webzinetroisiemegeneration11HD .pdf


Aperçu du fichier PDF webzinetroisiemegeneration11hd.pdf - page 6/86

Page 1 ... 4 5 678 ... 86



Aperçu du document


Concilier études et écriture
par Matt


Voilà un sujet qui peut sembler bien «  creux  » en apparence, mais puisque beaucoup de
nos adhérents/des gens qui nous suivent/des jeunes auteurs sont étudiants, il en devient de ce fait
incontournable ! Je tiens à préciser qu’il y a déjà un sujet qui a été ouvert sur le forum à ce propos et que
mon article s’inspirera peut-être parfois des réponses qu’il y a eu : puisque j’ai une réserve d’expériences
sous la main, autant les utiliser à titre d’exemples ! Bref, commençons sans plus tarder.

Car oui, chers étudiants qui aimez écrire, comme
je vous comprends. Les études, c’est très très très prenant.
Peut-être pas tout le temps, peut-être pas dans le cas de tout
le monde, mais ça reste une charge importante de travail,
c’est du temps en moins sur votre temps personnel et du
temps à bosser tard le soir (mais si) en plus... ce n’est pas le
plus reposant, sans oublier toute la vie qui accompagne les
études. Alors, comment faire quand l’envie d’écrire nous
brûle les doigts, qu’on en a envie plus que tout ? Comment
gérer les études et l’écriture à la fois ?


1- Comme quelqu’un qui écrit en cours


Oui je vous vois, vous, qui écrivez pendant les
cours, qui écrivez même beaucoup trop. Pendant que le
6

prof déblatère son cours (qui apparemment ne vous intéresse pas tant que ça) vous, vous grattez avec frénésie sur
votre feuille... mais pas le cours ! Bon, évidemment, je ne
vous y encourage pas. Parce que c’est maaaaaal. Même si
tout le monde le fait (puis bon, à la fac, qui viendra vous
taper sur les doigts ?) Attention toutefois, écrire en cours
n’est pas fait pour tout le monde ! Il faut aimer écrire dans
des conditions un peu particulières, c’est-à-dire souvent entouré de gens, de bruit, avec un prof qui parle, dans une ambiance pas forcément optimale pour l’inspiration. Après,
comme dans tous les cas de figure, j’ai envie de dire, c’est à
vous de voir. Néanmoins, il serait quand même dommage
que l’écriture vous obsède à un tel point que vous en ratiez
vos concours/ne validiez pas votre année. Cette solution
n’est donc pas l’idéale pour tous ceux qui sont sérieux (et


Ce fichier a été mis en ligne par un utilisateur du site. Identifiant unique du document: 00390683.
⚠️  Signaler un contenu illicite
Pour plus d'informations sur notre politique de lutte contre la diffusion illicite de contenus protégés par droit d'auteur, consultez notre page dédiée.