Reformes.pdf


Aperçu du fichier PDF reformes.pdf - page 3/7

Page 1 2 3 4 5 6 7



Aperçu texte


Contrairement aux Juifs, la Ligue des Etats Arabes et la population arabe ont refusé toute
coopération avec UNSCOP.
Le 15 mai 1948 l’Agence juive a déclaré la création de l’Etat d’Israël. Vu que les populations
arabes n’ont pas voulu reconnaître la décision de l’ONU sur le partage de la Palestine, les
troupes palestiniennes, soutenues par les Etats voisins, sont entrées en tensions avec les forces
juives. Les hostilités se poursuivaient jusqu’au les armistices de Rhodes de 19498, imposés
par ONU entre l’Israël (Etat membre d’ONU depuis 11 mai 1949 et membre d’UNESCO
depuis le 16 septembre 19499) et ses voisins : Egypte, Liban, Transjordanie et la Syrie10. La
Palestine a disparu alors de cartes géographiques et la situation territoriale s’est modifiée. La
bande de Gaza est passée sous l’autorité administrative de l’Egypte et la Cisjordanie s’est
retrouvée sous l’occupation jordanienne.
A partir de 1965 l'Organisation de libération de la Palestine, en se considéraient
comme le représentant officiel des intérêts du peuple palestinien, lance une lutte contre
l’Israël. En 1967, après la Guerre de Six Jours, les territoires de la Cisjordanie, du Jérusalem
de l’est et de Gaza sont passés sous contrôle de l’Israël11. A la fin des années 1980, cette zone
est devenue la scène principale de l’Intifada, que les palestiniens définissaient comme une
réponse à « l’oppression brutale » de la part de l’Israël incluant des meurtres, arrestations
massives, démolitions des habitats, exultions et autres 12 . Effectivement, l’occupation
israélienne a fortement aggravé les conditions sociales et économiques de la communauté
palestinienne13.
 
La première révolte a été déclenchée en Cisjordanie et Bande de Gaza en 1987. Son
objectif était de créer un Etat souverain de la Palestine et en novembre 1988 l’OLP a déclaré
l’indépendance de l’Etat palestinien, reconnue par 89 Etats. Le compromis territorial a été
instauré sur base des accords secrets d’Oslo 14 créant ainsi l’Autonomie nationale
palestinienne administrant les habitants arabes de la Cisjordanie et la Bande de Gaza15. Les
revendications palestiniennes ont été légitiment reconnues par la scène internationale qui a
admis une nécessité de mettre fin à l’occupation militaire et de supprimer les colonies
établies en Cisjordanie et à Gaza16, mais la fragmentation et l’isolement de ces territoires ainsi
que l’échec des accords de paix du Cap David de 2000 n’ont fait qu’aggraver les situations.
En conséquence, la société palestinienne, découragées par le manque de résultats positifs du
processus de paix et les conditions de vie difficiles, a provoqué un deuxième soulèvement17,
encore plus violent afin de « chasser l’occupant des territoires qu’il dominait par la force »18.
En 2005, le gouvernement israélien a commencé la mise en œuvre d’un plan unilatéral
d’évacuation de toutes les colonies juives de la Bande de Gaza. En 2006, lors des élections
législatives de l’Autorité palestinienne, le Hamas a reporté une victoire surprenante19 et en
2007 il a occupé par la force la Bande de Gaza. Cela a conduit à une division de l’Autorité
palestinienne en deux régimes politiques : Hamas gardant le contrôle sur la Bande de Gaza et
                                                                                                               
8

Ibidm.
UNESCO, http://en.unesco.org/countries/israel, (Consulté le 24 mai 2015).
10
Ibidm.
11
Ibidm.
12
DUVALL A., ACKERMAN P., A Force More Powerful: A Century of Nonviolent Conflict., New York,
Palgrave, 2000, p. 403
13
MALKI M., « Société palestinienne et Intifada. Des stratégies pour perdurer et des défis pour l'avenir »,
Confluences Méditerranée 2005/4 (N°55), p. 13.
14
PARIS G., « L'introuvable Etat palestinien », Études 2009/9 (Tome 411), p. 157.
15
Ibidm., p. 158.
16
CHAGNOLLAUD J.P., « Intifada ou lutte de libération ? », Confluences Méditerranée 2001/2 (N°37), p. 13.
17
PARIS G., Op. cit.
18
CHAGNOLLAUD J.P., Op. cit., p. 14.
19
STOSUNKI MIEDZYNARODOWE, Izrael-Konflikt, (en ligne)
http://www.stosunkimiedzynarodowe.info/kraj,Izrael,problemy,Konflikt, (Consulté le 24 mai 2015).
9

 

2