Activités du projet PPCA .pdf


Nom original: Activités du projet PPCA.pdf
Auteur: DNP

Ce document au format PDF 1.5 a été généré par Microsoft® Word 2013, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 13/02/2016 à 17:09, depuis l'adresse IP 41.105.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 356 fois.
Taille du document: 262 Ko (2 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


Parc culturel de l’Ahaggar : diverses actions pour préserver
la biodiversité à Tafdest et Taïssa
Algérie Presse service Mercredi, 10 Février 2016 14:55

D.R

TAMANRASSET - Une série d’actions visant la préservation de la biodiversité du parc
culturel national de l’Ahaggar a été retenue pour les zones de Tafdest et Taïssa (Nord de
Tamanrasset), a-t-on appris mercredi des responsables de ce projet.
Visant à aider les populations de ces régions du parc, favorables à l’exécution du projet,
ces initiatives, dont la première phase a été lancée dans la zone de Taïssa avec ses deux
groupements d’habitants Almane et Tarhanet, prévoit la distribution de 16 kits solaires à
des nomades, l’équipement de deux forages en pompes solaires.
L’opération devra contribuer à l’amélioration des conditions de vie des nomades et leur
fixation, ainsi que leur implication à ce programme de préservation de la biodiversité, a
précisé la chargée de communication à la direction nationale du projet de préservation de
la biodiversité, Narimen Saheb.

Une action similaire sera lancée en mars prochain dans la zone de Tafdest, sous l’égide
de la direction nationale du projet de préservation de la biodiversité et le concours de
l’office du parc culturel national de l’Ahaggar, a-t-elle ajouté.
Cette opération consiste, selon la même source, en la mise en place de caméras
numériques sophistiquées à des points précis des sites concernés par la biodiversité, avec
une formation des membres de la population locale sur la manipulation de ces
équipements, en vue d’étudier les conditions naturelles de cet écosystème sur la base
desquelles seront arrêtés des programmes visant leur préservation.
Le projet de préservation de la biodiversité d’intérêt mondial et l’utilisation durable des
services éco-systémiques dans les parcs culturels en Algérie, a été lancé, dans sa
première phase, en septembre 2005 pour une durée de trois ans en vue de renforcer les
mécanismes et instruments de gestion de la biodiversité, au plan juridique et institutionnel,
pour ce qui concerne les parcs du Tassili et de l’Ahaggar, a-t-on rappelé.
Placé sous l’égide du ministère de la Culture, avec le concours du programme des Nations
Unies pour le développement (PNUD), ce projet a donné lieu au lancement, en 2013, de
sa seconde phase, devant s’étaler jusqu’à 2019, pour sa généralisation aux autres parcs
culturels, à savoir ceux de l’Atlas Saharien, de Tindouf, et du Tidikelt- Gourara-Touat,
selon les responsables de l’office du parc culturel national de l’Ahaggar.


Aperçu du document Activités  du projet   PPCA.pdf - page 1/2

Aperçu du document Activités  du projet   PPCA.pdf - page 2/2




Télécharger le fichier (PDF)




Sur le même sujet..





Ce fichier a été mis en ligne par un utilisateur du site. Identifiant unique du document: 00400373.
⚠️  Signaler un contenu illicite
Pour plus d'informations sur notre politique de lutte contre la diffusion illicite de contenus protégés par droit d'auteur, consultez notre page dédiée.