La course Concours décriture. .pdf


Nom original: La-course-Concours-décriture..pdf
Auteur: Mikaila Robert

Ce document au format PDF 1.5 a été généré par Microsoft® Word 2013, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 28/01/2016 à 02:35, depuis l'adresse IP 205.211.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 402 fois.
Taille du document: 150 Ko (2 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


La course

Je me préparais mentalement sur la ligne de départ pour la course à pied que j’allais
effectuer d’une minute à l’autre. Les beaux rayons de soleil couvraient mon visage en ce
mois chaleureux de juillet. Cette course me rendait nerveux parce que c’était la finale et
que je devais vaincre deux adversaires redoutables : Jean Laterreur et Dentrys Tesse.

Le coup de fusil annonça le départ. Je commençai la course comme un vrai champion et je
pris de l’avance sur les deux autres. J’étais comblé parce que tout allait à merveille! Tout
à coup, je commençai à me sentir étourdi et incroyablement faible comme si j’allais
m’évanouir. Je ne comprenais pas ce qu’il m’arrivait pourtant j’avais bien mangé et je
m’étais hydraté correctement. Jean et Dentrys en profitèrent pour me dépasser. J’ai déjà
perdu des compétitions, mais je ne pouvais pas perdre celle-là, elle était trop importante!

J’essayais de reprendre mes esprits et je fis tout ce qui était en mon possible pour courir
plus vite et être en tête de la course, mais il y avait une force surhumaine qui m’empêchait
d’avancer. Je décidai de ralentir pour ne pas tout perdre mon énergie et je pris de grandes
respirations pour calmer ma tête qui tournait de plus en plus vite. Je me concentrai sur moimême et sur ce que j’avais à faire. Lorsque le premier tour fut complété, mes deux
adversaires étaient toujours très loin devant moi. Je pris quand même le temps de prendre
un petit verre d’eau à la station juste à côté de la ligne de départ pour m’aider à reprendre
mes esprits et je repris la course. Ma tête avait finalement arrêté de tourner et je pus
continuer à mon plein potentiel.

À quelques centimètres de dépasser Jean Laterreur pour prendre position de la deuxième
place, je trébuchai sur un de mes lacets détachés et m’étalai contre le sol. Une douleur
atroce me parcourut le genou. Je le regardai et je vis qu’il était tout en sang. Malgré le
tiraillement, j’attachai mon soulier et je me remis à courir. Lorsque je regardai au loin, je
fus découragé de voir que mes deux concurrents avaient beaucoup avancé. Mon genou
m’élançait et j’avais de la difficulté à poursuivre. Chaque mouvement était de la vraie
torture, mais je ne pouvais pas m’arrêter là, quelqu’un comptait sur moi.

Au troisième et dernier tour, Dentrys Tesse était rendu à un demi — terrain d’avance sur
moi et Jean était situé à quelques mètres. Je n’avais plus d’énergies pour continuer, j’étais
très fatigué et mes jambes ne voulaient plus suivre les mouvements rapides de mes pas. Je
croyais que toutes mes chances de gagner étaient finies jusqu’à ce que quelqu’un me dise :
« Je crois en toi! J’ai besoins de toi ! ». Je sentis une grosse bouffée de chaleur au niveau
du cœur. Mon énergie remonta en flèche et je me mis à courir le plus vite que j’étais capable
pour finalement dépasser mes deux adversaires.

Parfois je gagne, parfois je perds, mais je gagne la course du bonheur à tous les coups
lorsque qu’on me laisse entrer dans les pensées des gens parce que mon nom est l’ESPOIR
et peu importe les sentiments ou les obstacles qu’on a vécus avant, grâce à moi on peut
enfin voir la lumière au bout du tunnel.


La-course-Concours-décriture..pdf - page 1/2
La-course-Concours-décriture..pdf - page 2/2


Télécharger le fichier (PDF)

La-course-Concours-décriture..pdf (PDF, 150 Ko)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP







Documents similaires


la course concours decriture
dans les yeux de la folie
chapitre5 quelques proprietes atomiques
parcours course d agilite 1
triales of indines rv 1
course d agilite trajets et points de controle

Sur le même sujet..