Fichier PDF

Partagez, hébergez et archivez facilement vos documents au format PDF

Partager un fichier Mes fichiers Boite à outils PDF Recherche Aide Contact



CEPM 2016 1 .pdf



Nom original: CEPM - 2016-1.pdf

Ce document au format PDF 1.5 a été généré par / Skia/PDF, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 16/03/2016 à 04:02, depuis l'adresse IP 92.169.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 180 fois.
Taille du document: 161 Ko (5 pages).
Confidentialité: fichier public




Télécharger le fichier (PDF)









Aperçu du document


BLOODSYMPHONY
Serveur PVP 
 
 
 
 
 

RAPPORT DE LA COMMISSION 
D'ÉVALUATION DES POLITIQUES DE 
MODÉRATION 
 
 

FACILITER LE RECRUTEMENT POUR 
CONSOLIDER LES EFFECTIFS DE LA 
MODÉRATION : 
PISTES DE REFORMES 
 
 
 
 

 
Présenté par : 
 
theudis, administrateur général, commissaire 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

­16 MARS 2016­ 
 

I.

Constat 

 
La  liste   actuelle  des  modérateurs  compte  sept   personnes  (Chacalx67,   Chizou,  Daemon8, 
Ezraelle,  Suricate_TV, Valox, Ze_Yuri),  dont une  n’est active que  les  week­ends et vacances scolaires 
(Ze_Yuri).  La  plupart  des  modérateurs  sont   collégiens  et  lycéens, donc  limités dans  leurs  horaires  de 
connexion  par  leur  emploi  du  temps  scolaire  duquel  ils  ne  sont  libérés  que  pendant  les  périodes  de 
vacances.   Tous  sont  par  ailleurs  Français  et vivent donc sur le même  fuseau  horaire,  ce qui  implique 
que  leur  période  d’activité  est  bien  souvent  assez identique.  Le  partage d’activités personnelles  et  de 
situations  géographiques  ne  permet  pas  d’assurer  une  diversité  suffisante  dans  les  horaires  de 
connexion. 
 
Le  serveur  PVP  accueille  régulièrement  près  de  120  joueurs  les   soirs  et  week­ends,  une 
cinquante  dans   la  journée  et  moins   d’une  dizaine   la  nuit,  avec  une  chute  rapide  du  nombre  de 
connectés entre 22h  et 23h. La modération y est assez active au sortir des cours et jusqu’au dîner,  entre 
17h30  et  19h30.  Passé  cet  horaire,  il  est  de  plus  de  plus  fréquent  de  voir  le  serveur  laissé  sans 
personne  pour  le  modérer,  avec  quelques   visites  de  modérateurs  qui  ne  dépassent  que  rarement  le 
quart  d’heure.   Le  week­end  connaît  souvent des  heures  entières  sans  modération  faute de  personnes 
disponibles,  la  plupart   des  modérateurs  profitant  de  leurs  week­ends  pour  sortir  ou  participer  à  des 
activités que leurs occupations  scolaires  les  empêchent  de suivre  la semaine. Là encore, le manque de 
diversité dans le recrutement n’est pas sans poser des problèmes de répartition horaire.  
 
En sus  du  manque  de  diversité  dans les  profils des modérateurs, leur faible nombre, au regard 
du  nombre   de  joueurs  connectés  lors  des  pics (autour  de  140  joueurs)  et  plus généralement  lors  des 
périodes d’activité soutenue (environ 120), n’est pas sans poser des problèmes de bonne gestion : 
● le  chat est  régulièrement  encombré  de spam  qui n’est  de fait  pas  modéré, malgré  la présence 
déjà   salvatrice  de  l’anti­spam,  hélas  pas  encore  assez  efficace.   Un  chat  illisible  effraie  les 
nouveaux et donne l’impression d’un  serveur négligé où la communication, élément essentiel du 
jeu, est entravée par une pollution tolérée ; 
● les  insultes  et   provocations  non  modérées  offusquent  certains  joueurs  qui  n’apprécient  pas 
l’ambiance  et risquent  de quitter les  lieux  alors  qu’il  s’agit souvent  des  meilleurs éléments. Les 
éléments  les  plus  perturbateurs   se  satisfont  pleinement  de  l’absence  de  modération  mais  
causent  de graves dommages au serveur en  terme d’image, en particulier auprès  des nouveaux 
; 
● les questions  des  nouveaux  restent sans réponse, ce qui est à l’origine dans le meilleur des cas 
de  la   répétition  intempestive  de  la  question  jusqu’à  ce  qu’un  joueur  y  réponde  (ou  qu’un 
modérateur  se  connecte), mais  altère gravement  la  lisibilité  du canal de  chat et encourage  les 
joueurs à ne  plus le lire, au détriment de la communauté; ce qui dans le pire des cas entraîne le 
départ du  joueur  exaspéré d’être  ignoré.  L’absence  de moyen pour les  joueurs  de savoir  si un 
modérateur  est  connecté   peut  aussi  leur  laisser  penser  qu’ils  sont  ouvertement  ignorés  et 
participer  de leur  frustration.  La  complexité des  mécaniques de  jeu  par  rapport  à des serveurs 
concurrents  plus  basiques  suppose  aussi  qu’elles  puissent être  expliquées  à  des  joueurs  qui, 
par  leur  objectif  ludique,  n’ont  pas  forcément  l’envie  de  se  rendre  lire  la  documentation   à 
disposition sur le forum ; 
● le  signalement  des  problèmes  à  l’administration,  pour  lesquels  les  joueurs  ont  rarement  le  
réflexe  de  se  rendre sur le forum, est rendue plus difficile sans la médiation de la modération et 
il  se   peut  que  certains  bugs  pourtant  repérés  par  les  joueurs  ne  remontent  à  la  hiérarchie 
qu’après plusieurs jours, non sans avoir auparavant eu  un impact négatif sur l’image  du serveur, 
en  particulier pour les  joueurs  au  courant du  bug  et qui  ne le voient  corrigé  qu’après  plusieurs 
jours  ; 

 
1/4 



les  pertes  financières  dues  à  l’absence  de  réponse  aux  questions  relatives  à  la boutique est 
difficilement chiffrable, mais  il  est  certain  qu’elle  n’est pas  négligeable  tant il  faut constater qu’il 
est  courant  qu’un   joueur  ne  se  rende  sur  la  boutique  qu’après  s’être  fait  expliquer  le 
fonctionnement de la procédure de crédit par un modérateur. 

 
Le  recrutement des modérateurs est  actuellement réalisé  sur  le  forum.  Depuis  début  2016, 31 
candidatures ont été refusées pour 5 acceptées. Les critères actuels sont: 
● l’âge, qui doit être de 15 ans minimum ; 
● la connaissance du serveur, de ses règles et sa FAQ ; 
● la réalisation de la présentation forum ; 
● l’absence de sanction sur le dernier mois ; 
● la bonne conduite et la sympathique que les joueurs nourrissent à l’égard de l’impétrant ; 
● l’activité  forum,  évaluée  sur  l’ancienneté  de   l’inscription  (deux  semaines)  et  le  nombre  de 
messages postés (12 au minimum) ; 
● la présence occasionnelle sur TeamSpeak 3 ; 
● l’orthographe ; 
● la connaissance des éléments publics définissant le rôle de modérateur. 
A noter  qu’une  seule  candidature  est permise,  même si  des  dérogations non officielles (puisqu’elles ne 
figurent  sur  aucun  sujet)  ont  pu  être   accordées   pour   des   candidatures  en  message  privé  si  le  refus 
précédent datait de plus de trois mois. 
 
Quelques rares  joueurs sont  refusés  sur  des  erreurs  aux  questions,  pourtant faciles et dont les 
réponses  sont  immédiatement accessibles  dans  les sujets en  lien.  L’immense  majorité  des  joueurs est 
refusée pour la légèreté de leur candidature et en particulier le peu d’efforts mis dans l’orthographe. 
 
Les  joueurs   du  serveur  PVP  sont  pour  la  plupart jeunes, peu  rompus aux usages de  l’écrit  et 
étrangers  à  l’utilisation  de   forum.  Leur  principale  motivation  est  de  venir  combattre  d’autres  joueurs, 
dans  un esprit  qui par  essence peine à  être  apaisé.  Ceux qui  cherchent  à  devenir modérateurs,  quand 
ils  ne  le  font   pas  par  hasard  en  croyant  le  recrutement  facile,  le font  en quête  de reconnaissance des 
autres  joueurs,  voire  de  prestige  à  imposer et  de  pouvoirs  à  exercer.  Il est illusoire de croire qu’un seul 
d’entre eux le fait  dans  l’objectif  d’aider  le serveur sans contrepartie,  même si cet argument est souvent 
présenté.  On  peut croire  que  certains  sont  intéressés  par  l’administration d’un  serveur,  les  rouages  de 
son  organisation  et  la  participation  à  son  développement.   Ceux­là  sont  forcément  déçus  par  le  peu 
d’implication dont les modérateurs sont amenés à faire preuve une fois intégrés dans l’équipe. 

 
II.
 

Recommandations 

Il   est  urgent  de  revoir  les  politiques  de  recrutement  et  de  modération  afin  de  garantir  la 
consolidation des effectifs nécessaire à un service de qualité. Pour cela, nos propositions visent à : 
● garantir aux modérateurs déjà en place un rôle intéressant au sein du serveur ; 
● faciliter  le  recrutement  de  modérateurs  en   prenant  en  compte  le  public  particulier  du 
serveur PVP, ses motivations et son approche de l’écrit ; 
● valoriser  les  éléments  les  plus  intéressants  et  faire  bénéficier   le  serveur  de  leurs 
qualités  tout  en  garantissant  un  “service  minimum”  assuré  par   des   éléments  pour 
lesquels les exigences seront moindres ; 
● pallier  le  manque  de  modérateurs  par  une information  claire  accessible à tous  et  une 
automatisation progressive des composantes essentielles de la modération. 
 

 
2/4 

1.

2.

3.

4.

5.

6.

Proposer  à  l’ensemble  des  joueurs  une  commande  leur  permettant   de  connaître  les 
modérateurs actuellement connectés afin qu’ils  ne se sentent pas ignorés par des modérateurs 
en réalité absents ; 
Scinder  l’équipe de  modération  en deux échelons dont le premier  nommé “guide” ou “assistant” 
n’aura  aucune  permission  réelle  mais conduira son titulaire à donner  le  meilleur de  lui  afin  de 
passer modérateur une fois ses preuves faites.  
Instaurer  une période  d’essai aux modérateurs d’une  durée d’un mois renouvelable une fois, au 
bout  de  laquelle   un  entretien  est  réalisé  en  présence  du  Super­MJ,  du  responsable  de  la 
modération  et  si  possible de  l’administrateur  général en  charge  des  équipes.  Cet  entretien  est 
l’occasion  d’un  bilan  complet  du  parcours  du  modérateur.  Des  conseils  peuvent   lui   être 
dispensés. A la fin de cet entretien, le responsable de la modération décide  soit de reconduire la 
période  d’essai  pour  un  mois  (uniquement  possible  lors  du  premier  entretien)  sous   la 
supervision  du  Super­MJ   ou  à  défaut  d’un tuteur  déjà modérateur, soit  de  lever ladite période 
d’essai,  soit  de congédier le modérateur en question, soit enfin de  rétrograder le modérateur au 
grade  de  “guide”  ou  “assistant”  s’il montre  des  signes d’intérêt  suffisants pour le  serveur  mais 
n’a  pas  encore  les  compétences  nécessaires  pour  être  modérateur  (dans ce  cas,  l’accord  de  
l’administrateur en charge des équipes doit être donné).  
Réformer les conditions de recrutement afin de les rendre plus accessibles : 
a. Proposer  un  recrutement   rapide  au  grade  de  “guide”  ou  “assistant”,  aux  conditions 
suivantes  :   âge  de  12  ans  minimum,  réponses  correctes  à   une  série  de  questions  
données,  orthographe   correcte   (dont  un  modérateur  peut  attester  après  l’avoir 
constatée en jeu), engagement à respecter le règlement ; 
b. Proposer  un  recrutement   exigeant  au  grade  de  modérateur, avec  les  mêmes critères 
qu’actuellement  et  en  imposant  un   entretien  sur  Skype  ou  TeamSpeak  avec  le 
responsable  de  la  modérateur,  un  administrateur  de  serveur  ou   un  administrateur 
général.  
Proposer  aux  modérateurs  les  plus  actifs  et  sérieux  une  intégration  dans  des  structures 
annexes  chargées  de  soumettre  des  avis  à  l’administration,   à  la  fois  pour  les  intéresser 
davantage au  serveur  et  pour satisfaire leur envie d’évolution dans  la hiérarchie pour gagner en 
“prestige”. En particulier : 
a. la  Commission  d'Evaluation  des  Politiques  de Modération (CEPM), chargée d’émettre 
des  avis  sur  l’organisation  de  la  modération,  les   politiques   de  recrutement,  les  
sanctions  appliquées  aux  joueurs  ainsi  que  tout   élément  susceptible  de  regarder  la  
modération ; 
b. la  Commission  Consultative  de  Recrutement  (CCR),  chargée  de  donner  son  avis  sur  
les candidatures au grade de modérateur ; 
c. la  Commission  d’Amélioration  du  Gameplay  (CAG),  chargée  de   proposer  des 
évolutions   au  gameplay  du  serveur  en  prenant  en  considération   l’aspect   financier, 
technique  et  ludique  de   chaque  suggestion  et  s’appuyant  notamment  sur  les   retours 
des joueurs ; 
d. la  Commission  d’Evaluation  des  Politiques  Commerciales  (CEPC),  chargée  d’émettre 
des suggestions visant à améliorer la rentabilité du serveur ; 
e. l’Equipe de Modération Forum, en charge de la modération du forum ; 
f. la  Cellule  d’Organisation  des  Événements  (COE),  chargée  de préparer,  en jeu, sur  le 
forum ou sur le TS des événements exceptionnels avec l’appui de l’administration ; 
g. la  Commission pour l’Information  et  la  Documentation (CID),  chargée  de rédiger sur le  
forum  des  explications  pour  chaque  nouveauté   ainsi  que  pour  les   éléments  de 
gameplay encore trop obscurs pour les joueurs.  
Arrêter clairement la procédure  de recrutement des modérateurs et des “guides” ou “assistants” 
comme suit: 

 
3/4 

a.

Les  joueurs   souhaitant   devenir  “guides”  ou  “assistants”  doivent  postuler  sur  le  forum 
selon  les  dispositions  exposées  (4)  du  présent  rapport.  C’est  le   responsable  de  la 
modération  ou  à  défaut  un  administrateur de  serveur,  un  administrateur général  ou le 
fondateur qui  valide  leur candidature et les  investit de  leur grade  en jeu.  Nul avis n’est 
toléré sur le sujet de recrutement. Un refus est valable six mois.  
b. Les joueurs souhaitant devenir modérateurs peuvent suivre deux voies : 
i.
passer  par le grade  de “guide”  ou  “assistant”  :  sur  proposition du  responsable 
de  la   modération,  au minimum  deux  semaines  après que  le  joueur soit passé 
“guide”  ou  “assistant”,  l’administrateur  général  en  charge  des  équipes peut  le 
passer  modérateur  en  test  après  consultation de  la  Commission Consultative 
de  Recrutement  (CCR).  C’est  l’administrateur  général  en charge des équipes 
qui  valide  le  recrutement et investit  le  joueur  de son grade en jeu, sur le forum 
et sur le TeamSpeak.  ; 
ii.
postuler  directement  comme  modérateur  sur  le  forum  selon  les  dispositions 
exposées  au  (4)  du  présent  rapport.  Le  responsable  de  la  modération   qui 
refuse  la  candidature  si  elle n’est  pas  satisfaisante.  S’il  la  juge  satisfaisante,  il 
fixe  un  rendez­vous  au  joueur  soit  directement  avec  lui,  soit  avec  un 
administrateur  de  serveur  ou un  administrateur  général.  En  cas  d’absence du 
responsable  de  la  modération,  un   administrateur  de  serveur  ou  un 
administrateur  général peut  refuser  la candidature  ou  fixer  un rendez­vous. La 
personne  qui  réalise l’entretien  s’assure du sérieux du postulant. Les membres 
de  Commission  Consultative   de  Recrutement  (CCR)  peuvent  assister  à 
l’entretien. Le  recruteur  peut dès lors soit refuser  sa  candidature, soit réserver  
sa  réponse  après  délibération  du  Conseil,éclairé  par  l’avis  de  Commission 
Consultative   de  Recrutement  (CCR). C’est  ensuite  l’administrateur  général en 
charge des équipes  qui  valide  le recrutement  et investit le joueur  de son grade 
en  jeu,  sur  le  forum et sur le TeamSpeak.  Nul  avis  n’est toléré  sur  le  sujet de 
recrutement. Un refus est valable six mois.  
c. Les  différents  organismes  internes  à  BloodSymphony  ont  chacun  leur  mode  de 
recrutement  propre  défini  par  leur  propre  règlement,  toujours  sous  le  contrôle   de 
l’administration générale. 
d. La  rétrogradation  des  “guides”  ou “assistants”  est  décidée soit par le responsable de  la 
modération,  soit  par un  de  ses supérieurs  ;  celle des modérateurs peut  être  proposée 
par le responsable de la modération et est  décidée par un administrateur de serveur, un  
administrateur général ou le fondateur.  
7. Offrir aux modérateurs des avantages uniques  en jeu, comme un kit spécial ou de l’argent pour 
les  plus  méritants à  la  fin  du  mois lors du  Classement Officiel des Modérateurs (COG) afin de 
les remercier de leur implication. 
8. Instituer une Commission de Contrôle de  la Modération (CCM) et la doter  de moyens d’enquête. 
Composée  de  modérateurs  très  expérimentés  et  irréprochables  ainsi  que  de  membres  de 
l’administration  de  serveur   et  de  l’administration   générale,  elle  sera  chargée  de  surveiller  les 
modérateurs  et  “guides”  ou  “assistants”  dans  l’exercice  de   leur  fonction  et   de  rendre  des  
rapports  sur  leur  activité.  Elle  sera  également  sollicitée  pour  enquêter  sur  tout  conflit  entre un 
membre de l’équipe et un joueur si celui­ci a trait à l’exercice de la modération.  
9. Afficher les tête des modérateurs au spawn afin de satisfaire leur besoin de prestige. 
10. Intensifier  les  efforts  de   mise  à  disposition  de  documentation  sur  le  forum,  notamment  par  le 
biais du travail des membres de la Commission pour l’Information et la Documentation (CID). 
11. Rendre plus  performante  la lutte  automatisée contre le spam par l’ajout de règles, en particulier 
contre les majuscules, la répétition de caractères et de suites de caractères.  
 
 
 
4/4 


Documents similaires


Fichier PDF mdn s1 infos
Fichier PDF supersecret
Fichier PDF lettre special
Fichier PDF lettre de demission
Fichier PDF lette candidature pour co admin pvp
Fichier PDF officeltextheroes 1


Sur le même sujet..