SyratégieEtSécuritéInternationaleKWojtczak.pdf


Aperçu du fichier PDF syrategieetsecuriteinternationalekwojtczak.pdf - page 4/20

Page 1 2 3 45620



Aperçu texte


Kaja Magdalena Wojtczak
Master 2. Sc. Po. RI - diplomatie et résolution des conflits

De plus, les relations de l’UE et de l’OTAN avec la Russie se sont encore brisées avec
l’aggravation de la situation en Ukraine. L’Alliance transatlantique a décidé alors de se
référer au Traité de l’Atlantique Nord de base et plus précisément à son article 51. L’Union
Européenne, quant à elle, est passée à la réévaluation de sa politique de sécurité et de
défense de 2003, car effectivement, avec les nouvelles circonstances internationales, pour
bien réaliser sa mission, la politique de l’UE dans le domaine de la sécurité exige une
nouvelle stratégie opérationnelle et une gamme appropriée de préparations.
La crise russo-ukrainienne est une problématique « fraiche » pour le système
sécuritaire international. C’est pourquoi, en partant tout d’abord d’un rappel historique des
relations de la Russie avec le monde l’euro-atlantique et puis par une révision de la
structure de la sécurité de cet espace depuis la fin de la Guerre Froide, ce travail aura
comme l’objectifs, premièrement de voir et de comprendre quelles conséquences la crise
ukrainienne a eu sur la sécurité euro-atlantique et deuxièmement, de faire quelques
constats sur la politique actuelle de la sécurité, surtout au niveau européen.

                                                                                                               
1

« The Parties agree that an armed attack against one or more of them in Europe or North America shall be
considered an attack against them all and consequently they agree that, if such an armed attack occurs, each
of them, in exercise of the right of individual or collective self-defence recognised by Article 51 of the
Charter of the United Nations, will assist the Party or Parties so attacked by taking forthwith, individually
and in concert with the other Parties, such action as it deems necessary, including the use of armed force, to
restore and maintain the security of the North Atlantic area.
Any such armed attack and all measures taken as a result thereof shall immediately be reported to the
Security Council. Such measures shall be terminated when the Security Council has taken the measures
necessary to restore and maintain international peace and security » : NATO, The North Atlantic Treaty,
Washington D.C. - 4 April 1949, (en ligne), http://www.nato.int/cps/en/SID-ECAE8DB0F591EC88/natolive/official_texts_17120.htm, (Consulté le 11 novembre 2015).

 

3