Dérive nitre et IC a FEP .pdf


Nom original: Dérive nitre et IC a FEP.pdf

Ce document au format PDF 1.4 a été généré par / htmldoc 1.8.27 Copyright 1997-2006 Easy Software Products, All Rights Reserved., et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 19/12/2015 à 15:03, depuis l'adresse IP 197.114.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 1218 fois.
Taille du document: 282 Ko (1 page).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


1/1

Dérivés nitrés ou pas dans l'insuffisance cardiaque à
fonction systolique préservée ?
Par Raja Moukhlis , Paris
Isosorbide Mononitrate in Heart Failure with Preserved Ejection Fraction.
Redfield MM, Anstrom KJ, Levine JA et al.
N Engl J Med. 2015 ; 373(24):2314-2324.

Les dérivés nitrés sont fréquemment prescrits pour améliorer la tolérance à l’effort chez les
patients insuffisants cardiaques à fonction systolique préservée.
Les auteurs ont comparé l’effet de l’isosorbide mononitrate versus placebo sur le niveau d’activité
physique quotidienne chez des patients insuffisants cardiaques à fonction systolique préservée.
Il s’agit ici d’une étude randomisée, multicentrique, en double aveugle et croisée. L’étude a inclus 110
patients insuffisants cardiaques à fonction systolique préservée.
Les deux stratégies randomisées étaient une augmentation par paliers de la dose d’isosorbide mononitrate
(30 mg puis 60 mg puis 120 g une fois par jour) ou placebo. La durée du traitement était de 6 semaines,
puis s’agissant d’une étude en cross-over chaque patient se retrouvait au bout de 6 semaines dans l’autre
groupe.
Le critère primaire de jugement était le niveau d’activité quotidienne quantifié avec un accéléromètre
porté par le patient lors de la phase finale des 120 mg. Les critères secondaires de jugement étaient
l’activité physique avec chaque dose prescrite, les scores de qualité de vie, le test de marche de 6 minutes
et le NTproBNP.
Il n’a pas été retrouvé de différence entre la dose de 120 mg et le placebo, avec même une tendance à
moins d’activité dans le groupe dérivés nitrés (-381 unités ; IC à 95%], -780 – 17 ; P=0.06).
Il a même été noté sous dérivés nitrés une diminution significative du nombre d’heures d’activité par jour
(-0.30 heure ; IC à 95%, --55 à -0.05; P=0.02).
L’activité physiques sous dérivés nitrés est moindre quelle que soit la dose étudiée ; on note même une
baisse progressive et significative avec l’augmentation des doses.
A noter l’absence de différence entre les deux groupes sur le test de marche de 6 minutes, la qualité de
vie et le taux de NTproBNP.
Au total, cette étude montre que la prescription des dérivés nitrés chez des insuffisants cardiaques à
fonction systolique préservée est associée à une altération de l’activité physique sans effet bénéfique
sur les autres marqueurs.
Date de publication : 10-12-2015 15:52:53
Site réalisé et édité par Santor Edition

© tous droits réservés

PDF généré sur le site www.coeur.net le 19-12-2015

A


Aperçu du document Dérive nitre et IC a FEP.pdf - page 1/1

Télécharger le fichier (PDF)









Documents similaires


derive nitre et ic a fep
insuffisance cardiaque chronique
hta sujet ge prise en charge2 2015 j belmin
insuffisance cardiaque
s4 2 7 2011 m c aumont hta vieillissement cardiovasculaire et insuffisance cardiaque
insuffisance cardiaque chronique arce