SPORTSLAND 63B RUGBY FEM .pdf


Nom original: SPORTSLAND_63B_RUGBY_FEM.pdf

Ce document au format PDF 1.5 a été généré par Adobe InDesign CS6 (Windows) / Adobe PDF Library 10.0.1, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 12/02/2016 à 15:21, depuis l'adresse IP 31.37.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 300 fois.
Taille du document: 405 Ko (1 page).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


e lles font le sport

Du 15 au 28 Février 2016

Lons Rugby Féminin Béarn Pyrénées

Nadège Casenave, l'esprit lonsois
Par Louis Chevalier

./DR

6

Lancées comme des boulets
de canon depuis le début de la
saison, les filles du Lons Rugby Féminin Béarn Pyrénées
ont toutes les cartes en mains
pour retrouver l'élite la saison prochaine. Capitaine
depuis maintenant 4 ans, la
demi d'ouverture Nadège
Casenave est prête à mener
ses troupes jusqu'au sommet.

plus tard, lors de la refonte du
championnat en 2 poules de
5 clubs et la chute promise
aux deux dernières de chaque
poule. L'année de la montée,
j'ai également connu la joie
de jouer en bleu avec 5 sélections nationales pour disputer
le tournoi des 6 nations, une
expérience inoubliable dont j'ai
savouré chaque instant.

Sportsland - À seulement 28
ans, vous faites partie des
anciennes de l'aventure lonsoise ?
Nadège Casenave - Après mes
premières années rugby vécues
à Jurançon avec les garçons,
entre 10 et 15 ans, j'ai fait le
cours voyage jusqu'à Lons. J'y
ai fait une année de football en
attendant d'avoir l'âge d'intégrer l'équipe de rugby, plus
une année où j'ai fait les deux.
Depuis, j'ai toujours porté le
maillot rouge et blanc. J'étais
donc de l'aventure pour la montée en élite, le titre en 2012
et la redescente deux saisons

SL - L'équipe a l'air bien partie pour retrouver la D1 ?
N.C. - C'est vrai que pour l'instant ça se passe plutôt pas mal.
Après 11 journées on est toujours invaincues. Sur 11 victoires, nous avons obtenu 7 fois
le bonus offensif. À trois journées de la fin, seul Bayonne
semble être en mesure de pouvoir contester notre première
place. Après un déplacement à
Bordeaux, on recevra Gaillac
puis on ira justement au pays
basque, pour ce qui sera peutêtre la finale du championnat,
à moins que nous ayons creusé
un écart suffisant d'ici là. Les

modalités d'accession à l'élite
ne sont pas encore très clairement définies, mais il semble
acquis que les premières de
chacune des deux poules monteront directement.

Seul Bayonne
‘‘semble
être en

mesure de pouvoir
contester notre
première place.

SL - Le club est prêt à assumer ce retour dans l'élite ?
N.C. - Oui, bien sûr. Techniquement et structurellement,
on sait faire. Les infrastructures
sont aux normes, et le budget
ne devrait pas exploser pour
assumer cette accession. L'augmentation des dépenses viendra
surtout des déplacements plus
longs, donc plus coûteux. Mais
nous avons des partenaires
fidèles, et certains d'entre eux
semblent prêts à faire le petit
effort supplémentaire pour nous
accompagner au mieux.

SL - Comment expliquer une
telle domination ?
N.C. - D'abord le projet de jeu
mis en place qui donne sa pleine
puissance aujourd'hui. Puis des
renforts judicieux dans quasiment toutes les lignes. Des filles
comme Charlie Marqueton qui
arrive de Blagnac, Aurélie Papa
qui débarque d'Auch ou encore
le retour au bercail de Méryl
Dubertrand après un passage à
La Valette ont fait énormément
de bien. Et même si je sais que
c'est toujours plus facile quand
les résultats sont là, il y a une
super ambiance entre les filles.
Un plaisir d'être ensemble qui
se retrouve à l'entraînement
comme sur le terrain les jours
de matches.
SL - Accession ou non, vous
serez encore lonsoise la saison
prochaine ?
N.C. - Rien n'est jamais acquis
à 100 % mais aujourd'hui, je
me sens très bien à Lons. Ma
vie privée, ma vie professionnelle et ma vie sportive sont

ici, et je ne me vois pas porter
d'autres couleurs. Et puis à 28
ans, je sais que l'essentiel de ma
carrière est derrière moi. Alors
en première ou en deuxième division, je renfilerai sans doute
le maillot rouge et blanc.


Aperçu du document SPORTSLAND_63B_RUGBY_FEM.pdf - page 1/1




Télécharger le fichier (PDF)


SPORTSLAND_63B_RUGBY_FEM.pdf (PDF, 405 Ko)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP



Documents similaires


sportsland 63b rugby fem
liaisons sociales avril 2017
sportsland bearn rugby nay
giguetvol2text
nl n 2 1
course quinte lundi 27 octobre 2014 q300

Sur le même sujet..