BU141714 .pdf


Nom original: BU141714.pdf

Ce document au format PDF 1.6 a été généré par / Adobe Acrobat Pro 11.0.9 Paper Capture Plug-in, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 17/01/2016 à 12:50, depuis l'adresse IP 78.221.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 423 fois.
Taille du document: 860 Ko (4 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


L1 c:r0 <!::> -j_ S _ [Sc P 1,.. 3 - 2>G - --1 eerf :k S8l"on

BU141714

Année universitaire 2013/14
Examen de l'UE de « Stratégies expérimentales »
Attention : plusieurs réponses sont possibles

1 - Le protéome :
A. désigne toutes les protéines solubles d'un système biologique étudié
B. désigne toutes les protéines présentes à un moment donné dans un système biologique étudié
C. ne varie pas en fonction de l'état physiologique ou du type cellulaire
D. peut être altéré au cours d'une pathologie
E. désigne exclusivement l'ensemble des protéines d'origine humaine ou animale
2 - Quelle famille de détergent vous semble la plus indiquée pour extraire des protéines en vue d'une
séparation par électrophorèse 20 IEF/SDS-PAGE?
A. les détergents anioniques (Ex. SDS)
B. les détergents cationiques (Ex. CTAB)
C. les détergents zwitterioniques (Ex. CHAPS)
D. n'importe quel détergent peut être utilisé
E. aucune de ces propositions n'est correcte
3 - L'action d'un composé réducteur (Ex. DTI ou 8-mercaptoethanol) sur un extrait protéique permet de :
A. charger négativement les protéines
B. dessaler l'échantillon
C. rompre les liaisons non-covalentes
D. éliminer les substances interférentes comme I' ADN
E. réduire les ponts disulfures
4 - L'isoélectrofocalisation (ou IEF):
A. permet de séparer les protéines en fonction de leur masse moléculaire
B. permet de séparer les protéines en fonction de leur hydrophobicité
C. permet de séparer les protéines en fonction de leur charge à un pH fixe
D. permet de séparer les protéines en fonction de leur charge dans un gradient de pH
E. aucune de ces propositions n'est correcte
5 - Un spectromètre de masse de type MALDl-TOF:
A. utilise un mode d'ionisation des peptides par électro-spray
B. utilise un laser pour la désorption et l'ionisation des peptides
C. requiert l'utilisation d'une matrice qui co-cristallise avec les peptides en vue de leur ionisation
D. permet de déduire la séquence ami no-acide d'un peptide
E. est constitué d'un analyseur de type quadrupole
6 - L'analyse d'un spectre MS/MS
A. ne permet pas de déduire la séquence amino-acide d'un peptide
B. permet de déduire la séquence amino-acide d'un peptide
C. permet la quantification absolue d'une protéine
D. permet de déterminer la charge native d'une protéine
E. aucune de ces propositions n'est correcte
7-Un fluorochrome parfait présenterait:
A. un coefficient d'extinction très faible
B. un grana décalage de-StoJ<es
C. un fort rendement quantique
D. un fort rendement triplet
E. une durée de vie de l'état excité courte
8- Le BRET
A. ne nécessite pas de source excitatrice lumineuse extérieure
B. nécessite l'excitation simultanée de la sonde« donneur» et de la sonde« accepteur
C. est limité par l'autofluorescence des cellules
D. est dix fois plus sensible que le FRET
E. est une méthode de choix pour l'analyse en haut débit des interactions moléculaires
9-Les leucocytes sanguins ont été quantifiés par cytométrie de flux selon leurs propriétés optiques.
Granulocyte: l 4µm, granuleux
Monocyte:16µm, peu granuleux

1

BU141714

Lymphocytes:lüum, sans granulation

J?~~r~~~~i:liffl~~~f:,xt' · ·
,·.·

~~êlf:o ---~J

o-l-~~~~~_..:._~_.:_~;_;;,;.;.;.;..==~========:=:;:::::_~~~~~~~~~~~.:__~~~~~~~~~_J

0

225

450

675

900

FORWARD SCATTER
A L'axe des abscisses correspond à la taille
B. L'axe des abscisses correspond à la granulosité
C. Les lymphocytes sont repérés dans la région A
D. Les monocytes sont repérés dans la région 8
E. Les granulocytes sont repérés dans la région C
10- La fluorescence de la GFP «Green Fluorescent Protein »est:
A. due aux réarrangements« spontanés» de la protéine sous l'effet d'une excitation dans le rouge
B. émise par les formes monomériques GFP
C. activée par une lumière verte
O. dépendante des conditions environnementales (pH, température, force ionique)
E. est utilisée pour générer des protéines chimères
11: Pourquoi utilise-t-on idéalement la transfection stable?
A. Afin d'obtenir une forte expression dans la totalité des cellules
B. Afin d'obtenir une expression à court terme
C. Afin d'obtenir une expression sur le long terme
O. Afin d'obtenir une forte expression sur le long terme dans une minorité des cellules
E. aucune de ces propositions n'est correcte
12 : Quelles sont les caractéristiques de la transfection inductible idéale?
A. Faible expression basale, la sensibilité du vecteur inductible à l'inducteur, un bon effet dose, une
insensibilité aux processus endogènes de la cellule, la nori toxicité de l'inducteur
B. Forte expression basale, la sensibilité du vecteur inductible à l'inducteur, un bon effet dose, une
sensibilité aux processus endogènes de la cellule, la non toxicité de l'inducteur
C. Faible expression basale, la sensibilité du vecteur inductible à l'inducteur, un bon effet dose, une
sensibilité aux processus endogènes de la cellule, la non toxicité de l'inducteur
D. Forte expression basale, la sensibilité du vecteur inductible à l'inducteur, un bon effet dose, une
insensibilité aux processus endogènes de la cellule, la non toxicité de l'inducteur
E. aucune de ces propositions n'est correcte
13- La trypsine hydrolyse la liaison peptidique (coté C-ter) après les acides aminés :
A. tryptophane et lysine
B. arginine et cystéine
C. lysine et arginine
O. tryptophane et cystéine
E. aucune de ces propositions n'est correcte
14- Le rouge de phénol est un indicateur

2

BU141714

D'osmolarité
De pH
C. De pression
D. De température
E. aucune de ces propositions n'est correcte
15 : La production d'anticorps monoclonaux par la technique des hybridomes nécessite :
A. La fission d'un lymphocyte B et d'une cellule de myélome
B. La fusion d'un lymphocyte Tet d'une cellule de myélome
C. La fusion d'un lymphocyte B et d'une cellule de myélome
D. La fusion d'un lymhocyte B et d'un fibroblaste
E. aucune de ces propositions n'est correcte
16 : Une lignée cellulaire est constituée
A. De cellules toutes exactement identiques
B. De cellules provenant d'une culture primaire après un repiquage
C. .De cellules maintenues en culture-in vitro
D. De cellules établies par une transfection stable en culture
E. aucune de ces propositions n'est correcte
17- Le SILAC est une méthode permettant la quantification des protéines identifiées en spectrométrie de masse.
Cette technique repose sur :
A. un marquage radioactif
B. un marquage métabolique in cellulo
C. la greffe d'un tag reporteur aux extrémités N-ter des peptides
D. une digestion trypsique
E. aucune de ces propositions n'est correcte
18- Quel appareil peut être utilisé en mode nanoLC-ESl-MS/MS?
A. le MALDl-TOF
B. le MALDl-TOF/TOF
C. le Q-TOF
D. l'HPLC
E. aucune de ces propositions n'est correcte
19- Le sérum de cheval est plus riche que le sérum de veau fœtal en:
A. Acides aminés non essentiels
B. Vitamines
C. Fibronectine
D. Glucose
E. Oestrogènes
20- On utilise des substituts de sérum car
A. Ils sont moins chers,
B. Identiques aux sérums naturels
C. leur composition est connue
D. leur pH ne varie pas
E. aucune de ces propositions n'est correcte
A.
B.

3

~1

BU141714

Numéro de table :
Numéro carte Etudiant :

Répondre en utilisant la grille ci dessous

A

B

c

D

E

1
2

3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20

-

4


Aperçu du document BU141714.pdf - page 1/4

Aperçu du document BU141714.pdf - page 2/4

Aperçu du document BU141714.pdf - page 3/4

Aperçu du document BU141714.pdf - page 4/4




Télécharger le fichier (PDF)


BU141714.pdf (PDF, 860 Ko)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP



Documents similaires


bu141714
071011h15 12h15chimie the rapeutiquepr deprez benoit1009
examens biologie cell
bda 4
c article partie 2 doc td 25092017
ueiib therapeutique immunologique carnoy 07 11 16

Sur le même sujet..