SyratégieEtSécuritéInternationaleKWojtczak.pdf


Aperçu du fichier PDF syrategieetsecuriteinternationalekwojtczak.pdf - page 5/20

Page 1...3 4 56720



Aperçu texte


Kaja Magdalena Wojtczak
Master 2. Sc. Po. RI - diplomatie et résolution des conflits

II.

Les structures de la sécurité euro-atlantique
1. La fin de la Guerre Froide et la question de sécurité
Dès la fin de la Deuxième Guerre Mondiale, une rivalité idéologique, politique et

militaire entre les pays membres de l’OTAN et les membres du Pacte de Varsovie apparait
comme résultante naturelle de la confrontation entre les deux puissances : les Etats Unis et
l’Union de Républiques Socialistes Soviétiques 2 . Tout au long de la Guerre Froide,
l’intégration européenne devient alors pour les Etats Unis une méthode efficace pour un
maintien de paix durable sur le continent. Les Américains cherchaient surtout à construire
une Europe forte politiquement et militairement afin d’en faire un partenaire capable de
contribuer à la consolidation de l’ordre international3. Quant à l’OTAN, elle représente le
socle fondamental du pouvoir militaire américain en Europe4.
La chute de l’Union Soviétique met à terme un monde bipolaire. La fin du régime
communiste en Europe Centrale et Orientale en 1989 atténue quant à lui, le sentiment de
menace sur tout le continent européen.
A partir de la proclamation du Plan Marchal, l’Europe reçoit comme tâche de
soutenir la démocratie et la primauté du droit, encourager et défendre d’un côté le respect
de droits de l’homme et de l’autre la coopération au nom de la paix et la sécurité mondiale,
car seulement une Europe intégrée peut avoir cette faculté de prendre une responsabilité
réelle sur la sécurité européenne et régionale5. Ce nouvel ordre international a eu aussi une
influence positive sur le processus de l’intégration européenne.
L’OTAN, tout d’abord remis en cause dans ce nouveau contexte géopolitique, restructure
son rôle et « d’une organisation de défense collective6, elle se muerait en organisation de
sécurité collective, par nature plus complexe puisqu’elle nécessite dans le chef des
partenaires une perception commune de la menace »7. L’Alliance, pour assurer la sécurité
                                                                                                               
2

POPOWSKI M., « Transatlantyckie struktury bezpieczeństwa w obliczu kryzysu ukraińskiego »,
Bezpieczeństwo Narodowe. 10 lat w UE, nr. 32, IV-2014, Warszawa, Biuro Bezpieczeństwa Narodowego,
2014, p. 99, (en ligne), https://www.bbn.gov.pl/ftp/dok/03/BBN_32_calosc.pdf. (Journal trimestriel publié
par le Bureau de la Sécurité Nationale de la République de Pologne).
3
Ibidm.
4
TREPANT I., « L'évolution récente des relations transatlantiques », Courrier hebdomadaire du CRISP,
2004/20 (n° 1845-1846), p. 31.
5
POPOWSKI M., Op. cit., p. 99.  
6
Une « défense collective » telle que précisée à l’article 5 du traité de Washington de 1949.
7
TREPANT I., Op. cit., p. 31.

 

4