DCE RICHARD LENOIR.pdf


Aperçu du fichier PDF dce-richard-lenoir.pdf - page 2/417

Page 1 234417



Aperçu texte


REGIE IMMOBILIERE DE LA VILLE DE PARIS,
4, PLACE SAINT-THOMAS D'AQUIN, 75341 PARIS CEDEX 07
R E N O VATI O N

MARS 2010

D 'U N E N S E M B LE D 'HAB ITATI O N S ET D E C O U R S , 8 1 B D R I C HAR D LE N O I R 7 5 0 1 1 PAR I S

D.C.E. PIECES GRAPHIQUES

PRESENTATION

PREAMBULE

conviviale. Repris en habillage du mur mitoyen sud, le thème de la treille végétalisée, en option également,
sert de fond à ce nouvel ensemble.

L’ensemble immobilier du 81 Bd Richard Lenoir est constitué de trois bâtiments d’habitations de R+4, de deux
cours et une courette ainsi que de deux extensions commerciales à RDC. Il totalise 32 logements (11 dans le
premier bâtiment, dit « bâtiment A », 12 dans le second, dit « bâtiment B », et 9 dans le dernier, dit « bâtiment C »)
ainsi que 3 commerces (2 au RDC du bâtiment A et 1 au RDC du bâtiment B).

SECURITE
Le texte de référence est la Circulaire du 13 décembre 1982 "relative à la sécurité des personnes en cas de
travaux de réhabilitation ou d'amélioration des bâtiments existants."

ANALYSE DU FONCTIONNEMENT URBANISTIQUE, FONCTIONNEL ET ARCHITECTURAL
Principales incidences :
L’ensemble architectural constitué par les 3 immeubles et les deux cours présente un aspect solide et, compte
tenu des hauteurs d’étages importantes (3,50 m à RDC et 3,08 m en étages courants en moyenne), une belle
échelle. La séquence porche/cour/porche/cour est originale et rythme l’ensemble, d’autant plus qu’elle est oblique
et partiellement courbe du fait de l’adaptation à la géométrie de la parcelle. La régularité, le nombre des
percements de façades autant que les variations de compositions (entre façades avant et façades arrières ou
encore façades du premier, second et troisième bâtiment) pose un décor régulier sans être monotone. Les trois
immeubles sont accessibles depuis trois halls spécifiques. Ceux-ci, signalés par un portail propre, ont une forte
valeur identitaire. Quoique encombrées de réseaux divers, les cages d’escaliers sont agréables et toujours
éclairées naturellement. Les sols des halls sont abimés.Les premières marches en pierre sont toutes détériorées.
Les marches des escaliers en bois sont en état correct. Les cours et les porches sont en mauvais état. Les sols
sont dépareillés (pavés, bitumes), très abimés, et présentent de nombreux affaissement et déformations. Les murs
des façades à RDC sont constellés de passage de câbles et réseaux divers qui altèrent leur aspect.

-Article 4.1 : l'absence de "création de logements nouveaux dans le volume existant" ou de "transformation
complète d'un ou plusieurs étages (...)" écarte la nécessité d'une "intervention sur les moyens d'accès et
d'évacuation". Nous avons néanmoins jugé préférable d'installer un lanterneau de désenfumage en haut de
chaque cage d'escalier.
-Article 4.3.3 : Les revêtements des murs et plafonds des cages d'escaliers et des halls seront classés M0.Article 4.5.2 : Les 3 portes d'accés aux sous-sols sont prévues CF 1/2 H avec Ferme Porte - Les portes
devront s'ouvrir dans le sens de la sortie, avec possibilité de décondamnation sans clé depuis l'intérieur.
-Article 4.3.3 : Les gaines palières seront CF 1/2H
-Article 4.5.2 : Une protection CF 1H est prévue en plancher haut du sous-sol.
-Article 5.1 : il est prévu la mise en conformité des garde-corps et le respect des prescriptions dimensionnelles
de la NF P 01-012.

PROGRAMME FONCTIONNEL

PROTECTION DES MONUMENTS HISTORIQUES

Le programme fonctionnel est celui qui a été fixé par la Régie Immobilière de la Ville de Paris dans son document
programme d’Octobre 2007.

Le projet est soumis à l'Avis Conforme de l'Architecte des Bâtiments de France en raison de la situation de la
façade sur le boulevard Richard Lenoir en abords avec la sortie du métro Richard-Lenoir dessinée par Hector
Guimard et co-visible avec elle dans un rayon de moins de 500 mètres.

-réaliser les ravalements des façades sur rue et sur cours
-changer les menuiseries extérieures bois
-réviser les volets extérieurs bois existants et fournir des volets aux fenêtres n’en disposant pas.
-remplacer la couverture zinc
-mettre aux normes et remplacer les éléments de descente d’eau pluviale ou d’eaux usées
-mettre en conformité la distribution électrique
-remplacer les lampes d’éclairage des parties communes et améliorer cet éclairage
-mettre en conformité les éléments de sécurité incendie et de détection
-créer une aire poubelles tri sélectif
-réaliser une réfection des cours intérieures qui présentent de nombreux désordres
-remettre à neuf les halls palier et escaliers
-créer un système de contrôle et d’interphonie
-remplacer la batterie de boîte aux lettres
-rénover les 5 logements vacants avant rénovation
-réaliser la mise aux normes électriques des logements occupés ainsi que le traitement du plomb
-reprendre en sous-œuvre les planchers de rez-de-chaussée au-dessus des caves des bâtiments B et C.

Principales incidences :
-Le changement des menuiseries extérieures bois simple vitrage sera réalisé par de nouvelles menuiseries
extérieures bois double-vitrage. Il pourra être fait usage de menuiseries bois type "rénovation" à condition que
le clair de vitrage soit optimisé. La finition des nouvelles fenêtres bois ainsi que des volets restaurés (en
version de base) ou nouveaux (en option) sera en peinture teinte RAL 7047. Les menuiseries extérieures PVC
existantes seront conservées. Les garde-corps seront restaurés avec changement de la lisse bois. La finition
des éléments en fonte sera une peinture brillante teinte RAL 5004.
-Les ravalements seront effectués avec décapage des peintures existantes (RPE), reprise partielle du plâtre
gros et finition par peinture microporeuse type minérale fine d'aspect mat et lisse en teinte RAL 9003. Les
différentes ornements de façades ou de porches (moulures, bandeaux filants, appuis de fenêtres, corniche,
stylobate...) seront conservés et restaurés. Leur finition sera identique aux parties courantes de façades.
-les pavés de la première cour seront réutilisés et pour partie complétés dans la deuxième cours par des
pavés similaires.

Ce programme de travaux est soumis au dépôt d'une déclaration préalable.
RESEAUX COMMUNS
PROJET DES ESPACES LIBRES
Le projet des espaces libres a pour ambition de s'inscrire dans la tradition des cours parisiennes arborées et de
participer ainsi à la valorisation de l'ensemble architectural et paysager du 81 Bd Richard Lenoir. Il est fondé sur la
mise en valeur de la séquence Porche/Cour/Porche/Cour par l'alternance régulière de deux matériaux de sol : le
granit flammé gris clair pour les porches et, pour les cours, l’enrobé bitumineux de couleur claire (en version de
base) ou les pavés de grès existants récupérés et complétés (en option). Occupée sur ses côtés par deux
extensions commerciales aux façades disgracieuses, la première cour est conçue comme une "Cour-Passage",
révélée par le vis à vis de la nouvelle clôture végétalisée de l'aire poubelle existante reprise (en option) sous forme
de treillage également végétalisé en habillage de la façade de l'extension commerciale Nord. Parfaitement
dégagée, la deuxième cour est conçue comme une "Cour-Jardin", éclairée par le sol en enrobé bitumineux de
couleur claire. En option cette cour-jardin serait magnifiée par un sol de béton blanc désactivé souligné d'inserts
bois mettant en valeur l'émergence d'un "carré" de bambous central afin de lui donner une échelle plus

MANUEL DELLUC ARCHITECTE

L'ensemble des réseaux communs et des colonnes montantes (Gaz, Electricité, Courants Faibles, téléphonie,
télévision, eau) sera déposé et repositionné en cheminement enterré dans les cours et les porches et sous
gaines palières en étage. Les façades seront ainsi restituées dans leur état d'origine.
DEMOLITIONS
La toiture zinc au rez-de-chaussée de la courette du bâtiment C sera démolie afin d'apporter de la lumière à
l'arrière du logement rénové situé à ce niveau. Des percements seront effectués dans les murs de refends afin
de permettre des circulations plus commodes pour quatre logements rénovés au R+1 et R+2 du bâtiment A et
au R+1 et R+3 du bâtiment B. Des trémies seront créées dans les planchers des combles au-dessus des
cages d'escalier des bâtiments B et C (celle du bâtiment A en est déjà pourvue) pour y relier les lanterneaux
de désenfumage situés dans les toitures.

30, RUE DE L'OURCQ 75019 PARIS.

01 40 38 94 54.

08 25 21 84 71

BUREAU D'ETUDES TECHNIQUES : EICP - 30, RUE SANTERRE 75012 PARIS. 01 53 46 67 50. 01 53 46 67 57. E-MAIL : eicp@wanadoo.fr
1
BUREAU DE CONTROLE : SOCOTEC 4 RUE DU COLONEL DRIANT 75040 PARIS 1. TEL : 01 44 76 16 16. FAX : 01 40 26 80 20 12