Cours AnFi.pdf


Aperçu du fichier PDF cours-anfi.pdf - page 4/63

Page 1 2 3 45663


Aperçu texte


4
(stock initial – stock final), Autres achats et charges externes : Achat de sous-traitance (on fait réaliser
par une autre entreprise quelque chose qu’on ne peu ou ne veut pas réaliser  cela donne une
indication forte sur la stratégie de l’entreprise). Achat de services extérieurs : personnel intérimaire,
loyer en crédit bail… Autres services extérieurs : électricité, téléphone, rémunération expert
comptable… Impôts taxes et versements assimilés : autres impôts que l’impôt sur les sociétés, Charges
de personnel : salaires et charges sociales (les charges sociales représentent de 60 à 80% du salaire et
viennent se rajouter au coût du personnel). C’est en général le plus gros poste de dépenses de
l’entreprise Dotations aux amortissements et provisions d’exploitation : c’est une charge calculée,
fictive, c’est un moyen d’étaler les charges d’investissement sur plusieurs exercices. Autres charges :
idem autres produits
Bénéfice attribué ou perte transférée (produit)/ perte supportée ou bénéfice transféré (charge) : ces
lignes permettent de prendre en compte la quote-part de résultat revenant à l’entreprise sur des
opérations réalisées avec d’autres partenaires.
2. Les opérations financières
2.1. Les produits financiers
Produits financiers de participations : revenus de titres de participations (dividendes des filiales)
Produits des autres valeurs mobilières et créances de l’actif immobilisé : revenus des titres immo, des
prêts… Autres intérêts et produits assimilés : revenus des créances commerciales, des VMP et les
excomptes obtenus. Reprises sur dotations aux amortissement : quand une action précédemment
provisionnée reprend de la valeur, quand on revend une action précédemment provisionnée…
Différence positive de change : comptabilisées seulement quand elles sont définitivement constatées ?
Produits sur cession de placement : gain sur cession de VMP
2.2. Les charges financières
Dotations aux amortissements et provisions financières : exemple : diminution de la valeur d’une
action achetée (d’une autre entreprise), Intérêts et autres charges assimilées : intérêts sur les emprunts
faits par la société. Cette ligne indique l’endettement de l’entreprise et la hauteur du taux d’intérêt. On
peut calculer un ratio rapidement pour savoir si l’entreprise est trop endettée : frais financiers/ CA si
c’est < à 3% alors c’est OK sinon danger, Différence négatives de change : elle a lieu quand on
exporte des marchandises qui ne sont pas payées en euros ou si on importe des marchandises qui ne
son pas payées en euros. Donner exemple. On peut se protéger contre les variations de change (cela
peut être important pour une société spécialisée dans l’import-export, ces protections sont réalisées par
des opérations inverses sur le marché financier à terme), Charges nettes sur cession de valeurs de
placement : placement de trésorerie à court terme en VMP et perte lors de la revente.
3. Les opérations exceptionnelles
3.1. Les produits exceptionnels
Produits sur opérations de gestion : dégrèvement (diminution ou dispense) d’impôts… Produits sur
opération en capital : le plus souvent représente un gain lors de la revente d’une immo (revendue plus
cher que sa valeur comptable), Reprises sur provisions : reprises sur amortissements dérogatoires, ou
reprises sur provisions pour dépréciations exceptionnelles.
3.2. Les charges exceptionnelles