Brochure fertilisation15nov (1) (2).pdf


Aperçu du fichier PDF brochure-fertilisation15nov-1-2.pdf - page 6/52

Page 1...4 5 67852



Aperçu texte


1 INTRODUCTION
Comme pour toute forme d’agriculture, l’objectif
premier de la fertilisation des cultures en bio est de
permettre la réussite de la culture. En agrobiologie, la
définition de ce qu’est la réussite peut toutefois
différer de façon importante des standards conventionnels. Par exemple, comme en agriculture
conventionnelle, le rendement des cultures est un
des éléments importants de la réussite. Mais
particulièrement en agrobiologie on ne peut pas
l’obtenir à n’importe quel prix. Entre autres, on ne
peut l’obtenir au détriment de la « qualité biologique »
de la production. Cette recherche de qualité ne
justifie toutefois pas de se contenter de rendements
ordinaires.

L’agriculture biologique a toujours promu l’idée que
ses pratiques de fertilisation devaient chercher à
protéger les ressources environnementales de la
ferme et du milieu et assurer la pérennité du système
de production. Enfin, l’ensemble de ces objectifs doit
être atteint avec une obligation de rentabilité
économique, ce qui n’est pas nécessairement contradictoire en régie biologique, bien au contraire.

Au Québec, l’agriculture biologique a dépassé le stade de la production artisanale.
Elle cherche aujourd’hui à rallier productivité, protection des ressources et du milieu
et rentabilité des activités agricoles sur la ferme.

4