Dossier présentation Cabinet 2016 .pdf



Nom original: Dossier présentation Cabinet 2016.pdfTitre: Microsoft Word - Dossier présentation Cabinet 2016V2 - copie 2.docAuteur: MIREILLE

Ce document au format PDF 1.3 a été généré par Microsoft Word / Mac OS X 10.6.3 Quartz PDFContext, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 20/01/2016 à 18:39, depuis l'adresse IP 109.21.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 352 fois.
Taille du document: 112.5 Mo (18 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


L’Association FRISSE et La Fabric’Art vous présentent

Dossier de présentation
Avec le soutien de

Le Cabinet de Curiosités
Objets de luttes et d’histoire pour inscrire dans nos mémoires les acteur.e.s et les
outils ayant permis de réduire le nombre de contaminations VIH et hépatites

Sommaire

Présentation

p. 1

Fiche technique du Cabinet de Curiosités

p. 4

Les objets du cabinet de curiosités (p. 4)
Mise en scène du cabinet de curiosités (p. 5)
Matériel à fournir (p.5)
Animation de l’exposition (p. 5)

Visuels des Objets du Cabinet de Curiosités

p. 6

Accueillir le Cabinet de Curiosités

p. 14

Coût (p. 14)
Transport (p. 14)
Installation et démontage (p. 14)

Présentation de l’Association FRISSE

p. 15

Le Cabinet de Curiosités
Objets de luttes et d’histoire pour inscrire dans nos mémoires les acteur.e.s et les outils ayant permis
de réduire le nombre de contaminations VIH et hépatites

Présentation 1/2
A toutes les personnes qui ont participé à la
fabrication des objets et à l’élaboration du Cabinet
de Curiosités, de grands remerciements.

En 2015, l’association FRISSE souhaitait mettre en place autour de la Journée
mondiale de lutte contre le sida un projet pour faire connaître aux habitant-e-s de
Lyon et aux associations membres du Centre LGBTI Lyon, les actrices et acteurs de la
lutte contre le sida et les Hépatites et les outils de réductions des dommages qui ont
permis de réduire le nombre de contaminations au VIH et aux hépatites depuis plus
les années 80.
Au même moment, l’association La Fabric’Art débutait son projet de création de
« Cabinet de curiosités », mêlant le virtuel et le réel en montrant des objets sur la toile
et dans des lieux culturels ou hospitaliers. Ce cabinet de curiosités est dédié à
l’histoire / aux histoires de la lutte contre le sida et les I.S.T. à travers une collection
d’objets déjà existants ou réalisés lors d’ateliers. Le choix des objets doit contribuer à
relier les soignant-e-s et les personnes vivant avec le VIH et/ou les Hépatites ainsi
que leur entourage, le grand public, les artistes et les scientifiques. L’idée est de relier
tous ces savoirs à l’humanisme des médecins, des savants et des artistes de la
Renaissance et du siècle des lumières.
L’idée d’associer les deux démarches fut rapidement partagée et aboutit à la mise en
place d’ateliers de création en novembre 2015. A cette occasion, les participant-e-s
sont invité-e-s à explorer leur propre histoire avec le VIH et les hépatites, à découvrir
l’histoire collective des luttes contre ces épidémies, puis à créer des objets à partir
d’outils de réduction des dommages, de soin ou d’objets de la vie quotidienne
détournés de leurs utilisations premières (livre, lampe, instrument de musique, etc.)
Ainsi naît le 1er Cabinet de Curiosités, présenté à Lyon le 1er décembre 2015 à l’Etoile
Opéra à l’occasion de la Journée Mondiale de lutte contre le sida, puis durant les mois
de décembre 2015 et janvier 2016 au centre LGBTI Lyon. Cette 1èr édition a un fort
impact sur ses visiteur-e-s et permet de nombreux échanges passionnés et émouvants.

Association FRISSE – 2016

1

Le Cabinet de Curiosités
Objets de luttes et d’histoire pour inscrire dans nos mémoires les acteur.e.s et les outils ayant permis
de réduire le nombre de contaminations VIH et hépatites

Présentation 2/2
Inscrire la lutte contre le VIH et les Hépatites dans notre patrimoine et
nos mémoires
Cette exposition et ce cabinet de curiosités s’inscrivent dans l’histoire de la ville de
Lyon et de nombreuses villes européennes, où les cabinets de curiosités apparaissent
à la Renaissance. Comme nous le rappellent M.P. Imberti et C. Duclos « le cabinet de
curiosités trouve son essence dans la volonté de déchiffrer le mystère des créations de la nature
et de l’homme en rassemblant et en donnant à voir toute la complexité du monde qui nous
entoure. D’abord collectées pour leur beauté et leur rareté, « les curiosités » étaient réunies
pour leur faculté à stimuler l’imagination. »1
En 2015, Le musée des Confluences proposait l’exposition « Dans la chambres des
merveilles » inscrivant la réouverture de ses collections dans l’histoire de ces cabinets
de curiosités, ancêtres des musées. Cet hommage rendu aux collectionneurs qui les
réalisèrent et tout particulièrement à deux lyonnais nous a également inspiré lors de
notre projet.
Le « Cabinet de curiosités » créé par FRISSE et la Fabric’Art en 2015 se compose
d’objets qui permettent à chaque visiteur.e d’explorer les 34 ans de cette histoire
humaine, faite de luttes collectives et de révolutions médicales. Cette visite peut se
poursuivre par une visite du cabinet virtuel où d’autres objets sont présentés pour
poursuivre le voyage amorcé.
Notre collection est également reliée à celle nommée « Histoire et mémoires du
sida en France et en Europe », une campagne de collecte réalisée en 2002 qui a durée 4
ans et a été animée par l’équipe du MUCEM2. Cette collection est composée de 17000
objets provenant de France et de 49 pays.
Georges Henri Rivière, le fondateur du musée national des Arts et Traditions
Populaires, dont le MUCEM prend la suite, s’était assigné la tâche de « donner la
parole à ceux qui ne l’avaient pas ». Dans cet esprit, le MUCEM accorde une place de
choix aux exclus de notre société. Or, le sida, comme les épidémies en général,
entraîne des exclusions liées à de mauvaises informations, à la peur de la
contamination, mais aussi à la peur de ce qui est différent. Aussi, parler du sida, c’est
parler des droits de l’homme et des combats des malades pour ces droits.
Il en va de même pour notre cabinet de curiosités. Nous proposons au sein de cette
exposition une déambulation singulière à chacun.e, qui peut à son tour enrichir la
collection en proposant une date, un objet, une personne...
                                                                                                                         
1 In M.P Imberti et C.Duclos, Naturelle ou artificielle, la curiosité mise en scène. Les collections du musée des
confluences.
2 Musée des Civilisations de l’Europe et de la Méditerranée, Marseille

Association FRISSE – 2016

2

Le Cabinet de Curiosités
Objets de luttes et d’histoire pour inscrire dans nos mémoires les acteur.e.s et les outils ayant permis
de réduire le nombre de contaminations VIH et hépatites

« Samuel Quiccheberg en 1565 définissait la collection d’un cabinet comme « un très vaste
théâtre embrassant les matières singulières et les images excellentes de la totalité des
choses » »3. La volonté de classer les merveilles du monde selon une organisation
raisonnée apparait très tôt dans l’histoire de l’humanité. Ranger et classer se
confrontent à ces contraintes matérielles. Et inévitablement, quand on tente de faire
rentrer des choses dans des cases bien précises, il reste des « inclassables »… on
touche alors aux limites de la connaissance. Les cabinets de curiosité reflètent les
avancées des sciences mais également le/ les systèmes d’organisation des sociétés à
un temps « T ».

Le « Cabinet de Curiosités » créé par FRISSE et la
Fabric’Art se relie à toute cette fantastique et riche
histoire et tend à rendre visible « les inclassables » des
épidémies du sida et des hépatites.

                                                                                                                         
3

Le théâtre de la curiosité B.Jacomy, directeur scientifique du musée des Confluences in Le théâtre des merveilles 2014

Association FRISSE – 2016

3

Le Cabinet de Curiosités
Objets de luttes et d’histoire pour inscrire dans nos mémoires les acteur.e.s et les outils ayant permis
de réduire le nombre de contaminations VIH et hépatites

Fiche technique du Cabinet de Curiosités 1/2
Les objets du cabinet de curiosités
Le Cabinet de Curiosité est composé de 20 objets à dimension variable présentés ci-après. Un
cartel par objet, un livret et 2 affiches de présentation de l’exposition permettent aux visiteure-s de découvrir chaque objet à son rythme.
Nom de l’objet

Dimensions



Autel
« C’est pour ton bien »

49 x 33 x 21,5 cm4



Livre
« Ouvrage à consulter sur place »

13,5 x 21,5 x 2 cm



Accessoires et seringue sur support
« Kit de bijouterie, injection is fashion »



Gant
« Un gant que tu n’oublieras jamais »



Panneau à radio
« Les lesbiennes furent, sont et seront de toutes les justes luttes »

49,5 x 65 x 0,4 cm



Guitare
« Féministes, activités et sérosolidaires. »

38 x 100 x 10 cm



Miroir
« Traversez le miroir, ou pas. De chaque côté vous êtes magnifique »

64 x 39,5 x 2 cm



Ceinture
6 x 96 x 0,5 cm
« Nous ne nous serrons pas la ceinture, prenons soin les unes des autres, allons à fond »



Panneau à CD
« Le jeu de l’histoire des luttes »

60 x 49 x 0,5 cm



Oscillomètre
« Nos Oscillations sont NON CONTRÔLABLES »

22 x 34 x 44,5 cm



Parure sur support
« Ode à être ensemble »



Autel lumineux
« Sainte Norme Française dite NF créée en 1987 pour le préservatif externe »



Autel à figurine mexicaine
11 x 18 x 7 cm
« Au dévouement des infirmières et infirmiers qui nous accompagnèrent avec passion »

11 x 20 x 4,5 cm
14 x 20 x 5 cm

25,5 x 34,5 x 4,5 cm
10 x 18 x 6 cm

                                                                                                                         
4

longuer x largeur x profondeur

Association FRISSE – 2016

4

Le Cabinet de Curiosités
Objets de luttes et d’histoire pour inscrire dans nos mémoires les acteur.e.s et les outils ayant permis
de réduire le nombre de contaminations VIH et hépatites


Autel à photo
« Autel à Rock Hudson acteur américain 1925-1985 »

20 x 20 x 4,5 cm



Seringue
« Seringue collective jusqu’en 1987 »

31 x 294 x 22 cm



Panneau
121 x 48 x 2 cm
« Petite histoire des acteur.e.s et des outils de lutte contre le VIH et les Hépatites de 1983 à 2015 »



Boîte à pharmacie
« Tripotez ma trité »



Boîte
« Boîte aux mille et une merveilles de la RDR »



« La chambre des plaisirs »



Kakémono
« 0 discriminations »

15,5 x 20,5 x 8 cm
20,5 x 7 x 13 cm
24 x 3 x 24 cm
84 x 204 cm

Presque tous les objets peuvent se poser, à terre ou sur des tables, ou s’accrocher à des fils en
nylon avec crochets. La disposition du Cabinet de Curiosités peut donc aisément s’adapter
au lieu d’exposition et au matériel et supports dont dispose la structure d’accueil. (Voir page
suivante : matériel à fournir)

Association FRISSE – 2016

5

Le Cabinet de Curiosités
Objets de luttes et d’histoire pour inscrire dans nos mémoires les acteur.e.s et les outils ayant permis
de réduire le nombre de contaminations VIH et hépatites

Fiche technique du Cabinet de Curiosités 2/2
Mise en scène du cabinet de curiosités
Les objets composant le Cabinet de curiosités n’ont pas d’ordre préétabli. Il est donc tout à
fait possible pour la structure d’organiser l’exposition en fonction de l’espace qu’elle met à
disposition et de son matériel.
L’équipe de l’association se chargera d’accompagner ou de définir la mise en scène avec la
structure avant l’installation.
Le Cabinet de curiosités est constitué d’un ensemble d’objets. Une sélection de ces objets
n’est donc pas possible.

La découverte de ce Cabinet de Curiosités se veut
être un moment ludique. Elle invite les visiteur.e.s à
toucher certains objets pour jouer, découvrir et
observer sous différents angles.
Matériel à fournir


Rail de suspension avec fils nylon et crochets (ou autre type de matériel d’accroche au
mur)



3 à 4 tables de hauteur moyenne (l’association est vigilante à l’accessibilité de
l’exposition aux personnes en fauteuil)

Le matériel indiqué est donné à titre d’exemple sur la base de la première exposition.
Certains objets de l’exposition peuvent s’accrocher ET se poser. La mise en scène du Cabinet
dépendra du matériel dont dispose la structure.

Animation de l’exposition
Plusieurs possibilités sont envisageables, en fonction de la pertinence qu’y accorderont la
structure et l’association :
 Vernissage de l’exposition
 Visites guidées par 1 ou des membres de l’association
 Permanences d’accueil et table de renseignements
Dans tous les cas, un livret de présentation sera mis à disposition du public et un livre d’Or
laissé sur place.

Association FRISSE – 2016

6

Le Cabinet de Curiosités
Objets de luttes et d’histoire pour inscrire dans nos mémoires les acteur.e.s et les outils ayant permis
de réduire le nombre de contaminations VIH et hépatites

Visuels des Objets du Cabinet de Curiosités

« C’est pour ton bien. La lutte continue »

« Ouvrage à consulter sur place »

Association FRISSE – 2016

7

Le Cabinet de Curiosités
Objets de luttes et d’histoire pour inscrire dans nos mémoires les acteur.e.s et les outils ayant permis
de réduire le nombre de contaminations VIH et hépatites

« Kit de bijouterie, injection is fashion »

« Un gant que tu n’oublieras jamais »

« Les lesbiennes furent, sont et seront de toutes les justes luttes »

Association FRISSE – 2016

8

Le Cabinet de Curiosités
Objets de luttes et d’histoire pour inscrire dans nos mémoires les acteur.e.s et les outils ayant permis
de réduire le nombre de contaminations VIH et hépatites

« Féministes, activités et sérosolidaires. Bisous  PF69 »

« Traversez le miroir, ou pas. De chaque côté vous êtes magnifique »

« Nous ne nous serrons pas la ceinture, prenons soin les unes des autres, allons à fond »
Association FRISSE – 2016

9

Le Cabinet de Curiosités
Objets de luttes et d’histoire pour inscrire dans nos mémoires les acteur.e.s et les outils ayant permis
de réduire le nombre de contaminations VIH et hépatites

« Le jeu de l’histoire des luttes »

« Nos Oscillations sont
NON CONTRÔLABLES
C’est ce qu’ils cherchent à cacher,
Décrédibiliser, pathologiser...
Et à tuer avec « le remède du SIDA »5
Nous sommes colère, nous sommes
luttes,
Nous sommes Queer

Nation’s heirs »

                                                                                                                         
5

Queer Nation Manifesto, 1990

Association FRISSE – 2016

10

Le Cabinet de Curiosités
Objets de luttes et d’histoire pour inscrire dans nos mémoires les acteur.e.s et les outils ayant permis
de réduire le nombre de contaminations VIH et hépatites

« Ode à être ensemble »

« Sainte Norme Française dite NF créée en 1987 pour le préservatif externe »

Association FRISSE – 2016

11

Le Cabinet de Curiosités
Objets de luttes et d’histoire pour inscrire dans nos mémoires les acteur.e.s et les outils ayant permis
de réduire le nombre de contaminations VIH et hépatites

« Au dévouement des infirmières et infirmiers qui nous accompagnèrent avec passion »

« Autel à Rock Hudson acteur américain 1925-1985
Quelques mois avant de mourir des suites du Sida, il fit aux médias son double coming-out :
celui d’être gay et séropositif en venant à Paris se faire soigner à l’Hôpital Américain de
Neuilly pour bénéficier du traitement HPA23 de Pasteur »

Association FRISSE – 2016

12

Le Cabinet de Curiosités
Objets de luttes et d’histoire pour inscrire dans nos mémoires les acteur.e.s et les outils ayant permis
de réduire le nombre de contaminations VIH et hépatites

« Seringue collective jusqu’en 1987 »

Petite histoire des acteur.e.s et des outils de lutte contre le VIH et les
Hépatites de 1983 à 2015

Association FRISSE – 2016

13

Le Cabinet de Curiosités
Objets de luttes et d’histoire pour inscrire dans nos mémoires les acteur.e.s et les outils ayant permis
de réduire le nombre de contaminations VIH et hépatites
 

« Tripotez ma trité »

« Boîte aux mille et une merveilles
de la RDR »

« La chambre des plaisirs »
Association FRISSE – 2016

14

Le Cabinet de Curiosités
Objets de luttes et d’histoire pour inscrire dans nos mémoires les acteur.e.s et les outils ayant permis
de réduire le nombre de contaminations VIH et hépatites

Accueillir le Cabinet de Curiosités 1/1
Coût
L’exposition du Cabinet de Curiosités est mise à disposition gratuitement.

Transport
Le transport de l’exposition est organisé en fonction des moyens de la structure et de
l’association FRISSE.

Installation et démontage
L’installation et le démontage de l’exposition sont assurés par l’équipe de l’association
FRISSE en présence d’un-e responsable de la structure accueillante.

Contact : Anne-Cécile Delinotte
Chargée de mission
Association FRISSE
15 bis, rue René Leynaud
69001 LYON
Tel : 04 78 30 74 48 – 06 03 29 59 14
Mail : frisse.annececile@sfr.fr
Page Facebook : Frisse Asso

Association FRISSE – 2016

15

Le Cabinet de Curiosités
Objets de luttes et d’histoire pour inscrire dans nos mémoires les acteur.e.s et les outils ayant permis
de réduire le nombre de contaminations VIH et hépatites

Présentation de l’association FRISSE
OBJECTIFS  ET  CADRE  D’ACTION  :
Article   2  :   «  Échanger,   mutualiser,   transmettre   aux   personnes   les   informations  
nécessaires  pour  réduire  au  mieux  les  risques  en  matière  de  santé  globale,  de  lutte  
contre   les   inégalités,   de   discriminations   de   genre,   de   sexe,   de   race   et   de   classe,   de  
violences   sexuelles   et   sociales   en   raison   de   l’origine,   l’âge,   le   sexe,   le   genre,   la  
culture,   l'état   de   santé,   le   handicap,   les   pratiques   sexuelles,   la   consommation   de  
psychotropes.
Faire  connaître  les  lois,  les  lieux  ressources,  les  outils  et  les  stratégies  qui  permettent  
aux   femmes   et   aux   hommes   d’augmenter   leurs   marges   de   manœuvre   face   aux  
difficultés   qu’ils   et   qu’elles   rencontrent   tout   au   long   de   leur   vie   sans   se   mettre   en  
danger  » .  (Extraits  des  statuts).
1

Article  3  :  Champ  d’action  de  Frisse : La  santé  sexuelle,  au  sens  de  l’OMS  et  de  l’INPES ,  incluant  les  thèmes  suivants  :
 Infections  Sexuellement  Transmissibles  (IST)  VIH/SIDA
 Grossesses  non  désirées/IVG/contraception
 Troubles  sexuels/infertilité
 Violences  sexuelles  et  liées  au  genre
 Santé  sexuelle  des  jeunes  et  éducation  à  la  sexualité
 Orientation  sexuelle  et  identité  de  genre
 Santé  mentale  relatives/associées  à  la  santé  sexuelle
 Impact  des  handicaps  physiques  et  des  maladies  chroniques  sur  le  bien-­‐être  sexuel
 Promotion  d’expériences  sexuelles  sans  danger  (dites  «  safe  »)  et  satisfaisantes.
A   cela   nous   ajoutons   les   psychotropes   légaux   et   illégaux   dans   la   mesure   où   les   lieux   de   rencontres,   qu’ils   soient   publics   ou  
privés,   hétérosexuels   ou   homosexuels,   proposent,   a   minima,   de   l’alcool   et   que   ces   produits   peuvent   avoir   des   effets  
désirés  et/ou  indésirables  sur  la  santé  sexuelle  et  la  vie  sociale.
Le   fond   et   la   forme   des   actions   résultent   de   la   mutualisation   de   connaissances   théoriques   et   pratiques   :   médecine,  
sociologie,   psychologie   sociale,   sexologie,   épidémiologie   ET   expériences   professionnelles   et/ou   militantes   dans   la   lutte  
pour  les  droits  des  femmes  et  des  minorités,  la  lutte  contre  les  IST,  les  violences,  les  discriminations.  
61

Les  principes  qui  régissent  les  actions  de  FRISSE  sont  les  suivants  :
 Prendre   en   compte   les   effets   des   rapports   sociaux   de   sexe,   de   genre,   de   pouvoir,   de   classe   et   de   race   qui   sont  
autant   de   facteurs   d’inégalités   sociales   de   santé   voire   de   discriminations   auxquelles   sont   confrontées   les  
personnes  au  cours  de  leur  vie.
 Partir   du   principe   que   toute   personne   a   des   savoirs,   des   ressources,   des   compétences   et   un   potentiel   d’action.   Nos  
actions  ont  donc  pour  objectif  de  faire  connaître  et  partager  une  gamme  d’outils  et  de  stratégies  pour  augmenter  
les  marges  de  manœuvre  des  personnes  en  fonction  des  situations  rencontrées  dans  la  vie.  
 Toutes   les   actions   de   FRISSE   sont   réalisées   à   partir   de   Comités   de   pilotage   composés   de   personnes   ressources  
ancrées  dans  nos  territoires  d’intervention.  Ce  fonctionnement  permet  de  partager,  de  diffuser  des  savoir-­‐faire  et  
des  connaissances,  de  favoriser  le  travail  de  réseau.
NOS  ACTIONS
Sessions  de  formation  et  formations  d’équipes
Journées  thématiques  de  partage  d’expériences  co-­‐construites  avec  des  partenaires  
Ateliers  «  santé  sexuelle  et  psychotropes  »  mis  en  place  à  la  demande  de  structures  ou  de  collectifs
er
Permanences  d’accueil  et  d’orientation  au  Centre  LGBTI-­‐Lyon,  19  rue  des  Capucins  69001,  les  1  et  troisième  mercredi  de  
chaque  mois,  de  16  à  19h
Animations  ludiques  mises  en  place  par  des  volontaires,  en  partenariat  avec  d’autres  structures

                                                                                                                         
6

http://www.inpes.sante.fr/10000/themes/information_sexuelle/index.asp

Association FRISSE – 2016

16


Aperçu du document Dossier présentation Cabinet 2016.pdf - page 1/18
 
Dossier présentation Cabinet 2016.pdf - page 3/18
Dossier présentation Cabinet 2016.pdf - page 4/18
Dossier présentation Cabinet 2016.pdf - page 5/18
Dossier présentation Cabinet 2016.pdf - page 6/18
 




Télécharger le fichier (PDF)


Télécharger
Formats alternatifs: ZIP Texte




Documents similaires


dossier pre sentation cabinet 2016
notice dec agrement 1
adhesion2013
programme jpe memorielle17 10 2016
plan sante mentale 2011 2015
master i dokohely

Sur le même sujet..




🚀  Page générée en 0.021s