Chap 1 Croissance et théories précurseurs 2015.pdf


Aperçu du fichier PDF chap-1-croissance-et-theories-precurseurs-2015.pdf - page 3/25

Page 1 2 34525



Aperçu texte


01/03/2015

Du côté de la demande ou des dépenses :
 PIB=C+I+G+X-M
- C= dépenses de consommation des ménages (en biens et services
nationaux et étrangers)
- I= dépenses d’investissement des ménages (en maisons, appartements)
et des entreprises (machines, bâtiments, matériels…) (comprend des
biens nationaux ou étrangers)
- G= dépenses gouvernementales: achats de biens et services nationaux ou
étrangers par les autorités locales ou nationales
- X= biens et services nationaux vendus à l’étranger
- M= biens et services étrangers achetés dans le pays
5

Limites du PIB :
Le PIB ne prend pas en compte :
 le secteur informel
 Les activités bénévoles
 le travail domestique
 l ’économie souterraine ( travail au noir, activités illégales: drogue…)
 La dégradation de l’environnement, la pollution… Au contraire, des
accidents augmentent le PIB à travers les travaux de reconstruction
 Les inégalités dans un pays, car le PIB par tête n’est qu’une moyenne qui
n’indique pas comment les revenus sont répartis
 L’accès aux soins de santé, l’éducation, le bien être, …

6

3