Fichier PDF

Partagez, hébergez et archivez facilement vos documents au format PDF

Partager un fichier Mes fichiers Boite à outils PDF Recherche Aide Contact



tract 12mars r&v v3 .pdf


Nom original: tract 12mars r&v v3.pdf

Ce document au format PDF 1.4 a été généré par Writer / LibreOffice 5.0, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 14/03/2016 à 11:14, depuis l'adresse IP 212.194.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 384 fois.
Taille du document: 1.7 Mo (2 pages).
Confidentialité: fichier public




Télécharger le fichier (PDF)









Aperçu du document


Le projet de « loi El Khomri » c'est :

◦ pour les chômeurs indemnisés, le prélèvement à la source
des trops perçus automatisé sans vérification préalable, ni
◦ les heures supplémentaires moins bien payées (10%, au
prise en compte de la situation de la personne ;
lieu de 25% minimum actuellement) ;
◦ des accords d’entreprises, primant sur les accords de
◦ la journée de travail à 12h (au lieu de 10) et la semaine de
branche et sur le code du travail et validés par référendum
travail à 60h (au lieu de 48) ;
même si les syndicats représentant 70% des salarié-e-s s’y
◦ des baisses de salaires et hausse du temps de travail ;
opposent ;
◦ les apprenti-e-s travaillant 10h par jour et 40h par ◦ le licenciement pour "cause réelle et sérieuse" des salariésemaine et ce dès 14 ans ;
e-s qui refusent les modifications de leur contrat de
◦ le forfait jour qui permet de ne pas décompter les heures
travail (sans aide au reclassement, mobilité, conversion...)
de travail, étendu à toutes les entreprises de moins de 50 Quand le gouvernement dit que cette
salariés ;
réforme va créer de l’emploi, il ment.
◦ les heures d'astreinte comptées comme heures de repos ;
Plutôt que d’embaucher, le patronat fera trimer davantage
◦ les 11h de repos journalières fractionnées;
celles et ceux qui ont un boulot, en payant les heures sup'
◦ plus de durée de congés garantie en cas de décès d'un beaucoup moins cher grâce à la « loi El Khomri ».
Le MEDEF et ses alliés au gouvernement voudraient nous
proche (enfant, conjoint-e, …) ;
◦ la visite médicale d’embauche remplacée par un entretien faire croire qu'en détruisant les droits et protections des
travailleur-euse-s, cela va diminuer le chômage. Faux ! Même
infirmier « d'information » ;
l’OCDE
le
reconnaît
:
◦ les licenciements possibles pour les entreprises qui font « une législation protectrice des salariés n’influe pas sur la
des bénéfices (une baisse du chiffre d’affaires sur 2 destruction ou la création de postes » !
trimestres consécutifs suffira) ;
Ce projet de loi scandaleux couronnerait une
◦ les indemnités prud’homales plafonnées, même en cas de
longue série de régressions sociales :
licenciement abusif ;
combattons-le jusqu'au retrait !
◦ le plancher d'indemnité suite à un licenciement pour
Collectif citoyen de lutte
inaptitude abaissé ;

Le projet de « loi El Khomri » c'est :

◦ pour les chômeurs indemnisés, le prélèvement à la source
des trops perçus automatisé sans vérification préalable, ni
◦ les heures supplémentaires moins bien payées (10%, au
prise en compte de la situation de la personne ;
lieu de 25% minimum actuellement) ;
◦ des accords d’entreprises, primant sur les accords de
◦ la journée de travail à 12h (au lieu de 10) et la semaine de
branche et sur le code du travail et validés par référendum
travail à 60h (au lieu de 48) ;
même si les syndicats représentant 70% des salarié-e-s s’y
◦ des baisses de salaires et hausse du temps de travail ;
opposent ;
◦ les apprenti-e-s travaillant 10h par jour et 40h par ◦ le licenciement pour "cause réelle et sérieuse" des salariésemaine et ce dès 14 ans ;
e-s qui refusent les modifications de leur contrat de
◦ le forfait jour qui permet de ne pas décompter les heures
travail (sans aide au reclassement, mobilité, conversion...)
de travail, étendu à toutes les entreprises de moins de 50 Quand le gouvernement dit que cette
salariés ;
réforme va créer de l’emploi, il ment.
◦ les heures d'astreinte comptées comme heures de repos ;
Plutôt que d’embaucher, le patronat fera trimer davantage
◦ les 11h de repos journalières fractionnées;
celles et ceux qui ont un boulot, en payant les heures sup'
◦ plus de durée de congés garantie en cas de décès d'un beaucoup moins cher grâce à la « loi El Khomri ».
Le MEDEF et ses alliés au gouvernement voudraient nous
proche (enfant, conjoint-e, …) ;
◦ la visite médicale d’embauche remplacée par un entretien faire croire qu'en détruisant les droits et protections des
travailleur-euse-s, cela va diminuer le chômage. Faux ! Même
infirmier « d'information » ;
l’OCDE
le
reconnaît
:
◦ les licenciements possibles pour les entreprises qui font « une législation protectrice des salariés n’influe pas sur la
des bénéfices (une baisse du chiffre d’affaires sur 2 destruction ou la création de postes » !
trimestres consécutifs suffira) ;
Ce projet de loi scandaleux couronnerait une
◦ les indemnités prud’homales plafonnées, même en cas de
longue série de régressions sociales :
licenciement abusif ;
combattons-le jusqu'au retrait !
◦ le plancher d'indemnité suite à un licenciement pour
Collectif citoyen de lutte
inaptitude abaissé ;


tract 12mars r&v v3.pdf - page 1/2
tract 12mars r&v v3.pdf - page 2/2

Documents similaires


Fichier PDF tract 12mars r v v3
Fichier PDF tract 28 avril
Fichier PDF journal mai juin 2016 2 1
Fichier PDF lettre ouverte aux elus projet de loi el khomri 25 02 2016
Fichier PDF tract 31 mars 2016
Fichier PDF tract 09 mars


Sur le même sujet..