qui fait venir
trente conteneurs par mois et qui ne travaille pas
avec vous. L'idée serait de monter des entrepôts
Une demi douzaine de camions avec leur re- logistiques sur la zone. La problématique des
morques spécialisées stationnent ce samedi céréales est également à travailler. » Le maire
après-midi.
devrait se rendre au Havre le 23 septembre prochain, l'occasion d'y évoquer les nouveaux liens
Le panneau à l'entrée à l'attention des visiteurs
ferrés entre les deux villes.
porte, en plus des recommandations de sécurité
sur le site, les logos du Groupe Combronde et de Céline Chouard, Le Berry 06/08/2015
Je suis retourné vers Vierzon-Forges pour voir la

10 ORTHEZ 3
HO
Les travaux se sont poursuivis lors du dernier trimestre,
la mis en œuvre de la réalisation de la phase décor
rendant plus attractif cette
réalisation.

Le fond du gave de Pau a d’abord été peint avec Les premiers essais de traitement des faces Tout cela prend tournure et nos fréquentes viun mélange noir/vert foncé, repris ensuite en maçonnées ont été réalisés en Redutex.
sions du site réel sur l’écran de l’ordinateur resvert. Poncé puis vernis, il a reçu des touches
tent une source permanente de découvertes et
successives de peintures vertes de différentes
pour d’autres secteurs, d’interrogations !
nuances.

MJ

L’habillage des arches en maçonneries après
enduit a fait lui aussi l’objet d’un revêtement en
plaque de pierre Redutex.

Les collectivités locales
sauveront-elles le fret ferroviaire de proximité ?
Malgré une timide reprise du trafic en
2014, le fret ferroviaire de proximité
reste bien souvent tributaire des soutiens qu'il reçoit des collectivités locales. La quatrième conférence nationale pour la relance du fret ferroviaire
a fait le point.
A l'issue de celle-ci, qui s'est tenue le 29 septembre 2015 à Paris, le secrétaire d'Etat aux
Transports, Alain Vidalies, s'est félicité de l'augmentation de plus de 6% du trafic de fret ferroviaire en France au premier semestre 2015. Un
chiffre à considérer car il est difficile de comparer avec l'année précédente puisqu'elle avait été
marquée par des perturbations et grèves touchant fortement le fret.
Au niveau national, la compétitivité reste un
enjeu majeur. Le commissariat général au développement durable, dans une étude publiée cet
été, a rappelé, chiffres à l'appui, qu'il a atteint
« le niveau le plus bas historiquement observé ». Partant de là, toute reprise dégage un
semblant d'optimisme.

années par une dégradation de la qualité des redonner un avenir à ces lignes.
sillons qui complique la circulation. Il est aussi
admis que des assouplissements de la régle- Un travail de diagnostic des lignes à moderniser
mentation aideraient à avancer.
a été amorcé en début d'année. Pour les soutenir financièrement, il est confirmé qu'une enveloppe de 30 millions d'euros, apportée via
l'Agence de financement des infrastructures de
transport de France (Afitf), est bien prévue. Une
quinzaine de projets sont sur la table.
Cinq lignes vont bénéficier dans les prochains
mois de travaux ainsi financés, a précisé le secrétariat d'Etat. Dont trois où il y a une part de
cofinancement privé, ajoute-t-on à l'Association
française du rail (Afra), l'une des voix du côté
des opérateurs. CCI, élus départementaux et
régionaux, industriels et clients embranchés se
sont mis autour de la table pour trouver des
solutions pérennes.
De nouveaux référentiels sont ainsi visés en
2016, pour aider dans cette quête d'un modèle
économique adapté. Un tel assouplissement
visera aussi à laisser plus de place aux innovations existantes, pas toujours réellement mises
au service du fret. Les débats lors de cette 4ème
conférence réunissant les acteurs du secteur ont
aussi porté sur la maintenance du réseau et les
solutions apportées pour le maintien de certaines lignes. Une dynamique, portée entre
autres par des chargeurs, que le secrétaire
d’État a tenu à féliciter, notamment lorsqu'elle
vise à développer les flux ferroviaires diffus,
c'est-à-dire le transport fret à la demande.

Les acteurs de terrain ont bien la volonté d'avancer mais les obstacles restent
Un enjeu capital !
nombreux.
Des évolutions tarifaires ont été annoncées par
le secrétaire d’État, en contrepartie d'une amélioration de la qualité de service offerte aux opérateurs. Elles font l'objet d'une concertation lancée avec ces entreprises, pénalisées depuis des

La sauvegarde du réseau capillaire, constitué de
vieilles lignes n'accueillant pas de passagers,
mais vital aux yeux des opérateurs, est un enjeu
capital à la charge, bien souvent, des acteurs
locaux, en particulier des régions, en vue de

Exemple local : la ligne capillaire fret dite du bec
d'Ambès. Elle est partie intégrante du grand port
maritime de Bordeaux. Sa remise en état met
donc dans la boucle un acteur portuaire, qui
entend jouer son rôle. Un nouveau point d'étape
sur l'ensemble de cette dynamique sera fait lors
de la prochaine conférence prévue mi-2016.
PTT (d'après information secrétariat d'Etat aux
Transports)

11

JOURNEES DU
PATRIMOINE 2015
Les journées du Patrimoine
2015 ont été l’occasion de
ballades et de découvertes
intéressant notre monde
miniature

Texte MJ,
photos Alain Lelu,
Michel Jacobs
Saint Pierre des Corps
La progression du chantier de la 231 E 41 était
ma motivation première pour cette visite. Le lieu,
suffisamment connu, est le hangar aux avions.
J’ai pu accéder dès 10 H 30 au site. Le démontage de la machine se poursuit, prélude à une
expertise à venir de l’état de la chaudière. Un
essai de peinture sur une demi face arrière dans
un vert pas trop conforme consolide le côté didactique de la présentation.

s’occupe de la restauration de la célèbre 230 G 10 programmé pour le dimanche, bon nombre
353. Après son exposition à l’Institut du monde de voitures populaires étaient présentes sur le
Arabe à Paris, c’est un nouveau démontage qui site de la Manu..
s’achève, l’expertise de la chaudière puis sa
réparation en Italie est au programme.

Les photos jointes illustrent pour partie ce parc
La SNCF a confié une autre tâche à l’associa- composé de 404, 2CV, Traction, DS, Ami 6 et
tion, la remise en état extérieur de la 140 C 287 même une dépanneuse Renault Prairie d’un
qui devrait figurer en 2018 à différentes commé- ancien garage de Châtellerault.
morations du conflit mondial.
Côté modélisme, c’est le réseau HO du CEA qui
était présenté. Victime de l’humidité, les circulations y étaient assez irrégulières le matin. Le
réseau est en effet équipé d’un bloc système à
détection qui ne fait pas bon ménage avec une
humidité relative.

Dangé Saint Romain
La traditionnelle exposition de camions décorés
avait lieu ce même week-end. Outre ceux-ci, j’ai
noté la présence de deux vétérans, un Mercedes LPS333 de 1961 et un tracteur SAVIEM
SM 280 TU de 1976.
Parmi les autres associations présentes, notons
le Chemin de fer sud Touraine qui ambitionne
raisonnablement de faire circuler des vélos-rails
au départ de Descartes vers Tournon Saint Martin.
L’APPMF, une association basée à Gièvres

Sous chapiteau, détaillants et modélistes avec
des dioramas en HO. Si les camions y sont forts
beaux, le niveau du décor est ici inférieur à celui
pratiqué en modélisme ferroviaire.

Châtellerault
Effectuant une sortie avant le bouchon de la RN

12 Charger et patiner
HO
un tombereau
E 79
André Lacombe vous
propose quelques
travaux d’hiver qu’il a
mis en œuvre pour le
réseau HO du club

Réalisation d’un chargement de
charbon pour wagon

Feux de fin de convoi à Leds

A la demande du Président j’ai également équiTailler dans du styrodur, un morceau de 145mm pé un de ces wagons de feux de fin de convoi,
en utilisant deux micros leds de 1.8 mm, une pile
x 30mm x 5 mm
Couper une bande 145mm x 30mm, dans du de 3 Volts CR 2016, et un interrupteur planqué
sous le châssis.
carton de calendrier.

Du nouveau chez
REDUTEX

Nous avons utilisé abondamment les
textures Redutex sur le nouveau réLe montage est simple, percer le châssis pour y seau Valdevienne, et Eduardo Garcia
loger l’interrupteur qui servira à allumer en fonc- sort régulièrement de nouvelles réfétionnement les leds, ou les éteindre, une fois la rences.
rame garée sur la partie arrière du réseau.

Après avoir percé la paroi arrière du wagon à 2
mm, es deux leds sont reliées directement de
l’un des pôles à un plot de l’interrupteur, de
celui-ci à la pile, et l’autre patte directement à la
pile, tout tient sous le chargement par un scotch

Coller le carton et le styrodur , à la colle à bois.
Tailler avec une râpe à bois, le styrodur, afin Un habillage de lanternes REE
d’obtenir 3 talus de chargement.
fonctionnement
Enduire de colle à bois la face coté talus.
Saupoudrer avec un produit imitant le charbon .
j’ai utilisé un produit de sablage industriel noir
brillant. On peut aussi utiliser des charbons actifs venant de filtres de masques de peinture

Comment patiner un tombereau
Matériaux utilisés : peinture à l’huile (ombre
brulée de chez Pébéo )
Pinceau plat
Coton tige
Un conseil mettez une blouse avant de commencer à peindre.
Quand on a quelque chose d’artistique au bout
des doigts, on a besoin de sentir, d’imaginer
l’effet rechercher, sentir le coup de pinceau
avant de commencer à peindre.
Passer légèrement de la peinture avec le pinceau, puis retravailler avec le coton tige, pour
obtenir un effet descendant de la rouille.

En plus des textures Redutex envisage maintenant de produire des bâtiments en kits dont
l’originalité en comparaison avec ceux fabriqués en découpe laser est d’être un peu plus
dans « leur jus », et d’une facture patinée respectant un peu plus les outrages du temps.

permettra le

Facétieux André à imaginé une couverture du
tombereau avec panneaux solaires, même Jean
François n’y avait pas pensé
Bon courage !!....

Alc

UN NOUVEAU CONCEPT
Des planches moulées pour les murs que l’on
peut rhabiller de diverses textures (selon les
régions) les emplacements des ouvertures sont
conçus pour permettre d’utiliser les portes et
fenêtres fournies dans le kit, les ouvertures
étant suffisamment transparentes pour laisser
passer la lumière d’un habillage lumineux s’il
est souhaité par l’amateur, ainsi qu’ un
«meccano» de polystyrène sont fournis pour
former l’intérieur
du modèle. Actuellement

seule une gare du MZA existe, mais sollicités
par Eduardo, nous réfléchissons avec André à
lui proposer un modèle français original .
JLA

13

LGV SEA 14
Nous allons maintenant
aborder le ballastage, une
opération qui suit la pose
des traverses et des rails.

Le ballast provient de carrières agrées, celles du trémies télécommandés et équipés d’un sysbassin de Thouars (79), de Cusset (03) et de tème d’éclairage, sont chargés de jour sur la
Pagnac (87).
base travaux et déchargés en ligne de nuit.

LGV ToursTours-Bordeaux: Lisea en ces-

En raison des volumes nécessaires (3 millions
de tonnes), l’approvisionnement a été anticipé
sur les deux bases-travaux puis régulièrement
complété par la livraison de trois trains par jour
sur chaque base.

C'est Lisea, filiale de Vinci, elleelle-même qui a jeté le

Ensuite, interviennent les opérations de bourrage. Le bourrage est une méthode de réglage
et de stabilisation de la voie consistant à régler
l'altimétrie de la voie. Le ballast est compacté
sous la voie afin de la stabiliser. Cette opération

sation de paiement ?
pavé dans la mare. "La LGV ToursTours-Bordeaux sera t
-elle en faillite avant même d'avoir démarré?",
s'interroge l'hebdomadaire. L'exploitant de la LGV
ToursTours-Bordeaux a en effet envoyé une lettre au
gouvernement le 8 octobre dernier, dans laquelle
Laurent Cavrois, le président du consortium assure
que "sans intervention de l'Etat, la société Lisea
sera très prochainement en situation de défaut visvisà-vis des prêteurs".
En cause: un engagement jugé "insuffisant" de la
SNCF. Selon Laurent Cavrois, le trafic proposé par
la SNCF ne couvrirait pas les frais de fonctionnement. Rappelons qu'au départ, seuls 13 allersallersretours directs étaient prévus chaque jour entre
Paris et Bordeaux. Ce chiffre est désormais passé

Les trains sont confiés à des locomotives G
1206 Colas en UM, 75000 Fret en UM ou Euro

à 16.5, Les pertes annuelles envisagées sur la
ligne se chiffrent à 40 millions d'euros. Le passage
de 13 à 15 allers retours a réduit cette perte de
moitié seulement. 16.5 trajets quotidiens, c'est donc
mieux mais c'est encore en deçà de ce qu'espérait
Alain Juppé -19 rotationsrotations-. Et 19 rotations, c'est
justement le trafic nécessaire, explique Lisea, pour
générer les 250 millions d'euros annuels nécessaires pour atteindre l'équilibre. Seulement l'équilibre.

se déroule par une succession de passes de
relevage pour arriver à la hauteur définitive
4000 VFLI. Ils sont constitués de wagons tré- (jusqu’à 10 passes réalisées au même endroit).
mies DMH. Ces wagons se déchargent par graMJ
vité. Des estacades ont été réalisées dans les
bases travaux des convoyeurs assurant ensuite
la réalisation du stock.
Les trains de ballastage sont ensuite rechargés
de jour pour des opérations nocturnes. Ils font
appel soit à des BB 75000, une UM plus une
machine en queue (Villognon) soit à des G 1206
(Maillé).
La hauteur de ballast à garantir est de 30 cm
minimum sous traverse, ce qui nécessite environ
4,2 tonnes de ballast par mètre de voie.
Les trains de ballast comportent 20 wagons

Conséquence: les banques pourraient refuser une
nouvelle rallonge, "pourtant nécessaire dès la fin du
mois d'octobre pour assurer le paiement à bonne
date du constructeur", explique Laurent Cavrois à
Challenges. Interrogée sur la question, la SNCF a
indiqué qu'il s'agissait "d'un pur chantage" et s'interroge: "Pourquoi seraitserait-ce à la compagnie de prendre à sa charge les conséquences d'un contrat mal
ficelé à l'origine avec des risques de trafic qui reviennent normalement au concessionnaire?"

Charente Libre le 29/10/2015

14 Défi: RECYCLAGE
HO
A l’époque de la
consommation, recycler,
deux matériaux, pour
réaliser vousvous-même un
garage pour voiture à
l’échelle HO.
Coût de l’opération :
0 centime.

Pour cela, il faut : 1 boite d’emballage en bois ,
provenant d’un conditionnement de brioche

: 1 gobelet en PVC , de conditionnement de
plantes, dans une jardinerie
: 1 fond de peinture marron (rouille)
: 1 gouttière Jouef (ou Mkd)
: du carton de calendrier
: de la colle à bois

Construction
Découper (carton calendrier) un rectangle de
5cmx4cm , pour le socle.

Avec l’emballage bois, découper les murs . Ne
pas oublier la pente du toit.

A l’avant :3,5cm et à l’arrière 3 cm
Coller sur l’embase (5x5) les cotés des murs,
après avoir fait sur la face avant, une ouverture
pour la porte.
Découper les gobelets, pour récupérer les 4
faces rainurées.
Découper ces faces (faire des rectangles de
1,5cm x0,8 cm) pour obtenir des tôles de bardage.

Peindre les tôles en marron pour imiter la rouille.
Coller les tôles sur un carton de 5,5cm x 4,5 cm.
Coller les tôles en les croisant.
La porte : découper 2 morceaux de gobelet
(0,8cm x 0.5cm). les coller en position ouverte.
La glissière est faite en bois (reconstituer un
«L»)
Positionner la gouttière
Un peu de flocage . C’est fini.

ALc

EVOLUTIONS de la
BIBLIOTHEQUE
Le local de la bibliothèque et son
imposant contenu sont en réorganisation sous la houlette de Ludovic.
Les travaux de classement réalisés
antérieurement par JeanJean-Pierre facilitant du reste cela.
Les dégâts collatéraux mineurs d’une intervention des services techniques ont été le déclencheur de ce rangement.
Une épuration de doubles et revues d’aviation
ou autres a permis de disposer d’une plus
grande zone de stockage.
Nous trouvons désormais un poste informatique
qui permettra de visionner les DVD et d’établir
des listes.

Chemin de fer,
Les livres sont au nombre de 60 et pour les SNCF Society, Le
revues, il y a un choix important même si il est train, IDR, RMF,
parfois incomplet dans les titres suivants :
Voies Ferrées, La
Vie du Rail, Loco
Revue, Rail Magazine, Rail Passion,
Train
miniature,
Chemins de fer
régionaux et urbains, Voie Etroite
ainsi que 3 revues
anglaises :
Model Railway,

Railway Models, Model Railroad.

MJ

15

Magazines
2015
sommaire des
numéros
Voici la compilation de l’ensemble
de nos bulletins de 2015. Cette année a vu leur parution régulière
avec 82 articles. Ces bulletins dus
à nos rédacteurs sont disponibles
en Pdf sur notre site Internet. Un
système d’archivage est toujours à
l’étude pour y introduire les numéros anciens.
Janvier 2015 n° 93
Ce premier numéro a été bouclé assez rapidement car avec EuroModel’s, nous avions de la
matière. Début décembre, il était pour ainsi dire
achevé. Il comporte 15 articles. Une nouveauté,
la numérotation des pages.
Couverture le nouveau réseau HO.
Chez-nous
Palettes Preiser
Les trains dans la Vienne années 70
150 ans du viaduc de Busseau sur Creuse
CC 6516 ROCO ville de Châtellerault
LGV SEA (10)
Visite aux ateliers de Tergniers
Desserte sidérurgique de La Crèche
EuroModel’s 2014
Ballade en X 74500 sur le BA
Réseau HO, les détails
Photodoc : CC 6500 Maurienne
Machine à vendanger Howard Rotavator HO
Sommaire 2014d
Réorganisation du local du club
Autos : le Saviem SG 2 Solex Brekina, les Panhard MOVIC REE
Tombereaux E 74 quel usage ?

Avril 2015 n° 94
Autos : chars Sherman REE, Panhard Movic
Traditionnel numéro consacré aux nouveautés Rénovation de la ligne Buzançais/Châteauroux
de Nuremberg. Ce bulletin comporte 21 articles.
Apparition d'une nouvelle rubrique Déclic qui
présente une photo ancienne commentée.
Couverture : CC 1111 déraillée à Saint Pierre
des Corps
Chez-nous
Jean Pierre Belletoise
Démolition de la gare de Châteauneuf
LGV SEA (11)
Frasne – Vallorbe 100 ans
Le chemin de fer de la Goulée verte (fiction modélisme)
Chute de la 141 R 1151
Cartes IGN série bleue
Nuremberg 2015
Déclic : gare de Poitiers 1970
Wagon plat à tourets Jouef
Poitiers/Le Blanc en 1937
Dérailleur de coopérative
Réseau HO les détails (2)
Abri mobile ETAT
UIC Rouges
Nouvelles du Saint Gothard
Racks de transports du réseau HO
Minitrains
Actu auto
Murs peints, le livre sur les publicités
Octobre 2015 n°96
Montage estival pour ce dernier numéro qui aura
été distribué pour l’assemblée générale du club
et qui comporte 23 articles principaux.
Chez-nous
Alloué, une gare EC
Poitiers 2015
62000 MABAR
LGV SEA (13)
230 G En O
Perpignan LGV
Nouvelles des OFP
Réflexions sur le réseau HO
Une gare de la VIENNE : Epanvilliers
Liaison fret Vierzon Haropa
BB 22248 digital sound LS
Climatisation ferroviaire
Incendie du pont de Grammont à Tours
Fermeture de l’A 10
Matériel anglais sur le réseau HO
Fête des 100 ANS du tunnel du Mont d’Or
Restauration du viaduc de la Trisana
Expo RN 10
Quoi de neuf à Mulhouse ?
Orthez (2)
Les vieux ont ils de l’avenir ?
Juillet 2015 n° 95
Le numéro estival a été préparé dans les temps. Auto camions
Seconde édition de la page belle image et un
photodoc pour ce numéro qui comporte 23 articles.
Chez-nous
Corail 4021
Belle image : le dépôt de Poitiers en 1970
Desserte de la coop de Naintré
Les locomotives diesels du réseau HO
Photodoc : EURO 4000
Attelages pour ABJ Electrotren
CFF transports du Chlore
Portes ouvertes à Villognon
Orthez, le chantier HO
St FLorent-Niort terminal
040 DG 1 pour Mulhouse
Les ports et le rail
Stockage d’engrais liquide HO
Les tracteurs de Francis ALBERT
LGV SEA (12)
Autorail FNC RAIL 37
Accessoires DECAPOD
Abandon de l’autoroute ferroviaire
Innovations fret
Lestons nos wagons porte-conteneurs
Auto tractos
Travaux à Buzançais
Wagons porte-conteneurs lestage

16

TRAIN WORLD
Ouverture, le 25 septembre
2015, du musée belge du
chemin de fer. Le réseau
ferroviaire belge est le plus
ancien du continent
européen. Il s’est étendu à
un train d’enfer. Les
secteurs aussi bien public
que privé ont apporté leur
pierre à l’édifice en
investissant dans le
développement du réseau
et la construction de
locomotives.

Cinq locomotives à vapeur sont ici mises à
l’honneur, dont le Pays de Waes, la plus Rendez-nous visite pour vivre une journée
ancienne locomotive à vapeur conservée en inoubliable au sein de l’univers Train World.
Vous y découvrirez les plus belles pièces
Europe.
originales de la collection historique des chemins
La collection historique de la SNCB comprend, de fer belges.
outre des véhicules historiques, un grand
nombre d’objets, photos, films, affiches, livres, Nous teintons l’histoire passionnante du train à
documentation et archives historiques.
travers les siècles d’un regard sur l’avenir. Ces
regards mêlés sont délibérément multifacettes.
Vous nous trouverez dans la gare de
Schaerbeek, l’une des gares les plus anciennes
et les plus originales de Belgique. Avec son
nouveau musée érigé en dents de scie, ce lieu
offre une parfaite symbiose de l’ancien et du
neuf, dans le cœur « Art Nouveau » de
Schaerbeek.
Adresse : Place Princesse Élisabeth 5 - 1030
A Train World, vous aurez l’occasion d’admirer Schaerbeek - ouverture 10 H à17 H.
les pièces les plus précieuses et les plus
éloquentes, mais notre collection est bien plus
riche que cela ! La collection complète est
actuellement en cours d’introduction dans notre
base de données historique. Grâce à l’aide de
volontaires, des pièces supplémentaires sont
chaque jour inventoriées et des informations
ajoutées.
Train World est la vitrine des chemins de fer
d’hier, d’aujourd’hui et de demain. Bien plus
qu’un énième musée des chemins de fer, c’est
un opéra mettant en scène le train.

TINTIN ET LES TRAINS
Un nouveau livre sur ce sujet si cher à
notre ami et membre du club récemment disparu JeanJean-Michel PETIT est
paru.

World (le musée du rail) à Bruxelles.

Les auteurs :

YVES CRESPEL est professeur de lettres modernes. Il a écrit plusieurs articles dans la revue
Les Amis d’Hergé et réalisé un diaporama pour
illustrer ses conférences sur le thème Hergé,
Tintin et les trains présentées avec Benoît VerL’introduction est extraite du livre et le texte du ley et Jean-Michel Petit, aujourd’hui décédé.
site de l’éditeur.
Benoît VERLEY a effectué sa carrière à la
Ce livre est l’aboutissement du projet de trois SNCF comme ingénieur à la Direction du Matéamis initié par Jean-Michel Petit, cheminot pas- riel roulant. Son intérêt pour le chemin de fer et
sionné de chemin de fer de BD et de Tintin. Il sa connaissance de l’œuvre d’Hergé l’ont conduit tout naturellement à présenter, avec ses
aurait tant aimé tenir en mains cet album.
amis Jean-Michel Petit et Yves Crespel, pluA notre ami Benoît et Yves. sieurs conférences sur le sujet. C’est donc ensemble qu’ils ont participé à l’élaboration de cet
Hergé, Tintin et les trains
album.
Si Hergé a offert à Tintin toutes sortes de
moyens de transport, c’est souvent sur le quai Emmanuel COLLET est rédacteur du texte de
d’une gare que commencent ses voyages.
l’audioguide qui sera proposé au public du muLe train et son univers foisonnant occupent dans sée. C’est à ce titre de spécialiste qu’il a particison œuvre une place de choix que cet album pé à la mise en adéquation du contenu de l’almet en valeur.
bum avec l’exposition Train World.
Ce nouvel ouvrage est co-édité à l’occasion Prix de vente public : 14,50 €, ISBN 978-2aussi de l’ouverture, le 24 septembre, du Train 20310-051-0.

17

L’actualité de la
voiture
miniature, des
camions, des
engins de TP
et des
tracteurs

l
a
i
c
é
p

S

l'Autriche avec une capacité de charge optimale
de 1 000 tonnes.
Partenaire compétent et performant à l'échelle
européenne qui fournit des solutions pour le plus
difficile des problèmes de transport, nous déL’exposition de camions de Dangé Saint Romain montrons notre savoir-faire et l'expertise chaque
a été l’occasion de me procurer une grue rou- jour, avec plus de 2800 employés dans des
tière à flèche télescopique du fabricant WSI, une domaines tels que la route, le rail et le transport
LIEBHERR LTM 1750-9.1.
sur l'eau ainsi que la location de grues, platesformes de travail et chariots élévateurs et
l'assemblage lourd.

GRUE LTM LIEBHERR par
WSI

Le modèle HO

La grue réelle

Avec sa longueur de 24 cm, la grue impressionne. Dans sa décoration bleue, elle ne correspond pas trop aux entreprises françaises
mais depuis mes visites au chantier du viaduc
de Poitiers, je sais que dans le domaine des
grues de levage hors norme, la présence d’entreprises étrangères n’est pas incongrue.

La LTM 1750-9.1 complète la série Liebherr. La
9 essieux se caractérise par sa flèche télescopique transportable sur la voie publique. Lors de
sa conception, les poids de transport et les types
de charges d'essieux les plus variés ont été pris
en considération pour une meilleure rentabilité
au niveau mondial. La construction de la grue
mobile Liebherr permet des durées d’installation
particulièrement brèves. Lorsque la LTM 17509.1 arrive sur le chantier avec sa flèche télescopique et les appuis avant, elle peut monter ellemême les appuis arrière sur le bac du véhicule
sans grue auxiliaire à l'aide de l'appui supplémentaire disponible en option.
La grue mesure 22 mètres, le lest additionnel
représente 204 tonnes. La flèche, suivant équipement, varie de 21 à 94 mètres. En levage, la
capacité de la charge maximale pour cette grue
est de 750 tonnes. 750 tonnes à 3 m de portée,
155 tonnes à 14 mètres et 50 tonnes à 90
mètres.

position de travail et 4 vérins télescopiques assurent la stabilité de l’ensemble.
Ainsi équipée, munie de son crochet, la grue
peu valablement figurer dans une version routière ou mise en situation pour une scène de
levage. Il restera à lui trouver un chantier adapté
ni trop petit, ni trop imposant.

Cette référence (08-1168) est aux couleurs
bleues de Febelmayr, entreprise autrichienne.

La grue est mobile sur ses 9 essieux, la gravure
restitue bien ce type de véhicule. La flèche ne
comporte qu’un seul élément télescopique ce
qui limite sa portée à environ 30 centimètres en
HO soit 26 mètres environ. Pour la déployer, des
vérins sont incorporés au modèle, les lests addiL’entreprise Felbermayr
tionnels monoblocs figurent 6 couches soit enviNée en 1946 comme simple transporteur, elle
ron 200 tonnes.
est aujourd’hui présente dans le monde du leLa grue peut, dans cette configuration, lever 110
vage.
tonnes à 20 mètres de son axe.
Des décennies de connaissances, l'équipement
La cabine de la grue pivote pour se mettre en
haut avec la technologie state-of-the-art et l'objectif honnête de reconnaître et de répondre aux
exigences de nos clients sont tous les autres
ingrédients de la recette du succès de Felbermayr technologie de levage.
Et, avec plus de 350 grues mobiles d'une capacité de charge maximale de 30 à 800 tonnes et
les grues à chenilles, ils sont parfaitement équipés pour toutes les missions, même ceux qui
bordent l'impossible.
Pour les cas vraiment lourds, nous avons encore
trois "LR1750", la plus forte grue à chenilles de

Lors de notre mise en situation sur Valdevienne,
constatons que la position route nécessitera une
voiture-pilote. Le modèle, en raison de sa longueur, est vraiment impressionnant. Mis en
situation dans l’emprise du silo, il nécessite une
bonne emprise au sol pour déployer les 4 vérins
qui mériteront un calage complémentaire car le
sol n’y est pas plat.

MJ

WSI (Worldwide Scale Industries) est issue,
en 2006, de l'entreprise néerlandaise Tematoys créée en 1994 et spécialisée dans le
camion promotionnel à l'échelle du 1/50ème,
en métal. A cette dernière date, la production
a été faite en Chine, la conception restant en
Europe.
WSI est le leader de la production de camions de qualité au 1/50ème tout en développant d'autres échelles.
En 2014, la société s'est rapprochée de
Wang HO, société chinoise œuvrant depuis
plus de trente ans dans les modèles réduits
de véhicules du monde entier.

18

Un convoi
insolite en
gare de
Lusignan
un wagon STSI
livre un
transformateur
pour EDF
Ph: MJ

N° tél du local: 06.07.27.14.68
N° tél Jean Louis Audigué :
06.07.27.14.68 et 05.49.23.15.27
E-mail: tgv086@orange.fr

Les Utilitaires

http//.www.TGV086.fr
http//:www.facebook.com/TGV086
TGV.086
17,Chemin de la Marronnerie
86100 Châtellerault
Local: SS Ecole Littré, 4 Rue Stendhal
86100 Châtellerault

Ont participé à la rédaction de ce
numéro:
J L Audigué, F Aupoix , A Lacombe,
A Lelu, Ch Lepais, M Jacobs,
L Nominé, Ph Tirant, JM Vaillant

Qui aurait pensé que Philippe Géhel aurait un jour une auréole au dessus de la tête, Jean Pierre Benoist et Jacques
Locard en sont restés pantois!!!!
Calendrier des réunions
du 1er trimestre 2016

Janvier
Samedi 10

9
GaletteSamedi
des Rois

Vendredi 15
Samedi 23
Vendredi 29

Février

Un Portail qui en fait fumer plus d’un ?...

Samedi 6
Vendredi 12

C’est celui d’un Naintréen Raymond
BOYAVAL, ancien Chef de circonscription SEG
Fils de cheminot, il est né le 17 décembre 1942
à LENS.
A 14 ans il entre en apprentissage à la division
matériels et traction pour une période de 3 ans
aux ateliers de LENS .Il devient ouvrier professionnel, échelon 5 de 1ere classe. A 18 ans il
entre aux ateliers de PARIS, et obtient ses
«autorisations» vapeur et diesel.
De ce fait il est muté aux dépôt de FIVES et
HELLLEMMES. Il est chauffeur sur locomotive
de type 141 P et 050 TQ, chauffeur sur diesel
040 DE. Au dépôt de HELLEMMES, il travaille
sur le prototype bi-courant BB20005.
Après son service militaire, il quitte le service
traction pour intégrer le service des voies et
bâtiments. Il est muté à BORDEAUX comme
surveillant sous station électrique .
Son évolution de carrière le mène à TOURS,
comme contrôleur SEG (Service Electrique

Samedi 20
Vendredi 26
Gare de Naintré

Mars
Samedi 5

général), il y finit sa carrière comme chef de
circonscription sur le tronçon TOURS à POITIERS, puis prends sa retraite à CHATELLERAULT.
C’est pendant cette période qu’il s’installe à
NAINTRE. Passionné de machines à vapeur, il
construit le portail d’accès à sa propriété, sur la
base d’une 141P.

Vendredi 11
Samedi 19
Vendredi 25

ALc
Si vous voulez passer devant
pour voir ce chef d’œuvre
c’est: 5 Rue Charles Peguy à
Naintré (86530)

Horaires:
Vendredi soir 21 H,
Samedi après Midi 14H30


N°97 janvier 2016.pdf - page 1/18
 
N°97 janvier 2016.pdf - page 2/18
N°97 janvier 2016.pdf - page 3/18
N°97 janvier 2016.pdf - page 4/18
N°97 janvier 2016.pdf - page 5/18
N°97 janvier 2016.pdf - page 6/18
 




Télécharger le fichier (PDF)

N°97 janvier 2016.pdf (PDF, 23.9 Mo)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP



Documents similaires


n 97 janvier 2016
n 87 juillet 2013
n 92 octobre 2014
n 83 juillet 2012
n 89 janvier 2014
n 101 janvier 2017

Sur le même sujet..