citation de Colbert et Mazarin .pdf


Nom original: citation de Colbert et Mazarin.pdf

Ce document au format PDF 1.5 a été généré par Microsoft® Office Word 2007, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 29/02/2016 à 17:32, depuis l'adresse IP 109.130.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 728 fois.
Taille du document: 415 Ko (3 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


Voici une citation de Colbert et Mazarin
C'est une fiction, mais qui aurait bien pu être de cette époque tant la rage des
Etats pour taxer le peuple est ancienne...
De plus, Colbert est entré au service de Louis XIV à la mort de Mazarin, son
protecteur. Ils n’ont donc sans doute pas pu avoir cette conversation...
Mais l’allégorie est plaisante et décrit bien ce qui se passe dans tous les
gouvernements actuels, surtout en Belgique et en France...

Colbert :
« Pour trouver de l'argent, il arrive un moment
où tripoter ne suffit plus.
J'aimerais que Monsieur le Surintendant
m'explique comment on s'y prend pour
dépenser encore quand on est déjà endetté
jusqu'au cou… »
Mazarin :
«Quand on est un simple mortel, bien sûr, et
qu'on est couvert de dettes, on va en prison.
Mais l'État, lui, c'est différent. On ne peut pas
jeter l'État en prison.
Alors, il continue, il creuse la dette ! Tous les
États font ça.»

Colbert :
«Ah oui ? Vous croyez ? Cependant, il nous
faut de l'argent. Et comment en trouver quand
on a déjà créé tous les impôts imaginables ?»
Mazarin :
«On en crée d'autres.»
Colbert :
«Nous ne pouvons pas taxer les pauvres plus
qu'ils ne le sont déjà.»

Mazarin :
«Oui, c’est vrai, c'est impossible !»

Colbert :
«Alors, les riches ?»
Mazarin :
«Les riches, non plus. Ils ne dépenseraient
plus.
Un riche qui dépense fait vivre des centaines
de pauvres !»
Colbert :
«Mais alors, comment fait-on ?»
Mazarin :
« Il y a quantité de gens qui sont entre les
deux, ni pauvres, ni riches… Des honnêtes
citoyens qui travaillent, rêvant d'être riches et
redoutant d'être pauvres !
C'est ceux-là que nous devons taxer, encore
plus, toujours plus ! Ceux-là… plus tu leur
prends, plus ils travaillent pour compenser ;
c'est un réservoir inépuisable.»


citation de Colbert et Mazarin.pdf - page 1/3


citation de Colbert et Mazarin.pdf - page 2/3


citation de Colbert et Mazarin.pdf - page 3/3


Télécharger le fichier (PDF)


citation de Colbert et Mazarin.pdf (PDF, 415 Ko)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP



Documents similaires


citation de colbert et mazarin
colbert mazarin
nsmail 1
a mediter
colbert
mba petit journal colbertwebjuin 2019

Sur le même sujet..