Vitiligo, Psoriasis, Thyroïdites ... AMMAIS.pdf


Aperçu du fichier PDF vitiligo-psoriasis-thyroedites-ammais.pdf - page 5/10

Page 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10



Aperçu texte


Psoriasis et thyroïdite auto-immune de Hashimoto: une association rare
mais bien comprise

Mohamed. El amraoui, Mohammed. Boui
Service de Dermatologie-Vénéréologie, Hôpital Militaire d’Instruction Mohamed V, Rabat

Introduction :
Le psoriasis est une dermatose inflammatoire chronique multifactorielle, touchant 2 à 5 % de la population mondiale.
Sa physiopathologie est imparfaitement connue en dehors des deux extrémités de la chaîne (prolifération
kératinocytaire et terrain génétique prédisposant). Son association avec la thyroïdite auto-immune d’Hashimoto n'a
été, à notre connaissance que rarement rapportée dans la littérature. Nous pensons qu'il est nécessaire de tenter, à
travers un cas clinique, de mettre en évidence un lien physiopathologique entre ces différentes affections autoimmunes.
Observation :
Jeune fille âgée de 13 ans, ayant un antécédent familial de goitre, suivie depuis un an pour une thyroïdite auto-immune
de Hashimoto, sous Levothyrox°, a consulté pour un psoriasis.
L’examen clinique objectivait des lésions érythémato-squameuses au niveau des coudes et des genoux et un état
pelliculaire du cuir chevelu avec un goitre homogène, ferme, mobile, sans souffle à l’auscultation ni d’adénopathies
locorégionales, le reste de l’examen clinique était sans particularités.
Le bilan para clinique avait montré une TSH à 24UI/L, une FT4 normale et des anticorps anti-Thyroperoxidases
supérieures à 555 UI/L, l’échographie cervicale avait montré des multiples nodules hypo échogènes, infra
centimétriques, disséminés au niveau des deux lobes thyroïdiens sans adénopathies jugulo-carotidiennes.
La patiente avait bénéficié d’un ajustement thérapeutique avec normalisation de la TSH (2,45 UI/L) et persistance de
l’augmentation des anti-TPO à 585UI/L, comme elle avait reçu un traitement du psoriasis à base de dermocorticoïdes
et des émollients avec un blanchiment des lésions.