Synthèse données budget communal 974 .pdf



Nom original: Synthèse données budget communal 974.pdf
Titre: Synthèse données budget communal 974
Auteur: admin

Ce document au format PDF 1.5 a été généré par PDFCreator Version 1.6.2 / GPL Ghostscript 9.05, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 05/02/2016 à 06:27, depuis l'adresse IP 93.176.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 389 fois.
Taille du document: 366 Ko (25 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


Analyse du budget des communes
Période 2000-2014
Sources:
http://www.collectivites-locales.gouv.fr
http://www.impots.gouv.fr/portal/dgi/public/statistiques.impot?espId=4&pageId=stat_donnees_detaillees&sfid=4503
http://www.insee.fr

Réalisation : N2L Expertises
S.A.S.U. au capital de 100 euros
www.n2lexpertises.re

Avant-propos
• Le présent rapport est établi à partir de la
collecte des informations disponibles sur
différents sites gouvernementaux :
- INSEE
- Portail DGFIP (impôt sur le revenu)
- Portail DGCL pour les données synthétiques
(en fonctionnement et en investissement)

• Nous ne faisons qu’une remise en forme de
ces éléments, ou nous construisons des
ratios à partir de ces données.
N2L Expertises S.A.S.U. au capital de 100 euros
Société en cours de formation

2

Sommaire
Page 4 à 7 : Synthèse
Page 8 à 16 : les données par habitant
Page 17 à 18 : les foyers fiscaux réunionnais
Page 19 à 24 : les données en valeur

N2L Expertises S.A.S.U. au capital de 100 euros
Société en cours de formation

3

Synthèse
Près de 21 milliards d’euros en 15 années
pour financer :
- les sections d’exploitation (13,4 md€)
- les investissements (6,5 md€).

Un recours à la fiscalité locale plus
important.
Un taux
progresse.

d’exécution

N2L Expertises S.A.S.U. au capital de 100 euros
Société en cours de formation

budgétaire

qui
4

La section d’exploitation et la
d’investissement entre 2000 et 2014

Exercice budgétaire 2014 par rapport à l’exercice
budgétaire 2000 :
+430 millions de recettes
+448 millions de dépenses

En 15 ans :
14,27 milliards de ressources
13,34 milliards de dépenses
14,27

13,34

+430

Recettes
Dépenses
6,47

+448

Recettes
Dépenses

6,42
+79

Fonctionnement

Investissements

Fonctionnement

En 15 ans :
6,47 milliards de recettes
6,42 milliards de dépenses

Exercice budgétaire 2014 par rapport à
l’exercice budgétaire 2000 :
+79 millions de recettes
+87 millions de dépenses
Taux d’exécution budgétaire
Section d’investissement

0,90

0,88

0,91 0,90 0,91 0,92

0,94 0,95 0,94 0,94

0,95

2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014

0,97

1,09

1,07

1,06
0,98

+87

Investissements

Taux d’exécution budgétaire
Section de fonctionnement

0,94 0,95 0,96

section

0,99
0,94

1,01
0,95

1,04

1,00
0,93

0,97

1,00
0,96

0,93

2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014

N2L Expertises S.A.S.U. au capital de 100 euros
Société en cours de formation

5

Le résultat de la section de fonctionnement et
de la section d’investissement
Résultat section d’exploitation
(en Keuros)

100 000
90 000
80 000
70 000
60 000
50 000
40 000
30 000
20 000
10 000
0

Résultat section d’investissement
(en Keuros)
100 000
80 000
60 000
40 000
20 000
0
-20 000
-40 000

2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014

Forte dégradation
du résultat de la
section
d’exploitation sur
la
période
2003/2009, ainsi
qu’en 2014.

2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014

Résultats exploitation & investissements
(données en Keuros)
100 000

Des déficits de la
section
d’investissement
compensés par
les excédents de
la section de
fonctionnement

80 000
60 000
40 000
20 000
0

2001, 2008 et 2014 sont
les années d’élections
municipales.

-20 000
-40 000
2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014

N2L Expertises S.A.S.U. au capital de 100 euros
Société en cours de formation

6

L’endettement
financement

et

la

Endettement communal
au 31/12/N : +32%
(données en Keuros)

capacité

d’auto

CAF communal au 31/12/N : +5%
(Données en Keuros)

1 000 000

1 000 000

900 000

900 000

800 000

800 000

700 000

700 000

600 000

600 000

500 000

500 000

400 000

400 000

300 000

300 000

200 000

200 000

100 000

100 000

0

0
2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014

2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014

Dettes/CAF : +25%
(en année)
7,3

2,9
2,4

3,1 2,8 2,8 3,1

3,5

3,8 3,8

3,2 3,3 3,0 3,3

3,7

Un endettement qui s’accroît de 25%, une capacité d’auto
financement qui ne progresse que de 5%... Le nombre
d’années de remboursement (ratio dettes/CAF) se dégrade
en conséquence de 25%. Près de 4 années de CAF sont
nécessaires pour rembourser l’endettement.

2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014

N2L Expertises S.A.S.U. au capital de 100 euros
Société en cours de formation

7

Les données par habitant
Les ressources locales (impôts locaux + autres impôts et taxes)
représentent 60% des ressources de fonctionnement des
collectivités, en progression de 3 points en 15 années.
La part de financement de « l’Etat central » (DGF) reste stable à
16%, en progression de 33%.
Les impôts locaux connaissent la progression la plus importante
des ressources (+68%), leur poids pesant 5 points de base de plus
dans la structure des recettes en 15 années.
Il conviendrait toutefois de dissocier dans cette évolution, la
progression due à l’augmentation du nombre de foyers fiscaux, de
celles due à l’augmentation des taux et des bases d’imposition.
La population progresse quant à elle de 130 000 habitants.
N2L Expertises S.A.S.U. au capital de 100 euros
Société en cours de formation

8

Rappel : L’évolution
réunionnaise

de

la

population

Population réunionnaise
900 000
850 000

La population progresse de
(+130 000 individus) en 15 années.

800 000
750 000
700 000

18%

650 000
2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014

Variation annuelle de la population
2,4%
1,8%
1,2%

Un taux de variation annuelle qui
ralentit, de +1,8% à +0,6% en 15 années,

0,6%
0,0%
2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013
à
à
à
à
à
à
à
à
à
à
à
à
à
à
2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014

8,0%
6,0%
4,0%
2,0%
0,0%
-2,0%
-4,0%

Une DGF par habitant dont le rythme de
progression s’essouffle depuis 2003, pour
reculer en 2014.
2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013
à
à
à
à
à
à
à
à
à
à
à
à
à
à
2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014

Variation annuelle DGF/hbt

Variation annuelle population

N2L Expertises S.A.S.U. au capital de 100 euros
Société en cours de formation

9

Les recettes de fonctionnement par habitant
Recettes de fonctionnement : +35%
(en euro par habitant)
1374
1284 1306 1320 1363
1131 1139 1166 1159 1182 1202 1203
1099
1051
1021

Une progression des recettes de fonctionnement par
habitant, qui est la conséquence notamment des
décisions en matière de fiscalité « communale », des
décisions en matière de financement par l’Etat (DGF), et
des particularités fiscales locales (Octroi de mer).

2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014

Structure de financement en 2000
(en euro par habitant)

279

Structure de financement en 2014
(en euro par habitant)

167
DGF
230

Impôts locaux: +68%
385
444

Autres impôts et taxes: +29%
Autres pduits: +16%

Poids des ressources en 2014

16%
DGF
23%

23%

16%
DGF

Impôts locaux

Impôts locaux
28%

Autres impôts et taxes
34%

DGF: +33%

Autres pduits

Poids des ressources en 2000
27%

223

Impôts locaux
Autres impôts et taxes

345

322

Autres pduits

32%

N2L Expertises S.A.S.U. au capital de 100 euros
Société en cours de formation

Autres impôts et taxes
Autres pduits

10

Les dépenses de fonctionnement par habitant
Dépenses de fonctionnement : +42%
(en euro par habitant)
920

Une progression des dépenses de
fonctionnement par habitant dont la
variation relative est supérieure de 7 points à
celle des recettes (+42% contre + 35%)

1 241 1 238 1 276 1 311
1 076 1 094 1 125 1 155 1 177 1 202
927 1 004 1 020 1 038

2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014

Structure de dépense en 2000
(en euro par habitant)
Charges de personnel

72
103
28
57

Structure de dépense en 2014
(en euro par habitant)
Charges de personnel: +60 %

100

Achats et charges externes

32

Charges financières

33

148

Achats et charges externes: +25 %
Charges financières: -43 %

500
798

201

Contingents

Contingents: +15 %

161

Subventions versées

Subventions versées: +43 %

Autres charges

Autres charges: +39 %

Poids des dépenses en 2000

Poids des dépenses en 2014

10%

Achats et charges externes

3%
6%

Charges de personnel

Charges de personnel

7%

Charges financières

7%

Achats et charges externes

11%
2%
2%

Charges financières

49%

Contingents
16%

Subventions versées
Autres charges

N2L Expertises S.A.S.U. au capital de 100 euros
Société en cours de formation

15%

58%

Contingents
Subventions versées
Autres charges

11

Le résultat de la section de fonctionnement
Evolution des ressources
2000 à 2014 : +35%
(en euro par habitant)

Evolution des dépenses
2000 à 2014 : + 42%
(en euro par habitant)

1 374

1 311

1 021

920

+298
+55
Ressources
2000

DGF

+155

+99

+43

Impôts
locaux

Autres
impôts
et taxes

Autres
produits

+40
Ressources
2014

+4

+45

+28

Contingents

Subventions
versées

Autres
charges

-24
Dépenses 2000 Charges de
personnel

Achats et
charges
externes

Charges
financières

Evolution du résultat de la section de fonctionnement
2000 à 2014 : -37%
(en euro par habitant)
+353
101

+63

Dépenses 2014

Dans un contexte de baisse
des dotations de l’Etat, les
communes vont-elles réussir
à
compenser
cette
réduction…ou recourir à la
fiscalité locale ?

-391
Résultat 2000

Augmentation
nette des
ressources

Allourdissement
net des
dépenses

Résultat 2014

N2L Expertises S.A.S.U. au capital de 100 euros
Société en cours de formation

12

Les dépenses d’investissement par habitant
Dépenses d‘investissements : +7%
(en euros par hbt)
460 448
382

579 583 634 607 627 581 549 572 601
494 484
493

Le niveau des dépenses 2014 atteint le niveau de
2003, en recul de 17% par rapport au niveau moyen
des dépenses de 8 dernières années (2005 à 2013).
Ce recul est à mettre en lien avec la baisse des
remboursements d’emprunts.

2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014

Structure de dépense en 2000
(en euro par habitant)

Structure de dépense en 2014
(en euro par habitant)

12
Dépenses d'équipement

Dépenses d'équipement : +14%

55

89
Remboursement d'emprunt

Remboursement d'emprunt : -26%

78

106
287

Autres emplois

326

Autres

Poids des dépenses en 2000

Autres emplois : +62%
Autres : -100%

Poids des dépenses en 2014

3%
Dépenses d'équipement

Dépenses d'équipement

12%

18%
Remboursement d'emprunt
Autres emplois

23%

Remboursement d'emprunt
Autres emplois

16%

62%
Autres

N2L Expertises S.A.S.U. au capital de 100 euros
Société en cours de formation

66%

Autres

13

Les recettes d’investissement par habitant
Recettes d’investissement : +5%
(en euro par habitant)
623 594 628 678 535 546 596 579
494
473 424 406 497 507 568

Le niveau des recettes 2014 atteint le niveau de 2003.

2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014

Structure de ressource en 2000
(en euro par habitant)

116

Structure de ressource en 2014
(en euro par habitant)
101

Emprunts bancaires

Emprunts bancaires: -12%
FCTVA: +73%

FCTVA

248

25

Subventions reçues
Autres

85

Poids des ressources en 2000

24%

42

249

Autres: +1%

102

Poids des ressources en 2014

20%

Emprunts bancaires

Emprunts bancaires

FCTVA

52%

5%
18%

Subventions reçues: +20%

Subventions reçues

FCTVA

50%

Autres

N2L Expertises S.A.S.U. au capital de 100 euros
Société en cours de formation

9%
21%

Subventions reçues
Autres

14

L’endettement
financement

et

la

Endettement communal
au 31/12/N en euro par habitant: +12%
1088 1066
952 928 888 893 900 854 857 858 888 979 983 1006 1036

2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014

CAF par habitant au 31/12/N : -11%

323

390

290 316 319 274 244
224 234

capacité

d’auto

Le « juste niveau » de CAF
est difficile à déterminer.

La fiscalité locale doit elle
avoir pour finalité, de
pourvoir au financement de
l’endettement et de son
évolution par le biais de la
CAF ?

310 301 351 333 289
134

2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014

Dettes/CAF : +25%
(en année)
7,3

2,9

2,4

3,1

2,8

2,8

3,1

3,5

3,8

3,8

3,2

3,3

3,0

3,3

3,7

2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014

N2L Expertises S.A.S.U. au capital de 100 euros
Société en cours de formation

15

Les foyers fiscaux de 2002 à 2013
26% de foyers fiscaux en plus
36% de foyers fiscaux imposés en plus
23% de foyers fiscaux non imposés en plus
Un revenu fiscal de référence qui double (+96%) atteignant 8,1 milliards d’euros
Un revenu fiscal de référence des foyers fiscaux imposés qui progresse de 2,32 milliards
d’euros atteignant 4,87 milliards d’euros (+91%)
Un revenu fiscal de référence des foyers fiscaux non imposés qui progresse de 1,65
milliards d’euros atteignant 3,23 milliards d’euros en 2013.
Un revenu fiscal de référence moyen qui progresse de 56% à 17 299 euros annuel (par
foyer fiscal), mais qui masque un revenu fiscal de référence moyen pour les foyers fiscaux
non imposés, de 9086 euros contre 43 182 euros pour les foyers fiscaux imposés.
Le revenu fiscal de référence mensuel net d’impôt, s’échelonne de 236 à 11 800 euros
selon la tranche de revenus.
Les impôts locaux représentent 670 euros par foyer fiscal..et 2783 euros si l’on ne retient
que les foyers fiscaux imposés.
N2L Expertises S.A.S.U. au capital de 100 euros
Société en cours de formation

16

Les foyers fiscaux et revenus associés de 2003
à 2013
(http://www.impots.gouv.fr/portal/dgi/public/statistiques.impot?espId=-4&pageId=stat_donnees_detaillees&sfid=4503)

372 409

468 201

Données 2003

Données 2013
355 427

289 469
112 774

82 940

Nombre de
foyers fiscaux

Nombre de
foyers fiscaux
imposés

Nombre de
foyers fiscaux
non imposés

Données 2003
(en milliards d’euros)

Nombre de
foyers fiscaux:
+26 %

8,10

4,12

Nombre de
foyers fiscaux
non imposés:
+23 %

Données 2013
(en milliards d’euros)
4,87

2,55

Revenus fiscaux de
référence FF

Nombre de
foyers fiscaux
imposés:
+36 %

3,23

1,58

Revenus fiscaux de
référence FFI

Revenus fiscaux de
référence FFnI

Revenus fiscaux de
référence FF:
+96 %

Données 2003
(en euros)

Revenus fiscaux de
référence FFI:
+91 %

Revenus fiscaux de
référence FFnI:
+105 %

Données 2013
(en euros)
43 182

30 712
17 299

11 076

RFDR moyen / FF

9 086

5 449
RFDR moyen / FFI

RFDR : revenu fiscal de référence
FF : foyer fiscal
FFI /FFnI: foyer fiscal imposé/non imposé

RFDR moyen / FFnI

RFDR moyen / FF:
+56 %

N2L Expertises S.A.S.U. au capital de 100 euros
Société en cours de formation

RFDR moyen / FFI:
+41 %

RFDR moyen / FFnI:
+67 %

17

Revenu mensuel fiscal net d’impôt sur le
revenu et …les impôts locaux
Revenu mensuel de référence net d’impôt sur
le revenu en 2013
par tranche de revenus
237 815 foyers ont
(en euros par mois)
Tranche de revenus :

un revenu mensuel
de 236 euros…

236

Nombre de foyers fiscaux par
tranche de revenus fiscal en 2013

(en euros)

Tranche de revenus :
(en euros)

6 705

915

0 à 10 000

0 à 10 000
1 308
1 411

10 001 à 12 000

28 030
45 608

12 001 à 15 000

12 001 à 15 000

1 969

15 001 à 20 000

11 811

30 001 à 50 000
50 001 à 100 000

5 251

237 815
44 108

20 001 à 30 000
30 001 à 50 000

35 496
20 593

+ de 100 000

50 001 à 100 000
+ de 100 000

La fiscalité locale représente jusqu’à 2 mois de
revenus pour près de 30% des foyers fiscaux imposés

17% des foyers fiscaux
imposés ont un niveau
de revenu mensuel
supérieur à l’impôt
local annuel

430

15 001 à 20 000

49 846

20 001 à 30 000

3 022

422

10 001 à 12 000

Impôts locaux
(en euros par foyer fiscal imposé à l’IR)

Impôts locaux
(en euros par foyer fiscal)
457

477

492

511

554

585

2 555

2 783

2 170 2 157
1 896 1 845 1 730 1 826 1 778 1 916 2 047
612

642

670

2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013

2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013

N2L Expertises S.A.S.U. au capital de 100 euros
Société en cours de formation

18

Les données en valeur
Les ressources locales (impôts locaux + autres impôts et taxes)
représentent 60% des ressources de fonctionnement des
collectivités, en progression de 3 points en 14 années.
La part de financement de « l’Etat central » (DGF) reste stable à
16%, en progression de 57% sur la période.
Les impôts locaux connaissent la progression la plus importante des
ressources (+98%), leur poids pesant 5 points de base de plus dans la
structure des recettes en 15 années.
Il conviendrait toutefois de dissocier dans cette évolution, la
progression due à l’augmentation du nombre de foyers fiscaux, de
celles due à l’augmentation des taux et des bases d’imposition.
Les charges de personnel doublent quasiment (+88%), les besoins de
RH en matière de service public, peuvent ils expliquer cette progression
notable, et ses conséquences sur la fiscalité locale ?
N2L Expertises S.A.S.U. au capital de 100 euros
Société en cours de formation

19

La structure des recettes de fonctionnement
Structure en 2000
(en millions d’euros)
119 982

199 881

Structure en 2014
(en millions d’euros)
DGF : +57 %

DGF

188 091

272 404

Impôts locaux

Impôts locaux : +98 %

Autres impôts et taxes
164 603
247 042

Autres pduits

Poids en 2000
(en millions d’euros)
27%

325 265

375 393

Poids en 2014
(en millions d’euros)

16%

DGF

23%

16%

Impôts locaux
23%

28%

Autres pduits

1 161 153

731 508

Total
produits
2000

Variation
DGF

+160 662

+128 351

Variation
Impôts
locaux

Variation
Variation
autres
Autres pduits
impôts et
taxes

+72 523

N2L Expertises S.A.S.U. au capital de 100 euros
Société en cours de formation

Autres impôts et taxes
Autres pduits

32%

Evolution des recettes 2000 à 2014 : +59%
(données en K euros)

+68 109

DGF
Impôts locaux

Autres impôts et taxes

34%

Des missions de
service public dont
le
financement
repose
sur
la
progression de la
fiscalité locale.

autres impôts
et taxes : +52 %
autres produits : +36 %

Un
poids
des
impôts locaux qui
progressent de 5
points dans
la
structure
des
recettes, passant de
23 à 28%.

Total
produits
2014

20

La structure des dépenses de fonctionnement
Structure en 2000
(en millions d’euros)

Structure en 2014
(en millions d’euros)
Charges de personnel

51 888
73 747

357 904

Achats et charges externes : +47 %

26 741
27 477

Charges financières

19 782
40 768

Charges de personnel : +88 %

84 774
124 693

Achats et charges externes

Charges financières : -33 %

Contingents

674 094

169 992
Subventions versées

115 377

Subventions versées : +69 %

Autres charges

Autres charges : +63 %

Poids en 2000
(en millions d’euros)

17%

Une variation des
charges de personnel
supérieure à celles de
la DGF et des impôts
locaux.
Quelle est la variation
des
emplois
communaux en 15
ans ?

11%

Achats et charges externes

2%
2%

Charges financières
54%

Charges de personnel

8%

Achats et charges externes

11%
3%
6%

Poids en 2014
(en millions d’euros)
Charges de personnel

8%

Contingents : +35 %

Contingents

Charges financières
61%

15%

Contingents

Subventions versées

Subventions versées

Autres charges

Autres charges

Evolution des dépenses de
fonctionnement
(données en Keuros)

659 466

1 023 939

+316 190
+54 615

+6 959

+50 946

+32 886

-13 291
Total charges
2000

Variation
charges de
personnel

Variation
achats et
charges
externes

Variation
charges
financières

Variation
contingents

Variation
Variation
Total charges
subventions autres charges
2014
versées

N2L Expertises S.A.S.U. au capital de 100 euros
Société en cours de formation

Des « partenariats
avec le secteur
privé
subventionné » en
forte progression…
et des coûts de
missions de service
public (hors RH) qui
s’envolent !
21

Evolution des recettes et dépenses de
fonctionnement
Variation des recettes
(2000 à 2014)

Variation des dépenses
(2000 à 2014)
+88%

+98%

+69%
+47%

+63%

+57%

+35%

DGF

+52%

Impôts locaux

-33%
Charges de
personnel

Achats et
charges externes

Charges
financières

Quels freins à la progression des charges
de personnel ? 88% de poids
supplémentaire quand la population ne
progresse que de 18% ?

Contingents

Subventions
versées

+ 160 662

72 042

Un résultat de fonctionnement qui
perd 26% en 15 ans

+ 128 351

+ 68 109
+ 13 291
- 6 959
- 50 946

- 316 190

autres produits

Autres charges

Evolution du résultat de la section de fonctionnement
(en K€)

- 54 615

autres impôts
et taxes

+36%

+ 72 523

53 382

- 32 886

Les exécutifs communaux peuvent ils
encore augmenter la contribution de la
seule variable d’ajustement budgétaire
des recettes dont ils disposent ?

Résultat Var Achats
Var
Var
Var
Var subv Var autres Var DGF Var impôts Var autres Var autres Résultat
2000
et chges charges contingent charges
versées
charges
locaux
impôts
recettes
2014
externes
fin
de
et taxes
personnel

N2L Expertises S.A.S.U. au capital de 100 euros
Société en cours de formation

22

La structure des ressources d’investissements
100%
90%
80%
70%
60%
50%
40%
30%
20%
10%
0%

600 000
500 000
400 000
300 000
200 000
100 000
0
2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014

52% 48% 49% 46% 44% 52% 54% 50% 48% 49% 53% 50% 57% 48% 50%
22% 25%
18% 24% 23%

20% 21%
23% 15% 17% 20%
27% 24% 23%
18%

12%
5% 6% 8% 7% 5%
9% 8% 7% 7% 9%
7% 7%
6%
5%
24% 22% 20% 24% 25%
24% 21% 22% 18% 25% 20%
15% 16% 19% 21%
2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014

Autres recettes

Subventions reçues

Autres recettes

Subventions reçues

Retour de biens affectés, concédés, ...

FCTVA

Retour de biens affectés, concédés, ...

FCTVA

Emprunts et dettes assimilées

Emprunts et dettes assimilées

L’emprunt bancaire n’est pas la
source financière principale de
l’effort d’investissement réalisé par
les communes entre 2000 et 2014.
Variation des ressources
d’investissements
(données en Keuros)

338 542

Total recettes
2000

+2 846

+18 263

Variation
Emprunts

Variation FCTVA

+0

+25 141

Variation
Variation
retours de biens subventions
reçues

417 741

+32 949
Variation autres Total recettes
recettes
2014

N2L Expertises S.A.S.U. au capital de 100 euros
Société en cours de formation

23

La structure des dépenses d’investissements
550 000

7%

14% 10% 18%
20% 23% 25% 24% 25% 17% 24% 21% 18%

23% 28%

14%
22% 24% 16%
16%
17% 15% 11% 16%
15% 19%
14%

12% 8%

500 000
450 000

23%

400 000
350 000
300 000
250 000
200 000

62% 66% 60% 54% 62% 59% 63% 62% 64% 61% 61% 69% 61% 60% 66%

150 000
100 000
50 000

1%

0
2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014

2%

5%

6%

4%

5%

0%

Autres emplois
Retour de biens affectés, concédés, ...
Remboursement d'emprunts et dettes assimilées
Immobilisations affectées, concédées, ...
dont : Dépenses d'équipement
Charges à répartir

0%

0%

0%

0%

0%

0%

0%

Autres emplois
Retour de biens affectés, concédés, ...
Remboursement d'emprunts et dettes assimilées
Immobilisations affectées, concédées, ...
dont : Dépenses d'équipement

Ratio dépenses d’invt / Rbst d’emprunts

Un niveau d’investissement supérieur à
250 millions d’euros annuellement depuis
2005

5,6
3,7 3,7
2,7 2,9

Un niveau d’investissement supérieur de 3
fois au montant des remboursements
d’emprunts depuis 2005.

0%

2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014

2,6
2,2 2,5

4,3

3,9 4,3

4,9

4,2

4,0
3,1

2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014

N2L Expertises S.A.S.U. au capital de 100 euros
Société en cours de formation

24

N2L EXPERTISES VOUS REMERCIE DE VOTRE LECTURE ATTENTIVE

N2L EXPERTISES, EXPERT ECONOMIQUE ET FINANCIER INDEPENDANT
Spécialisé sur les secteurs privés et publics
Conseil aux entreprises
Conseils auprès des organisations patronales
Expert libre auprès des comités d’entreprise
Conseil aux collectivités locales
Conseil aux associations politiques

Visitez notre site et prenons contact !
www.n2lexpertises.re
n2lexpertises@outlook.fr




Télécharger le fichier (PDF)

Synthèse données budget communal 974.pdf (PDF, 366 Ko)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP







Documents similaires


synthese donnees budget communal 974
dotations 2014 etat a region analyse
dotations regionales 2014 et 2015
annee 3
annee 1
annee 2

Sur le même sujet..