Lettre ouverte 16 01 15 .pdf


Nom original: Lettre ouverte 16-01-15.pdfTitre: Microsoft Word - Lettre ouverte 16-01-15.docx

Ce document au format PDF 1.3 a été généré par Word / Mac OS X 10.11.1 Quartz PDFContext, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 16/01/2016 à 14:25, depuis l'adresse IP 93.121.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 332 fois.
Taille du document: 43 Ko (1 page).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


APPEL DE L’INTERSYNDICALE AUX ELUS ET AU PREFET DE GUADELOUPE

Mesdames et Messieurs les Elus, Monsieur le Préfet, la convention Canne 2006-2015 étant
échue, la filière canne avec toutes ses composantes qui sont les planteurs à travers leurs
syndicats JA-FDSEA-UPG-MODEF, les représentants des SICA à travers le GIE Canne pour
l’apport technique et les membres de l’ASSOCANNE pour les usiniers et qui représentent
ensemble l’interprofession Canne nommé « IGUACANNE », doit se doter d’une nouvelle
convention Canne 2016-2022.

C’est dans ce contexte que les membres de l’IGUACANNE se sont réunis depuis peu pour
entamer la réalisation de cette nouvelle convention bipartite avec l’État. Cette convention
doit permettre la pérennisation de la filière canne, mais surtout elle doit se faire dans le
respect et l’intérêt de tous. Mais le rouage se grippe car le système ayant pris l’habitude de
tendre le spectre de la peur et jouant sur les divisions, cherche à nous imposer une rédaction
quelque peu irrespectueuse et malgré la prise en compte de nos contributions, ces
fonctionnaires de la DDAF, avec une complicité à peine voilée, cherche à nous tromper
délibérément sur certains points cruciaux de cette convention.

En 2014, les syndicats agricoles avaient obtenu une augmentation du prix de la tonne de
Cannes de 5,50 € (part état) et 2,50 € (part industriel) pour les deux années 2014 et 2015.
L’état nous propose d’intégrer sa part de 5,50 € dans le prix de la tonne de Cannes, ce qui
nous conviendrait parfaitement sauf que des esprits tordus ont ternis cette noble proposition
en voulant nous imposer une condition qui limite cette contribution à 500 000 € maximum
par campagne sucrière. Le calcul est simple, sur la formule précédente pour une récolte de
500 000 t multiplier par 5,50€ cela donnait 2 750 000 € reversé à l’ensemble des planteurs
de la Guadeloupe. Dans le schéma proposé, le calcul est tout autre, avec cette limite de
500 000 € sur cette même récolte de 500 000 t il ne restera qu’1€ de gain (donc 4,50 €
/tonne perdu) pour chaque Planteur. Et cela n’est qu’un des paramètres que nous contestons.

L’existence même de la filière canne dépend totalement de la production de sucre destinée
principalement au marché de l’union européenne. Actuellement, il est donc justifié que
l’agriculteur guadeloupéen dépend fortement de la pérennité de cette filière canne.

C’est pour tout cela que les planteurs réunis autour d’une intersyndicale forte rassemblant les
JA, la FDSEA, l’UPG et la Coordination Rurale ont demandé à deux reprises de pouvoir
s’exprimer pour cette convention lors d’une réunion au sein de l’IGUACANNE et qui jusqu’à
maintenant est restée lettre morte. L’État et les autres membres de l’IGUACANNE nous font
comprendre par leur mutisme, que les planteurs pour qui cette convention va déterminer
leurs revenus, n’ont pourtant pas le droit au débat. Par ce mépris et cette volonté qu’ils ont
donné de vouloir absolument signer coûte que coûte c’est convention à Basse-Terre mardi à
15 heures quelque soit l’avis des planteurs, marque d’un signe fort leur envie d’en finir au plus
vite au détriment des producteurs de Canne et de leurs familles.

L’avenir de la Canne n’appartient pas à quelques individus mais à une filière tout entière.
Vous élus avez tout intérêt à vous impliquer fortement dans ce combat qui ne peut pas être
seulement le combat des planteurs mais de toute la société guadeloupéenne.

PLANTĒ KANN PA LĒSĒ YO KOUYONĒ NOU POU KONVANSIYON 2016-2022
SĒ DIVINI AN NOU KI AN JĒ

L’Intersyndicale JA-FDSEA-UPG-CR.


Aperçu du document Lettre ouverte 16-01-15.pdf - page 1/1



Télécharger le fichier (PDF)


Lettre ouverte 16-01-15.pdf (PDF, 43 Ko)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP



Documents similaires


lettre ouverte 16 01 15 1
convocation is 16 01 16
convocation is 16 01 16 1
convocation is 16 01 17 1
la petite veille groupe 4 suite
suite veille 4 i walk the line

Sur le même sujet..