Chap 1 Croissance et théories précurseurs 2015.pdf


Aperçu du fichier PDF chap-1-croissance-et-theories-precurseurs-2015.pdf - page 6/25

Page 1...4 5 67825



Aperçu texte


01/03/2015

 Mais en réalité, il n’y a pas de différence significative entre le déflateur et
l’IPC: ils ont les mêmes variations la plupart du temps et leurs valeurs
différent de moins de 1% la majorité des années.
PIB nominal

PIB

Pour généraliser, on peut écrire : PIBréel  indice des prix  ip n
 L’indice des prix, qui le déflateur ou l’IPC, mesure la variation des prix
(ou de combien les prix sont multipliés d’une période à une autre
période): c’est donc un coefficient multiplicateur des prix qui a pour
définition théorique :
prix courant prix final
p
ip 

prix de base



prix initial



c

pb

 Si l’indice est supérieur à 1 (ou 100 si l’indice est exprimé en %), on a
une inflation (ou un taux de croissance des prix positif=hausse des prix)
avec :
inflation  i p  1 ou inflation  i p en %  100

 Si l’indice est inférieur à 1 (ou 100 si l’indice est exprimé en
%), l’inflation est négative, signifiant une déflation (ou un taux de
croissance des prix négatif = baisse des prix).
11

 Dans la pratique, l’IPC est obtenu en calculant l’indice de Laspeyres des
prix du panier de biens les plus consommés par les ménages, ou le Paasche
des prix ou encore le Fisher des prix.
 C’est l’indice de Laaspeyres des prix qui est le plus utilisé :
IPC  L ( p ) 

i i
t 0
i i
0 0

pq
pq

 100

Chiffres de l’inflation au Sénégal :
2010 2011 2012 2013 2014
1,3% 3,4% 1,4% 0,7% -1,1%

12

6