Cours AnFi.pdf


Aperçu du fichier PDF cours-anfi.pdf - page 5/63

Page 1...3 4 56763


Aperçu texte


5
Charges sur opérations de gestion : licenciements, amendes fiscales ou pénales, rappels d’impôts…
Charges sur opérations en capital : tout ce qui concerne les cessions d’actifs : valeur comptable des
éléments d’actif cédés, autres charges. Dotations aux amortissements et provisions exceptionnels :
problèmes juridiques qui durent sur plusieurs exercices, provisions pour risques et charges
exceptionnels...
Participation des salariés aux résultats de l’entreprise : loi de 1969. La participation est obligatoire
dans les entreprises de plus de 50 salariés, facultative pour les autres. Elle permet d’attribuer chaque
année aux salariés une somme liée aux bénéfices réalisés.
Impôts sur les bénéfices : environ 1/3 des bénéfices. Attention, le résultat comptable n’est pas
toujours le résultat fiscal, il existe des retraitements fiscaux qui viennent modifier le résultat comptable
(exemple : amortissements dérogatoires). Il existe le report d’impôts sur 5 ans : report en arrière des
déficits.

B. Le bilan : la photo finale
Le bilan est une image du patrimoine de l’entreprise à un moment donné. Contrairement au
compte de résultat qui est un document dynamique qui représente des flux, le bilan est un
document statique, une image. Il représente les possessions, les créances (actif) de
l’entreprise, comme ses dettes (passif).
- L'actif (description des emplois de l’entreprise) représente CE QU'ON A ENCORE. C'est
la colonne du réel
TRES IMPORTANT
- Le passif (description de l’origine des ressources financières qui nous ont permis d’acquérir
l’actif) représente COMMENT ON L'A EU ? Ce n'est qu'une colonne d'explication
TRES TRES IMPORTANT, insistons lourdement :
Le compte de passif improprement appelé « Réserves » devait s'appeler plus logiquement
« Travail réservé pour l'autofinancement ». Ce n'est PAS une réserve au sens d'un petit
cochon et il n'y a rien à prendre ici, ce n'est qu'une explication : une partie des fruits de notre
travail a été « réservé » (c'est à dire non distribué) pour servir à financer nos actifs.
Eviter donc ABSOLUMENT la question qui tue : Mais, est-ce qu'on ne pourrait pas
utiliser les Réserves ? C'est DEJA utilisé quelque part pour financer l'actif (comme les
Emprunts sont DEJA utilisés quelque part dans l'actif)
Comme en comptabilité on note toujours comment on a eu quelque chose (c'est ce qu'on
appelle la comptabilité en partie double), on a toujours
ACTIF = PASSIF