analyse institutionnelle séance 5 .pdf


À propos / Télécharger Aperçu
Nom original: analyse institutionnelle séance 5.pdf

Ce document au format PDF 1.4 a été généré par Impress / OpenOffice.org 3.3, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 25/02/2016 à 15:24, depuis l'adresse IP 78.129.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 270 fois.
Taille du document: 794 Ko (62 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


1

Quoi de neuf docteur? (15/02/2016)

Vos réflexions, questions, humeurs…

BAGIC - Analyse institutionnelle et organisationnelle (2015-2016)

2

Menu du jour…



Point sur les cours précédents;



LES CITES ET LES MONDES :
LE MODELE DE LA JUSTIFICATION CHEZ BOLTANSKI ET THEVENO »

BAGIC - Analyse institutionnelle et organisationnelle (2015-2016)

3

Les auteurs



L. Boltanski:
Sociologue, Il enseigne à l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales.
Ces principaux ouvrages sont : Les Cadres. Formation d’un groupe social publié en
1982, Les économies de grandeurs en 1987, L’amour et la justice comme compétence,
édition Métaillé, 1990.



L. Thévenot:
Economiste. Il enseigne à l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales
Les auteurs ont co-écrit les livres suivants :
« Les économies de la grandeur »
« De la justification. Les économies de la grandeur »

BAGIC - Analyse institutionnelle et organisationnelle (2015-2016)

4

Origine de la collaboration



Refus du clivage: deux disciplines, souvent opposées, s’associent;



Construction d’un cadre permettant l’analyse des logiques d’actions;





Ils s’intéressent aux accords et discordes et posent des principes qui vont nous aider à
mieux comprendre mais également à construire l’action et la négociation collective.
 L’hypothèse est que l’identification des mondes est une phase nécessaire pour
construire des accords;

BAGIC - Analyse institutionnelle et organisationnelle (2015-2016)

5

Questions de départ





Quelles sont "Les opérations critiques aux quelles se livrent les acteurs lorsqu’ils veulent
manifester leur désaccord sans recourir à la violence" ?
Quelles sont "les opérations au moyen desquelles ils parviennent à construire, à
manifester et à sceller les accords plus ou moins durables" ?

BAGIC - Analyse institutionnelle et organisationnelle (2015-2016)

6

Intérêts




La théorie des « Cités » et des « Mondes » est utilisée, par exemple,
par des formateurs en travail social. Elle vient concurrencer les
analyses classiques en termes de stratégie (Crozier, Friedberg) ou
en termes de champ et d’habitus (Bourdieu). = autre regard
compréhensif;
Outil de compréhension :


des plaintes, des demandes;



de construction collective;



Des « mondes » qui nous entourent;



Outil de négociation

(Habitus: L'habitus est le fait de se socialiser dans un peuple traditionnel,
définition que Bourdieu résume comme un « système de dispositions réglées
». Il permet à un individu de se mouvoir dans le monde social et de
l'interpréter d'une manière qui d'une part lui est propre, qui d'autre part est
commune aux membres des catégories sociales auxquelles il appartient.)

BAGIC - Analyse institutionnelle et organisationnelle (2015-2016)

7

Constat




Pour faire valoir sa position, un plaignant s’inscrit dans un
registre de justification;
la question de la justice n’est pas pertinente dans tous les types
de situations. Elle ne constitue qu’un des « régimes » d’action
possible entre les personnes.
(par exemple, dans une dispute amoureuse, il peut y avoir des
accusations d’injustice, mais si la dispute s’éteint (les deux
amants se réconcilient), ils cesseront de comptabiliser les torts et
les raisons de chacun. Le « régime d’action » qui est celui de
l’amour se caractérise précisément par l’absence de
comptabilisation des choses : on donne (ou on reçoit) « sans
compter ».)

BAGIC - Analyse institutionnelle et organisationnelle (2015-2016)

8

1.

« Les régimes d’action »


Boltanski et Thévenot identifient 4 régimes d’actions :
Ø

La routine, l’argumentation, l’amour et la violence.

Système de
justification (justice)
Hors justification
(injustice)

PAIX

DISPUTE

ROUTINES

ARGUMENTATION

AMOUR

VIOLENCE

BAGIC - Analyse institutionnelle et organisationnelle (2015-2016)

9

le registre de la violence (la dispute en violence)

Il s’agit de situations dans lesquelles les rapports de force sont mis en avant : les
personnes ne sont pas traitées différemment des choses.
Nous sommes dans un conflit ouvert au sein duquel une des parties impose par la force
(physique et/ou symbolique) sa position, un acte, une solution. (attention aux violences
symboliques)
Ø

Exemple: Dans une agression en rue, il n’y a pas d’autre relation entre les acteurs que la force brute :
un malfrat essaye d’arracher son sac à une dame âgée, sans échanger autre chose que des coups,
des mouvements pour tirer ou pousser, etc. A la limite, les deux personnes sont des « choses » l’une
pour l’autre : chacun des deux ne tient compte que des forces respectives des acteurs en présence.

Il s’agit de registres qui peuvent avoir une séquence rapide.
Ø

Exemple: Le malfrat est attrapé. Rapidement, il sera amené à justifier son geste. Il rentre alors dans l’argumentation
(la dispute en justice)

BAGIC - Analyse institutionnelle et organisationnelle (2015-2016)

10

Le régime de l’argumentation (la dispute en justice)





L’argumentation se caractérise par le fait que les personnes sont amenées à poser
des justifications publiques de leurs actes.
Chaque partie exprime son point de vue et ses arguments qui « justifie » sa position ou
son acte.
Exemple: une négociation salariale. Elle peut être sur le registre de la violence (=pas de négociation) ou
sur l’argumentation (j’ai des compétences donc je « justifie » mon salaire)

BAGIC - Analyse institutionnelle et organisationnelle (2015-2016)

11

Le régime de la routine (La paix en justesse)







il s’agit de situations dans lesquelles les « objets » sont distribués conformément à ce
qu’attendent les différents acteurs sans même que cela ne soit consciemment
exprimé.
Pas besoin de discuter pour savoir comment agir, les choses vont de soi pour les
différents partenaires.
Exemple : la distribution du courrier par le facteur comme une situation de « paix en justesse » :
chaque lettre va naturellement à son destinataire, sans que personne songe à remettre en cause la
règle, évidente, mais tacite. C’est une situation « ajustée ».

BAGIC - Analyse institutionnelle et organisationnelle (2015-2016)

12

Le régime de la routine (La paix en justesse)



Dans la routine, le désaccord ne peut surgir que sur base d’un élément perturbateur.



Exemple: le facteur est amené à distribuer un recommandé.
Il sonne et se trouve face, non au destinataire lui-même, mais à son conjoint. Le facteur est alors amené
à se poser la question de la règle : le conjoint peut-il recevoir le recommandé ?
Le conflit pourrait alors porter sur la règle administrative : y a-t-il bien, du point de vue du règlement de
la poste « équivalence » entre le destinataire et son époux (ou épouse) ? Si la personne présente ne
peut pas exhiber une procuration en bonne et due forme et que le facteur est tatillon, peut surgir une
dispute en justice.

BAGIC - Analyse institutionnelle et organisationnelle (2015-2016)

13

Le régime de l’amour (la paix en amour)







ü

Il s’agit des situations où la justification n’a pas d’importance parce que « on ne
compte pas ». Ce genre d’accord caractérise les relations amoureuses mais aussi les
relations d’amour filial ou d’amitié forte, etc.
Des acteurs donnent temps et énergie et sans rien attendre en retour.
Critique : opposition la paix en amour (don de soi) et la théorie du don et du contre
don (M. MAUSS)

Théorie du don et du contre don: il « oblige » celui qui reçoit, qui ne peut se libérer
que par un « contre-don ». De ce point de vue, on ne peut donner sans rien attendre.

BAGIC - Analyse institutionnelle et organisationnelle (2015-2016)

14

La « montée en généralité »







On cesse de défendre purement et simplement son cas particulier, et on le soutient
par un argument plus général, qui vaut pour tous les cas semblables et qui fait
référence à une forme de bien commun. Il s’agit donc de présenter son cas
particulier comme une partie d’une « situation générale ».
La « montée en généralité » peut se poursuivre : si les acteurs n’arrivent pas à se
mettre d’accord sur un principe, ils peuvent tenter de « remonter » à un principe
supérieur, qu’ils auraient en commun.
Exemple, le facteur pourrait remonter au-delà du règlement de la poste et dire « mais enfin, Monsieur
(madame), si je vous remets ce recommandé sans l’accord de votre épouse, je viole le secret de son
courrier ». Le facteur tente là de faire référence à une forme supérieure du « bien commun » qui serait,
d’une certaine façon, une référence aux droits politiques élémentaires, voire aux droits de l’homme,
supposant que son interlocuteur ne pourrait qu’être d’accord.

BAGIC - Analyse institutionnelle et organisationnelle (2015-2016)

15

Et pour nous…



Nous permet de comprendre les « jeux » et d’y prendre garde, de modifier
l’approche;



De choisir, en fonction, son mode d’action;



De communiquer de manière adéquate;



De trouver un compromis, de négocier « stratégiquement »



Exemple:
Dans un système « hors justification » (violence et amour):
Ø

Les arguments sont inutiles, voire risqués;

Ø

Disposons-nous des ressources suffisantes que pour s’engager dans ce type de rapport?

BAGIC - Analyse institutionnelle et organisationnelle (2015-2016)

16

Les mondes de la justification…

Les acteurs d’une organisation ou les membres d’une société développent des controverses et nouent
des accords (dans le cas de diagnostics à poser, de problèmes à résoudre, de décisions à prendre, etc.)
en faisant appel à un code de valeurs qui permettent de les justifier.
Valeur:
Ce qui est considéré comme vrai, beau, bien, d'un point de vue personnel ou selon les critères d'une société. Elle est alors
donnée comme un idéal à atteindre, comme quelque chose à défendre.

Introduction à la sociologie - Isco (2014-2015)

17

Les mondes de la justification…

Pour clore un conflit, pour nouer un accord permettant d’agir ensemble, sept
mondes de justification (idéal-typiques) sont susceptibles de rallier l’adhésion
des acteurs. Dans chacun des « mondes » ou « cités », les valeurs (ou principes)
de justification mobilisés forment un système de cohérence.
Ce système combine une série d’ingrédients (par exemple, un principe
supérieur, des petits, des grands, des sujets, des objets, etc.) sous une forme
propre à chaque monde, en suivant une sorte de grammaire commune aux
divers mondes.

Introduction à la sociologie - Isco (2014-2015)

18

Les modes de la justification…

On peut structurer la grammaire des valeurs caractérisant les différents
mondes autour des éléments suivants.
Ø

Ø

Ø

Ø

La Mise à l’épreuve. L’épreuve est une situation critique qui doit être
dénouée, dépassée, par le succès;
Le Principe supérieur est la valeur ultime mobilisée pour conclure un accord,
clore un conflit, trancher une controverse, au sein d’un monde donné. C’est
le fondement du système de justification;
Est Grand, dans un monde, la personne qui concentre sur elle certains
attributs dénotant qu’elle incarne, par ses actions, le principe supérieur;
Est Petit, dans un monde, la personne qui, à l’opposé, porte des attributs
dénotant sa distance par rapport au principe supérieur;

Introduction à la sociologie - Isco (2014-2015)

19

Les mondes de la justifications…

Ø

Ø

Ø

Ø

La Capacité des personnes (pour devenir Grand) précise le registre dans
lequel les personnes doivent se révéler bonnes, sinon excellentes, pour
appartenir aux Grands. L’Idéal (ou Figure harmonieuse) est la forme
parfaite des situations ou des actions au regard des valeurs d’un monde
donné;
Le Prix à payer est l’investissement, coûteux pour la personne, requis pour
correspondre le plus possible aux valeurs d’un monde;
Les Sujets sont les catégories de personnes, qui représentent des prototypes
de l’incarnation du système de valeurs d’un monde;
Les Objets sont les éléments non humains qui concrétisent les situations et
les actions relevant du système de valeurs d’un monde.

Introduction à la sociologie - Isco (2014-2015)

20

Un monde est caractérisé:

Introduction à la sociologie - Isco (2014-2015)

21

Les différents mondes:

1. Le monde civique
2. Le monde marchand
3. Le monde inspiré
4. Le monde industriel
5. Le monde domestique
6. Le monde de l’opinion
7. Le monde du projet

Introduction à la sociologie - Isco (2014-2015)

22

Le monde civique

Introduction à la sociologie - Isco (2014-2015)

23

Les mots du monde civique…

Égalité Collectif Lois Droits commun Participer Solidarité
Lutte collective Adhésion État Politiques publiques Exclusion
Démocratie

Introduction à la sociologie - Isco (2014-2015)

24

Le monde marchand

Introduction à la sociologie - Isco (2014-2015)

25

Les mots du monde marchand

Argent Objets de luxe Compétition Gagneur
Vendeur Client Richesse Concurrence Commercer
Le marché Le prix Posséder

Introduction à la sociologie - Isco (2014-2015)

26

Le monde inspiré

Introduction à la sociologie - Isco (2014-2015)

27

Les mots du monde inspiré

Illumination Idée Création Imaginaire Découvrir
incomparable l’inventeur le génie les symboles la
passion l’incertitude le leader

Introduction à la sociologie - Isco (2014-2015)

28

Le monde industriel

Introduction à la sociologie - Isco (2014-2015)

29

Les mots du monde industriel

L’expert Les statistiques Les procédures Les outils et
méthodes Le risque La norme Le plan Contrôler Le
système fonctionnel La mesure standardiser

Introduction à la sociologie - Isco (2014-2015)

30

Le monde domestique

Introduction à la sociologie - Isco (2014-2015)

31

Les mots du monde domestique

La tradition La loyauté La famille L’héroïsme
L’adoubement Accompagner Paternalisme La
confiance Éduquer Pédagogie Le compagnon

Introduction à la sociologie - Isco (2014-2015)

32

Le monde de l’opinion

Introduction à la sociologie - Isco (2014-2015)

33

Les mots du monde de l’opinion

Être reconnu Célébrité Le grand public Médias
Marques Stars Supporters / fan L’image Audience
La rumeur Séduire La mode

Introduction à la sociologie - Isco (2014-2015)

34

Le monde du projet

Introduction à la sociologie - Isco (2014-2015)

35

Les mots du monde projet

Connexion Réseau Polyvalence Se lier Tolérance
Information Délégation Ajustement Insérer Participer
Se coordonner Participer

Introduction à la sociologie - Isco (2014-2015)

Résumé
36

Introduction à la sociologie - Isco (2014-2015)

37

La résolution des controverses

ü

Juxtaposition de plusieurs mondes sans conflit

Exemple: une entreprise familiale et artisanale (monde domestique –transmission d’un
savoir faire des anciens) à laquelle on associe une section marketing ( marchand). Tant
que les commerciaux ne touchent pas aux logiques de production, les deux groupes
cohabitent harmonieusement.
ü

Controverse dans un même monde
L’accord entre les personnes va se réaliser en référence à ce monde
Exemple: deux chefs d’atelier se disputent sur les performances d’une machine, la
résolution passera par la définition d’une mesure de performance.

BAGIC - Analyse institutionnelle et organisationnelle (2015-2016)

38

La résolution des controverses

ü

L’accord peut se faire via la clarification dans un seul monde

ü

L’accord peut se faire via un arrangement local
Chacun reste dans son monde de référence mais les partenaires s’accordent sur une
solution qui « arrange » les deux parties. Attention, car cette arrangement est valable
une fois. Toujours renégocier un arrangement (une situation n’est pas l’autre).

ü

L’accord via un compromis
Forme d’accord plus durable que l’arrangement. Il vise un bien commun qui
« transcende » les valeurs en présence et permet d’associer les principes.

Exemple: les droits des travailleurs reposent sur le compromis entre les mondes civiques
(syndicats), marchand, industriel.

BAGIC - Analyse institutionnelle et organisationnelle (2015-2016)

39

Exercice..





L´A.S.D. réalise des documents publicitaires afin de faire connaître et de décrire les
services qu´il propose. Cet exercice vous propose d´étudier le contenu d´une de ces
communications publicitaires à la lumière des concepts de Boltanski et Thévenot.
En groupe, sur base du document de l’A.S.D., retrouvez les différents mondes qui
traversent l’organisation et argumentez ces choix;



Des compromis sont-ils présents entre différents mondes?



Durée: 1h

BAGIC - Analyse institutionnelle et organisationnelle (2015-2016)

Les différents mondes présents

40

Voici les quatre mondes présents dans le matériau, dans l’ordre d’importance décroissante :



Monde industriel

C’est le monde le plus présent : le service comporte une « organisation » typique du monde industriel (voir page de
couverture), puisque différentes personnes y travaillent, occupant différentes fonctions : l’ « aide familiale » certes, mais aussi
l’« encadrement » assuré par l’Assitante sociale (voir paragraphe : « l’aide familiale vient chez vous »). Ces personnes
travaillent en « équipe » (par. « l’aide familiale… ») ; elles se répartissent différentes activités : l’assistante sociale « analyse
vos attentes » (par. « quand se rend-elle chez vous ? »), tandis que l’aide familiale assure différentes tâches à domicile. Ces
personnes visent à combiner aux mieux leurs apports : « elles se concertent » entre elles et « se relaient chez vous » (par.
« quand se rend-elle… »)
Ces personnes ont reçu une « formation spécialisée » (par. : « l’aide familiale… ») qui en font des « professionnel(s) » (par. :
« l’aide familiale… »).
Le temps est celui du monde industriel : un temps que le service cherche à maîtriser en vue notamment d’assurer « une aide
continue » (par. : « quand se rend-elle… »). Le client doit avoir cette même maîtrise du temps puisqu’il doit « prévoir » le
matériel (titre du par. « que devez-vous prévoir ? »).
Enfin, « le matériel nécessaire et adéquat » (par. « que devez-vous… ») fait référence aux objets du monde industriel ; ces
mêmes objets industriels sont évoqués dans le par. « autres services », en particulier la « biotélévigilance ».

BAGIC - Analyse institutionnelle et organisationnelle (2015-2016)

41

Les différents mondes présents



Monde domestique

Le monde domestique est présent notamment lorsque l’on décrit certaines
des tâches de l’aide familiale : « soulager votre famille », assurer un « soutien
éducatif » aux enfants, assurer une « présence rassurante, une écoute active »
(par. « quel est son rôle » ?), ainsi que lorsqu’on fait était du devoir de « réserve
et discrétion » (par. quand se rend-elle… »). 
Cette référence à la réserve et à la discrétion renvoie aussi à l’espace du
monde domestique : un espace intérieur qui doit être préservé.
Le « cadeau » (par. « tarif ») désigne un objet du monde domestique. (On verra
ci-dessous que cet objet implique une critique.)

BAGIC - Analyse institutionnelle et organisationnelle (2015-2016)

42

Les différents mondes présents



Monde civique

Des références sont faites au monde civique, dont on cite certains acteurs,
comme le « Ministère de la Région Wallonne » (par. « tarif »). Un barême
« officiel » est établi, valable pour « l’ensemble de la région wallonne » (par.
« tarif ») c’est-à-dire pour un espace large, typique du monde civique. Le
paiement se fait « en fonction de vos revenus et de votre situation familiale »
(par. « tarif »), ce qui indique également des préoccupations civiques d’équité
et légales.

BAGIC - Analyse institutionnelle et organisationnelle (2015-2016)

43

Les différents mondes présents



Monde marchand

Des références sont faites également au monde marchand puisqu’il est
question de « tarif », de « paiement » et de participation « financière » (par.
tarif).
Tels sont les quatre mondes qu’il est possible d’illustrer à partir du texte
contenu dans le matériau. Les deux derniers mondes – inspiré et du renom –
ne sont pas présents dans le texte. Toutefois, l’existence même du dépliant
participe vraisemblablement du monde du renom puisqu’elle vise
probablement, pour partie, à faire connaître le service. Pour une autre partie,
elle vise probablement à améliorer la collaboration entre les professionnels et
les clients, ce qui relève plutôt du monde industriel. Bref, le dépliant comme
objet serait un compromis entre le monde du renom et le monde industriel.
 BAGIC - Analyse institutionnelle et organisationnelle (2015-2016)

Les différents mondes présents

44



Compromis et critiques:

Le matériau fait apparaître quelques compromis, en particulier :
« La participation financière » (par. « tarif ») ; il s’agit d’un compromis civique-marchand : civique
par le terme « participation » et marchand du fait de la transaction « financière ». Cette première
illustration répond bien à la forme typique que prennent souvent les compromis : une association
entre deux termes.
D’autres exemples ont trait à des compromis contenu dans un seul mot. Le « barême » (par.
« tarif ») est une de ces illustrations : on y trouve une double référence marchande (la composante
financière) et civique (le fait que le montant est fixé par un organe public).
De même, le « pourboire » (par. « tarif ») est une illustration de compromis marchand-domestique :
marchand puisqu’il implique le versement d’une somme d’argent et domestique puisque ce
versement se fait dans le cadre d’une relation proche, souvent inégalitaire.
Enfin, l’interdiction d’offrir des « cadeau(x) » et des « pourboire(s) » constitue une double critique du
monde civique vers le monde domestique – lorsqu’il est question de cadeau – et vers le
compromis marchand-domestique – lorsqu’il est question de pourboire.
BAGIC - Analyse institutionnelle et organisationnelle (2015-2016)

45

Les situations d’argumentation


Boltanski et Thévenot vont s’intéresser plus particulièrement à
ces situations:
ü

ü

Ø

Quels sont les principes généraux mobilisés face à une
situation?
Comment l’action collective est-elle possible malgré les
différentes logiques présentes

Pour y répondre, ils s’intéressent aux « conventions »:
§

Un système de références « naturel » qui guide le
comportement;

§

Un ensemble de personnes et d’objets qui fonde se
système (similitude)

BAGIC - Analyse institutionnelle et organisationnelle (2015-2016)

46



Merci!

BAGIC - Analyse institutionnelle et organisationnelle (2015-2016)

47

Retour sur l’argumentation

Lorsqu’elles sont en « régime d’argumentation », les personnes élaborent des
argumentations pour justifier leurs prétentions.
Ø

Celles-ci (le mode de l’argumentation et les prétentions) sont souvent en rapport
avec leur monde, avec ce qui fait référence pour elles.

Ces argumentations prennent la forme d’une montée en généralité : il s’agit de
rattacher leurs revendications à un principe supérieur commun susceptible d’emporter
l’adhésion des autres acteurs concernés. Elles essaient, alors, de construire un accord,
qui, en référence au principe en question, mettra « en justice », en « accord » les objets
et les personnes et donc, hiérarchisera les uns et les autres. La fin de la dispute suppose
que l’on soit d’accord sur la « grandeur » des personnes et des choses.

BAGIC - Analyse institutionnelle et organisationnelle (2015-2016)

48

Le principe supérieur et les cités.

Chacun de ces grands principes est l’élément central d’une logique de justification
que les auteurs ont baptisée « cité »
Hypothèse:

« Si on analysait une multitude de situations de « dispute en justice » telles qu’elles
apparaissent quotidiennement dans notre vie sociale, on retomberait, au bout du
compte, sur ces six grands modèles, ces six grandes lignes d’argumentation, ces six
cités.»
Cité = une logique de justification basée sur une conception du bien commun.

BAGIC - Analyse institutionnelle et organisationnelle (2015-2016)

49

La cité civique





le principe supérieur commun, dans la cité civique, c’est la représentativité.
Ce qui fait la grandeur, dans la cité civique (donc, dans la logique « civique » de
justification), c’est le fait que l’on parle au nom d’un collectif. On justifie donc ses
prétentions en invoquant le fait que l’on est mandaté, que l’on est élu.



On ne parle pas pour soi mais pour une collectivité tout entière.



Fondement de cette cité : Le contrat social de Jean-Jacques Rousseau

BAGIC - Analyse institutionnelle et organisationnelle (2015-2016)

50

La cité domestique







Ici, le bien commun est défini par la tradition.
Dès lors, dans cette cité, la justification s’appuiera fortement sur
des valeurs comme la fidélité (à une tradition) ou la loyauté (à
une personne).
La phrase type du monde domestique est sans doute l’idée
qu’« on a toujours fait comme ça », qui caractérise en partie les
sociétés ou les groupes qui évitent la formalisation explicite des
procédures.

BAGIC - Analyse institutionnelle et organisationnelle (2015-2016)


Aperçu du document analyse institutionnelle séance 5.pdf - page 1/62

 
analyse institutionnelle séance 5.pdf - page 2/62
analyse institutionnelle séance 5.pdf - page 3/62
analyse institutionnelle séance 5.pdf - page 4/62
analyse institutionnelle séance 5.pdf - page 5/62
analyse institutionnelle séance 5.pdf - page 6/62
 




Télécharger le fichier (PDF)




Sur le même sujet..





Ce fichier a été mis en ligne par un utilisateur du site. Identifiant unique du document: 00403790.
⚠️  Signaler un contenu illicite
Pour plus d'informations sur notre politique de lutte contre la diffusion illicite de contenus protégés par droit d'auteur, consultez notre page dédiée.