Fichier PDF

Partage, hébergement, conversion et archivage facile de documents au format PDF

Partager un fichier Mes fichiers Convertir un fichier Boite à outils PDF Recherche PDF Aide Contact



gustation olfaction .pdf


Nom original: gustation_olfaction.pdf
Auteur: Justin a

Ce document au format PDF 1.5 a été généré par Microsoft® Word 2013, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 21/02/2016 à 20:23, depuis l'adresse IP 90.33.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 376 fois.
Taille du document: 317 Ko (2 pages).
Confidentialité: fichier public




Télécharger le fichier (PDF)









Aperçu du document


Trois modalités sensorielles sont représentées dans la cavité buccale : gustative, olfactive et
somesthésique.

La gustation : Il est commode de distinguer indépendamment la nature du goût que l’on nommera
qualité gustative, son intensité et le paramètre hédonique ou de préférence (combien j’aime ou
n’aime pas ce stimulus). Les récepteurs sensoriels sont des protéines dites chimioréceptrices
localisées dans la membrane des microvillosités des cellules sensorielles. Ces cellules très longues,
sont logées dans des bourgeons du goût et leur apex déborde dans le pore gustatif, zone d’échange
entre le milieu interne et le milieu externe. Les bourgeons du goût sont des formations en « tonnelet
» de 50 µm de diamètre et de 50 µm de hauteur, localisées dans les papilles gustatives. Des cellules
fusiformes, en nombre inférieur à dix, sont logées verticalement dans ce bourgeon.
Pouvoir de discrimination du système gustatif : Différentes méthodes permettent d’explorer les
paramètres qualité, intensité et préférence par la mesure psychophysique (utilisation du sujet
comme un instrument de mesure des perceptions). On distingue des méthodes de mesure de
discrimination, des méthodes descriptives de la qualité perçue, des méthodes d’évaluation
quantitative de la perception, des méthodes d’évaluation de la préférence. Les méthodes de mesure
de l’intensité appartiennent à deux grandes familles, l’une où l’on travaille à concentration
constante, l’autre à intensité constante. Dans le premier cas, on demande au sujet d’utiliser des
notes quantifiant l’intensité de ses perceptions en proportion du rapport des intensités perçues dans
une collection d’échantillons. Dans le second cas, on demande au sujet de comparer l’intensité d’un
stimulus à une solution de référence et l’on fait varier, selon un processus d’encadrement, la
concentration du stimulus pour obtenir la concentration iso-intense. On peut ainsi obtenir une
concentration suscitant une perception iso-intense à la référence, qu’elle soit ou non de même goût.
La mesure des préférences peut se faire par le classement ou la comparaison binaire de deux
stimulus présentés répétitivement ou par le jeu d’une notation sur une échelle, structurée ou non.
(Voir transduction de l’information pour + détailler)
L’olfaction : Par modalité olfactive, on entend essentiellement la sensibilité olfactive perçue par la
voie rétronasale ou voie des choanes. Relativement peu développée chez l’homme. L’olfaction se
combine au gout pour reconnaitre les aliments et augmenter le plaisir de la dégustation.

La muqueuse olfactive est composée de neurones olfactifs primaires, bien plus sensibles que les
gustatifs. Ces neurones sont des neurones spécialisés bipolaires : ils présentent des cils à
l'extrémité des dendrites qui baignent dans la couche de mucus tapissant la cavité nasale et qui
aboutissent dans l'épithélium olfactif, un corps cellulaire situé dans le premier tiers de
la muqueuse, et un axone communiquant avec le bulbe olfactif. Les neurones olfactifs, comme
les neurones gustatifs, et contrairement aux autres neurones, se renouvèlent constamment tous
les un ou deux mois. Contrairement à ce qui se passe chez les rongeurs, les cellules nerveuses
du bulbe olfactif humain ne se renouvellent pas ou très peu (moins de 1 % en 100 ans)  wiki

Pathologies :
-

Les dysgueusies (altération du goût)
L’anosmie (perte partielle ou totale de l’odorat)


gustation_olfaction.pdf - page 1/2
gustation_olfaction.pdf - page 2/2

Documents similaires


Fichier PDF gustation olfaction
Fichier PDF neuro 5 part 2
Fichier PDF td neurogenese1
Fichier PDF neurosciences c5 part1
Fichier PDF plaquette animation 2
Fichier PDF guide olfactif feminin


Sur le même sujet..