LE RACISME .pdf



Nom original: LE RACISME.pdf
Auteur: kza

Ce document au format PDF 1.5 a été généré par Microsoft® Office Word 2007, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 13/01/2016 à 07:03, depuis l'adresse IP 154.67.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 1891 fois.
Taille du document: 548 Ko (19 pages).
Confidentialité: fichier public




Télécharger le fichier (PDF)










Aperçu du document


1

Patrick CAZANOVE

LE RACISME

Radiographie d’une idéologie la plus insistante du monde
contemporain

« QUI SUIS-JE POUR S’OPPOSER A LA PUISSANCE DE
L’AVEUGLEMENT ? » Schönberg, Moïse et Aron

Tableau 1

2

1863 – 1877 : « Le dictionnaire Littré » l’ignore.
1932 : « Le Larousse du XXème siècle » donne une première
définition : Parti, doctrine des racistes. Raciste : nom donné aux
nationaux-socialistes allemands qui prétendent représenter la
pure race allemande, en excluant les juifs etc.
1946 : « Petit Larousse illustré » : Théorie qui cherche à fixer la
pureté de certaines races.
1948 : « Petit Larousse illustré » : Théorie qui tend à préserver la
pureté des races dans une nation.
1962 : « Le dictionnaire de la langue française » de Paul Robert
donne la définition suivante : Théorie de la hiérarchie des races,
fondée sur la croyance que l’Etat dépend des caractères raciaux
et qui conclut à la néces sité de préserver les races.

Tableau 2
Racisme
Extermination des Juifs
Conflit des Noirs aux Etats -Unis
Apartheid en Afrique du Sud
Situation des Juifs en Union Soviét ique
Rapport entre colonisés et colonisateurs
Rapport entre Juifs et Arabes en Moyen Orient
Les immigrés à qui certains reproche nt
Français
Racisme
Hiérarchie des races

de manger le pain

Donnée fondamentale pour le racisme

Tableau 3
Hier
Aujourd’hui
Demain
SCIENCE DES ETRES VIVANTS
SCIENCE DES PHENOMENES DONT LES VIVANTS SONT LE
SIEGE
Le rapport de la biologie au racisme n’est pas celui d’une
influence délétère ni de sciences mal utilisées
RACISME
DOCTRINE
MOQUEURS DES DROITS
Encor
Encore plus
Dans le présent
Dans le passé
Dans le futur
LUTTE
Combat de l’inné et de l’acquis
Combat de la nature et de la culture
Biologisme contre sociologisme
Combat engagé
Combat entamé
Combat accepté
Combat meurtrier
Combat acharné

3

Combat sanglant

4

Combat âpre
Combat atroce
Combat impitoyable

Tableau 4
DOCTRINE
CROYANCE
OPINION CONFUSE ET DANGEREUSE
Structure de deux systèmes idéologiques
Racisme / Antiracisme
Gauche / Droite
Blanc / Noir
S’y attaquer
C’est s’exposer
S’y attaquer
C’est s’exposer
S’y attaquer
C’est s’exposer
S’y attaquer
C’est s’exposer

à une grande solitude
à une profonde solitude
à une i mmense solitude
à une troublante solitude

La pierre d’angle de ce curieux édifice celle qui empêche les deux
côtés de s’écrouler l’un sur l’autre c’est le système raciste à la
sélection naturelle
NATURE PHYSIQUE ET A SES LOIS
L’histoire naturelle n’est plus et à science naturelle on lui préfère
la science considérée
C’est la faute à DARWIN
Natura

C’est la faute à MALTHUS
Théorie qui dit que la nature
Théorie qui dit que la vie sociale en permettant de faire plus
d’être qu’elle ne fournit de subsistance organise une compétition
pour la survie des meilleurs et le triomphe des plus forts sur les
plus faibles
LE SURHOMME
DEVENIR

EST

CELUI

QUI

SAIT

MAITRISER

LE

« Périssent les faibles et les ratés ! Premier principe de « notre »
philanthropie, et il faut même les y aider »
Les antiraciste seraient fidèle à l’Esprit -Saint
En se gardant comme de la peste des vérités biologiques
Pestis

Tableau 5
Ainsi le racisme du XXème siècle sort du Muséum d’Histoire
Naturelle
Le racisme du XXème siècle provient de la théorie de l’évolution
Utilisée
Sollicitée
Falsifiée
Par des idéologues chercheurs d’arguments scientifiques pour
étayer leur parti pris inégalitaire
DIRIGER PAR LES THEORIES PLUTOT QUE PAR LES FAITS
ESPRIT DE DENIGREMENT
DARWINISME falsifié pour alimenter la science raciste

5

La pensée raciste NE CHERCHE P AS de précisions sur l’origine
animale de l’homme
La pensée raciste DESIRE ravaler certains hommes au rang de
l’animalité
Les racistes mettent de la confusion dans les notions de genre
d’espèce ou encore de race dans l’histoire zoologique de
l’humanité entre la pureté et le métissage en produisant des
portraits colorés ou schématiques des races humaines
AINSI LA MACHINE DU SYSTEME SE DEVOILE
Dans un même mouvement idéologie et science se soutiennent
s’inspirent mutuellement et cristallisent la pensée raciste

Tableau 6
L’HOMME BLANC EST-IL CONDAMNE
Avis de décès du colonialisme
Absence de nus féminins
Ornement obligatoire jadis pour
représentants les « indigènes »

les

publications

illustrées

Que signifiait cette polissonne habitude
Sans doute l’état de nature du sauvage rendant licite ce qui eu été
pur porno s’agissant d’Européennes
Mais avant tout
Tout indivisible et tout homogène
Elle exprimait la puissante charge érotique dont était lesté le
racisme colonial
LES BLANCS FACE AU TIERS -MONDE

6

L’horreur des massacres ne s’en trouve nullement atténuée même
si l’instinct de MORT était d’abord l’œuvre de cette entreprise
quand on lui compare au racisme hitlérien
Les différences physiques accusées par les colonialistes étaient
manifestes
Les différences physiques accusées par les nazis étaient
imprécises
Elles ne suffisaient à abolir une suspicion diffuse et générale
Les colonialistes voulaient avant tout continuer à exploiter leurs
victimes
Les colonialistes justifiaient cette exploitation à l’aide du préjugé
raciste
Celui de l’infériorité intellectuelle des exploités
Les hitlériens ont usé comme moteur affectif de l’envie
qu’inspiraient les juifs auxquels les préjugés racistes prêtaient
une supériorité intellectuelle dangereuse
LES COLONISLISTES DENIAIENT TOUTE CULTURE PROPRE
A LEURS VICTIMES
LES
RACISTES
NAZIS
DECLARAIENT
CRAINDRE
L’INFLUENCE EXCESSIVE DES JUIFS SUR LEUR PROPRE
CULTURE
Pour les colonialistes il fallait maintenir la présence de « l’autre
race » en tant que source de profit
Profit
Profit
Profit
Profit
Profit
Profit

scandaleux
énorme
exorbitant
évalué
supputé
illicite

Pour les hitlériens le but était l’élimination

7

Destruction
Destruction
Destruction
Destruction
Destruction
Destruction

foudroyante
épouvantable
ignominieuse
honteuse
dramatique
horrible

8

LE
COLONIALISME
DEVIENT
POLITIQUE MONDIALE

CENTRAL

DANS

LA

Tableau 7
DISSECTION ANIMALE
DISSECTION VEGETALE
En faisant de l’anatomie comparée
En faisant de la paléontologie une science
Le règne de l’os s’empara de l’anthropologie physique
Triomphe de l’esprit typologique
Triomphe de la morphologie
Triomphe des mensurations du corps apporteront au racisme
hitlérien son label scientifiqu e

Tableau 8
ESPECE
RACE
Autant d’espèces qu’il n’a été créé de formes différentes à
l’origine
DARWIN « L’origine de l’espèce »

Espèce et transformation entre elle font la matière d’une nouvelle
biologie
Dire que les espèces sont fixes est une tautologie
Dire qu’elles changent est dire qu’elles n’existaient pas
C’EST DANS LA RESOLUTION DE CETTE CONTRADICTION
QUE RESIDE LA THEORIE DARWINIENNE
LES SINGES
LES GORILLES RACISTES
Salons victoriens
Culturaliste depuis Voltaire qui trouvait le flûteur de Vaucanson
plus près de l’homme que le polype ne l’est de l’animal
CNIDAIRE
EMBRANCHEMENT DE METAZOAIRES ACOELOMATES
FORMES LIBRES
MEDUSE
FORMES FIXEES
POLYPES
Le polype fixé à son corail ne révèle rien
En apparence
Du projet inscrit dans la structure de ses gènes de se nourrir de
croître de se reproduire et de sa capacité évolutive
En un mot de son comportement téléonomique
ORGANISATION ALEATOIRE

Tableau 9

9

LE RACISME RETRADUIT les différences culturelles en termes
de différences naturelles
La différence biologique
Alibi pour le refus de l’autre
L’exclusion biologique remplacée par l’exclusion théologique
remplacée par l’exclusion politique
LE DARWINISME INTRODUIT dans la science l’utilisation
illégitime du hasar d
L’évolution passe par la sélection naturelle mais le déterminisme
des mutations n’est pas déterminant pour l’évolution

Tableau 10
RACISME
CAPITALISME SAUVAGE
ENTREPRISES COLONIAL ES
Eleveurs qui procèdent à des choix conscients
Caractères
Aptitudes
Choix rigoureux des reproducteurs
L’éleveur remarque les différences
Il est dans la nature de chaque homme de priser toute nouveauté
en sa possession
Les éleveurs sont convaincus que les différentes races descendent
d’autant d’espèces primitive ment distinctes
L’éleveur
Nous dit Darwin

10

Confond la race ou la vérité avec l’espèce
Croiser les races
Appartenir à une race
Une race s’éteint
Disparaît
Race pure
Race mêlée
Race bovine
Race porcine
Race forte
Race robuste
Race saine
Race célèbre
QUE FAIT DONC LE RACISTE
N’avez-vous pas rencontré des gens qui se flattent de reconnaître
un juif au premier coup d’œil
RIEN N’ECHAPPENT AUX ELEVEURS
Voir dans l’âne un cheval dégénéré
Chez les Noirs existent des caractéristiques embryonnaires plus
marquées
Supérieur
Il s’agit de faire bénéficier la race blanche d’une supériorité dans
la néoténie
Conservation de caractères embryonnaires
ETAT LARVAIRE
L’hominisation

11

L’idée de l’infériorité du Noir à déterminer la sélection des
informations
Comme l’uomo déliquante
Le criminel né
Comme un taré
Portant les stigmates héréditaires de sa prédestination
Dégénérescence repose sur la transmission héréditaire de tares
conduisant progressivement à la destruction
L’origine est environnemen tale par les agents comme l’alcool la
syphilis ou la combinaison de facteurs physiques et moraux

Tableau 11
RACISTE
Croire à une tendance innée et fatale de tous les êtres organisés
vers la perfection
Tenir pour certain la suprématie blanche dans la survivance du
plus apte
Le révisionnisme accrédite l’idée que les chambres à gaz sont une
invention des juifs niant ainsi l’évidence de l’holocauste
REVISIONNISME
Terme créé par Lénine pour qualifier les positions de ceux qui
remettent en cause les base s fondamentales de la doctrine
marxiste
En réussissant à exterminer la moitié des Juifs Européens il s’agit
de l’essence d’être que la même planète ne peut abriter
Ce n’est pas la lutte biologique

12

C’est incompatibilité métaphysique
La métaphore biologique ce n’est pas lutte pour la vie
C’est la pureté originelle de races légendaires

Tableau 12
LES TRIBULATIONS DE L’ANTHROPOLOGIE
Classification (taxinomie) des races humaines
LINNE
Daté 1758
4 races
BLUMENBACH
Daté 1806
5 races
DUMOULIN
Daté 1825
16 races
GEOFFROY SAINT-HILAIRE
Daté 1860
4 races subdivisées en 13
SUBDIVISIONS MORPHOLOGIQUES DESCRIPTIVES
La morphométrie se développe
La physionomie est censée permettre la lecture du crime sur le
visage
La phrénologie c’est la bosse des maths
Ca devient sérieux

13

14

Indice céphalique
Distinction des races
34 gammes de nuances de couleur de peau
La morphométrie
Appareil technologique principal de l’anthropologie physique
La morphométrie atteindra la popularité et valeur mystique de
l’indice céphalique qui ira rejoindre la couleur de la peau, des
cheveux et des yeux dans le trébuchet parfait classificateur
Prenez un crâne
Mesurez la longueur et la largeur
Le rapport largeur maxima / longueur maxima multipliez par 100
est l’indice céphalique
TETE OVALE PLUS LONG QUE LARGE
Si l’indice est inférieur à 76
On a un dolichocéphale
TETE RONDE
Si l’indice est supérieur à 81
On a un brachycéphale
TETE NI RONDE NI OVALE
Entre les deux
C’est un mésaticéphale ou mésocéphale
L’aryen blond aux yeux ble us doit être un dolichocéphale pour
être parfait
L’Alpin est brachycéphale
Le méditerranéen est dolichocéphale
Mais il n’est ni blond ni pourvu d’œil bleu

Ces races originelles que Dieu ou la nature avait séparées sont
comme le désignent les anthropolog ues
Comme la fluorescéine colore les eaux mêlées des torrents
engloutis
Mais la génétique montrera la vanité de cette qualification car
l’hérédité n’est pas dosée à la manière des coupages de vins

Tableau 13
RACISME DE DOMINATION ET RACISME D’EXCLUSION
Meurtres et tortures commises à l’encontre des Indiens
Les Espagnols pariaient à qui saurait d’un seul coup d’épée ouvrir
un homme en deux
Les indigènes sont confiés à un conquistador pour qu’il leur
apprenne à devenir chrétiens
Esclavage déguisé
Entreprise
Comptoir
Emporium
Exploitation et barbarie de l’oppression sexuelle entre espagnols
et indiennes
Viciée
Dégénérée
Dénaturée
Altérée
Détraquée
Gâtée
Leur descendance aurait été pervertie et aucune eau baptismale
n’aurait effacé la macule

15

16

Ablution
Purgation
Purification
L’EFFACEMENT DE L’OMBRE

Tableau 14
RACISME
Dénomination appliquée à la discrimination pour le critère
biologique racial
Système idéologico-scientifique qui divise l’espèce humaine en
sous-espèces issues d’un développement séparé doué d’aptitudes
moyennes inégales et dont la reproduction croisée ne peut donner
que des métis inférieurs à la race favorisée
La qualification de racisme pour toute discrimination humaine est
un abus sémantique du double point de vue intellectuel et moral
Le racisme biologique admet la subdivision en deux variétés
Le racisme colonial d’exploitation
D’oppression d’une part
Le racisme d’exclusion
D’extermination d’autre part
Le racisme colonial s’appuie essentiellement sur la subdivis ion en
« grandes races » d’inégale valeur
Les Blancs sont supposés supérieurs « aux hommes de couleurs »
Noirs ou Négroïdes
Jaunes ou mongoloïdes
Rouges ou amérindiens
Et australoïdes

CE QUI ENTRAINE DES DROITS ET DES DEVOIRS
Le droit des conquêtes et de colonisation
Le devoir de policer et de civiliser par l’instruction et d’apporter
les bienfaits de la science et de la technologie
C’EST LE FARDEAU DE L’HOMME BLANC
Les massacres ne sont pas l’objectif poursuivi mais des accidents
de parcours rendus nécessaire par une résistance hors de propos
Le racisme d’exclusion se fonde sur des distinctions à l’intérieur
des « grandes races « et particulièrement sur la distinction parmi
les Blancs entre Aryens et Sémites
Il s’agit d’une compétition « à mort » pour l’hégémonie mondial
entre « l’élément supérieur » de la race blanche et sa réplique
négative son faux semblant son ennemi juré
Le porteur de la tare indélébile du sémitisme
Sa logique est l’extermination
Le racisme
Idéologique naturalisme abrite do nc deux phénomènes distincts
Le racisme d’oppression colonial fondé sur des différences
morphologiques visible et biologique ténues
Il vise à l’établissement d’une hiérarchie dans la vie
Le racisme d’exclusion et de d’extermination fondé sur les
différences métabiologiques fantasmatiques
Il vise à l’établissement d’une hiérarchie dans la mort

Tableau 15
L’ANTIRACISME CONNAIT TROIS EPOQUES

17

18

A l’époque philosophique correspond un antiracisme universaliste
et humanisme
A l’époque ethnologique répond un
antibiologique du droit à la différence

antiracisme

culturel

A l’époque génétique renaît un antiracisme de l’infinie valeur de
chaque être pour son unicité

Tableau 16
NATURA NON FACIT SALTUS
La nature ne fait pas de sauts
Principe de Leibniz
absolument continu

affirma nt

que

la

réalité

est

un

tout

LA MONADOLOGIE
Monade
La substance individuelle
Doué de perception elle représente l’univers entier doué
d’appétition elle tend à passer de perceptions confuses à des
perceptions claires
Elle est à chaque instant chargée de tout son passé et grosse de
tout son avenir
Une infinité de monades exprime l’infinité de l’univers
Monade nue
Simple vivant
Monade suprême
Dieu

Monade animal
L’esprit humain
Une harmonie préétablie les lie entre elles
Sa perfection crée « le meilleur des mondes possibles »

19



Documents similaires


le racisme
ethnodifferencialisme
italieennemi
dp plaintes fn 1 1
bronson james c est une race magnifique
declaration sur l antisionisme


Sur le même sujet..